Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Djarach (Jordanie) | Gerasa (ville ancienne) | Architecture romaine | Isaïe | Monumentalité (architecture) | Mosaïques | Art byzantin | Motifs géométriques | Antiquités byzantines | Monumentalité urbaine | Jordanie | Colonnes ioniques | Géographie | Ordre ionique | Théâtres romains | Jordanie -- Antiquités | Mer Rouge | Aqaba (Jordanie) | Musées -- Signalisation | ...
Autobus de tourisme en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5287d1ea-autobus-de-tourisme-en-jordanie

Autobus de tourisme en Jordanie

Autobus de tourisme en Jordanie : opérateur Sahara Kirresh.

Bloc de basalte inscrit de Qasr al-Hallabat. Source : http://data.abuledu.org/URI/546ba3ff-20141107-jordanie-qsar-al-hallabat-018-jpg

Bloc de basalte inscrit de Qasr al-Hallabat

Bloc de basalte ayant une inscription grecque et faisant partie de l'édit de Empereur Anastase 1er.

Blocs de Qasr al-Hallabat en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/546ba237-20141107-jordanie-qsar-al-hallabat-051-jpg

Blocs de Qasr al-Hallabat en Jordanie

Mur présentant les blocs de basalte trouvés sur le site de Qasr al-Hallabat et ayant des inscriptions grecques de l'édit de l'Empereur Anastase 1er. 20141107.

Dromadaires dans la réserve de Dana en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d25548-dromadaires-dans-la-reserve-de-dana-en-jordanie

Dromadaires dans la réserve de Dana en Jordanie

Dromadaires dans la réserve de Dana en Jordanie.

Vue de la mosquée restaurée de Qasr al-Hallabat en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/546bb604-vu-de-la-mosquee-restauree-de-qsar-al-hallabat

Vue de la mosquée restaurée de Qasr al-Hallabat en Jordanie

Mosquée attenante au fort de Qasr al Hallabat en Jordanie.

Vue externe du qsar al hallabat. Source : http://data.abuledu.org/URI/546bb51a-20141107-jordanie-qsar-al-hallabat-027-jpg

Vue externe du qsar al hallabat

Vue extérieure du Qasren cours de restauration

Buissons dans un oed à Petra en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f52cb9-buissons-dans-un-oed-a-petra-en-jordanie

Buissons dans un oed à Petra en Jordanie

Buissons dans un oed à Pétra, le 13 avril 1858, par Edouard Lear. Aquarelle et encre sepia au-dessus de graphite sur papier blanc.

Caravane en bordure du golfe d'Aqaba. Source : http://data.abuledu.org/URI/553166d8-isle-of-graia-crop-jpg

Caravane en bordure du golfe d'Aqaba

Une caravane de commerce passant l'île de Graia dans le golfe d'Aqaba, en Arabie pétrée, lithographie de Louis Haghe d'après un original de David Roberts, 1839.

Cardo maximus de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b5501a-cardo-maximus-de-jerash

Cardo maximus de Jerash

Vue générale du cardo maximus de Jerash, Jordanie : Dans le schéma d'urbanisme romain de fondation de ville issu du bornage étrusque, un cardo est un axe routier nord-sud qui structure la cité. Le cardo était une des rues principales au cœur de la vie économique et sociale de la ville. De cardo provient l'adjectif "cardinal", "qui sert de pivot", puis l'expression "points cardinaux". À la croisée du cardo et du decumanus (l'axe est-ouest) d'une cité, on trouvait généralement le forum. Lorsqu'il y a plusieurs axes du même type dans une ville, on distingue le plus important par la dénomination cardo maximus. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cardo

Carte des vestiges de l'ancienne cité de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b30c9e-carte-des-vestiges-de-l-ancienne-cite-de-jerash

Carte des vestiges de l'ancienne cité de Jerash

Carte en anglais des vestiges de l'ancienne cité de Jerash montrant l'emplacement de l'église de l'évêque Isaïe (558-749 ap.J.-C.), à Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014.

Centre de la scène du Théâtre Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b45ab8-centre-de-la-scene-du-theatre-nord-de-jerash

Centre de la scène du Théâtre Nord de Jerash

Centre de la scène du Théâtre Nord de Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014.

