Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Mammifères | Biologie animale | Réserves naturelles | Mammifères herbivores | Guépards | Afrique | Acinonyx | Carnivores (mammifères) | Animaux | Mammifères sauvages | Félins | Suidés | Neige | Mammifères marins | rongeurs | Mammifères domestiques | Géographie | Gravure | hiver | ...
Croquis d'âne. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ecd7b6-croquis-d-ane

Croquis d'âne

Croquis d'âne.

Daim. Source : http://data.abuledu.org/URI/504f3c90-daim

Daim

Le Daim européen (Dama dama) est un mammifère artiodactyle ruminant de la famille des cervidés, le mâle portant de grands bois plats et palmés.

Défenses de narvals. Source : http://data.abuledu.org/URI/5378c0eb-defenses-de-narvals

Défenses de narvals

Défenses de narvals. Considérée ensuite comme une arme, ou un outil, la "défense" du narval est aujourd'hui analysée comme un organe sensoriel, dont les riches terminaisons nerveuses permettent à l'animal de percevoir les différences de pression, de salinité, ou de température. L'animal lui-même a une longueur de 4 à 5 mètres et vit en groupes dans l'océan Arctique. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Narval

Dessin de tête de lièvre. Source : http://data.abuledu.org/URI/554123f8-dessin-de-tete-de-lievre

Dessin de tête de lièvre

Dessin de tête de lièvre, par Odysseus, avril 2015.

Deux daims accroupis. Source : http://data.abuledu.org/URI/564cd95e-deux-daims-accroupis

Deux daims accroupis

Deux daims accroupis (Dama dama), Parc de la vie sauvage de Lüneburg près de Nindorf, Hanstedt, Allemagne.

Deux renardeaux en train de jouer. Source : http://data.abuledu.org/URI/52dc4996-deux-renardeaux-en-train-de-jouer

Deux renardeaux en train de jouer

Deux renardeaux en train de jouer, le soir dans un jardin, au mois de mai.

Deux zèbres en Tanzanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53600e80-deux-zebres-en-tanzanie

Deux zèbres en Tanzanie

Deux zèbres dans le parc national de Mikumi, près de Morogoro en Tanzanie.

Dromadaires au marché de Bayt al Faqih, Yémen. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d257be-dromadaires-au-marche-de-bayt-al-faqih-yemen

Dromadaires au marché de Bayt al Faqih, Yémen

Dromadaires au marché de Bayt al Faqih, Yémen.

Dromadaires dans la réserve de Dana en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d25548-dromadaires-dans-la-reserve-de-dana-en-jordanie

Dromadaires dans la réserve de Dana en Jordanie

Dromadaires dans la réserve de Dana en Jordanie.

Éléphant d'Afrique. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9c1e5-elephant-d-afrique

Éléphant d'Afrique

Éléphant d'Afrique.

Éléphant se frottant contre un arbre. Source : http://data.abuledu.org/URI/573ad5a1-elephant-se-frottant-contre-un-arbre

Éléphant se frottant contre un arbre

Éléphant se frottant contre un arbre par Roelant Savery.

Éléphanteau entre ses parents. Source : http://data.abuledu.org/URI/534007e7-elephanteau-entre-ses-parents

Éléphanteau entre ses parents

Éléphanteau dans la savane entre ses parents (Loxodonta africana).

Éléphanteau se nourrissant. Source : http://data.abuledu.org/URI/5398e042-elephanteau-se-nourrissant-

Éléphanteau se nourrissant

Éléphanteau se nourrissant (Elephas maximus). La gestation d'une éléphante est la plus longue de tous les mammifères terrestres. Elle dure de 20 à 22 mois. La durée d'allaitement est comprise entre 36 et 48 mois. Les mises bas s'espacent d'environ 2 ans et demi à 5 ans. La gestation est plus longue pour un éléphanteau mâle que pour un éléphanteau femelle. Une éléphante peut être en gestation jusqu'à l'âge de cinquante ans. Dans la plupart des cas, un seul éléphant est porté ; les cas de gémellité sont très rares. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89l%C3%A9phant

Éléphants au bain. Source : http://data.abuledu.org/URI/533ffd81-elephants-au-bain

Éléphants au bain

Éléphants au bain dans le fleuve Oya, réserve de Pinnawala, Sri Lanka.

