Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Ornithologie | Photographie | Dessins et plans | Oiseaux | Dessin en noir et blanc | Coloriages | Afrique | Albatros (oiseaux) | Peinture | Biologie animale | Struthio camelus | Autruche | Gravure | Photographie en gros plan | Bécasse des bois | Ernest Thompson Seton (1860-1946) | Alimentation | Motacilla | Gallinago gallinago | oiseaux de mer | ...
Acanthize mignon mangeant un insecte. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b0b2ad-acanthize-mignon-mangeant-un-insecte

Acanthize mignon mangeant un insecte

L'Acanthize mignon (Acanthiza pusilla) est un passereau que l'on rencontre à l'est et au sud-est de l'Australie ainsi qu'en Tasmanie. C'est un oiseau de petite taille (10 cm) qui se nourrit essentiellement d'insectes.

Accouplement de pigeons. Source : http://data.abuledu.org/URI/5412a063-accouplement-de-pigeons

Accouplement de pigeons

Accouplement de pigeons.

Adaptation du bec d'oiseau. Source : http://data.abuledu.org/URI/529b439d-adaptation-du-bec-d-oiseau

Adaptation du bec d'oiseau

Différentes formes de bec adaptées à différents modes d'alimentation : Nectarivore (oiseaux-mouches), Insectivore, Granivore, Granivore spécialisé (Bec-croisé), Piscivore (Martin-pêcheur ou Pélican ou Bec-en-ciseaux), Filtreur (Flamant rose), Limicole (Avocette ou Ibis), Carnivore (rapace). Un bec, au sens strict, est une structure anatomique externe qui permet la prise alimentaire et donc la nutrition chez les oiseaux. Mais il permet aussi la toilette de l'animal, la nutrition des jeunes, la chasse d'une proie, la manipulation d'objets, et peut aussi être un élément important pour la parade nuptiale.

Aigle impérial. Source : http://data.abuledu.org/URI/56d5f132-aigle-imperial

Aigle impérial

Aigle impérial (Aquila heliaca).

Aigle posé sur une branche. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9fde4-aigle-pose-sur-une-branche

Aigle posé sur une branche

Aigle posé sur une branche.

Aigrette à Osaka. Source : http://data.abuledu.org/URI/5674139e-aigrette-a-osaka

Aigrette à Osaka

Aigrette garzette dans le parc de Keitakuen à Osaka (Japon).

Aigrette garzette. Source : http://data.abuledu.org/URI/5414c74a-aigrette-garzette

Aigrette garzette

Aigrette garzette.

Aigrette garzette. Source : http://data.abuledu.org/URI/5647d526-aigrette-garzette

Aigrette garzette

Aigrette garzette, Keitakuen à Osaka au Japon.

Aires de répartition des bergeronnettes grises. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b9b80e-aires-de-repartition-des-bergeronnettes-grises

Aires de répartition des bergeronnettes grises

L. Shyamal, based on; '''Nakamura''', Kazue (1985). [http://www.asahi-net.or.jp/~XC9T-TKN/ph_htm/ph_wtail.htm Aires de répartition des bergeronnettes grises (Motacilla Alba). Source : Bulletin N°16 du Muséum de la préfecture de Kanagawa.

Albatros. Source : http://data.abuledu.org/URI/5856ff23-albatros

Albatros

Albatros ailes déployées, au musée Naturalis de Leyde.

Albatros en Tasmanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e646f6-albatros-en-tasmanie

Albatros en Tasmanie

Albatros (Thalassarche cauta) en Tasmanie.

Albatros en vol aux îles Kerguelen. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e64404-albatros-en-vol-aux-iles-kerguelen

Albatros en vol aux îles Kerguelen

Albatros Fuligineux à dos Clair en vol (Phoebetria palpebrata) près du "Cañon des Sourcils Noirs", îles Kerguelen.

Albatros en vol en Tasmanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e6467f-albatros-en-vol-en-tasmanie

Albatros en vol en Tasmanie

Albatros en vol (Thalassarche bulleri) en Tasmanie.

