Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Proverbes français | Gravure | Grandville (1803-1847) | Caricaturistes | Dessin en noir et blanc | Anthropomorphisme | Humour | Couples | loup | Caricatures et dessins humoristiques | souris | Raillerie | Louveteaux | Trois (le nombre) | Horloges et montres | Proverbes | Foyers (cheminées) | Quatre (le nombre) | Mères et enfants | Arrière-plans (art) | ...
Appât du gain. Source : http://data.abuledu.org/URI/534fd3d7-appat-du-gain

Appât du gain

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Pour de l'argent, les chiens dansent" : Quatre personnages entre chiens et hommes sautent sur place en contrebas d'une fenêtre à l'étage, où est accoudé un homme avec des pièces d'argent et un sac "Gratification".

Au royaume des aveugles les borgnes sont rois. Source : http://data.abuledu.org/URI/53501dd2-au-royaume-des-aveugles-les-borgnes-sont-rois

Au royaume des aveugles les borgnes sont rois

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Au royaume des aveugles les borgnes sont rois".

Cheval et jument. Source : http://data.abuledu.org/URI/53502641-cheval-et-jument

Cheval et jument

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Jamais coup de pied de jument ne fit de mal à cheval".

Chien qui aboie ne mord pas. Source : http://data.abuledu.org/URI/534fde77-chien-qui-aboie-ne-mord-pas

Chien qui aboie ne mord pas

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Chien qui aboie ne mord pas."

Cireur de chaussures en 1845. Source : http://data.abuledu.org/URI/534fbe19-cireur-de-chaussures-en-1845

Cireur de chaussures en 1845

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Tout ce qui reluit n'est pas en or." Un cireur de chaussures au travail et un couple bougeois plein d'arrogance ; à l'arrière-plan une boutique de couverts "Imitation d'or, strass, chrysocalque, Melchior etc."

Corrections corporelles. Source : http://data.abuledu.org/URI/53502d26-corrections-corporelles

Corrections corporelles

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Qui aime bien châtie bien".

Deux bossus. Source : http://data.abuledu.org/URI/53502f61-deux-bossus

Deux bossus

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Le bossu ne voit pas sa bosse, mais celle de son voisin."

Famille de loups. Source : http://data.abuledu.org/URI/53501cc1-famille-de-loups

Famille de loups

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Ce que fait la louve plait au loup".

L'ombre de Napoléon. Source : http://data.abuledu.org/URI/534fbc09-l-ombre-de-napoleon

L'ombre de Napoléon

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Un petit homme projette parfois une grande ombre."

La danse des souris. Source : http://data.abuledu.org/URI/53502a46-la-danse-des-souris

La danse des souris

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Absent le chat, les souris dansent."

La faim chasse le loup du bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/53501862-la-faim-chasse-le-loup-du-bois

La faim chasse le loup du bois

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "La faim chasse le loup du bois". Un loup et son louveteau en guenilles dérobent un pain au comptoir d'une boulangerie et sont dénoncés par un bouledogue gros et gras.

Le chat et la souris. Source : http://data.abuledu.org/URI/53502c59-le-chat-et-la-souris

Le chat et la souris

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "A bon chat bon rat".

Le chat et les souris. Source : http://data.abuledu.org/URI/53502524-le-chat-et-les-souris

Le chat et les souris

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "N'éveille pas le chat qui dort !"

Le coq et la poule. Source : http://data.abuledu.org/URI/535015cb-le-coq-et-la-poule

Le coq et la poule

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Triste maison que celle où le coq se tait et où la poule chante." En arrière-plan une poule s'égosille au piano pendant qu'un chien s'appuie sur un balai ; sur un tableau, une écuyère.

Le maréchal et l'ouvrier. Source : http://data.abuledu.org/URI/534f8914-le-marechal-et-l-ouvrier

Le maréchal et l'ouvrier

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Il n'y a pas de sot métier" : un employé chargé de l'entretien des égouts toise un gradé qui le salue avec condescendance de la main gauche, un chiot sous le bras droit, accompagné d'une vieille femme bossue engoncée sous sa cape et sa coiffe ; une échelle, une plaque (ou regard) d'égout et une barre à mine évoquent le dur métier des égoutiers.

Le pêcheur sous la pluie. Source : http://data.abuledu.org/URI/534f850a-le-pecheur-sous-la-pluie

Le pêcheur sous la pluie

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Chacun prend son plaisir où il le trouve" : un pêcheur à la ligne s'acharne sous la pluie, de l'eau jusqu'aux cuisses, chapeau dégoulinant, sanglé dans une redingote, sa canne à la main.

