Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Ornithologie | Photographie | Dessins et plans | Peinture | Pinsons | Oiseaux | Ernest Thompson Seton (1860-1946) | Chouette chevêche | Coloriages | Dessin en noir et blanc | Oiseaux migrateurs | Archibald Thorburn (1860-1935) | Illustrateurs écossais | Oiseaux échassiers | Gravure | Cartes du monde | Grives | passereaux | Répartition géographique des animaux | Nids | ...
Buse perchée sur un rocher. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d48f62-buse-perchee-sur-un-rocher

Buse perchée sur un rocher

Buse perchée sur un rocher.

Buse roussâtre au Venezuela. Source : http://data.abuledu.org/URI/5383a300-buse-roussatre-au-venezuela

Buse roussâtre au Venezuela

Une Buse roussâtre (Buteogallus meridionalis). Photo prise dans le Modulo Chititera, dans les plaines (Llanos) de l'État d'Apure (Venezuela).

Butor. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eceef1-butor

Butor

Butor.

Butors d'Amérique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5881591b-butors-d-amerique

Butors d'Amérique

Butors d'Amérique (Botaurus lentiginosus), "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Calao de Gingi mangeant des fruits de lilas de Perse. Source : http://data.abuledu.org/URI/5223515e-calao-de-gingi-mangeant-des-fruits-de-lilas-de-perse

Calao de Gingi mangeant des fruits de lilas de Perse

Calao de Gingi gris (Ocyceros birostris) mangeant des fuits de Lilas de Perse (Melia azedarach) à Calcutta, au Bengale occidental, en Inde. Le fruit est une drupe à mince enveloppe charnue sphérique de 1-3 cm de diamètre jaune-crème à maturité suspendu sur l'arbre tout l'hiver et persistant jusqu'à la floraison suivante en devenant de plus en plus ridée et presque blanche. Le noyau de la drupe est blanc sale, côtelée dans le sens de la longueur, avec un petit trou au centre apical. Il contient trois à six petites graines noires ressemblant à de petits grains de riz. Les semences sont dispersées par les oiseaux et certains mammifères qui consomment les fruits.

Canard. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d4990d-canard

Canard

Canard barbotant dans une rivière.

Canard branchu en avril. Source : http://data.abuledu.org/URI/54df8dea-canard-branchu-en-avril

Canard branchu en avril

Canard branchu (Aix sponsa), St James's Park, Londres, Angleterre. Le canard carolin mesure environ les trois-quarts de la taille d'un canard colvert, soit environ 50 cm pour une envergure de 75 cm. Le mâle a un plumage vivement coloré qui fait que l'espèce est souvent détenue en captivité, la femelle est, quant à elle, beaucoup plus terne. Adulte le poids avoisinera les 850 grammes. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Canard_branchu

Canard eider. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ea04a1-canard-eider

Canard eider

Canard eider.

Canard Mallard au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/5356a9ea-canard-mallard-au-quebec

Canard Mallard au Québec

Un spécimen de canard Colvert ou Canard Mallard au Québec (Anas platyrhynchos) au Bois de Coulonge à Québec (Canada). Le mâle des populations sauvages est aisément reconnaissable, pendant la période nuptiale (mue deux fois par an), par sa tête d'un vert brillant (d'où son nom). Le reste du plumage est gris-brun à blanc, avec un miroir alaire bleu-violet ; le bec est jaune. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Canard_colvert

Canard mandarin. Source : http://data.abuledu.org/URI/564cd53d-canard-mandarin-

Canard mandarin

Canard mandarin mâle (Aix galericulata). Zoo de Hanovre (Allemagne).

Canard mandarin au zoo de Munich. Source : http://data.abuledu.org/URI/59da8663-canard-mandarin-au-zoo-de-munich

Canard mandarin au zoo de Munich

Canard mandarin (Aix galericulata) au zoo de Munich, Allemagne.

Canaris en cage. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ed6339-canaris-en-cage

Canaris en cage

Canaris en cage, 1878, par Fedor Flinzer (1832-1911).

Capucin damier en Inde. Source : http://data.abuledu.org/URI/55060155-capucin-damier-en-inde

Capucin damier en Inde

Capucin damier (Lonchura punctulata) dans le parc national de Nagarhole en Inde.

Caracara du nord au Venezuela. Source : http://data.abuledu.org/URI/5383a0f0-caracara-du-nord-au-venezuela

Caracara du nord au Venezuela

Un Caracara du Nord (Caracara cheriway). Photo prise dans le Modulo Chititera, dans les plaines (Llanos) de l'État d'Apure (Venezuela).