Chapiteau ionique à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b51adc-chapiteau-ionique-a-jerash

Chapiteau ionique à Jerash

Gros plan sur un chapiteau ionique dans le cardo nord de Jerash, 1er novembre 2014. En architecture, un chapiteau est un élément de forme évasée qui couronne une colonne et lui transmet les charges qu'elle doit porter. D'un point de vue ornemental, il est le couronnement, la partie supérieure d'un poteau, d'une colonne, d'un pilastre, d'un pilier, etc. Le chapiteau est essentiellement formé d'un corps (échine ou corbeille, consistant en un coussin aplati ou rebondi de même épaisseur, placé sur le fût de la colonne) et d'un couronnement (abaque ou tailloir). L'ordre ionique se caractérise notamment par son chapiteau à volutes. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_ionique

Château de Taba. Source : http://data.abuledu.org/URI/5543b5e7-chateau-de-taba

Château de Taba

Château de Taba, sur l'île du Pharaon, atoll à 8 km au sud de Taba, entre le Golfe d'Aqaba et la fameuse "Citadelle de Saladin". L'île du Pharaon, aussi appelée île de Graye par les croisés et Ayla par les chroniqueurs arabes, est une île d'Égypte baignée par la mer Rouge sur laquelle se dresse une forteresse. Les récifs coralliens proches de l'île en font un lieu apprécié des touristes pour la plongée sous-marine. L'île de Graye est idéalement située au temps des croisades car elle permet de contrôler la route entre Le Caire et Damas. Vers 1160, les croisés construisent une citadelle sur l'île afin de protéger l'oasis d'Ayla. En décembre 1170, Saladin prend la forteresse et la renforce. Lors de son expédition en Mer Rouge (1182), Renaud de Châtillon assaillit l'île, mais ne parvient pas à s'en rendre maître. Elle subit un nouveau siège en 1184, sans effet. La forteresse est finalement abandonnée vers 1320 par son gouverneur mamelouk. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_du_Pharaon_%28%C3%89gypte%29

Colonnade ionique du Cardo à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b535d9-colonnade-ionique-du-cardo-a-jerash

Colonnade ionique du Cardo à Jerash

Colonnade ionique du portique du Cardo à proximité de la porte nord à Jerash en Jordanie. Cliché novembre 2014.

Coqs de la mosaïque de Madaba. Source : http://data.abuledu.org/URI/51eef3dd-coqs-de-la-mosaique-de-madaba

Coqs de la mosaïque de Madaba

Coqs de la mosaïque byzantine de Madaba en Jordanie à 30 km au sud d’Amman au bord de la route des Rois qui mène à Kerak et à Pétra.

Coupe transversale du Décumanus Nord à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b44be9-coupe-transversale-du-decumanus-nord-a-jerash

Coupe transversale du Décumanus Nord à Jerash

Coupe transversale du Décumanus Nord à Jerash (Jordanie) avec ses trois espaces de passage et l'égoût central : croquis sur le panneau explicatif trilingue, 2 novembre 2014.

Coupole des Thermes de l'Ouest à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b596bd-coupole-des-thermes-de-l-ouest-a-jerash

Coupole des Thermes de l'Ouest à Jerash

Coupole sur pendentif en pierre d'une salle des thermes de l'ouest à Jerash en Jordanie, novembre 2014.

Détails architecturaux sur le Décumanus Nord de Jérash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b44d20-details-architecturaux-sur-le-decumanus-nord-de-jerash

Détails architecturaux sur le Décumanus Nord de Jérash

Détails architecturaux sur le Décumanus Nord de Jérash (Jordanie), panneau explicatif trilingue : 1) chapiteau ionique réemployé ; 2) regard d'égoût avec anneau de levage en fer. 3 novembre 2014.

Deux colonnes ioniques du Cardo à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b53770-deux-colonnes-ioniques-du-cardo-a-jerash

Deux colonnes ioniques du Cardo à Jerash

Deux colonnes ioniques du Cardo à proximité de la porte nord, Jerash en Jordanie (novembre 2014) : l'ordre ionique est reconnaissable à son chapiteau à volutes et sa base moulurée. Cet ordre a pour caractère général la grâce et l'élégance ; on en trouve de nombreux exemples en Asie Mineure. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_ionique

Deux pavements de mosaïques à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b30822-deux-pavements-de-mosaiques-a-jerash

Deux pavements de mosaïques à Jerash

Deux pavements de mosaïques byzantines dans l'église de l'évêque Isaïe à Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014.