Alimentation hivernale du bec croisé des sapins. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fcfc93-alimentation-hivernale-du-bec-croise-des-sapins

Alimentation hivernale du bec croisé des sapins

Alimentation hivernale en forêt du bec croisé des sapins (Loxia curvirostra), par Walter Heubach (1865–1923) : l'oiseau soulève une des écailles de la pomme de pins pour récupérer la graine.

Alouette cendré-couronnée. Source : http://data.abuledu.org/URI/529b5f1f-alouette-cendre-couronnee

Alouette cendré-couronnée

Alouette cendré-couronnée mâle (Grisea d'Eremopterix).

Alouette des champs en juin. Source : http://data.abuledu.org/URI/54df8bb9-alouette-des-champs-en-juin

Alouette des champs en juin

Une Alouette des champs (Alauda arvensis, sexe inconnu) avec des insectes dans son bec. Photo prise dans le Lake District, près de Derwent Water, en Cumbrie (Angleterre), avec un appareil 5D équipé d'un objectif 70-200mm f/2.8L réglé sur 200mm et f/8.

Alouette des dunes en Namibie. Source : http://data.abuledu.org/URI/550751c8-alouette-des-dunes-en-namibie

Alouette des dunes en Namibie

Alouette des dunes (Certhilauda erythrochlamys, Calendulauda erythrochlamys) dans le désert de Namibie près de Walvis Bay.

Amerrissage d'oie bernache. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0f317-amerrissage-d-oie-bernache

Amerrissage d'oie bernache

Amerrissage d'oie bernache.

Amerrissage d'oie bernache. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0f3a1-amerrissage-d-oie-bernache

Amerrissage d'oie bernache

Amerrissage d'oie bernache.

Appeau de canard. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9f050-appeau-de-canard

Appeau de canard

Appeau de canard.

Atterrissage de goéland argenté. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0f56b-atterrissage-de-goeland-argente

Atterrissage de goéland argenté

Atterrissage de goéland argenté (Larus argentatus).

Atterrissage de goéland argenté sur le quai d'un port. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0f604-atterrissage-de-goeland-argente-sur-le-quai-d-un-port

Atterrissage de goéland argenté sur le quai d'un port

Atterrissage de goéland argenté (Larus argentatus) sur le quai d'un port de plaisance.

Autour chanteur. Source : http://data.abuledu.org/URI/550750a1-autour-chanteur

Autour chanteur

Autour chanteur (Melierax canorus).

Autruche au bord d'un point d'eau. Source : http://data.abuledu.org/URI/5387a18d-autruche-au-bord-d-un-point-d-eau

Autruche au bord d'un point d'eau

Autruche (Struthio camelus) au bord d'un point d'eau en Tanzanie.

Autruche et douze autruchons. Source : http://data.abuledu.org/URI/53879a3b-autruche-et-douze-autruchons

Autruche et douze autruchons

Autruche et douze autruchons, Plaine du Serengeti, Tanzanie.

Autruche et son nid. Source : http://data.abuledu.org/URI/53879bc7-autruche-et-son-nid

Autruche et son nid

Autruche et son nid (simple trou dans le sol) avec huit oeufs.

Autruche femelle couvant ses oeufs. Source : http://data.abuledu.org/URI/53879b29-autruche-femelle-couvant-ses-oeufs

Autruche femelle couvant ses oeufs

Autruche femelle (Struthio camelus massaicus) au nid couvant ses oeufs. Toutes les femelles du harem déposent leurs œufs dans le même nid, qui n'est en général qu'un simple trou dans le sol. Il n'est pas rare de compter jusqu'à trente œufs dans le même nid, voire soixante, qui avaient été déposés par cinq femelles, dans le cas d'une autruche masaï. L'incubation est assurée presque entièrement par le mâle, parfois relayé par la favorite. En cas de danger, le mâle défend courageusement les œufs ou les poussins, parfois aidé de la favorite voire de toutes les femelles. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autruche_d%27Afrique