Caracara huppé en vol. Source : http://data.abuledu.org/URI/55014938-caracara-huppe-en-vol

Caracara huppé en vol

Caracara huppé (Caracara plancus) en vol, département de Rocha, Uruguay. Il a une longueur totale de 50 à 65 cm et une envergure de 120 cm. Rapace audacieux et opportuniste, il se nourrit principalement de charognes et n'hésite pas à attaquer des animaux jeunes, blessés ou en difficulté, à voler de la nourriture à d'autres rapaces, à piller les nids d'oiseaux et à prendre des proies vivantes si la possibilité se présente (surtout des insectes et autres petites proies : crabes, serpents, lézards mais va aussi jusqu'à la taille d'une Aigrette neigeuse), ou encore à se nourrir de la coprah des noix de coco. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Caracara_hupp%C3%A9

Carouge à épaulettes rouges. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b9a69f-carouge-a-epaulettes-rouges

Carouge à épaulettes rouges

Carouge à épaulettes (Agelaius phoeniceus). Son nom commun vient de deux taches rouges qui prennent la forme d'épaulettes quand l'oiseau prend une attitude d'intimidation. Le Carouge à épaulettes est un animal très territorial, qui défend son territoire contre d'autres animaux et oiseaux. Il attaque et intimide des oiseaux beaucoup plus grands que lui tel que corbeaux, pies, et même certains rapaces et hérons s'ils entrent dans leur territoire. Les mâles peuvent attaquer l'homme s'il envahit son territoire pendant la nidification. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Carouge_%C3%A0_%C3%A9paulettes

Carte de répartition de la grive litorne en France. Source : http://data.abuledu.org/URI/5172aa90-carte-de-repartition-de-la-grive-litorne-en-france

Carte de répartition de la grive litorne en France

Carte de répartition de la Grive litorne en France d'après le Nouvel atlas des oiseaux nicheurs de France, 1985-1989. 1995. Dosithée Yeatman-Berthelot et Guy Jarry, Société ornithologique de France, Paris, 775 p. ISBN 2950544029. Lorsqu'un atlas est répété deux fois sur un même territoire, il est possible d'obtenir une information précise sur le changement de la répartition des espèces pendant l'intervalle de temps. Un atlas ornithologique est un portrait dans le temps et dans l'espace de la répartition des oiseaux pour un territoire donné. Deux atlas élaborés avec les mêmes méthodes sur le même territoire sur un intervalle de temps donnent deux portraits qui peuvent être comparés. L’aire de nidification de la Grive litorne s’est beaucoup étendue en France au cours des dernières décennies. Cette progression est visible dans le résultat d’enquête des atlas de 1976 et de 1995.

Carte de répartition de la grive litorne en France en 1976. Source : http://data.abuledu.org/URI/5173ffcf-turduspilaris1976-png

Carte de répartition de la grive litorne en France en 1976

Carte de répartition de la Grive litorne en France en 1976 d'après l'Atlas des oiseaux nicheurs de France de 1970 à 1975 (1976. Laurent Yeatman, Société ornithologique de France, Paris, 281 pages.)

Carte de répartition des albatros à sourcils noirs. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e647e8-carte-de-repartition-des-albatros-a-sourcils-noirs

Carte de répartition des albatros à sourcils noirs

Carte de répartition de l'Albatros à sourcils noirs : hivernage, nidification.

Carte de répartition du héron pourpré. Source : http://data.abuledu.org/URI/5505f905-carte-de-repartition-du-heron-pourpre

Carte de répartition du héron pourpré

Carte de répartition du héron pourpré (Ardea purpurea). En jaune : nicheur ; en vert : résident permanent ; en bleu : non-nicheur. Adapté de : Kushlan, James A. et James A. Hancock, Herons, Oxford ; New York : Oxford University Press, 2005. (ISBN 9780198549819).

Carte de répartition du pinson. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fc0cbe-carte-de-repartition-du-pinson

Carte de répartition du pinson

Carte de répartition des pinsons des arbres (Fringilla coelebs). Source : Snow & Perrins, "Birds of the Western Palearctic", Harrison "An Atlas of the Birds of the Western Palaearctic"et Clement et al. "Finches & Sparrows". En jaune : visiteurs d'été ; en vert : résidents.

