Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Urbanisme | Photographie | Géographie | Plaques de regard | Gravure | Égouts | Dessins et plans | Architecture | Jardins publics | Architecture romaine | Djarach (Jordanie) | Villes | Afrique | Dix-neuvième siècle | Gerasa (ville ancienne) | Cameroun | Urbanisme -- Dessins et plans | Paris (France) | Capitales | Histoire | ...
Ancienne usine de Grands-Bois à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a514b-ancienne-usine-de-grands-bois-a-la-reunion

Ancienne usine de Grands-Bois à La Réunion

Ancienne usine de Grands-Bois qui sera réhabilitée et qui accueillera bientôt 50 logements de type HLM, une moyenne surface alimentaire ainsi qu'une médiathèque. L'usine de Grands-Bois fut un centre de traitement de la canne à sucre important du Sud de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français de l'océan Indien. Située sur le territoire communal de Saint-Pierre, à proximité de Petite-Île, elle est aujourd'hui restaurée et reconvertie en pôle économique.

Ateliers urbains à Douala. Source : http://data.abuledu.org/URI/52dac162-ateliers-urbains-a-douala

Ateliers urbains à Douala

Ateliers urbains, 800 panneaux didactiques dans le quartier Bessengue, Douala, 2001.

Avenue de Wagram à Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e39695-avenue-de-wagram-a-paris

Avenue de Wagram à Paris

L'avenue de Wagram à Paris, vue du sommet de l'Arc de Triomphe de l'Etoile.

Avenue des Champs-Elysées. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e38765-avenue-des-champs-elysees

Avenue des Champs-Elysées

Avenue des Champs-Elysées depuis l'Arc de Triomphe de l'Etoile à Paris.

Banlieue de Douala au Cameroun. Source : http://data.abuledu.org/URI/52dad269-banlieue-de-douala-au-cameroun

Banlieue de Douala au Cameroun

Banlieue de Douala, le quartier historique de Deïdo, Cameroun.

Cimetiere des Innocents à Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/5142f285-cimetiere-des-innocents-a-paris

Cimetiere des Innocents à Paris

Cimetière des Innocents, Paris. Le cimetière des Saints-Innocents apparaît au Ve siècle autour de l'église Notre-Dame-des-Bois, lieu de culte mérovingien installé en ce lieu. Probablement détruite durant les invasions normandes de 885-886, elle est remplacée au XIe siècle par l'église Sainte-Opportune, qui reçoit dès lors dans son enclos les morts de plusieurs paroisses de la rive droite. Ce cimetière prend en 1130 le nom de Saints-Innocents, il reçoit pendant treize siècles des dizaines de générations de Parisiens, décédés dans les vingt-deux paroisses de la ville, ainsi que les cadavres évacués de l'Hôtel-Dieu et de la morgue. D'un petit cimetière de campagne, il devient le plus grand cimetière de Paris, et est progressivement entouré de constructions, jusqu'à devenir partie intégrante d'un des quartiers les plus animés de la ville. Les guerres, les épidémies ou les famines apportent leur lot de milliers de cadavres à inhumer dans cet espace restreint, ce qui rend leur décomposition de plus en plus difficile. Les fosses communes atteignent alors plus de dix mètres de profondeur. À la fin du XVIIIe siècle, le sol du cimetière se situe en conséquence plus de deux mètres au-dessus du niveau de la rue, entraînant des problèmes d'insalubrité, dénoncés de longue date.

Cité-jardin à Bruxelles. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b194b8-cite-jardin-a-bruxelles

Cité-jardin à Bruxelles

Cité-jardin Le Logis, Watermael-Boitsfort (Bruxelles).

Détails architecturaux sur le Décumanus Nord de Jérash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b44d20-details-architecturaux-sur-le-decumanus-nord-de-jerash

Détails architecturaux sur le Décumanus Nord de Jérash

Détails architecturaux sur le Décumanus Nord de Jérash (Jordanie), panneau explicatif trilingue : 1) chapiteau ionique réemployé ; 2) regard d'égoût avec anneau de levage en fer. 3 novembre 2014.