Église de l'évêque Isaïe . Source : http://data.abuledu.org/URI/54b300e4-eglise-de-l-eveque-isaie-

Église de l'évêque Isaïe

Mosaïques sur le sol de l'Église de l'évêque Isaïe, 8 novembre 2014, à Jerash en Jordanie.

Emplacement de l'Agora et de la Basilique Civile à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b5401f-emplacement-de-l-agora-et-de-la-basilique-civile-a-jerash

Emplacement de l'Agora et de la Basilique Civile à Jerash

Photo non aérienne de la zone où se situent l'Agora et la Basilique Civile à Jerash en Jordanie, novembre 2014.

Fronton sur le Tétrapyle Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b44037-fronton-sur-le-tetrapyle-nord-de-jerash

Fronton sur le Tétrapyle Nord de Jerash

Gros plan sur les motifs du fronton triangulaire (surbaissé) décoré du Tétrapyle Nord de Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014.

Golfes de Suez et d'Aqaba. Source : http://data.abuledu.org/URI/5531625b-golfes-de-suez-et-d-aqaba

Golfes de Suez et d'Aqaba

Golfes de Suez et d'Aqaba, 10 février 2009. Le golfe d'Aqaba est situé à l'est de la péninsule du Sinaï et à l'ouest de la péninsule d'Arabie. L'Égypte, Israël, la Jordanie et l'Arabie saoudite en sont les États riverains. Il atteint la profondeur de 1 850 mètres, mesure 24 km à sa plus grande largeur pour une longueur totale de 160 km. Comme l'ensemble des eaux côtières de la mer Rouge, c'est un des premiers sites du monde pour la plongée sous-marine. Le secteur est particulièrement riche en corail et en biodiversité marine et contient un certain nombre d'épaves sous-marines, résultant de quelques naufrages accidentels mais aussi de navires délibérément coulés pour fournir un habitat aux organismes marins. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Golfe_d%27Aqaba

Golfes de Suez et d'Aqaba. Source : http://data.abuledu.org/URI/55316423-golfes-de-suez-et-d-aqaba

Golfes de Suez et d'Aqaba

Golfes de Suez et d'Aqaba, vue aérienne topographique. Traduction en français als33 (20150417). Le golfe d'Aqaba est un des deux golfes créés par la pointe de la péninsule du Sinaï dans la mer Rouge, le golfe de Suez étant situé à l'ouest. Géologiquement, le golfe d'Aqaba est une partie intégrante de la vallée du grand rift qui court de l'Afrique orientale à la mer Rouge et au nord vers la mer Morte.

Gros-plan sur la coupole des Thermes de l'Ouest à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b59750-gros-plan-sur-la-coupole-des-thermes-de-l-ouest-a-jerash

Gros-plan sur la coupole des Thermes de l'Ouest à Jerash

Gros plan sur une coupole sur pendentif en pierre d'une salle des thermes de l'ouest à Jerash en Jordanie, novembre 2014.

Histoire du Théâtre Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b44fd2-histoire-du-theatre-nord-de-jerash

Histoire du Théâtre Nord de Jerash

Histoire du Théâtre Nord de Jerash en jordanie, Panneau informatif, 8 novembre 2014 : Vers 130 après J.C - 749 après J.C. ; Le Théatre Nord de Gerasa est explicitement désigné comme étant un "odeion" dans la grande dédicace courant sur l'architrave de la "scaenae frons" (bâtiment de scène non restauré). Il était donc destiné à accueillir des récitals de musique, des déclamations poétiques etc. Cependant, dans un premier temps, il fut limité à un simple mur de scène percé de trois portes monumentales et à une "cavea" réduite (ensemble de sièges en hémicycle). Il accueillait les réunions de la "boulé" (conseil municipal) et d'une autre assemblée, à la proportionnelle, des représentants des douze tribus civiques de la cité, comme les inscriptions gravées sur les sièges en portent témoignage. C'est actuellement le plus bel exemple connu au monde où de telles informations sur l'organisation de la vie civique d'une ville antique sont conservées. Sa date de construction n'est pas connue mais peut être placée sous le règne de l'empereur Hadrien, peut-être même Trajan. Ce "bouleutérion" fut agrandi et transformé en "odeion" en 165/166 de notre ère. Il fut alors doté de rangées de sièges supplémentaires et d'un "velum", couverture amovible, en toile, sur câbles tendus. Abandonné, il fut réoccupé par des potiers à l'époque omeyyade avant d'être ruiné par le tremblement de terre de 749 après J.C.