Carte de répartition du plongeon à bec blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/51351f0d-carte-de-repartition-du-plongeon-a-bec-blanc

Carte de répartition du plongeon à bec blanc

Carte de répartition mondiale du plongeon à bec blanc (Gavia adamsii). Cette espèce, comme tous les plongeons, capture ses proies sous l’eau ; il est un essentiellement piscivore, mais se nourrit aussi d'invertébrés aquatiques. Il niche dans la toundra arctique (Russie, Alaska et Canada), en bordure de lacs et de rivières à faible courant. Il hiverne en mer, surtout au large des côtes de Norvège et de l’Ouest du Canada mais on peut parfois le rencontrer sur des grands lacs de l’intérieur des terres ou dans la mer Baltique. Cet oiseau migrateur arrive sur les zones de nidification avant la fonte complète des glaces. Il se nourrit alors dans les zones d'eau libre mais n'hésite pas à plonger sous la glace à la recherche de ses proies.

Cartographie des mésanges. Source : http://data.abuledu.org/URI/5249e4e6-cartographie-des-mesanges

Cartographie des mésanges

Cartographie de la répartition des mésanges bleues (Cyanistes caeruleus en vert foncé, et Cyanistes teneriffae en vert clair). Sources : 1) Föger, M. & Pegoraro K. (2004). Die Blaumeise. Neue Brehm Bücherei, Hohenwarsleben, ISBN 3-89432-862-2 ; 2) Harrap, S. & Quinn, D. (1996). Tits, Nuthatches & Treecreepers. Helm Identification Guides, ISBN 0-7136-3964-4 ; 3) del Hoyo, J., et al. Handbook of the Birds of the World (HBW), Vol. 12 (2007). Picathartes to Tits and Chickadees. Lynx Edicions, Barcelona, ISBN 84-96553-42-6 ; 4) Snow, D. W. & Perrins, C. M. (1998). The Birds of the Western Palearctic Concise Edition. Oxford, ISBN 0-19-854099-X.

Chardonneret jaune mâle. Source : http://data.abuledu.org/URI/53569e16-chardonneret-jaune-male

Chardonneret jaune mâle

Chardonneret jaune mâle (Carduelis tristis) ou canari sauvage, au Québec. Oiseau migrateur, on le trouve du sud du Canada à la Caroline du Nord pendant la saison de reproduction et de la frontière canadienne au Mexique pendant l'hiver. Il a pour caractéristique de muer complètement et de présenter un dimorphisme sexuel : le mâle arbore un plumage jaune vif pendant l'été et vert olive pendant l'hiver, alors que la femelle a un plumage jaune brunâtre terne qui devient plus éclatant en été. Les plumes du mâle deviennent plus colorées pendant la saison des amours afin d'attirer les femelles. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chardonneret_jaune

Chardonneret rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bee45c-chardonneret-rouge

Chardonneret rouge

Chardonneret rouge (Carduelis cucullata), Zoological Illustrations, 1820, Vol. I, Pl. 7, par William Swainson (1789-1855), ornithologue britannique.

Chasseur d'oiseaux du paradis. Source : http://data.abuledu.org/URI/532cc891-chasseur-d-oiseaux-du-paradis

Chasseur d'oiseaux du paradis

Natif d'Aru, chassant des oiseaux du paradis, camouflé sous un nid, par T. W. Wood, "The Malay Archipelago" d'Alfred Russel Wallace, 1869.

Chevaliers grivelés. Source : http://data.abuledu.org/URI/58810420-chevaliers-griveles

Chevaliers grivelés

Chevaliers grivelés (Actitis macularius), "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Chevêchette perlée en Namibie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55075a56-chevechette-perlee-en-namibie

Chevêchette perlée en Namibie

Chevêchette perlée (Glaucidium perlatum), Etosha en Namibie.

Chouette chevêche. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a70c35-chouette-cheveche

Chouette chevêche

Chouette chevêche des terriers (Athene cunicularia), près de Goiânia, dans l'État de Goiás au Brésil : chouette aux longues pattes adaptées à la vie dans les prairies d'Amérique du Nord et du Sud. Elle habite les prairies de la Saskatchewan et de l'Alberta au Canada, où elle est menacée. Cependant, elle abonde dans le néotropis, où on la rencontre même en milieu urbain, typiquement dans les parcs ou aux alentours des villes.

Chouette chevêche des terriers. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d16bd6-chouette-cheveche-des-terriers

Chouette chevêche des terriers

Chouette chevêche des terriers (Athene cunicularia, Molina, 1782). Parc tropical de Guinate, Lanzarote.