Autruche femelle, ailes ouvertes. Source : http://data.abuledu.org/URI/53879dad-autruche-femelle-ailes-ouvertes

Autruche femelle, ailes ouvertes

Autruche femelle, ailes ouvertes (Struthio camelus) en Tanzanie. Cet oiseau mesure de 175 à 190 cm pour la femelle. Les plumes de couverture de l'autruche, y compris rémiges et rectrices, ont une structure particulière qui rappelle celle du duvet. La femelle possède un plumage gris-brun et le dessous clair, de beige à blanc. Les autruches sont inaptes au vol, mais excellentes à la course. Leur rapidité au sol est remarquable : elles peuvent atteindre 70 km/h1, mais sont probablement plus rapides au démarrage. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autruche_d%27Afrique

Autruchon. Source : http://data.abuledu.org/URI/538797d5-autruchon

Autruchon

Poussin s'autruche (Struthio camelus). À quatre semaines, le jeune présente un duvet épineux chamois à pinceaux blancs et arbore des taches noires au cou. Les adultes prennent grand soin de leurs jeunes, parfois pendant une année entière. Si la nourriture est abondante, les autruchons seront abandonnés beaucoup plus tôt par leurs parents. Les petits seront alors pris en charge par un groupe de femelles, accompagnées ou non de petits. Ce phénomène d'adoption est très important dans les populations vivant en groupe, car il contribue à limiter les problèmes de consanguinité dans le troupeau. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autruche_d%27Afrique

Bande de grives litornes en hiver. Source : http://data.abuledu.org/URI/517400d2-bande-de-grives-litornes-en-hiver

Bande de grives litornes en hiver

Bande de grives litornes (turdus pilaris) en hiver au pied de pommiers, dans la neige.

Bande de grives litornes posées dans un arbre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5172a0b1-bande-de-grives-litornes-posees-dans-un-arbre

Bande de grives litornes posées dans un arbre

Bande d'une dizaine de grives litornes posées dans un arbre en hiver. Cette espèce de grive se rencontre en France, en Belgique principalement en hiver, mais elle peut nidifier dans les régions boisées à l'est de la France, à l'est de la Belgique, ainsi qu'au nord et à l'est de l'Europe. L'aire estivale s'étend de la Laponie (et l'intérieur de la Scandinavie) à la Sibérie. Elle affectionne les bois et les prés de moyenne montagne. Contrairement aux autres espèces de grives, elle migre de jour en petites bandes.

Bec-en-sabot au zoo de Prague. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d02995-bec-en-sabot-au-zoo-de-prague

Bec-en-sabot au zoo de Prague

Bec-en-sabot (Balaeniceps rex) au zoo de Prague.

Bec-en-sabot du Nil. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ed7869-bec-en-sabot-du-nil

Bec-en-sabot du Nil

Couple de Bec-en-sabot du Nil (Balaeniceps rex), 1850, Société zoologique de Londres, par Joseph Wolf (1820–1899). Le Bec-en-sabot est un grand échassier (100 à 120 cm) à longues pattes sombres et au bec énorme. Son envergure peut atteindre 2,30 m. Il pèse de 4 à 7 kg. Le plumage chez les adultes des deux sexes est gris, légèrement bleuté, à l'aspect granité. Les plumes principales sont noires à l'extrémité; les plumes secondaires peuvent présenter des reflets verdâtres. Le dessous de l'oiseau est légèrement plus clair que le dessus. Le Bec-en-sabot présente, sur l'arrière de la tête, une petite touffe de plumes qu'il peut ériger comme une crête. La forme du bec apparaît, en fait, très adaptée à la pêche en eaux troubles, peu profondes et encombrées de végétaux. Au lieu de harponner à la manière des hérons, le bec-en-sabot écope à l'horizontale. Il arrache ainsi du marais une véritable pelletée de matériaux où frétille la proie visée. Le crochet qui arme sa mandibule supérieure lui sert à pincer sa prise, les bords tranchants à la découper. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bec-en-sabot_du_Nil.

