Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Palmiers | Photographie | Afrique | Dessins et plans | Gravure | Palmiers -- Produits | Clip art | Palmiers dattiers | Botanique | Dattier | Produits du palmier | Blason (héraldique) | Îles | Boissons alcoolisées | Arbres fruitiers | Casamance (Sénégal) | Armoiries | Géographie | Plages | Agriculture | ...
Armoiries de Cuba. Source : http://data.abuledu.org/URI/5379c277-armoiries-de-cuba

Armoiries de Cuba

Le blason de Cuba fut créé en 1849 par Miguel Teurbe Tolón y de la Guardia. Dans la partie supérieure, on peut voir une mer avec deux pointes terrestres à ses extrémités et au milieu une clé en or massif. Au fond on peut voir un soleil levant dont les rayons s'éparpillent dans le ciel. Dans la partie inférieure gauche on peut voir un morceau du drapeau cubain. La partie inférieure droite montre un paysage représentant une vallée au centre duquel on peut voir un palmier royal. Le blason est entouré d'une couronne de chêne et de laurier. Le tout est surmonté d'un bonnet phrygien avec une étoile à cinq branches. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Armoiries_de_Cuba

Armoiries de la Bolivie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5379056e-armoiries-de-la-bolivie

Armoiries de la Bolivie

Armoiries de la Bolivie : c'est durant la présidence de Manuel Isidoro Belzu Humerez que le congrès détermine la dernière modification par le décret de loi du 5 novembre 1851. La forme et les couleurs sont réglementées par décret suprême du 14 juillet 1888. Le condor des Andes est l'oiseau national de la Bolivie. Situé sur le dessus du blason, il symbolise l'horizon sans limite de la Bolivie. la couronne de laurier et d'olivier est donc composée de deux arbres différents qui sont le laurier et l'olivier. Elle est située derrière le condor. Le laurier symbolise le triomphe et la gloire après la guerre. L'olivier est symbole de la paix et de la gloire des peuples. Les pavillons sont placés sur chacune des lances, il y en a donc six au total. Ces pavillons ont les mêmes couleurs que le drapeau, c'est-à-dire trois bandes de couleur, rouge, jaune et verte. Ils symbolisent donc la Bolivie. La hache représente l'autorité et le commandement de la Bolivie. Elle est située au-dessus à droite, derrière le canon. Les canons du XVIIIe et XIXe siècle ainsi que les fusils et les lances symbolisent les armes de la Bolivie. Il y a deux canons disposés en croix, quatre fusils avec baïonnette disposés également en croix par paire et alors 6 lances, deux fois trois lances, disposées en croix également. La casquette de la liberté est de couleur rouge et située sur l'extrémité de l'un des deux canons. Elle est le symbole de liberté. L'ovale est une ellipse de couleur bleu-ciel. Dans sa partie inférieure se trouvent 10 étoiles dorées et dans sa partie supérieurs on peut lire l'inscription "BOLIVIA" en lettres dorées et majuscules. À l'intérieur de cet ovale se trouve une ligne dorée. La couleur bleu-ciel représente le littoral perdu durant la guerre du Pacifique (1879-1884). La ligne dorée est utilisée comme décoration. Le Cerro Rico : au centre de l'image sont dessinées deux montagnes, une petite devant une grande. Celle-ci est appelée le Cerro Rico, une montagne située à Potosí. Elle est appelée la montagne riche car elle contient une énorme quantité de minerai d'argent. Elle fut découverte par Diego Huallpa et est encore exploitée de nos jours. La représentation de cette montagne symbolise donc la richesse des ressources naturelles de Bolivie. Le Cerro Menor constitue en quelque sorte un autel pour le Cerro Rico. La chapelle située sur le Cerro Menor, juste devant le Cerro Rico est une chapelle avec l'image du sacré-cœur de Jésus avec les bras ouverts. C'est une construction faite en granite et l'image du sacré-cœur de Jésus est en bronze. La botte de blé : céréale appelée kutmu en quechua. Il fut introduit en Amérique du Sud par les Espagnols et a atteint très vite la Bolivie. Il symbolise l'abondance des ressources alimentaires en Bolivie. Le palmier que l'on peut voir au premier plan de l'image du centre dont le nom scientifique est Parajubæa représente la richesse végétale de la Bolivie. Le soleil situé sur la gauche, derrière le Cerro Rico, c'est un soleil qui se lève. Il symbolise la naissance et la splendeur de la Bolivie. Le ciel possède les couleurs du lever du jour. Il symbolise la naissance et la splendeur de la République. Le lama situé au premier plan symbolise la richesse de la faune de la Bolivie. Les étoiles au nombre de 10 sont situées dans la partie inférieure de l'ovale bleu. Elles sont considérées comme un symbole de chance, de destin, de conquête. Ce sont des étoiles à 5 points et chacune d'elles représente un département de la Bolivie. Les voici dans l'ordre de gauche vers la droite : Chuquisaca, La Paz, Potosí, Cochabamba, Santa Cruz, Oruro, Littoral (perdu durant la guerre du Pacifique de 1879-1884), Tarija, Beni, Pando. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Armes_de_la_Bolivie