Chouette des terriers au Venezuela. Source : http://data.abuledu.org/URI/53839fa6-chouette-des-terriers-au-venezuela

Chouette des terriers au Venezuela

Une chevêche des terriers (Athene cunicularia) femelle. Photo prise dans le Modulo Chititera, dans les plaines (Llanos) de l'État d'Apure (Venezuela).

Chouette effraie en vol. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a72aee-chouette-effraie-en-vol

Chouette effraie en vol

Chouette effraie en vol (Tyto alba), Castle Acre, Norfolk, Angleterre.

Chouette effraie en vol dans les Pyrénées. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a72b9e-chouette-effraie-en-vol-dans-les-pyrenees

Chouette effraie en vol dans les Pyrénées

Chouette effraie en vol (Tyto alba) dans les Pyrénées.

Chouette effraie transportant une proie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a72a44-chouette-effraie-transportant-une-proie

Chouette effraie transportant une proie

Chouette effraie en vol (Tyto alba) transportant une proie. Norfolk, Angleterre.

Chouette et Petit-duc. Source : http://data.abuledu.org/URI/5134f9ce-chouette-et-petit-duc

Chouette et Petit-duc

Chouette et Petit-Duc (Otus scops), 1925, aquarelle de Archibald Thorburn (1860-1935), illustrateur écossais spécialiste des oiseaux et de leur environnement naturel.

Chouette lapone. Source : http://data.abuledu.org/URI/572bafa7-chouette-lapone

Chouette lapone

Chouette lapone (Strix nebulosa) au spectacle des oiseaux au ZooParc de Beauval à Saint-Aignan-sur-Cher, France.

Chouette nourrissant son petit. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a70f29-chouette-nourrissant-son-petit

Chouette nourrissant son petit

Chouette chevêche (Athene cunicularia) nourrissant son petit.

Chouette nourrissant son petit. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a70fc7-chouette-nourrissant-son-petit

Chouette nourrissant son petit

Chouette chevêche (Athene cunicularia) surveillant le repas de son petit après lui avoir apporté un insecte.

Chouette rayée. Source : http://data.abuledu.org/URI/58811486-chouette-rayee

Chouette rayée

Chouette rayée (Strix varia), "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Chromolithographie de bécasse des bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/52966299-chromolithographie-de-becasse-des-bois

Chromolithographie de bécasse des bois

Chromolithographie de bécasse des bois (Scolopax rusticola), 1875, par Carl Friedrich Deiker (1836–1892), peintre animalier allemand.

Cigogne blanche. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d001f8-cigogne-blanche

Cigogne blanche

Cigogne blanche (Ciconia ciconia), Parc des Oiseaux du Monde, Walsrode.

Cinq canards de Barbarie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0f41e-cinq-canards-de-barbarie

Cinq canards de Barbarie

Cinq canards de Barbarie.

Cinq chouettes. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a70d14-cinq-chouettes

Cinq chouettes

Cinq Chouettes (Athene cunicularia) dites des terriers. Cette chevêche possède un plumage gris-brun piqueté de blanc sur le dessus, rayé de blanc sur le ventre ; sa couleur lui permet de se dissimuler lorsqu'elle est sur le sol. Le mâle et la femelle sont semblables, mais les jeunes ont la gorge de couleur chamois-rouille. Sa tête ronde est proche de celle des hiboux, ses yeux et son bec sont jaunes. Elle mesure environ 24 cm de la tête à la queue, pèse entre 125 et 175 grammes et peut vivre de 3 à 4 ans. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chev%C3%AAche_des_terriers

Cinq oeufs de grive litorne dans un nid. Source : http://data.abuledu.org/URI/5172a401-cinq-oeufs-de-grive-litorne-dans-un-nid

Cinq oeufs de grive litorne dans un nid

Cinq oeufs de grive litorne dans un nid.

Cinq perdrix grises. Source : http://data.abuledu.org/URI/51348c3f-cinq-perdrix-grises

Cinq perdrix grises

"Perdrix grises avec genêt et chardons" par Archibald Thorburn (1860-1935), illustrateur écossais spécialiste des oiseaux et de leur environnement naturel. La Perdrix grise (Perdix perdix) est une espèce d'oiseau gallinacé, appartenant à la famille des Phasianidae, de l'ordre des Galliformes. Habitat : Milieux ouverts de la montagne (2 500 m) jusqu'aux plaines cultivées (céréales, betterave, pomme de terre), ou zone bocagère et de bosquets. Les adultes sont granivores, mais les jeunes se nourrissent d'insectes, qu'ils ne trouvent plus à manger en raison des pesticides. Quand on les dérange, comme la plupart des oiseaux de ce type, les perdrix se sauvent en courant tout en lançant des regards vers la source de danger et/ou après s'être cachée s'envolent brutalement sur une courte distance avec un cri d'alarme : "rick rick rick". La seule différence constante entre les sexes est ce qu'on appelle "le fer à cheval", tache rouille à deux barres transversales visible sur la poitrine du mâle.