L'extrémité nord du Cardo à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b533a7-l-extremite-nord-du-cardo-a-jerash-

L'extrémité nord du Cardo à Jerash

Extrémité du Cardo avec la porte Nord à l'extrémité, Jerash en Jordanie, le 8 novembre 2014 : la rue est étroite et bordée de portiques de colonnes ioniques basses.

La flûtiste du Théâtre Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b45270-la-flutiste-du-theatre-nord-de-jerash

La flûtiste du Théâtre Nord de Jerash

La flûtiste du Théâtre Nord de Jerash en Jordanie, bas-relief de la cavea. 8 novembre 2014.

La joueuse de cithare du Théâtre Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b459c4-la-joueuse-de-cithare-du-theatre-nord-de-jerash

La joueuse de cithare du Théâtre Nord de Jerash

La joueuse de cithare du Théâtre Nord de Jerash en Jordanie, bas-relief de la cavea, 8 novembre 2014.

La Khazneh à Pétra en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a1ad55-la-khazneh-a-petra-en-jordanie

La Khazneh à Pétra en Jordanie

La Khazneh, le plus célèbre des monuments de Pétra, Jordanie, par Frederic Edwin Church (1826–1900).

La mer de Galilée depuis les ruines de Umm Qais en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/547f64e1-la-mer-de-galilee-depuis-les-ruines-de-umm-qais-en-jordanie

La mer de Galilée depuis les ruines de Umm Qais en Jordanie

Panorama sur la mer de Galilée depuis les ruines de Umm Qais en Jordanie.

La musicienne du Théâtre Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b45a47-la-musicienne-du-theatre-nord-de-jerash

La musicienne du Théâtre Nord de Jerash

La musicienne du Théâtre Nord de Jerash en Jordanie, bas-relief de la cavea, 8 novembre 2014.

La porte nord à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b52ba2-la-porte-nord-a-jerash

La porte nord à Jerash

Vue de l'intérieur de la porte Nord de dessous, Jerash en Jordanie. Cliché du 7 novembre 2014.

Le Cardo nord à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b53baf-le-cardo-nord-a-jerash

Le Cardo nord à Jerash

Colonnes ioniques de chaque côté du Cardo à proximité de la porte nord, Jerash en Jordanie, novembre 2014.

Le Decumanus Maximus à Umm Qais en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/547f6600-le-decumanus-maximus-a-umm-qais-en-jordanie

Le Decumanus Maximus à Umm Qais en Jordanie

Le Decumanus Maximus à Umm Qais en Jordanie.

Le Tétrapyle Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b4481a-le-tetrapyle-nord-de-jerash-

Le Tétrapyle Nord de Jerash

Le Tétrapyle Nord de Jerash en Jordanie : emboitement des formes géométriques arrondies et angulaires. 8 novembre 2014.

Le Tétrapyle Nord de Jérash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b448ec-le-tetrapyle-nord-de-jerash

Le Tétrapyle Nord de Jérash

Le Tétrapyle Nord de Jérash en Jordanie vu de loin (au sud-est du monument, en regardant vers le nord ouest), au croisement entre le cardo et le décumanus. 8 novembre 2014.

Le théâtre antique de Gadara. Source : http://data.abuledu.org/URI/547f670a-le-theatre-antique-de-gadara

Le théâtre antique de Gadara

Le théâtre antique de Gadara en Jordanie.

Le Théâtre Nord de Jerash vu depuis les gradins. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b45181-le-theatre-nord-de-jerash-vu-depuis-les-gradins

Le Théâtre Nord de Jerash vu depuis les gradins

Le Théâtre Nord de Jerash (Jordanie) vu depuis les gradins, 8 novembre 2014.