Armoiries de la Côte d'Ivoire. Source : http://data.abuledu.org/URI/5379c03b-armoiries-de-la-cote-d-ivoire

Armoiries de la Côte d'Ivoire

Armoiries de la Côte d'Ivoire. "Blason de sinople à la tête d’éléphant, l’écu surmonté d’un soleil issant éclipsé d’or rayonnant de neuf pièces or. À dextre et à senestre deux arbres or et l’inscription argent "République de Côte d'Ivoire" sur listel or". Six éléments : l’éléphant, le soleil levant doré, les deux palmiers dorés, le blason de couleur verte, le listel doré, l’inscription argentée. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Armoiries_de_la_C%C3%B4te_d%27Ivoire

Boîte d'allumettes sénégalaises. Source : http://data.abuledu.org/URI/5311e799-boite-d-allumettes-senegalaises

Boîte d'allumettes sénégalaises

Boîte d'allumettes sénégalaises. Inscription en français : Vente au Sénagal ; inscription en anglais : The palmtree ; impregnated safety match manufactured in Sweden.

Bouteille de vin de palme Bamum. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e03df2-bouteille-de-vin-de-palme-bamum

Bouteille de vin de palme Bamum

Bouteille de vin de palme Bamum offerte par Ibrahim Njoya, roi des Bamouns (1876-1933) à l'empereur Guillaume II, par l'intermédiaire du gouverneur Seitz. Calebasse, perles de verre. 19e ou début du 20e siècle (Musée ethnologique de Berlin).

Chapeau congolais. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fa916d-chapeau-congolais

Chapeau congolais

Chapeau congolais de palme tressée.

Dessin de palmier. Source : http://data.abuledu.org/URI/5049a322-dessin-de-palmier

Dessin de palmier

Dessin de palmier.

Dessin de petit palmier. Source : http://data.abuledu.org/URI/54f78814-dessin-de-petit-palmier

Dessin de petit palmier

Dessin de petit palmier, imagier RyXéo mars 2015.

Deux fruits de borasse. Source : http://data.abuledu.org/URI/5489f198-deux-fruits-de-borasse

Deux fruits de borasse

Deux fruits de Borassus akeassii, Burkina Faso. Le rônier ou borasse, Borassus, est un genre de palmiers qui comprend neuf espèces natives des régions tropicales d'Afrique sahélienne. Les fruits sont regroupés en grappes serrées. Ils sont ovoïdes ou globuleux, lisses de couleur jaune marron ou orange. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Borassus

Fabrication d'un chapeau panama. Source : http://data.abuledu.org/URI/532ddd09-fabrication-d-un-chapeau-panama

Fabrication d'un chapeau panama

Préparation des feuilles de palmier pour tresser un chapeau panama en Équateur. Il est le fruit d’une rencontre harmonieuse entre nature et culture : la beauté de la palme de Carludovica palmata et le savoir-faire d’artisans.