Égouts pluviaux dans la banlieue de Douala. Source : http://data.abuledu.org/URI/52daf60e-egouts-pluviaux-dans-la-banlieue-de-douala

Égouts pluviaux dans la banlieue de Douala

Égouts pluviaux dans la banlieue de Douala, photo par Sandrine Dole (née en 1976), Juillet 2012, doual'art.

Entretien d'égout en ville. Source : http://data.abuledu.org/URI/534fa5b6-entretien-d-egout-en-ville

Entretien d'égout en ville

Entretien d'égout en ville.

Fontaine d'eau potable publique en inox. Source : http://data.abuledu.org/URI/51213a8b-fontaine-d-eau-potable-publique-en-inox

Fontaine d'eau potable publique en inox

Fontaine d'eau potable en inox (HK Sunday Wan Chai Park). Légende en anglais : "Uniquement pour boire" (For drinking only).

Hôtel des Invalides à Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/56e5c62d-hotel-des-invalides-a-paris

Hôtel des Invalides à Paris

Hôtel des Invalides à Paris.

Ingénieurs des Ponts et Chaussées. Source : http://data.abuledu.org/URI/524dce4b-ingenieurs-des-ponts-et-chaussees

Ingénieurs des Ponts et Chaussées

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.203 ; manuel scolaire, édition de 1904 : INGENIEURS DES PONTS ET CHAUSSEES DEVANT UN PLAN. - L'ingénieur placé à droite mesure l'élévation du terrain à l'aide d'un instrument appelé niveau. Pour cela il regarde à travers cet instrument la mire que tient l'homme placé dans le fond, Celui qui est penché vers la terre mesure la superficie du terrain à l'aide d'une longue chaîne dite chaîne d'arpenteur.

Jardin du Luxembourg. Source : http://data.abuledu.org/URI/5103d840-jardin-du-luxembourg

Jardin du Luxembourg

Une allée du Jardin du Luxembourg. Statue en bronze de Charles-Arthur Bourgeois (1838-1886), "L'Acteur grec" : Salon de 1868. Présenté ensuite à l’Exposition universelle de 1878 où elle obtient une médaille de troisième classe. L’acteur, un masque relevé sur le front, répète son rôle en récitant son texte écrit sur un parchemin. D’abord érigé au théâtre de l’Odéon, il est réérigé au Jardin du Luxembourg : modèle du jardin public répondant aux attentes de la société française de la fin du XIXe siècle, "Voir et être vu" dans de larges allées bordées de bancs, ombragées de platanes ou de marronniers. On y accède parfois en attelage.

Jardin Massey à Tarbes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5103bd72-jardin-massey-a-tarbes

Jardin Massey à Tarbes

Alignement de palmiers de Chine (Trachycarpus fortunei) dans le Jardin Massey, à Tarbes. Le jardin public se distingue du parc par le caractère construit de son paysage et de sa végétation. L'utilisation d'espèces végétales remarquables étrangères au lieu, parfois même exotiques, est une de ses caractéristiques.

L'Auvergne (01). Source : http://data.abuledu.org/URI/51d44e57-l-auvergne-01-

L'Auvergne (01)

L'Auvergne 01, par Guy de Maupassant (Chroniques 17 juillet 1883). 936 mots, CM-collège : pamphlet contre les ingénieurs urbanistes.

L'hôpital Hôtel-Dieu à Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/524f023b-l-hopital-hotel-dieu-a-paris

L'hôpital Hôtel-Dieu à Paris

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.285 : manuel scolaire, édition de 1904. L'Hôtel-Dieu à Paris.—C'est le plus ancien et le plus célèbre hôpital de Paris, qui en possède encore bien d'autres. On y traite de douze à treize mille malades par an. Il a été complètement rebâti.

La Défense à Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/541ee812-la-defense-a-paris

La Défense à Paris

La Défense à Paris.

La ville de Calder à Caracas. Source : http://data.abuledu.org/URI/541ea3a5-la-ville-de-calder-a-caracas

La ville de Calder à Caracas

"La ciudad" de Calder, Jardin intérieur de la Galerie d'Art National de Caracas, Venezuela.