Embarcadère du parc national du Djoudj au Sénégal. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d55cf0-embarcadere-du-parc-national-du-djoudj-au-senegal

Embarcadère du parc national du Djoudj au Sénégal

Embarcadère du parc national du Djoudj au Sénégal avec deux phacochères au premier plan.

Entrainement du Saint-Bernard. Source : http://data.abuledu.org/URI/53980bb2-entrainement-du-saint-bernard

Entrainement du Saint-Bernard

Entrainement du Saint-Bernard en saut en hauteur.

Entrée de terrier dans les dunes. Source : http://data.abuledu.org/URI/53597b69-entree-de-terrier-dans-les-dunes

Entrée de terrier dans les dunes

Entrée de terrier dans les dunes de Keremma, Nord Finistère.

Femelle babiroussa et son petit. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ece63f-femelle-babiroussa-et-son-petit

Femelle babiroussa et son petit

Femelle babiroussa (Babyrousa celebensis) et son petit. Les babiroussas sont des animaux discrets et timides. En permanence sur le qui-vive, ils se dissimulent à la moindre alerte sous la végétation. Après une gestation de 153 jours, naissent un ou deux petits qui seront sevrés de 6 à 8 mois plus tard et pourront se reproduire à un an. Le babiroussa vit en Indonésie et se répartit entre les îles de Sulawesi, de Buru, de Togian et de Sula. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Babiroussa

Femelle Capybara allaitant ses petits. Source : http://data.abuledu.org/URI/5383a65c-femelle-capybara-allaitant-ses-petits

Femelle Capybara allaitant ses petits

Femelle Capybara allaitant ses petits.

Fête du cheval de Camargue en juillet 2011. Source : http://data.abuledu.org/URI/5543c7ee-fete-du-cheval-de-camargue-en-juillet-2011

Fête du cheval de Camargue en juillet 2011

Saintes-Maries-de-la-Mer, Fête du cheval, le 17 juillet 2011.

Frison au galop dans la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/5544014f-frison-au-galop-dans-la-neige

Frison au galop dans la neige

Frison au galop dans la neige.

Frison au trot. Source : http://data.abuledu.org/URI/5544006b-frison-au-trot

Frison au trot

Frison au trot.

Gazelle des sables. Source : http://data.abuledu.org/URI/516c47e5-gazelle-des-sables

Gazelle des sables

Gazelle (Gazella leptoceros mâle). La gazelle leptocère, aussi appelée gazelle de Rhim, gazelle des sables ou gazelle à cornes fines, se rencontre dans les régions quasi désertiques d'Égypte, d'Algérie, du Tchad, du Mali, du Niger, du Soudan, de Tunisie et de Libye. Elle mesure environ 95 à 115 cm de long pour 58 à 72 cm au garrot, et a un poids de 14 à 30 kg (selon les individus). Elle arbore une robe pâle, de couleur sable qui se confond avec les milieux où elle vit. Son ventre est blanc et son dos beige fauve pâle. Sa tête est blanche avec quelques marques noires, les cornes, plus fines chez la femelle, sont presque droites, mesurant de 21 à 43 cm. et le bout de la queue est noir. En raison de la chaleur extrême de son environnement, elle s'alimente surtout la nuit et au petit matin. Elle peut alors exploiter la rosée qui s'est formée sur les feuilles et le contenu d'eau dans les plantes. Comme elle boit rarement, toute l'eau nécessaire est obtenue de cette façon. La gazelle des sables est une espèce nomade, errant dans les dunes à la recherche de végétation. Les mécanismes de rafraîchissement principaux sont dans son pelage blanc/sable réfléchissant et un passage nasal particulièrement adapté qui tient compte du rafraîchissement du sang. Malgré leurs apparences douces, les gazelles des sables deviennent agressives en captivité et les mâles luttent souvent avec acharnement en défendant les territoires qu'ils établissent. Très rapide à la course, sa vitesse atteint 72 km/h sur 700 mètres avec des pointes à 100 km/h sur de courtes distances.

Gerbille. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e1827b-gerbille

Gerbille

Gerbille mangeant un emballage en carton.