Feuilles de palmier : PALMAE. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fab0de-feuilles-de-palmier-palmae

Feuilles de palmier : PALMAE

Lithographie de Anton Seder (1850–1916), Art Nouveau 1890, Feuilles de palmier. Les palmes, en botanique, sont les feuilles du palmier, elles sont d’une très grande diversité en forme et en taille. Sur le palmier, la croissance se fait en général par un unique bourgeon terminal, qui ne se divise pas, l’axe principal ne se ramifie donc pas, d’où l’absence de branche et un tronc qui n’est dichotomique que dans de très rares cas. Pour simplifier voici les quatre types principaux de forme que les feuilles adoptent : Les feuilles palmées, avec une forme en éventail, ou disposées comme les doigts de la main ; Les feuilles pennées en forme de plume, ou de peigne (on retrouve cette forme sur le cocotier entre autres) ; Les feuilles costapalmées, dont la construction est intermédiaire entre les deux types précédents, d’un aspect général en éventail on trouve un axe central sur la structure ; Les feuilles bipennées, qui sont pennées selon l’axe principal, mais de même sur les axes secondaires, ce type de feuille n’existe que dans le genre Caryota. En forme de queue de poisson, ces feuilles ont un aspect déstructuré assez particulier. Les folioles sont larges, en forme de triangle, et sembles déchirées à leurs extrémités. Le nom vernaculaire du genre est le palmier céleri.

Grande Mosquée de Djenné au Mali. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d15b1b-grande-mosquee-de-djenne-au-mali

Grande Mosquée de Djenné au Mali

Grande Mosquée de Djenné au Mali : Les branches de palmier insérées dans les murs absorbent les contraintes dues aux variations climatiques et servent d’échafaudage permanent pour les opérations d’entretien de l’édifice.

Grenouille verte posée sur feuille de palmier. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ce7765-grenouille-verte-posee-sur-feuille-de-palmier

Grenouille verte posée sur feuille de palmier

Petite grenouille verte posée sur une feuille de palmier.

Grimper au cocotier. Source : http://data.abuledu.org/URI/502a17b7-grimper-au-cocotier

Grimper au cocotier

Apprentissage de la technique pour grimper le long d'un tronc de cocotier par un groupe d'ouvriers. Photo prise à Wadakkanchery, Mundathicode, en 2011.

Image de palmier dattier. Source : http://data.abuledu.org/URI/50df1b42-image-de-palmier-dattier

Image de palmier dattier

Image de palmier dattier.

Image de vacances. Source : http://data.abuledu.org/URI/5404d68b-image-de-vacances

Image de vacances

Image de vacances.

Jardin Massey à Tarbes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5103bd72-jardin-massey-a-tarbes

Jardin Massey à Tarbes

Alignement de palmiers de Chine (Trachycarpus fortunei) dans le Jardin Massey, à Tarbes. Le jardin public se distingue du parc par le caractère construit de son paysage et de sa végétation. L'utilisation d'espèces végétales remarquables étrangères au lieu, parfois même exotiques, est une de ses caractéristiques.

Jeune Borassus aethiopum au Cameroun. Source : http://data.abuledu.org/URI/5489f324-jeune-borassus-aethiopum-au-cameroun

Jeune Borassus aethiopum au Cameroun

Jeune Borassus aethiopum, Jardin botanique de Limbe au Cameroun.

Latanier rouge réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/52234a2f-latanier-rouge-reunionnais

Latanier rouge réunionnais

Latanier rouge (Latania lontaroides), novembre 2004, au Conservatoire botanique de Mascarin, La Réunion. Le latanier rouge (Latania lontaroides) est un palmier qui était autrefois présent dans plusieurs îles des Mascareignes et qui ne l'est plus aujourd'hui de façon naturelle qu'à la Réunion. Il est d'ailleurs également connu sous le nom de latanier de la Réunion, voire de pomme latanier. À l'état sauvage, on ne le trouve guère que sur la côte sud de l'île entre Petite-Île et Saint-Philippe, sur les falaises et dans les ravines côtières. Il y est menacé par l'agriculture et le développement des infrastructures humaines. Le latanier rouge est dioïque : mâles et femelles poussent séparément. Pouvant atteindre 12 mètres de haut, il déploie au bout de son stipe (tige) gris et lisse des feuilles en éventail vertes qui sont d'abord rouges durant les premières années de sa vie, comme les pétioles. Les bords du limbe et les nervures principales sont finement dentés.