Les Halles de Paris en 1877. Source : http://data.abuledu.org/URI/524f0082-les-halles-de-paris-en-1877

Les Halles de Paris en 1877

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.281 : manuel scolaire, édition de 1904. LES HALLES CENTRALES A PARIS. - Les Halles centrales de Paris forment un vrai monument dont le faîte s'élève à 25 mètres au-dessus du sol. Il est construit presque tout en fonte ou en zinc. De nombreux vitraux en cristal dépoli et des persiennes laissent partout entrer la lumière sans le soleil. Les Halles centrales sont un établissement unique en son genre dans le monde.

Les quartiers du Grand Dunkerque. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dc1d12-les-quartiers-du-grand-dunkerque

Les quartiers du Grand Dunkerque

Carte des différents secteurs de Dunkerque : en bleu, Dunkerque-Centre et Glacis-Victoire ; en mauve, Dunkerque-Sud ; en rouge, Malo-les-Bains ; en vert, Rosendaël ; en jaune, Petite-Synthe ; en noir, Grand Port Maritime de Dunkerque ; en marron, Saint-Pol-sur-Mer et en vert clair, Fort-Mardyck.

Maquette de l'ancienne capitale du Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/555f634d-maquette-de-l-ancienne-capitale-du-japon

Maquette de l'ancienne capitale du Japon

Maquette de Heian-kyō, ancienne capitale du Japon, au VIIIème siècle.

Maquette de Pergame. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bef8c9-maquette-de-pergame

Maquette de Pergame

Maquette de la ville de Milet, avec ses marchés aux environs de 200 AD. Maquette au 1:300 faite en 1968 par H. Schleif et K. Stephanowitz (Musée de Pergame à Berlin).

Modèle de lituus étrusque servant à l'implantation d'une ville. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b56cb8-modele-de-lituus-etrusque-servant-a-l-implantation-d-une-ville

Modèle de lituus étrusque servant à l'implantation d'une ville

Lituus étrusque de Cerveteri, musée national cérétain, inv. 60264, in "Les Étrusques et la Méditerranée", Louvre-Lens, 5 décembre 2013–10 mars 2014. Le lituus est le nom latin donné initialement à un ustensile de pratique sacrée des haruspices et des augures étrusques. Le "lituus augural" est un bâton sans nœud se terminant par une crosse courbe, qui a donné la crosse des évêques et qu'on retrouverait dans le mot liturgie. Le lituus était utilisé en particulier dans le rite de fondation des villes pour le bornage sacré par le templum. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lituus

Modèle urbain de Von Thünen. Source : http://data.abuledu.org/URI/50709913-modele-urbain-de-von-thunen

Modèle urbain de Von Thünen

Le modèle de Von Thünen, économiste allemand (1783-1850) : le point noir représente la ville ; 1 (blanc) la zone de maraîchage et élevage laitier ; 2 (vert) la forêt pour le bois de chauffage ; 3 (jaune) céréales, cultures de plein champ ; 4 (rouge) élevage extensif. La zone sombre en extérieur représente la région où l’agriculture n’est plus rentable.

Mur végétal intérieur. Source : http://data.abuledu.org/URI/52fe54fa-mur-vegetal-interieur

Mur végétal intérieur

Mur végétal avec une rivière de galets réalisé par les Jardins de Babylone en intérieur.

Panneau explicatif sur le Décumanus Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b44a41-panneau-explicatif-sur-le-decumanus-nord-de-jerash

Panneau explicatif sur le Décumanus Nord de Jerash

Panneau explicatif en français sur le Décumanus Nord de Jerash vers 160 après J.C. Cette rue, passant sous le Tétrapyle Nord, a été dégagée entre les Thermes de l'Ouest et le Théâtre Nord. La partie séparant le Théâtre Nord et la Zone Agora/Basilique est l'une des mieux conservée de Gerasa. La structure bombée de la chaussée ainsi que son dallage sont admirablement préservés. Plusieurs des bouchons des regards de l'égout axial ont même conservé leurs anneaux de levage en fer. Les portiques ioniques bordant la chaussée, semblent identiques à ceux de la partie Nord du Cardo. Toutefois, ils ne datent pas du règne de Trajan mais sont plus tardifs. Ils correspondent probablement au réemploi des colonnes des anciens portiques de la partie centrale du Cardo, démontés dans la 2° moitié du IIème siècle lors de l'élargissement et embellissement de la partie centrale de la rue principale.