Les gazelles et le lion. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357b8e9-les-gazelles-et-le-lion

Les gazelles et le lion

Mosaïque de Khirbat al-Mafjar en Jordanie, un des "châteaux du désert". Commandé probablement par le calife omeyyade al-Walīd II, il comprend, à l'arrière d'une vaste cour d'entrée à fontaine, le "château" proprement dit, une structure quadrangulaire autour d'une cour, à deux étages, une petite mosquée et une très vaste zone de bains au décor particulièrement riche : stucs sculptés, mosaïques. Dans les bains, une salle dite le "diwan" contient une mosaïque représentant trois gazelles et un lion sous un arbre. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Khirbat_al-Mafjar

Les gradins du Théâtre Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b45b3c-les-gradins-du-theatre-nord-de-jerash

Les gradins du Théâtre Nord de Jerash

Les gradins du Théâtre Nord de Jerash en Jordanie et la partie supérieure, 8 novembre 2014.

Les ruines de Petra en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f52cbd-les-ruines-de-petra-en-jordanie

Les ruines de Petra en Jordanie

Tableau d'E. Lear représentant le paysage jordanien à l'arrivée à Pétra, 1859.

Localisation de la ville de Pétra en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52093675-localisation-de-la-ville-de-petra-en-jordanie

Localisation de la ville de Pétra en Jordanie

Localisation de la ville de Pétra en Jordanie.

Mosaïque avec inscription en grec à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b303ce-mosaique-avec-inscription-en-grec-a-jerash

Mosaïque avec inscription en grec à Jerash

Mosaïque avec inscription sur le sol de l'Église de l'évêque Isaïe à Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014.

Mosaïque byzantine à décor végétal à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b30ad9-mosaique-byzantine-a-decor-vegetal-a-jerash

Mosaïque byzantine à décor végétal à Jerash

Mosaïque byzantine à décor végétal, église de l'évêque Isaïe à Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014.

Mosaïque géométrique byzantine à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b30a2f-mosaique-geometrique-byzantine-a-jerash

Mosaïque géométrique byzantine à Jerash

Angle de pavement mosaïqué de l'église de l'Évêque Isaïe, Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014.

Mosaïque géométrique byzantine à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b30b7b-mosaique-geometrique-byzantine-a-jerash

Mosaïque géométrique byzantine à Jerash

Mosaïque géométrique byzantine de l'église de l'évêque Isaïe à Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014.

Mosaïque géométrique de l'église de l'Évêque Isaïe à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b30762-mosaique-geometrique-de-l-eglise-de-l-eveque-isaie-a-jerash

Mosaïque géométrique de l'église de l'Évêque Isaïe à Jerash

Mosaïque géométrique de l'église de l'Évêque Isaïe à Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014.

Mosaïques de l'Église de l'évêque Isaïe. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b301ba-mosaiques-de-l-eglise-de-l-eveque-isaie

Mosaïques de l'Église de l'évêque Isaïe

Mosaïques sur le sol de l'Église de l'évêque Isaïe, 8 novembre 2014, à Jérash en Jordanie.

Musée de Beit Russan à Umm Qais en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/547f656c-musee-de-beit-russan-a-umm-qais-en-jordanie

Musée de Beit Russan à Umm Qais en Jordanie

Musée de Beit Russan à Umm Qais en Jordanie.

Panneau de présentation de l'Église de l'Évêque Isaïe à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b30e1b-panneau-de-presentation-de-l-eglise-de-l-eveque-isaie-a-jerash

Panneau de présentation de l'Église de l'Évêque Isaïe à Jerash

Panneau de présentation de l'Église de l'Évêque Isaïe à Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014 : Église de l'évêque Isaïe, 558/559 après J.C. - 749 après J.C. Cette église, découverte en 1983, est l'une des vingt-trois églises d'époque byzantine actuellement connues à Gerasa. Construite "... au temps de l'évêque Isaïe", selon un plan à trois nefs séparées par des rangées de colonnes ioniques provenant d'édifices d'époque romaine, elle est surtout remarquable par ses riches pavements de mosaïque. Ces derniers ont souffert des crises iconoclastes du VIIIe siècle et la plupart des figures animales et humaines ont été détruites. À l'ouest, un atrium (cour entourée de portiques, non fouillée) précédait les trois entrées de la façade principale du monument. Tardivement, ces portes ont été murées, l'entrée principale de l'église étant reportée sur sa face sud où existait une autre cour à portiques. L'ambon et le chancel, partiellement conservés au moment des fouilles, n'ont pas été restaurés. Le bâtiment était en travaux (réparations) lorsqu'il fut détruit par le séisme de 749 ap. J.C. Tout porte donc à croire que cet édifice, comme la plupart des églises de Gerasa, était encore en usage par des membres de la communauté chrétienne à la fin de l'époque omeyyade.