Le roi et le jardinier. Source : http://data.abuledu.org/URI/534f82e4-le-roi-et-le-jardinier

Le roi et le jardinier

Frontispice de Grandville (1803-1847), "Cent Proverbes", 1845 : Le roi sous l'oeil goguenard du jardinier arrose le palmier portant des proverbes sur ses feuilles ainsi que l'inscription suivante autour de son tronc, "Les proverbes sont la sagesse des nations", sous les vivats d'une foule de spectateurs à l'arrière-plan.

Louches en bois sénégalaises. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e03ee9-louches-en-bois-senegalaises

Louches en bois sénégalaises

Louches en bois pour la consommation du vin de palme, Campement villageois d'Enampor, Casamance, au Sénégal.

Palmier. Source : http://data.abuledu.org/URI/524dcadd-palmier

Palmier

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.195 ; manuel scolaire, édition de 1904 : PALMIER. - Les palmiers sont une famille d'arbres de haute taille couronnés à leur sommet par un faisceau de larges feuilles dites palmes. Le plus important des palmiers est le dattier, qui produit des fruits sucrés appelés dattes.

Palmier de Martinique. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f4bc04-palmier-de-martinique

Palmier de Martinique

Palmier de Martinique au premier plan sur fond de mer des antilles

Palmier des îles Carolines en 1838. Source : http://data.abuledu.org/URI/5981069c-palmier-des-iles-carolines-en-1838

Palmier des îles Carolines en 1838

Bouquet de palmiers sur l'île Tsis. Atlas pittoresque, planche 100 - Voyage au Pôle Sud et dans l'Océanie sur les corvettes L'Astrolabe et La Zélée, Jules Dumont d'Urville, Gide Paris, 1846. Exemplaire de la bibliothèque patrimoniale de Gray.70100 France.

Palmier nain. Source : http://data.abuledu.org/URI/562902ba-palmier-nain

Palmier nain

Palmier nain.

Palmier pour le legmi en Tunisie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e03ca7-palmier-pour-le-legmi-en-tunisie

Palmier pour le legmi en Tunisie

Palmier de l'oasis de Gabès (Tunisie) dont on récolte la sève liquide extraite de la partie supérieure du tronc appelé legmi, à la base d'une boisson sucrée et énergisante qui, fermentée, est fortement alcoolisée. Lorsqu'il vient d’être récolté, le jus est de couleur blanche et laiteuse, doux et plutôt sucré. Au fil des heures, la fermentation s'accroit, le vin produit devient pétillant, fort, parfois âpre, et prend une teinte plus foncée. Par son gout et sa légère effervescence, le vin de palme est plutôt plus proche d'un cidre que d'un vin. Par sa vitesse de fermentation, le vin de palme est facile et peu couteux à produire : presque dès la sortie de l'arbre, il titre déjà 1 à 2 ° d'alcool. En 2 heures, la sève peut faire 4 ° et 72 heure après jusqu'à 12 °. Après quatre jours, la fermentation acétique prend le dessus et il devient trop acide pour être bu. Il est alors soit utilisé comme vinaigre soit, le plus souvent, distillé pour en obtenir de l'alcool fort. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vin_de_palme.

Palmier stylisé sur une île. Source : http://data.abuledu.org/URI/5404d51c-palmier-stylise-sur-une-ile

Palmier stylisé sur une île

Palmier stylisé sur une île.

Palmiers à Carabane. Source : http://data.abuledu.org/URI/5486ffbb-palmiers-a-carabane

Palmiers à Carabane

Palmiers à Carabane (Casamance, Sénégal).

Palmiers de l'entrée de l'Orangerie de Versailles. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b5a6ba-palmiers-de-l-entree-de-l-orangerie-de-versailles

Palmiers de l'entrée de l'Orangerie de Versailles

Château de Versailles, allée bordée de palmiers en caissons à l'entrée de l'Orangerie.