Gerboise. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ead305-gerboise

Gerboise

La Gerboise des steppes (Jaculus jaculus) est une petite espèce de gerboise d’Afrique et du Moyen-Orient. Son régime alimentaire est composé de graines et de graminés, elle a besoin de très peu d’eau pour survivre. Elle est aussi appelée Gerboise du désert, Gerboise d'Égypte ou Petite gerboise d'Égypte

Gibbon. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ead5a0-gibbon

Gibbon

Gibbon est un nom vernaculaire ambigu en français, pouvant désigner plusieurs espèces différentes de primates de la famille des Hylobatidae dont certains membres sont appelés aussi houlock, siamang, lar... Ils ne possèdent pas de queue. Très territoriaux, les gibbons défendent leurs frontières à l'aide de gestes et de cris. Les hurlements, qui peuvent être entendus de très loin, sont émis par un couple mâle-femelle, les jeunes se joignant parfois à leurs parents. La femelle met au monde un seul petit au bout de 7 mois. Le gibbon peut vivre plus de 43 ans en captivité et 40 ans dans la nature.

Glouton dans la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/5301cb30-glouton-dans-la-neige

Glouton dans la neige

Glouton femelle (Gulo gulo) en Finlande. Le glouton est le prédateur du renne.

Gravure de narvals en mer en 1893. Source : http://data.abuledu.org/URI/5378cbdc-gravure-de-narvals-en-mer-en-1893

Gravure de narvals en mer en 1893

Gravure de narvals en mer (Monodon monoceros). Source : "The royal natural history", vol. 3

Groupe de babiroussas s'abreuvant en Indonésie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ece7a6-groupe-de-babiroussas-s-abreuvant-en-indonesie

Groupe de babiroussas s'abreuvant en Indonésie

Groupe de babiroussas s'abreuvant en Indonésie (Jakarta, parc de Safari).

Guépard. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d6881b-guepard

Guépard

Un guépard (Acinonyx jubatus) à l'arrêt : félin vivant en Afrique, le guépard a un museau court marqué par deux traces noires partant des yeux faisant penser à des larmes.

Guépard. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d68a15-guepard

Guépard

Guépard dans la réserve de Sabi Sands en Afrique du Sud.

Guépard à l'affût. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d694f6-guepard-a-l-affut

Guépard à l'affût

Guépard (Acinonyx jubatus) à l'affût dans la réserve naturelle de Maasai Mara, au Kenya.

Guépard en chasse. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d68bd7-guepard-en-chasse

Guépard en chasse

Guépard en chasse (Acinonyx jubatus) poursuivant sa proie. Ree Park – Ebeltoft Safari, Danemark.

Guépard en Namibie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d69365-guepard-en-namibie

Guépard en Namibie

Guépard (Aciconyx jubatus) à la Réserve du CCF (Cheetah Conservation Fund) en Namibie. Les gouvernements des pays où le guépard vit en liberté essayent de modifier l’opinion publique quant au guépard : il n’est pas nuisible si on apprend à vivre avec lui, sa conservation est nécessaire pour l’équilibre écologique. En outre, le gouvernement namibien est épaulé par la Cheetah Conservation Fund (CCF), qui travaille à prévenir les populations et à aider les fermiers à mieux vivre avec le guépard et ainsi à minimiser leur perte de bétail. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gu%C3%A9pard

Guépard et ses petits. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d69b8b-guepard-et-ses-petits

Guépard et ses petits

Guépard (Acinonyx jubatus) et ses trois petits sur un rocher, Masai Mara, Kenya. Les femelles mettent bas de trois à cinq petits et même parfois jusqu'à huit. Mais cela est très rare et souvent uniquement trois ou quatre petits arrivent à survivre. La période de gestation dure de 90 à 95 jours. Les petits pèsent de 300 à 500 grammes à la naissance, mesurent environ 30 cm et sont aveugles. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gu%C3%A9pard.

Guépard et son petit à l'affût. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d69641-guepard-et-son-petit-a-l-affut

Guépard et son petit à l'affût

Guépard (Acinonyx jubatus) et son petit à l'affût, Mara Triangle, au Kenya.

Guépard le soir à contre-jour. Source : http://data.abuledu.org/URI/55ea04e2-guepard-le-soir-a-contre-jour

Guépard le soir à contre-jour

Silhouette d'un guépard (Acinonyx juvatus) se découpant en contre-jour au crépuscule, delta de l'Okavango, Botswana.