Le roi et le jardinier. Source : http://data.abuledu.org/URI/534f82e4-le-roi-et-le-jardinier

Le roi et le jardinier

Frontispice de Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845 : Le roi sous l'oeil goguenard du jardinier arrose le palmier portant des proverbes sur ses feuilles ainsi que l'inscription suivante autour de son tronc, "Les proverbes sont la sagesse des nations", sous les vivats d'une foule de spectateurs à l'arrière-plan.

Les fous et les sages. Source : http://data.abuledu.org/URI/53501359-les-fous-et-les-sages

Les fous et les sages

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Les fous inventent les modes et les sages les suivent."

Les loups ne se mangent pas entre eux. Source : http://data.abuledu.org/URI/535030eb-les-loups-ne-se-mangent-pas-entre-eux

Les loups ne se mangent pas entre eux

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Les loups ne se mangent pas entre eux."

Les proverbes vengés. Source : http://data.abuledu.org/URI/535031e7-les-proverbes-venges

Les proverbes vengés

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Les proverbes vengés, ou il ne faut pas dire Fontaine je ne boirai pas de ton eau."

Mauvaise herbe croît toujours. Source : http://data.abuledu.org/URI/5350286a-mauvaise-herbe-croit-toujours

Mauvaise herbe croît toujours

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Mauvaise herbe croît toujours".

Mendicité en ville en 1845. Source : http://data.abuledu.org/URI/53501719-mendicite-en-ville-en-1845

Mendicité en ville en 1845

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "La petite aumône est la bonne".

Ordonnances contre la mendicité. Source : http://data.abuledu.org/URI/53502ed0-ordonnances-contre-la-mendicite

Ordonnances contre la mendicité

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Nécessité n'a point de loi."

Père et filles. Source : http://data.abuledu.org/URI/534fd593-pere-et-filles

Père et filles

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Quand on a des filles on est toujours berger !" Sur le pas de la bergerie, un père surveille la sortie de ses trois filles, au museau de brebis, acompagnées du chien berger pendant que le loup à l'arrière-plan guette le bon moment.

Publicité pour Vilmorin en 1914. Source : http://data.abuledu.org/URI/544e93fa-publicite-pour-vilmorin-en-1914

Publicité pour Vilmorin en 1914

Publicité de 1914 pour les semences Vilmorin dans "Le Miroir" : "ON RÉCOLTE CE QUE L'ON SÈME. Il ne suffit pas de confier à la terre des semences qui germent. Il faut encore qu'elles produisent bien la variété demandée. C'est ce que l'on peut attendre des GRAINES VILMORIN. Cette importante Maison vient de faire paraître son nouvel album descriptif de Graines sélectionnées. Demandez ce catalogue 40 chez Vilmorin-Andrieux & Cie, 4 quai de la Mégisserie, à Paris, vous le recevrez gratis".

Qui se ressemble s'assemble. Source : http://data.abuledu.org/URI/534fd91e-qui-se-ressemble-s-assemble

Qui se ressemble s'assemble

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Dis moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es".

Qui trop embrasse mal étreint. Source : http://data.abuledu.org/URI/534fd819-qui-trop-embrasse-mal-etreint

Qui trop embrasse mal étreint

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Qui trop embrasse mal étreint !" : La soif de conquête est illustrée par la charge de cartes (Irlande, Chine, Inde, Nouvelle-Zélande, Gibraltar, Écosse).

Retour tardif du mari. Source : http://data.abuledu.org/URI/5350301d-retour-tardif-du-mari

Retour tardif du mari

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Mieux vaut tard que jamais."

Tel maître tel valet. Source : http://data.abuledu.org/URI/53502751-tel-maitre-tel-valet

Tel maître tel valet

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Tel maître tel valet."

Un brochet fait plus qu'une lettre de recommandation. Source : http://data.abuledu.org/URI/53502b89-un-brochet-fait-plus-qu-une-lettre-de-recommandation

Un brochet fait plus qu'une lettre de recommandation

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Un brochet fait plus qu'une lettre de recommandation".

Vol de pommes. Source : http://data.abuledu.org/URI/534fce77-vol-de-pommes

Vol de pommes

Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845, "Abondance de biens ne nuit pas" : Un jeune homme secoue le pommier et reçoit une pomme sur le nez, une jeune fille a ramassé des pommes dans son tablier mais le lâche ; un homme, pelle à la main, les chasse ; à l'arrière-plan, une famille nombreuse se promène.