Palmiste noir de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/52db2de0-palmiste-noir-de-la-reunion

Palmiste noir de La Réunion

Palmiste noir de La Réunion, Louis van Houtte (1810–1876), in Flore des serres et des jardins de l'Europe ou descriptions et figures des plantes les plus rares et les plus méritantes, nouvellement introduites sur le continent ou en Angleterre, vol. 16, 1862-65. Le Palmiste noir ou Palmiste noir des hauts (Acanthophoenix crinita) est une espèce de plantes de la famille des arécacées. Elle est endémique de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français dans le sud-ouest de l’océan Indien. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Acanthophoenix_crinita

Photographie de datte sur l'arbre. Source : http://data.abuledu.org/URI/50df2068-photographie-de-datte-sur-l-arbre

Photographie de datte sur l'arbre

Photographie de datte sur un palmier dattier.

Photographie de palmier dattier. Source : http://data.abuledu.org/URI/50df1bdc-photographie-de-palmier-dattier

Photographie de palmier dattier

Photographie de palmier dattier.

Photographie de trois palmiers. Source : http://data.abuledu.org/URI/50df1da8-photographie-de-trois-palmiers

Photographie de trois palmiers

Photographie de 3 palmier à Sundankottai,Tamil Nadu,Inde.

Plage de Carabane au Sénégal. Source : http://data.abuledu.org/URI/549361c0-plage-de-carabane-au-senegal

Plage de Carabane au Sénégal

Plage de Carabane (Casamance, Sénégal).

Plage péruvienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/53c66c29-plage-peruvienne

Plage péruvienne

Plage de Callao au Pérou.

Planche botanique Deyrolle des palmiers. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f82c3a-planche-botanique-deyrolle-des-palmiers

Planche botanique Deyrolle des palmiers

Planche botanique Deyrolle des palmiers.

Plantations de riz au Sénégal. Source : http://data.abuledu.org/URI/54935d8e-plantations-de-riz-au-senegal

Plantations de riz au Sénégal

Plantations de riz à Bagaya (Sénégal).

Schéma de palmiers. Source : http://data.abuledu.org/URI/50df1a37-schemas-de-palmier

Schéma de palmiers

Schéma de palmiers.

Une île sous les tropiques. Source : http://data.abuledu.org/URI/5047beec-une-ile-sous-les-tropiques

Une île sous les tropiques

Dessin d'une petite île de sable et d'un palmier.

Village Arawak en Guadeloupe. Source : http://data.abuledu.org/URI/5295d22d-village-arawak-en-guadeloupe

Village Arawak en Guadeloupe

Village Arowak, 1860 : Les huttes sont couvertes de feuilles de palmiers et peintes d'extraits de roucou. Le roucou (Bixa orellana) est un arbre ou arbuste des régions d'Amérique tropicale. Son fruit, le rocou, n'est pas comestible. Il est récolté puis séché pour en extraire la cire qui entoure les graines, très riche en caroténoïdes. Quand Colomb et ses marins débarquèrent, armés de leurs épées, parlant leur étrange langage, les Arawaks leur apportèrent rapidement de la nourriture, de l'eau, des cadeaux. Plus tard Colomb écrira ceci : « Ils nous apportèrent des perroquets, des ballots de coton, des javelots et bien d'autres choses, qu'ils échangèrent contre des perles de verre et des grelots. Ils échangèrent de bon cœur tout ce qu'ils possédaient. Ils étaient bien bâtis, avec des corps harmonieux et des visages gracieux."

Arbres de serre. Source : http://data.abuledu.org/URI/524f18b5-arbres-de-serre

Arbres de serre

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p. 294 : manuel scolaire, édition de 1904. ARBRES DE SERRE. - Les principaux sont les palmiers, qui ne peuvent guère croître en France à l'air libre que dans le comté de Nice et à Toulon, les bambous, sorte de grands roseaux dont on trouve des plantations aux environs de Nîmes, les bananiers les aloès, les cactus aux feuilles piquantes.

Chapeaux panamas en vente à Montecristi. Source : http://data.abuledu.org/URI/532dddea-chapeaux-panamas-en-vente-a-montecristi

Chapeaux panamas en vente à Montecristi

Chapeaux panamas terminés ou en cours de fabrication, Montecristi, Équateur.