Bécasse des bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/5296597d-becasse-des-bois-

Bécasse des bois

Bécasse des bois (Scolopax rusticola) : grâce à son long bec elle prélève les lombrics qui constituent l'essentiel de sa nourriture. La bécasse a besoin d'un humus riche et épais.

Bécasse des bois en bord de mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/5134e68a-becasse-des-bois-en-bord-de-mer

Bécasse des bois en bord de mer

Bécasse des bois en bord de mer affamée et perdue (hungry and homeless), 1908, par Archibald Thorburn (1860-1935), illustrateur écossais spécialiste des oiseaux et de leur environnement naturel.

Bécasse des bois en hiver dans la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/52965aff-becasse-des-bois-en-hiver-dans-la-neige

Bécasse des bois en hiver dans la neige

Bécasse des bois (Scolopax rusticola) dans la neige en Écosse (près de Lairg), en bord de route.

Bécasse des bois et lombric. Source : http://data.abuledu.org/URI/5134e788-becasse-des-bois-et-lombric

Bécasse des bois et lombric

La bécasse des bois a besoin d'un humus riche et épais, où, grâce à son long bec, elle prélève les lombrics qui constituent l'essentiel de sa nourriture. Chaque soir ou presque, dès le crépuscule, la bécasse quitte ses remises forestières pour aller sur nourrir sur des prairies pâturées ou dans des vignes riches en lombrics où elle passe l'essentiel de ses nuits. En cours de journée, elle peut également se nourrir en fouillant l'humus des sous-bois à la recherche de lombrics, araignées et autres petits insectes grâce à son bec doté d'une mandibule supérieure articulée. Les gelées, en durcissant la terre, la chassent donc progressivement vers les plaines puis vers le sud, jusqu'au Maroc. En période durable de froid, la bécasse privilégie les sols acides qui gèlent plus difficilement, et lui permettent de trouver une alimentation encore accessible. En mars, les bécasses quittent les plaines pour remonter en altitude. Elles partent appariées et volent de nuit (dès le matin, elles se blottissent dans quelque bois et ne reprendront leur route que vers le soir).

Bécasses des bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/52965cf7-becasses-des-bois

Bécasses des bois

Planche représentant un couple de bécasses de bois (Scolopax rusticola) avec poussin dans le sous-bois, par Johann Friedrich Naumann (1780–1857), ornithologue allemand.

Bécassine des marais au Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/55145467-becassine-des-marais-au-japon

Bécassine des marais au Japon

Bécassine des marais (Gallinago gallinago) à l'atterrissage au Japon.

Bécassine des marais en Angleterre. Source : http://data.abuledu.org/URI/551452b2-becassine-des-marais-en-angleterre

Bécassine des marais en Angleterre

Bécassine des marais (Gallinago gallinago), Southport, Lancashire, Angleterre.

Bécassine des marais en Catalogne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5514532d-becassine-des-marais-en-catalogne

Bécassine des marais en Catalogne

Bécassine des marais (Gallinago gallinago), Viladecans, Barcelona, Catalogne.

Bécassine des marais en train de pêcher. Source : http://data.abuledu.org/URI/551453c1-becassine-des-marais-en-train-de-pecher

Bécassine des marais en train de pêcher

Bécassine des marais (Gallinago gallinago), Viladecans, Barcelona, Catalogne.

Bengali vert. Source : http://data.abuledu.org/URI/529b5817-bengali-vert

Bengali vert

Le Bengali vert (Amandava formosa) est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Estrildidae. Le mâle a les parties supérieures vert olive avec des reflets dorés sur le croupion, la queue noire et les parties inférieures jaune verdâtre avec les flancs striés de vert et de blanc. La femelle est plus terne avec la face et les parties inférieures nuancées de gris. Les yeux sont marron, le bec rouge et les pattes rosées. Cet oiseau vit dans le centre de l'Inde : milieux couverts de hautes herbes, champs de canne à sucre et d'autres cultures.