Guéréza du Kilimandjaro. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cffe48-guereza-du-kilimandjaro

Guéréza du Kilimandjaro

Guéréza noir et blanc (Colobus guereza) avec son petit, zoo de Mûnster. Le guéréza est diurne et arboricole, on le trouve à la fois dans les forêts de feuillus et les forêts de conifères. C’est une espèce adaptable qui peut supporter les perturbations de son habitat et préfère la forêt secondaire près des rivières ou des lacs. Même si autrefois on pensait qu’il ne mangeait que des feuilles, il mange aussi des graines, des fruits et des arthropodes. Il est capable de digérer de la matière végétale comportant une teneur élevée en fibres grâce à son estomac spécialisé, mais il ne peut manger à la fois qu’un petit nombre d’espèces de plantes. Il est chassé par des rapaces et certains mammifères comme le chimpanzé commun et le léopard. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Colobus_guereza

Hérisson. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d7a9b2-herisson

Hérisson

Hérisson.

Jeune bison en hiver. Source : http://data.abuledu.org/URI/564cd648-jeune-bison-en-hiver

Jeune bison en hiver

Jeune bison en hiver (Bison bonasus bonasus), réserve de Springe, en Basse-Saxe (Allemagne).

Jeune loup arctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/538c3c1b-jeune-loup-arctique

Jeune loup arctique

Jeune loup arctique (Canis lupus arctos).

Jeune phacochère. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d010be-jeune-phacochere

Jeune phacochère

Jeune phacchère (Phacochoerus africanus) au Zoo de Münster (Allemagne).

Jeune sanglier dans la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/564cda9f-jeune-sanglier-dans-la-neige

Jeune sanglier dans la neige

Jeune sanglier dans la neige (Sus scrofa), parc de Wisentgehege Springe près de Hanovre, en Allemagne.

Jeune souriceau. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ec2b90-jeune-souriceau

Jeune souriceau

Jeune souriceau.

Jument et mulet. Source : http://data.abuledu.org/URI/517e34e3-jument-et-mulet

Jument et mulet

Jument et mulet.

Jument et poulain. Source : http://data.abuledu.org/URI/55437f38-jument-et-poulain

Jument et poulain

Jument et poulain mongols.

Jument et poulain péruviens. Source : http://data.abuledu.org/URI/554339c1-jument-et-poulain-peruviens

Jument et poulain péruviens

Jument et poulain péruviens Paso (Equus ferus caballus) à l'Hacienda Mamacona, race chevaline légère sélectionnée pour la selle. Ce cheval de loisir est connu pour la douceur de ses mouvements. Il se distingue par une allure naturelle supplémentaire à quatre temps, latérale, appelé le paso llano. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paso_p%C3%A9ruvien

Kangourous. Source : http://data.abuledu.org/URI/54da84ff-kangourous

Kangourous

Kangourous à Halls Gap, Victoria, Australie.

Koudou. Source : http://data.abuledu.org/URI/507546d8-koudou

Koudou

Le Grand koudou, Tragelaphus strepsiceros, est un mammifère africain de la famille des bovidés. Son corps est strié de 13 ou 14 raies blanches verticales. Une tache blanche bien visible orne sa gorge et une barre blanche son poitrail. e chevron blanc entre ses yeux de velours et la tache blanche autour de sa bouche donnent du caractère à sa face sombre. Une courte crinière blanche qui court le long de son cou, de ses épaules et de son dos. Quant à sa tête, elle est couronnée de deux cornes divergentes qui s’enroulent gracieusement en trois spires. Les sabots du Grand koudou sont adaptés aux terrains accidentés. De ce fait, il a une course gauche et lente en terrain plat, mais il est rapide en terrain accidenté (rocheux, montagneux). C'est un excellent sauteur ; il peut franchir d'un bond des obstacles de 2,50 mètres de hauteur.

L'étalon de Napoléon Bonaparte. Source : http://data.abuledu.org/URI/5543579c-l-etalon-de-napoleon-bonaparte

L'étalon de Napoléon Bonaparte

L'étalon de Napoléon Bonaparte, Marengo.

macaque. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec202c-macaque

macaque

Les macaques (Macaca) constituent un genre de primates de la famille des Cercopithecidae. Ce sont des singes catarhiniens.