Cueillette de fruits sauvages en Casamance. Source : http://data.abuledu.org/URI/549352cd-cueillette-de-fruits-sauvages-en-casamance

Cueillette de fruits sauvages en Casamance

Les enfants ont grimpé au-haut des rôniers pour cueillir le "koni" (vert) et des palmiers pour récolter la graine de palme "fiteuf" : Wiki Loves Africa 2014. Les rôniers ou Borassus sont des palmiers de grande taille, qui développent un stipe lisse et gris pouvant atteindre 30 mètres de hauteur. Ils peuvent posséder plusieurs troncs. Les feuilles sont longues, en éventail, flabelliformes et peuvent mesurer jusqu'à deux ou trois mètres de longueur. Le pétiole est épineux. Les inflorescences mâles mesurent près de deux mètres, et comprennent des fleurs composées de 3 sépales, 3 pétales et 6 étamines et des pistils courts. Les fruits sont regroupés en grappes serrées. Ils sont ovoïdes ou globuleux, lisses de couleur jaune marron ou orange. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Borassus

Le lapin timide. Source : http://data.abuledu.org/URI/5231e10c-le-lapin-timide

Le lapin timide

Le petit lapin timide et pas malin - 1. Bande Dessinée par Yvain Coudert, Ryxéo, septembre 2013, illustrant ce conte de Djataka : Il était une fois un lapin qui faisait la sieste au pied d'un palmier.

Le lapin timide 2. Source : http://data.abuledu.org/URI/5231e230-le-lapin-timide-2

Le lapin timide 2

Le petit lapin timide et pas malin, 2. Bande Dessinée par Yvain Coudert, Ryxéo, septembre 2013, illustrant ce conte de Djataka : Il se réveilla brusquement en se disant : « Et si le monde explosait, qu'est-ce qui m'arriverait ? » Au même moment des singes lâchèrent une noix de coco qui tomba juste derrière le Lapin.

Le lapin timide 28. Source : http://data.abuledu.org/URI/5231f0ab-le-lapin-timide-8

Le lapin timide 28

Le petit lapin timide et pas malin, 28. Bande Dessinée par Yvain Coudert, Ryxéo, septembre 2013, illustrant ce conte de Djataka : Sans l'intervention du sage Roi des Animaux, ils seraient peut-être encore en train de courir.

Palmier sagoutier de Papouasie. Source : http://data.abuledu.org/URI/522cdd56-palmier-sagoutier-de-papouasie

Palmier sagoutier de Papouasie

Palmier sagoutier comestible (Metroxylon sagu), Province Est Sepik Province, Papouasie Nouvelle Guinée. Les larves de charançon rouge des palmiers sont appelées "vers de sagou" et sont une friandise très appréciée des populations locales. Le tronc du sagoutier râpé, donne après transformation une fécule alimentaire.

Récolte de vin de palme au Sénégal. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e0377c-recolte-de-vin-de-palme-au-senegal

Récolte de vin de palme au Sénégal

Récolte de vin de palme sur un palmier à huile africain (Elaeis guineensis), F.Cl. de Patako, au Sénégal. La récolte se fait principalement en saison sèche et constitue une activité annexe à l'agriculture. Technique de récolte : Couper, en haut de l'arbre, une partie de la spathe (pièce florale en forme de feuille), puis pratiquer des incisions horizontales sur la tige de la spadice, le bourgeon terminal (une inflorescence en forme d'épi), d'où la sève s'écoule vers un entonnoir en feuilles de palmier, qui fait couler la sève dans une bouteille. Plusieurs fois par jour l’entaille est rouverte pour ne pas bloquer le flux de sève ; un arbre peut produire plusieurs litres par jour. Cette technique permet une récolte pendant un mois, mais c'est une activité qui présente un risque car elle oblige à monter plusieurs fois par jour en haut des palmiers et les chutes ne sont pas rares. Un arbre ainsi traité ne fera pas de fruit pendant la saison. Le vin de palme est une boisson alcoolisée obtenue par fermentation naturelle de sève de palmier. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vin_de_palme.