Colibri à tête noire en vol. Source : http://data.abuledu.org/URI/59920b6c-colibri-a-tete-noire-en-vol

Colibri à tête noire en vol

Colibri à tête noire en vol (Trochilus polytmus), Strawberry Hill, Jamaïque.

Colibri nain. Source : http://data.abuledu.org/URI/585025de-colibri-nain

Colibri nain

Colobri nain (Mellisuga minima), Strawberry Hill, Jamaïque.

Combat d'oiseaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/58b31426-combat-d-oiseaux

Combat d'oiseaux

Combat d'oiseaux, Die Gartenlaube, 1869/

Conversation. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b9c3bd-conversation

Conversation

Conversation entre une foulque macroule (Fulica atra) et son petit : les jeunes ont la tête et le bec rouges.

Coqs de bruyère. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fcff88-coqs-de-bruyere

Coqs de bruyère

Grands tétras ou coqs de bruyère (Tetrao urogallus), par Walter Heubach (1865–1923) : gros gallinacé habitant les forêts de conifères de montagnes.

Grive litorne, oisilllon. Source : http://data.abuledu.org/URI/5172a906-grive-litorne-oisilllon

Grive litorne, oisilllon

Oisillon de quelques jours de grive litorne.

Grue. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9edaf-grue

Grue

Grue.

Héron cendré. Source : http://data.abuledu.org/URI/56b79592-heron-cendre

Héron cendré

Héron cendré (Ardea cinerea) près de Vaxholm, Stockholm, Suède, juin 2015.

Hirondelle. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eb8a53-hirondelle

Hirondelle

Hirondelle en vol.

Martin pêcheur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5647d846-martin-pecheur

Martin pêcheur

Martin-pêcheur, Tennōji Park, Osaka au Japon.

Martin-pêcheur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5339bed3-martin-pecheur-

Martin-pêcheur

Martin-pêcheur observant un ruisseau.

Martin-pêcheur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5647d8a1-martin-pecheur

Martin-pêcheur

Martin-pêcheur, Tennōji Park, Osaka au Japon.

Martin-pêcheur d'Amérique. Source : http://data.abuledu.org/URI/58811736-martin-pecheur-d-amerique

Martin-pêcheur d'Amérique

Le Martin-pêcheur d'Amérique (Megaceryle alcyon), "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Mésanges bleues. Source : http://data.abuledu.org/URI/5249dfd2-mesanges-bleues

Mésanges bleues

Mésanges bleues.

Moucherolle hirondelle. Source : http://data.abuledu.org/URI/55ea081e-moucherolle-hirondelle

Moucherolle hirondelle

Moucherolle hirondelle (Hirundinea ferruginea) à Pindamonhagaba - Sao Paulo, Brésil.

Mouette. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d7ccc1-mouette

Mouette

Mouette.

Mouette rieuse. Source : http://data.abuledu.org/URI/54393498-mouette-rieuse

Mouette rieuse

Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus).

Mouette rieuse. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d9c058-mouette-rieuse-

Mouette rieuse

Mouette rieuse (Larus ridibundus), St James's Park à Londres.

Nid d'hirondelles. Source : http://data.abuledu.org/URI/529b62e5-nid-d-hirondelles

Nid d'hirondelles

Nid d'hirondelles avec petits et oeufs. Le nid en forme de demi-coupe, qui a un diamètre de 22 cm pour 11 cm de profondeur, est adossé à une solive ou à un quelconque autre élément vertical. Le nid est bâti par le mâle et la femelle, plus souvent par la femelle seule, avec des morceaux de boue qu'elle malaxe pour former de petites boules, et consolidés avec des herbes, de la paille, des algues ou d'autres matériaux. Une fois le nid terminé, il est garni de plumes et de duvet, les hirondelles récupérant souvent des plumes de poule, afin de lui donner un aspect plus douillet. La femelle pond entre 2 et 7, généralement 4 ou 5, œufs blancs à petits points roux et gris. Les œufs mesurent entre 20 et 14 mm, pour un poids de 1,9 g, dont 5 % de coquille.