Mangalarga selle brésilien. Source : http://data.abuledu.org/URI/55433feb-mangalarga-selle-bresilien

Mangalarga selle brésilien

Le Mangalarga, Mangalarga paulista ou selle brésilien est une race de cheval de selle brésilienne. Le Mangalarga est un cheval connu pour son endurance et sa résistance. Son caractère sociable est hérité des chevaux ibériques. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mangalarga

Morse. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fe96f0-morse

Morse

Le morse est parfaitement reconnaissable à ses défenses, ses moustaches drues et son allure massive. Les mâles adultes du Pacifique peuvent peser jusqu'à deux tonnes et, parmi les membres de l'ancien sous-ordre des pinnipèdes, l'espèce n'est dépassée en taille que par les éléphants de mer. Le morse vit principalement dans les eaux peu profondes des plateaux continentaux, passant une part importante de son existence sur les blocs de glace ou les icebergs dérivant en mer. De ces plates-formes, il part à la recherche de sa nourriture de prédilection, les mollusques bivalves du benthos. C'est un animal sociable, à l'espérance de vie d'environ 40 ans, et considéré comme une espèce clé des écosystèmes marins de l'Arctique.

Morses. Source : http://data.abuledu.org/URI/5730e52e-morses

Morses

Morses du Pacifique (Odobenus rosmarus) à Cap Peirce (Alaska). Les défenses de morse mesurent plus d'un mètre de long chez les mâles. Les esquimaux s'en servent pour la confection d'objets traditionnels.

Mouflon corse. Source : http://data.abuledu.org/URI/516c6f1c-mouflon-corse

Mouflon corse

Muflon corse (Ovis orientalis musimon), mouton domestique revenu à la vie sauvage. Il faut être patient pour en apercevoir, les mouflons se réfugiant dans les montagnes, notamment dans les réserves du Cinto et de Bavella. Actuellement, la population est estimée à environ 500 têtes. L'animal est appelé a muvra (fém.) en corse (pumunticu), ce qui a inspiré un célèbre ensemble polyphonique, I muvrini, à savoir: "Les Petits Mouflons".

Mouflon de Dall. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d6404-mouflon-de-dall

Mouflon de Dall

Mouflon, ou mouton sauvage, des régions montagneuses du nord-ouest de l'Amérique du Nord, allant du blanc au brun ardoise et ayant des cornes recourbées d'un brun jaunâtre. En règle générale, ils habitent les régions montagneuses sub-arctiques sèches de l'Alaska et mangent des graminées subalpines et de petits arbustes. Ils dépendent des zones raides, des falaises abruptes et des affleurements d'accès difficiles, qui leur fournissent des zones de refuge contre les prédateurs. Ils utilisent à proximité de ces zones d'accès difficile, ou la nourriture est rare, des zones plus ouvertes de prairies et de pâturages, pour y trouver leur alimentation. En hiver, ils préfèrent les zones ensoleillées et exposées à des vents forts, lesquels enlèvent la neige et exposent le fourrage qui leur sert de nourriture. Les loups (Canis lupus), mais aussi les lynx (Lynx canadensis), les grizzly (Ursus arctos) les Coyotes (Canis latrans), les ours noirs (Ursus americanus), et les gloutons (Gulo gulo) sont les prédateurs de l'espèce.

Mulot des champs. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ec1634-mulot-des-champs

Mulot des champs

Mulot des champs.

Mulots. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eaf7f8-mulots

Mulots

Le genre Apodemus correspond à des mammifères rongeurs de petite taille, de la famille des muridés.

Okapi en forêt. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d6032-okapi-en-foret

Okapi en forêt

L’okapi se nourrit de feuilles, de divers végétaux différents (dont l’euphorbe, particulièrement toxique pour l’homme), de bourgeons, de branches tendres, de fruits, de champignons et de fougères. Il cueille sa nourriture à l’aide de sa langue et de ses lèvres préhensiles. Il comble ses besoins en minéraux en mangeant de l’argile sulfureuse qu’il trouve près des rivières ou des graminées poussant sur des sols hautement minéralisés. L’okapi est un animal discret et solitaire qui ne fréquente ses pairs qu’au moment de la reproduction. On compte généralement deux individus au km². Sédentaire, il vit sur un territoire qu’il marque par des dépôts d’urine et des sécrétions issues de glandes situées entre ses doigts. Il emprunte toujours les mêmes pistes de passage qu’il a ainsi marquées. C’est un animal essentiellement nocturne dont le principal prédateur est le léopard. Ses oreilles très grandes lui permettent d'entendre le moindre bruit en cas d'attaque.