Panneaux photovoltaïques. Source : http://data.abuledu.org/URI/52fe53e6-panneaux-photovoltaiques

Panneaux photovoltaïques

Panneaux photovoltaïques servant également de pare-soleil, ici sur le siège du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais (Novembre 2009) : exemple d'adaptation de manière à ce qu'ils servent aussi de brise-soleil limitant l'échauffement des bureaux.

Panorama du Jardin des Plantes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5103e374-panorama-du-jardin-des-plantes

Panorama du Jardin des Plantes

Panorama du Jardin des plantes (Paris) depuis l'esplanade Milne-Edwards.

Paris, capitale du dix-neuvième siècle (2). Source : http://data.abuledu.org/URI/50d98110-paris-capitale-du-dix-neuvieme-siecle-2-

Paris, capitale du dix-neuvième siècle (2)

"Paris, capitale du dix-neuvième siècle" : A. Fourier ou Les passages, chapitre 2. Walter Benjamin (1892 - 1940) est un philosophe, historien de l'art, critique littéraire, critique d'art et traducteur (notamment de Balzac, Baudelaire et Proust) allemand de la première moitié du XXe siècle, rattaché à l'école de Francfort. Les phalanstères de Fourier sont une ville faite de passages, décor idéal pour le flâneur, ou comment intégrer la technique dans la vie sociale.

Pigeon au Parc Monceau. Source : http://data.abuledu.org/URI/5103f424-pigeon-au-par-monceau

Pigeon au Parc Monceau

Pigeon au Parc Monceau, dans le 8° arrondissement de Paris. Limité au nord par le boulevard de Courcelles, le parc Monceau est entouré de plusieurs rues ou avenues créées par Pereire et bordées de luxueux hôtels dont certains donnent directement sur le parc. La plupart de ces voies portent des noms de grands peintres du XVIIe siècle : avenue Vélasquez, avenue Ruysdaël, avenue Van-Dyck, rue Rembrandt, rue Murillo. En 1860, la ville de Paris achète le jardin : une partie est revendue aux financiers Pereire en vue d’un lotissement, tandis que l’autre sera aménagée par Jean-Charles Alphand (1817-1891).

Pigeonnier moderne à Capbreton. Source : http://data.abuledu.org/URI/536b95af-pigeonnier-moderne-a-capbreton

Pigeonnier moderne à Capbreton

Pigeonnier moderne en bois sur "échasses" à Capbreton dans les Landes, pour lutter contre la prolifération des pigeons en ville.

Pigeonnier parisien. Source : http://data.abuledu.org/URI/536b9af2-pigeonnier-parisien

Pigeonnier parisien

Pigeonnier moderne à l'entrée du Jardin de la Gare de Charonne - Paris XXème.

Place de la Concorde en 1877. Source : http://data.abuledu.org/URI/524eff8a-place-de-la-concorde-en-1877

Place de la Concorde en 1877

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.279 : manuel scolaire, édition de 1904 : LA PLACE DE LA CONCORDE A PARIS. - La place de la Concorde est la plus belle et la plus monumentale de Paris. Elle est ornée de colossales statues en pierre qui représentent les principales grandes villes de France, entre lesquelles la concorde doit régner.

Place des Quinconces à Bordeaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/524dd506-place-des-quinconces-a-bordeaux

Place des Quinconces à Bordeaux

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.215 ; manuel scolaire, édition de 1904 : LA PLACE DE QUINCONCES A BORDEAUX. - C'est l'une des plus belles de la France. De là on découvre le port de Bordeaux avec la forêt des mats, les larges cheminées des paquebots, les machines appelées grues qui servent à charger ou à décharger des marchandises et qui s'élèvent en l'air comme de grands bras. A l'extrémité de la place se dressent de hautes colonnes au sommet desquelles, la nuit, s'allument des feux.

Plan du Jardin des Plantes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5103df49-plan-du-jardin-des-plantes

Plan du Jardin des Plantes

Plan du Jardin des Plantes à Paris : jardin botanique ouvert au public, situé dans le Ve arrondissement de Paris près de la Seine. Il appartient au Muséum national d'histoire naturelle et est, à ce titre, un campus. Placé sous le patronage de Buffon jusqu'en 1788, il s'étend sur une superficie de 23,5 hectares.