Nid de pinson. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fc0304-nid-de-pinson

Nid de pinson

Nid de pinson (Fringilla coelebs) : Dès février-mars le mâle établit son territoire puis la femelle vient le rejoindre peu après. C'est elle seule qui décide où se trouvera le nid, le mâle l'aidant rarement. Une fois le lieu défini, en général dans une enfourchure, la femelle commence à construire le nid. Il est fait de mousse, de brindilles, de fils d'araignée soigneusement assemblés, et souvent camouflé avec l'écorce de l'arbre même dans lequel il est bâti. Le pinson des arbres niche deux fois par an, la première nichée s'effectue généralement en avril-mai, la seconde en juin-juillet. La femelle pond ordinairement cinq œufs de 20 x 14 mm, qu'elle couvera seule pendant 12 à 14 jours.

Nid de pinson. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fcf4e0-nid-de-pinson

Nid de pinson

Nid de pinson : Il est fait de mousse, de brindilles, de fils d'araignée soigneusement assemblés, et souvent camouflé avec l'écorce de l'arbre même dans lequel il est bâti.

Nid de pinsons. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fc01f7-nid-de-pinsons

Nid de pinsons

Nid de pinsons (Fringilla coelebs) : Lorsque les jeunes éclosent, les adultes les nourrissent pendant les deux semaines qu'ils passent au nid, car ils sont nidicoles, leur apportant principalement des insectes et des araignées. Une fois les jeunes partis du nid, leurs parents continuent à les nourrir quelque temps après.

Oie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0e174-oie

Oie

Oie.

Oie bernache. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0e20b-oie-bernache

Oie bernache

Oie bernache (Branta leucopsis).

Oies bernaches. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0e327-oies-bernache

Oies bernaches

Oies bernaches posées dans un pré dans le village de Oostbourg (L'Ecluse), aux Pays-Bas.

Oies cendrées. Source : http://data.abuledu.org/URI/5134dc71-oies-cendrees

Oies cendrées

Tableau de Archibald Thorburn (1860-1935), illustrateur écossais spécialiste des oiseaux et de leur environnement naturel. L’Oie cendrée (Anser anser) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Anatidae et à la sous-famille des Anserinae. Elle est, avec l'oie cygnoïde, un des ancêtres des oies domestiques ; sa domestication remonte à plusieurs milliers d'années. Les variétés sauvages présentent un plumage gris-beige, plus sombre et brun sur la nuque, les flancs, le dessus des ailes et le dessus de la queue. Ces plumes brunes sont veinées du même gris-beige que le dessous de l'oiseau. Les flancs sont nuancés de brunâtre. Le ventre peut être parsemé de quelques taches noires mais cette coloration n'est jamais aussi étendue que chez l'Oie rieuse. Le croupion est blanc, tout comme l'arrière du ventre et les sous-caudales. Le bord d'attaque des ailes est bordé d'une ligne gris bleuté pâle. Les pattes sont rose chair, fortes et palmées. L'œil noir est cerclé de blanc. On observe, chez les populations centrées autour de la mer Baltique, que leur bec est terminé par un onglet corné, ce qui permet à ces individus une extraction plus facile des tubercules, bulbes et racines, tandis que les populations centrée sur la Norvège ont un bec plus court, ce qui facilite le cisaillage des plantes herbacées. L'oie est un oiseau peu bruyant sur les lieux de gagnage, mais bien davantage en vol. Le cri de contact se compose de trois à cinq éléments : ga ga ga, ang ang ang ou ong ong ong. Le passage des oiseaux migrateurs est souvent repéré grâce aux cris fréquents, aigus et puissants émis par cet oiseau.