Ornithorynque d'Australie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e26095-ornithorynque-d-australie

Ornithorynque d'Australie

L'ornithorynque est un mammifère semi-aquatique avec une queue de castor qui lui sert à la fois de gouvernail dans l'eau et de réserve de graisse, des pattes de loutre et un bec de canard. C'est l'un des rares mammifères venimeux : le mâle porte sur les pattes postérieures un aiguillon qui peut libérer du venin capable d'infliger de vives douleurs à un être humain. Il a été utilisé comme mascotte pour de nombreux évènements nationaux et il figure au verso de la pièce de 20 cents australiens.

Orque. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec04c1-orque

Orque

L'orque ou épaulard (Orcinus orca) est une espèce de mammifère marin du sous-ordre des cétacés à dents, les odontocètes. Ce cétacé est facilement reconnaissable à sa livrée noire et blanche et à la taille de sa nageoire dorsale qui peut atteindre 2 mètres de hauteur chez les mâles. L'orque est une redoutable chasseuse. Son alimentation est essentiellement constituée de poissons, de manchots et d’autres mammifères marins (lions de mer, otaries, phoques, marsouins, baleines).

Oryx d'Arabie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5318c1ae-oryx-d-arabie

Oryx d'Arabie

Un Oryx d'Arabie (Oryx leucoryx) à Chay Bar Yotvata, Israel.

Otaries d'Alaska. Source : http://data.abuledu.org/URI/5372a60e-otaries-d-alaska

Otaries d'Alaska

Otaries d'Alaska, île de Middleton. Le lion de mer de Steller ou otarie de Steller (Eumetopias jubatus) est la plus grande des espèces d'otaries et peut vivre jusqu'à 51,5 ans. Les mâles sont quatre fois plus lourds que les femelles et les plus gros peuvent atteindre 1 tonne pour une longueur de 3 m. Une femelle pèse environ 270 kg pour 2,20 m de longueur. Malgré leur poids, ils sont d'excellents nageurs. Le lion de mer de Steller possède une fourrure brune, plus foncée pour les femelles, et des mâchoires si solides qu'elles sont capables de broyer leurs proies : calmars, harengs, saumons, capelans et autres poissons. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lion_de_mer_de_Steller

Ours brun arctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5301d2e0-ours-brun-arctique

Ours brun arctique

Ours brun arctique (Ursus arctos arctos) en train de courir.

Petit guépard. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d68dd7-petit-guepard

Petit guépard

Petit guépard (Acinonyx jubatus), réserve de Sabi Sand en Afrique du Sud. Les jeunes guépards possèdent un manteau de poils ressemblant à une crinière le long de leur dos. On suppose que ce manteau permet un meilleur camouflage des petits dans l'herbe. Ce pelage, qui les fait ressembler à un ratel, un féroce blaireau, serait une manière d'éloigner les prédateurs. Le manteau commence à disparaître à trois mois, mais peut encore être vu à l'âge de deux ans. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gu%C3%A9pard.

Phacochère africain. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d55f43-phacochere-africain

Phacochère africain

Phacochère africain (Phacochoerus africanus) en train de boire, et son reflet : point d'eau Chudop à Etosha, en Namibie.

Pis de vache. Source : http://data.abuledu.org/URI/5318bffa-pis-de-vache

Pis de vache

Les pis d'une vache en train de paître. Photo prise en Tanzanie.

Pis de vache. Source : http://data.abuledu.org/URI/5318c0d5-pis-de-vache

Pis de vache

Pis de vache, photographié en Tanzanie

Planche Deyrolle de mammifères de l'ère tertiaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f828c4-planche-deyrolle-de-mammiferes-de-l-ere-tertiaire

Planche Deyrolle de mammifères de l'ère tertiaire

Planche Deyrolle de mammifères de l'ère tertiaire.

Protèle. Source : http://data.abuledu.org/URI/5051d4f4-protele

Protèle

Le Protèle (Proteles cirstatus) est un mammifère de la famille des Hyaenidae, et est la seule espèce du genre Proteles et de la sous-famille Protelinae. Le protèle est un animal farouche et nocturne, rarement observé dans la nature.

Ragondin. Source : http://data.abuledu.org/URI/51028f27-ragondin

Ragondin

Le ragondin ou castor des marais (Myocastor coypus), appelé aussi autrefois myopotame, est un mammifère originaire d'Amérique du Sud, introduit en Europe au XIXe siècle pour l'exploitation de sa fourrure. Tous les individus présents en Europe proviennent d'évasions ou de lâchers volontaires.