Plan du Jardin des Plantes et du Muséum. Source : http://data.abuledu.org/URI/5103e0ad-plan-du-jardin-des-plantes-et-du-museum

Plan du Jardin des Plantes et du Muséum

Plan détaillé du Muséum d'Histoire Naturelle et du Jardin des Plantes de Paris, classés, avec l'ensemble des bâtiments, monument historique le 24 mars 1993.

Plan en damier du centre de Chicago. Source : http://data.abuledu.org/URI/555f6192-plan-en-damier-du-centre-de-chicago

Plan en damier du centre de Chicago

Plan en damier du centre de Chicago (USA).

Plan hippodamien de Pompéi. Source : http://data.abuledu.org/URI/555f4532-plan-hippodamien-de-pompei

Plan hippodamien de Pompéi

Plan hippodamien de Pompéi, zones fouillées depuis le XVIIIème siècle.

Plaque d'égout. Source : http://data.abuledu.org/URI/534f9573-plaque-d-egout

Plaque d'égout

Plaque d'égout dont la forme facilite le passage de l'égoutier, à Earls Colne en Angleterre.

Plaque d'égout de 1989 décorée. Source : http://data.abuledu.org/URI/534f8d7b-plaque-d-egout-de-1989-decoree

Plaque d'égout de 1989 décorée

Plaque d'égout circulaire gravée et portant le blason de la ville allemande d'Ochsenfurt : Le Bœuf (Ochs en allemand) était autrefois un animal domestique avec qui il était possible de franchir un gué (Furt en allemand). Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ochsenfurt

Plaque d'égout en 1901. Source : http://data.abuledu.org/URI/534f8b19-plaque-d-egout-en-1901

Plaque d'égout en 1901

Également connue sous le nom de regard de chaussée, la plaque d'égout constitue le couvercle de la bouche d'égout. Sa vocation est prioritairement utilitaire et sécuritaire : il s'agit de limiter l'accès des réseaux d'assainissement souterrains aux seuls professionnels (égoutiers) et d'éviter les accidents sur la voie publique. Son poids est pour ce faire élevé : plus de 50 kg. Il permet ainsi de maintenir la plaque en place quand la circulation routière passe au-dessus d'elle et s'explique par sa composition qui est souvent en fonte, parfois même avec des incrustations de béton ou d'enrobé (pour maintenir la continuité de la surface de la chaussée, et ainsi éviter la perte d'adhérence lorsque des véhicules ou personnes passent dessus). Cela les rend peu onéreuses et robustes, quoique lourdes. Elles sont souvent percées d'un trou qui permet de les soulever grâce à un outil comme un crochet léger, un té d'égoutier ou encore une barre à mine ou une pioche. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Plaque_d%27%C3%A9gout

Plaque d'égout isostatique. Source : http://data.abuledu.org/URI/534f9fcf-plaque-d-egout-isostatique

Plaque d'égout isostatique

Plaque d'égout isostatique : une plaque d'égout classique n'est jamais parfaitement plane ni l'appui sur lequel elle repose. Il en résulte un bruit de basculement, métal sur métal, chaque fois qu'on marche dessus ou, plus énervant encore, lorsqu'une roue de voiture la traverse. La solution a consisté à supprimer cet appui hyperstatique et à le remplacer par un appui en trois points : deux demi-plaques triangulaires jumelles dessinent un carré coupé en diagonale. Ces demi-plaques sont articulées selon deux côtés opposés du carré, le troisième appui étant constitué par la pointe que l'on relève pour accéder au regard. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Plaque_d%27%C3%A9gout

Plaque d'égout romaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/534f94b6-plaque-d-egout-romaine

Plaque d'égout romaine

Plaque d'égout romaine avec l'inscription S.P.Q.R. La devise Senatus populusque romanus (ordre invariable, signifiant "Le sénat et le peuple romain"), souvent abrégée sous la forme du sigle S.P.Q.R., était l'emblème de la République romaine, puis par tradition de l'Empire romain. Plus encore que tout autre symbole, ces quatre lettres représentaient le pouvoir politique romain. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Senatus_Populusque_Romanus

Plaque d'égout romaine en place sur une voie. Source : http://data.abuledu.org/URI/540854ca-plaque-d-egout-romaine-en-place-sur-une-voie

Plaque d'égout romaine en place sur une voie

Plaque d'égout romaine en place sur une voie, à Dougga en Tunisie.