Bergeronnette grise prête à prendre son envol. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b9b751-bergeronnette-grise-prete-a-prendre-son-envol

Bergeronnette grise prête à prendre son envol

Bergeronnette grise (motacilla alba) prête à prendre son envol.

Bergeronnette grise se nourrissant de vers. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b9b977-bergeronnette-grise-se-nourrissant-de-vers

Bergeronnette grise se nourrissant de vers

Bergeronnette grise (Motacilla alba) tenant plusieurs vers dans le bec, à Oulu en Finlande.

Bergeronnette grise tenant plusieurs insectes dans son bec. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b9ba95-bergeronnette-grise-tenant-plusieurs-insectes-dans-son-bec

Bergeronnette grise tenant plusieurs insectes dans son bec

Bergeronnette grise (Motacilla alba) tenant plusieurs insectes dans son bec, à Marbach (Gomadingen) en Allemagne.

Braconnage de bécasses des bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/5134e979-braconnage-de-becasses-des-bois

Braconnage de bécasses des bois

On chassait ou braconnait autrefois la volontiers la bécasse de nuit, quand elle quitte les fourrés pour partir à la recherche de nourriture, notamment en Bretagne, illustration gravée par Yan Dargent pour les Annales forestières, « Chronique forestière », chapitre "Les oiseaux des forêts" ; année 1868, volume 7. Légende d'époque : Ces oiseaux de passage, dont les chasseurs font le plus grand cas, nous arrivent par un temps sombre, le plus souvent la nuit ; ils s'abattent dans les taillis ou les futaies, et préfèrent les bois où il y a beaucoup de terreau humide et de feuilles mortes ; ils s'y trouvent si bien cachés qu'il faut des chiens pour les faire lever. Ils quittent ces fourrés à rentrée de la nuit pour se répandre dans les clairières en suivant les sentiers. C’est là qu'on les prend facilement au lacet. En Bretagne, on leur fait la chasse d'une singulière façon. Deux hommes se réunissent pour s'embusquer dans les pâturages de la forêt, où, sous les bousards (bouses) de vache, les bécasses trouvent une ample moisson de vers. L'un porte une lanterne et une sorte d'épinette fixée à l’extrêmité d'un long manche ; l'autre une de ces sonnettes qu'on attache au cou des vaches. Les oiseaux se laissent ainsi approcher d'assez près pour les enserrer dans les mailles d'un filet. La bécasse est, comme dit Belon, « une moult grosse bête, » si elle se laisse prendre de la manière qu'il raconte et qu'il nomme folâtrerie. « Un homme couvert d'une cape couleur de feuilles sèches, marchant courbé sur deux courtes béquilles, s'approche doucement, s'arrêtant lorsque la bécasse le fixe, continuant d'aller lorsqu'elle recommence à errer jusqu'à ce qu'il la voie s'arrêter la tête basse ; alors frappant doucement de ses deux bâtons l'un contre l'autre, la bécasse s'y amusera et affolera tellement, que le chasseur l'approchera d'assez près pour lui passer un lacet au cou. » La chair de la bécasse, y compris les excréments, est une friandise pour ceux qui l'aiment. C'est le cas de rappeler le proverbe latin : Degustibus... non est disputandum. Source : Belon, Histoire de la nature des oiseaux, p. S7S /Paris, 1355, in-fol. Jean-Édouard Dargent dit Yan' Dargent (1824-1899) est un peintre et illustrateur français dont la majeure partie de l'œuvre picturale est consacrée à sa région natale, la Bretagne.

Bruant chanteur en 1899. Source : http://data.abuledu.org/URI/587e1272-bruant-chanteur-en-1899

Bruant chanteur en 1899

Bruant chanteur (Melospiza melodia), 1899, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Bruant mélanocéphale. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b0ad8f-bruant-melanocephale

Bruant mélanocéphale

Un bruant mélanocéphale, mâle, sur l'île de Lesbos, en Grèce, mais 2009.