Rassemblement d'otaries. Source : http://data.abuledu.org/URI/53729d51-rassemblement-d-otaries

Rassemblement d'otaries

Rassemblement d'otaries (Zalophus californianus) à Moss Landing.

Renard en hiver. Source : http://data.abuledu.org/URI/52dc42bb-renard-en-hier

Renard en hiver

Renard en hiver, Mont Etna, Noël 2011.

Renard polaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/5378daa3-renard-polaire

Renard polaire

Renard polaire (Alopex lagopus).

Renne. Source : http://data.abuledu.org/URI/504f3105-renne

Renne

Appelé au sein de la francophonie renne ou caribou, Rangifer tarandus est un cervidé des régions arctiques et subarctiques de l'Europe, de l'Asie et de l'Amérique du Nord. Plusieurs milliers de rennes ont été également introduits dans l'archipel sub-antarctique des îles Kerguelen où ils vivent désormais à l'état sauvage. Le renne est adapté à des environnements extrêmes, froids, acides et pauvres (en termes de productivité biologique)

Sculptures d'ours. Source : http://data.abuledu.org/URI/516f9dc3-sculptures-d-ours

Sculptures d'ours

Rond-point des ours à Axat (Aude). Dans les Pyrénées, nombreux sont les toponymes issus de l'ours, tels que la vallée d'Ossau, la vallée d'Onsera et celle de la Barousse arrosée par la rivière l'Ourse, les pics de la Coumeille de l'Ours ou de la Tute de l'Ours.

Squelette de mammouth. Source : http://data.abuledu.org/URI/58570997-squelette-de-mammouth

Squelette de mammouth

Squelette de mammouth au musée Naturalis de Leyde.

Squelette de narval. Source : http://data.abuledu.org/URI/5378cc71-squelette-de-narval

Squelette de narval

Squelette de narval (Monodon monoceros), muséum de Pise en Italie.

Tapirs. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ed708b-tapirs

Tapirs

Tapirs de Baird (Tapirus bardii). Cette famille est très proche de celles des chevaux (Equidae) et des rhinocéros (Rhinocerotidae), classés également dans les Perissodactyla en raison d'un nombre de doigts impair. Son corps est massif et est recouvert d'une peau très épaisse (il est d'ailleurs chassé pour son cuir). Il a une courte trompe, qui lui sert à attraper sa nourriture. D'une espèce à l'autre, les tailles peuvent varier, mais la plupart mesurent environ 2 mètres pour une hauteur pouvant aller jusqu'à approximativement 1 mètre, pour un poids allant de 150 à 300 kg. Il possède une ouïe et un odorat excellents, mais une vue peu développée. Dans la nature, un tapir vit approximativement 30 ans. C'est un animal vivant principalement la nuit, méfiant et solitaire (le couple ne se forme que pour l'accouplement) et résidant en forêt ; il est herbivore. La gestation du tapir est d'environ 13 mois, une femelle met au monde un petit (parfois deux), d'un poids d'environ 7 kg. Le petit est allaité pendant presque un an. Dans la culture asiatique, le tapir chasse les mauvais rêves, les cauchemars, et peut même les transformer en chance. Dans les mangas, le baku japonais apparaît souvent sous les traits d'un tapir. Joseph Wolf (1820-1899) était un artiste allemand spécialisé dans le naturalisme. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tapir.

Tête de Gazelle Dama. Source : http://data.abuledu.org/URI/516c4a44-tete-de-gazelle-dama

Tête de Gazelle Dama

La Gazelle dama (Gazella dama, ou Nanger dama) est une espèce de gazelle africaine devenue rare et menacée. C'est la plus grande gazelle actuelle. Le cou et les pattes sont très allongés. Les cornes assez courtes sont en forme de S dirigé vers l’arrière. Celles des mâles sont en général plus longues et plus robustes que celles des femelles. La tête est de couleur blanche et les femelles présentent une raie noire en travers de l’œil. Le cou, roux, porte une tâche blanche bien visible. Elle se déplace vers la zone saharienne au moment de la saison des pluies, lorsque les pâturages sont abondants et de bonne qualité et redescend dans la zone sahélienne durant la saison sèche. Elle fréquente plutôt les zones de dunes fixes, les steppes et prairies à acacias. Elles s'amusent aussi au « stotting » ou « pronking », qui sont des rebonds, une discipline commune chez toutes les gazelles, plus ou moins développée selon les espèces. Elle fait des petits bonds, c'est un animal paisible. Ses prédateurs naturels, sont les léopards, et autrefois les guépards du Sahara et les lions de l'Atlas dans une moindre mesure.