Paon bleu. Source : http://data.abuledu.org/URI/5135135f-paon-bleu

Paon bleu

Paon bleu, par Archibald Thorburn (1860-1935), illustrateur écossais spécialiste des oiseaux et de leur environnement naturel. Le Paon bleu (Pavo cristatus) est une espèce d'oiseau galliforme de la famille des phasianidés. Ce paon est connu pour ses couleurs brillantes et sa queue magnifique qu'il peut déployer en roue. C'est un oiseau originaire d'Asie (plus principalement d'Inde et du Sri Lanka). Le mâle est facilement reconnaissable à son plumage, sa huppe et sa traîne. Il mesure 90 cm à 110 cm sans sa queue, atteignant 3 m avec sa queue. La tête, le cou et la poitrine sont bleu-vert et violet avec des reflets métalliques. Autour des yeux se trouve une tache dénudée, et une crête de plumes, munies de barbes uniquement à leur extrémité, orne la couronne. Le bec, d'assez grande taille, est brun clair comme l'iris. Les plumes du dos sont vert doré avec des bordures couleur bronze, les couvertures alaires tertiaires blanches avec de fines rayures noires, les couvertures alaires primaires et secondaires d'un bleu-vert métallique et les rémiges et rectrices brunes. Les plumes sus-caudales au nombre de 100 à 150 en moyenne sont beaucoup plus longues que les rectrices et forment la traîne du paon. Ces plumes dites en « terminaison en queue de poisson » peuvent atteindre jusqu'à 1,5 mètre de longueur - elles grandissent jusqu'à la sixième année - mais en principe ne dépassent pas un mètre. Elles possèdent de longues barbes vert métallique avec des reflets bleus et de couleur bronze, formant, près de leur extrémité, une tache évoquant un œil et connue sous le nom d'ocelle (ocelles disposés à l'intersection de deux familles de spirales), dont le centre d'un bleu vif est entouré d'anneaux concentriques brun, jaune d'or et violet.

Paon bleu. Source : http://data.abuledu.org/URI/5416e2e3-paon-bleu

Paon bleu

Paon bleu (île du paon à Berlin).

Passer domesticus. Source : http://data.abuledu.org/URI/55185047-passer-domesticus

Passer domesticus

Moineau (Passer domesticus) aux jardins du Carrousel du Louvre à Paris.

Passereau tyrannus. Source : http://data.abuledu.org/URI/588157ab-passereau-tyrannus

Passereau tyrannus

Passereau tyrannus, "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Patte d'autruche. Source : http://data.abuledu.org/URI/53879549-patte-d-autruche

Patte d'autruche

Patte d'autruche (Struthio camelus). Les autruches sont les seuls oiseaux à ne posséder que deux doigts par patte ; le doigt extérieur, plus petit, est dépourvu de griffe. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autruche_d%27Afrique

Petit cormoran. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cffd0e-petit-cormoran

Petit cormoran

Petit cormoran (Phalacrocorax melanoleucos).

Petite chouette. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a74ff5-petite-chouette

Petite chouette

Petite chouette (Athene noctua).

Pétrel de Bourbon. Source : http://data.abuledu.org/URI/521bf9ba-petrel-de-bourbon

Pétrel de Bourbon

Le Pétrel de Bourbon (Pseudobulweria aterrima), aussi appelé Pétrel noir de Bourbon, Pétrel de La Réunion ou Fouquet noir, est une espèce d'oiseau marin de la famille des Procellariidae, dont les populations actuelles sont endémiques de l'île de La Réunion, dans le sud-ouest de l'océan Indien.

Pigeonneau biset. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cbe8c7-pigeonneau-biset

Pigeonneau biset

Jeune pigeon biset (Columba livia) à l'âge de l'appentissage du vol, échoué dans mon jardin. On peut encore voir le duvet juvénile que les plumes n'ont pas totalement remplacé.

Pigeonnier. Source : http://data.abuledu.org/URI/536a8e48-pigeonnier

Pigeonnier

Pigeonnier.

Pigeons de ville. Source : http://data.abuledu.org/URI/52080a44-pigeons-de-ville

Pigeons de ville

Le pigeon biset, un animal domestiqué, marron et commensal des humains en ville. Le commensalisme est une forme d’interaction entre deux espèces. Plusieurs espèces animales sont commensales de l’homme en ce qu’elles vivent en fonction de son activité, quoique sans être directement contrôlées par lui. L'impact de ces espèces pour les activités humaines va de la nuisance au bénéfice mutuel, en passant par l'absence d'effet sensibles, ce qui correspond au commensalisme au sens strict. Ces relations peuvent être considérées comme des cas limites de la domestication.

Pinson femelle. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fcea26-pinson-femelle

Pinson femelle

Pinson femelle (Fringilla coelebs) au mois de mai.

Pinson juvénile. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fc03c5-pinson-juvenile

Pinson juvénile

Les pinsons des arbres sont en grande partie sédentaires, et les juvéniles ne peuvent se déplacer que sur de courtes distances depuis le lieu de leur éclosion.

Pinson mâle. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fc05c3-pinson-male

Pinson mâle

Pinson mâle (Fringilla coelebs). Le pinson des arbres préférant se nourrir sous les mangeoires que dedans, on le trouve souvent à sautiller sur le sol à récupérer les graines tombées. Lorsqu'il se déplace à terre, il marche à pas courts mais rapides.