Buse à épaulettes. Source : http://data.abuledu.org/URI/58815a92-buse-a-epaulettes

Buse à épaulettes

Buse à épaulettes (Buteo lineatus), "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Butor. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eceef1-butor

Butor

Butor.

Butors d'Amérique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5881591b-butors-d-amerique

Butors d'Amérique

Butors d'Amérique (Botaurus lentiginosus), "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Canard mandarin. Source : http://data.abuledu.org/URI/564cd53d-canard-mandarin-

Canard mandarin

Canard mandarin mâle (Aix galericulata). Zoo de Hanovre (Allemagne).

Chardonneret rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bee45c-chardonneret-rouge

Chardonneret rouge

Chardonneret rouge (Carduelis cucullata), Zoological Illustrations, 1820, Vol. I, Pl. 7, par William Swainson (1789-1855), ornithologue britannique.

Chouette chevêche. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a70c35-chouette-cheveche

Chouette chevêche

Chouette chevêche des terriers (Athene cunicularia), près de Goiânia, dans l'État de Goiás au Brésil : chouette aux longues pattes adaptées à la vie dans les prairies d'Amérique du Nord et du Sud. Elle habite les prairies de la Saskatchewan et de l'Alberta au Canada, où elle est menacée. Cependant, elle abonde dans le néotropis, où on la rencontre même en milieu urbain, typiquement dans les parcs ou aux alentours des villes.

Chouette lapone. Source : http://data.abuledu.org/URI/572bafa7-chouette-lapone

Chouette lapone

Chouette lapone (Strix nebulosa) au spectacle des oiseaux au ZooParc de Beauval à Saint-Aignan-sur-Cher, France.

Cigogne blanche. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d001f8-cigogne-blanche

Cigogne blanche

Cigogne blanche (Ciconia ciconia), Parc des Oiseaux du Monde, Walsrode.

Cinq chouettes. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a70d14-cinq-chouettes

Cinq chouettes

Cinq Chouettes (Athene cunicularia) dites des terriers. Cette chevêche possède un plumage gris-brun piqueté de blanc sur le dessus, rayé de blanc sur le ventre ; sa couleur lui permet de se dissimuler lorsqu'elle est sur le sol. Le mâle et la femelle sont semblables, mais les jeunes ont la gorge de couleur chamois-rouille. Sa tête ronde est proche de celle des hiboux, ses yeux et son bec sont jaunes. Elle mesure environ 24 cm de la tête à la queue, pèse entre 125 et 175 grammes et peut vivre de 3 à 4 ans. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chev%C3%AAche_des_terriers

Colibri nain. Source : http://data.abuledu.org/URI/585025de-colibri-nain

Colibri nain

Colobri nain (Mellisuga minima), Strawberry Hill, Jamaïque.

Combat d'oiseaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/58b31426-combat-d-oiseaux

Combat d'oiseaux

Combat d'oiseaux, Die Gartenlaube, 1869/

Conversation. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b9c3bd-conversation

Conversation

Conversation entre une foulque macroule (Fulica atra) et son petit : les jeunes ont la tête et le bec rouges.

Corbeau. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9eef5-corbeau

Corbeau

Corbeau.

Cormoran. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9d2a7-cormoran

Cormoran

Cormoran.

Coucou. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9ef6b-coucou

Coucou

Coucou.

Couple d'albatros. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e63751-couple-d-albatros

Couple d'albatros

Couple d'albatros (Phoebastria irrorata).

Couple d'étourneaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fd1420-couple-d-etourneaux

Couple d'étourneaux

Couple d'étourneaux par Walter Heubach (1865–1923).

Couple de canards. Source : http://data.abuledu.org/URI/5329cd20-couple-de-canards

Couple de canards

Couple de canards au bord de l'eau (Anas platyrhynchos).