Tête de girafe. Source : http://data.abuledu.org/URI/518434c2-tete-de-girafe

Tête de girafe

Tête de girafe.

Tête de Lion blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ea74bc-tete-de-lion-blanc

Tête de Lion blanc

Tête de lion blanc, zoo de Bratislava.

Tête de raton laveur. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d820c0-tete-de-raton-laveur

Tête de raton laveur

Raton laveur, appellé Racoon en Guadeloupe (Procyon lotor). Sa fourrure est généralement gris-brun. Le visage blanc porte de larges taches noires autour des yeux en forme de masque et une bande noire sur le nez. La mue débute au printemps et peut s’étaler sur trois mois. Le pelage estival du raton laveur est court. Sa tête est large, le museau pointu, les yeux noirs et les oreilles courtes (4 à 6 cm). L’animal possède de longues canines comme tous les carnivores. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Raton_laveur.

Tête de renardeau en hiver. Source : http://data.abuledu.org/URI/52dc3f1a-tete-de-renardeau-en-hiver

Tête de renardeau en hiver

Tête de renardeau, avec son poil d'hiver.

Tête de tigre. Source : http://data.abuledu.org/URI/51843483-tete-de-tigre

Tête de tigre

Tête de Tigre.

Trois suricates en Afrique du Sud. Source : http://data.abuledu.org/URI/582cbf6a-trois-suricates-en-afrique-du-sud

Trois suricates en Afrique du Sud

Trois suricates (Suricata suricatta), dans la réserve de Tswalu Kalahari, en Afrique du Sud.

Un lion dans la savane. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ea7351-un-lion-dans-la-savane

Un lion dans la savane

L'habitat naturel préféré du lion est la savane, mais il figure aussi dans les forêts sèches et les demi-déserts.

Vibrisses de lapin domestique. Source : http://data.abuledu.org/URI/535ae573-vibrisses-de-lapin-domestique

Vibrisses de lapin domestique

Gros plan sur le museau d'un lapin domestique : les nombreux poils longs appelés vibrisses présents sur la tête du lapin, notamment sur la lèvre supérieure et la partie antérieure de la joue, mais également au-dessus des yeux et dans la région temporale, ont un rôle essentiel dans la perception du toucher

Yak sauvage. Source : http://data.abuledu.org/URI/516c720b-yak-sauvage

Yak sauvage

Yak sauvage (Bos grunniens) à Letdar (Circuit de l'Annapurna au Népal). Le yak vit dans et autour de la chaine de l'Himalaya ; Népal et au Bhoutan, en Chine (Tibet, Xinjiang, Gansu, Mongolie intérieure), ainsi qu'en Mongolie, Russie, Kirghizstan, Kazakhstan, Pakistan, Tadjikistan, Afghanistan, jusqu'à des altitudes de 5 400 mètres. Les yaks vivent quinze ans en haute altitude au-dessus de 3 000 mètres. Le yak sauvage, uniquement présent au Tibet, est plus grand que le yak domestique, pouvant peser jusqu'à une tonne. Il vit habituellement en groupes de 10 à 30 individus. Son habitat est composé de hauts-plateaux dégarnis, de collines et de montagnes à des altitudes comprises entre 3 200 et 5 400 mètres. Il se nourrit d'herbes, de lichens et d'autres plantes. Durant la saison chaude, il vit dans les régions proches des neiges éternelles ; puis descend vers des terres au climat plus clément lorsque la saison froide approche. Le yak peut affronter le froid jusqu'à - 40 °C aussi bien grâce à son sous-poil très dense que par son long et épais pelage de surface. Par ailleurs, il secrète une substance visqueuse dans sa transpiration qui agit comme un isolant au froid. Cette substance est utilisée en médecine traditionnelle au Népal. Le yak sauvage a la vue très faible mais compense ce handicap par un odorat particulièrement développé et surtout une ouïe incroyable qui lui permet d'entendre à plusieurs kilomètres de distance. Le yak sauvage n'existe plus que dans les chaînes de montagnes du Kunlun, de Thangla et de Nyenchen Thangla, ainsi que sur le plateau du Tibet. L'espèce est menacée : la population totale actuelle est estimée à 15 000 animaux.