Pinson mâle. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fc06fd-pinson-male

Pinson mâle

Pinson mâle (Fringilla coelebs) : Le mâle adulte a le dos brun-noisette, le ventre et la gorge rosâtre, les côtés de la tête rougeâtres, la calotte et la nuque bleu gris qui le différencient de la femelle, le front noir, les sous-caudales blanchâtres et le croupion verdâtre.

Pinson mâle. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fc07cb-pinson-male

Pinson mâle

Pinson mâle (Fringilla coelebs) : Il est inféodé globalement aux bois de conifères, décidus ou mixtes en plaine et en moyenne montagne. Mais il fréquente aussi les forêts claires avec leurs lisières et leurs clairières, les landes, les taillis, les vergers, les bosquets, les cultures, les parcs et les jardins des villes et des villages, autant de zones boisées pourvu qu’il dispose d’espace libre entre les arbres d’où sa rareté en forêt dense. Son bec, à la fois large à la base et pointu, traduit une adaptation alimentaire mixte de graines et d’invertébrés. Les graines d’arbres les plus prisées sont celles de hêtres (Fagus), d’érables (Acer), de bouleaux (Betula), d’aulnes (Alnus) et de résineux. Les bourgeons, baies et fruits sauvages et cultivés ainsi que les graines des plantes herbacées et céréalières (surtout le colza) sont aussi consommés mais en période de reproduction le régime devient nettement insectivore à l'opposé de la majorité des passereaux. Les pinsons des arbres capturent des insectes dans les branches et sur les feuilles, voire au cours de petits vols vifs et acrobatiques.

Plongeon huard. Source : http://data.abuledu.org/URI/551458c3-plongeon-huard

Plongeon huard

Jeune plongeon huard (Gavia immer) au large de l'île Mcgee, Maine, USA.

Plongeons. Source : http://data.abuledu.org/URI/51351a4b-plongeons

Plongeons

Plongeons : en haut, Plongeon huard (Gavia immer, été et hiver) ; à gauche, Plongeon à gorge rouge (Gavia stellata, en été) ; à droite, Plongeon à bec planc (Gavia adamsii, en été) ; en bas, Plongeon arctique (Gavia arctica, en été). Par Archibald Thorburn (1860-1935), illustrateur écossais spécialiste des oiseaux et de leur environnement naturel.

Plumes de geai. Source : http://data.abuledu.org/URI/564ce88b-plumes-de-geai

Plumes de geai

Plumes de geai (Garrulus glandarius).

Plumes de pélican. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d56bfb-plumes-de-pelican

Plumes de pélican

Plumes de pélican (Pelecanus onocrotalus), Wilhelma à Stuttgart.

Poussin d'albatros. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e64364-poussin-d-albatros

Poussin d'albatros

Poussin d'albatros (Phoebastria irrorata) dans les Galapagos.

Râle tapageur. Source : http://data.abuledu.org/URI/58815ecf-rale-tapageur

Râle tapageur

Râle tapageur (Rallus crepitans), "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Sittelle veloutée. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bedf38-sittelle-veloutee

Sittelle veloutée

Sittelle veloutée (Sitta frontalis), in Zoological Illustrations, 1820, Vol. I par William Swainson (1789-1855), ornithologue britannique. Cette espèce vit en Inde, au Sri Lanka et en Asie du Sud-Est.

Spatule d'Afrique. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d55455-spatule-d-afrique

Spatule d'Afrique

Spatule d'Afrique (Platalea alba) dans le lac de Nakuru au Kenya.

Squelette d'autruche. Source : http://data.abuledu.org/URI/5387a5bd-squelette-d-autruche

Squelette d'autruche

Squelette d'autruche au Musée d'Histoire Naturelle de La Specola, Palazzo Torrigiani à Florence.

Tête d'aigle. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b9c4a8-tete-d-aigle

Tête d'aigle

Tête d'aigle.

Tourterelle oreillarde. Source : http://data.abuledu.org/URI/5501fcde-tourterelle-oreillarde

Tourterelle oreillarde

Tourterelle oreillarde (Zenaida auriculata), Uruguay.

Tourterelle triste. Source : http://data.abuledu.org/URI/5881060f-tourterelle-triste

Tourterelle triste

Tourterelle triste (Zenaida macroura), "La vie des oiseaux" (Bird-life; a guide to the study of our common birds),1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Tyran mélancolique. Source : http://data.abuledu.org/URI/55018de9-tyran-melancolique

Tyran mélancolique

Tyran mélancolique (Tyrannus Melancholicus), Montevideo, Uruguay.