Couple de canards. Source : http://data.abuledu.org/URI/54da849b-couple-de-canards

Couple de canards

Couples de canards colverts (Anas platyrhynchos).

Courlis. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9efcb-courlis

Courlis

Courlis.

Cygne. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eb89e0-cygne

Cygne

Cygne.

Cygne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5647d96a-cygne

Cygne

Portrait d'un cygne muet au parc de Nagai, Osaka au Japon.

Décollage d'albatros. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e637d3-decollage-d-albatros

Décollage d'albatros

Décollage d'albatros (Phoebastria irrorata).

Deux albatros. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e63654-deux-albatros

Deux albatros

Deux albatros (Casuarina equisetifolia), Atoll des îles Midway, Old Gooneyville Lodge site Sand Island.

Deux canaris. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0de35-deux-canaris

Deux canaris

Deux serins des Canaries.

Dodo. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9fce1-dodo

Dodo

Dodo.

Dodo. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9fd30-dodo

Dodo

Dodo.

Engoulevents d'Amérique. Source : http://data.abuledu.org/URI/58811937-engoulevents-d-amerique

Engoulevents d'Amérique

L’Engoulevent d'Amérique (Chordeiles minor) mâle en vol et engoulevent bois-pourri (Antrostomus vociferus), "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Épervier brun. Source : http://data.abuledu.org/URI/58815c04-epervier-brun

Épervier brun

Épervier brun (Accipiter striatus), "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Falaise d'Heligoland. Source : http://data.abuledu.org/URI/58ced312-falaise-d-heligoland

Falaise d'Heligoland

Falaise d'Heligoland, Allemagne.

Faucon crécerelle. Source : http://data.abuledu.org/URI/564cf279-faucon-crecerelle

Faucon crécerelle

Faucon crécerelle (Falco tinnunculus).

Faucon lanier. Source : http://data.abuledu.org/URI/5414c864-faucon-lanier

Faucon lanier

Faucon lanier (Falco biarmicus).

Faucons. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ed7540-faucons

Faucons

Faucons.

Femelle de pinson. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fc051f-femelle-de-pinson

Femelle de pinson

Femelle de pinson (FringillaCoelebs). Les mâles et les femelles pinsons, se séparent souvent en groupes de chaque sexe, comme l'hiver et lors de la migration (que seuls les jeunes et les femelles effectuent).

Gobe-mouche. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0dfde-gobe-mouche

Gobe-mouche

Gobe-mouche tenant un insecte dans le bec.

Goéland argenté. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0f4d0-goeland-argente

Goéland argenté

Goéland argenté (Larus argentatus).

Goéland dominicain. Source : http://data.abuledu.org/URI/5501b12c-goeland-dominicain

Goéland dominicain

Goéland de mer (Larus dominicanus), côte de Puerto Pirámides, Chubut, Argentine.

Goélands. Source : http://data.abuledu.org/URI/541299da-goelands

Goélands

Couple de goélands (Larus canus) en bord de mer.

Grand corbeau. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cbf944-grand-corbeau

Grand corbeau

Grand corbeau (Corvus corax), Palais de Nymphenburg, Munich, Allemagne.

Grand corbeau. Source : http://data.abuledu.org/URI/54df8fad-grand-corbeau

Grand corbeau

Grand corbeau (Corvus corax), Camp 4, Yosemite Valley, Yosemite National Park, Californie, USA.

Grand-duc. Source : http://data.abuledu.org/URI/5414c8cd-grand-duc

Grand-duc

Grand-duc d'Europe (Bubo bubo).

Grive au nid. Source : http://data.abuledu.org/URI/517299fa-grive-au-nid

Grive au nid

Grive litorne au nid : la Grive litorne regagne son aire de nidification vers la fin du mois de mars. Il arrive fréquemment que plusieurs couples de grives construisent leur nid à proximité les uns des autres dans des arbres ou des buissons. La femelle peut pondre de 4 à 7 œufs qu'elle couve seule, ou presque, durant deux semaines. Les petits quittent le nid après seulement deux semaines.