Plaque d'égout sur sol de marbre. Source : http://data.abuledu.org/URI/534fa49a-plaque-d-egout-sur-sol-de-marbre

Plaque d'égout sur sol de marbre

Plaque d'égout ronde ouvragée sur sol de marbre.

Plaque de regard circulaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/534faca6-plaque-de-regard-circulaire

Plaque de regard circulaire

Plaque de regard circulaire d'égout de Pont-à-Mousson à Voisins-le-Bretonneux.

Promenade du Peyrou à Montpellier. Source : http://data.abuledu.org/URI/524dccf3-promenade-du-peyrou-a-montpellier

Promenade du Peyrou à Montpellier

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.198 ; manuel scolaire, édition de 1904 : MONTPELLIER ET LA PROMENADE DU PEYROU. - La place du Peyrou, à Montpellier, est l'une des plus belles promenades qui existent. Du haut de la colline où elle est placée, la vue s'étend sur les montagnes des Cévennes et sur la mer, qu'on aperçoit dans le lointain comme une ligne bleuatre. Sur la place se trouve la statue de Louis XIV, qui a fait construire cette promenade par le célèbre architecte Le Nôtre. La ville de Montpellier compte 75 900 habitants. Elle a une faculté de médecine célèbre. Elle fait un grand commerce de vins et eaux-de-vie.

Quartier de la Briqueterie à Yaoundé. Source : http://data.abuledu.org/URI/52daacf4-quartier-de-la-briqueterie-a-yaounde

Quartier de la Briqueterie à Yaoundé

Quartier de la "Briqueterie" à Yaoundé, la ville aux sept collines, depuis l'hôpital Pasteur. Les routes et les bâtiments se développent principalement sur les hauteurs des différentes collines, tandis que les bas-fonds marécageux laissent souvent place à de l'agriculture vivrière, à la végétation et à de nombreux petits cours d'eau. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Yaound%C3%A9.

Quartier Mériadeck à Bordeaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b0ec57-quartier-meriadeck-a-bordeaux

Quartier Mériadeck à Bordeaux

Panoramique sur le Quartier Mériadeck à Bordeaux.

Anciens murs de Paris découverts en 1860. Source : http://data.abuledu.org/URI/58703673-anciens-murs-de-paris-decouverts-en-1860

Anciens murs de Paris découverts en 1860

Anciens murs d'un monastère de Paris découverts par les démolitions de la place Saint-Michel en 1860, Jules Gaildrau (1816-1898) : La place a été créée lors de la percée du boulevard Saint-Michel, en 1855 sous Napoléon III.

Carte des quartiers d'Arles. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cbf6b9-carte-des-quartiers-d-arles

Carte des quartiers d'Arles

Carte des quartiers d'Arles.

Entretien d'une sanisette. Source : http://data.abuledu.org/URI/530de7d3-entretien-d-une-sanisette

Entretien d'une sanisette

Boulevard Richard-Lenoir à Paris, entretien d'une sanisette. Véhicule électrique Goupil G3 fourgon rideau.

Le Tétrapyle Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b4481a-le-tetrapyle-nord-de-jerash-

Le Tétrapyle Nord de Jerash

Le Tétrapyle Nord de Jerash en Jordanie : emboitement des formes géométriques arrondies et angulaires. 8 novembre 2014.

Panneau informatif sur la porte nord et l'extrémité nord du Cardo à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b51db9-panneau-informatif-sur-la-porte-nord-et-l-extremite-nord-du-cardo-a-jerash

Panneau informatif sur la porte nord et l'extrémité nord du Cardo à Jerash

Panneau informatif sur la porte nord et l'extrémité nord du Cardo à Jerash en Jordanie, 115 après J.C. - 749 après J.C. (Cliché du 2 novembre 2014). Cette porte à une seule baie, par où passaient piétons, cavaliers et véhicules, marquait l'entrée principale de la ville au nord. Plus ancienne que la Porte Sud, comme le rappellent les deux inscriptions, encastrées dans les façades nord et sud, au-dessus de la rue, elle fut élevée en 115 de notre ère, en l'honneur de l'empereur Trajan "fondateur de la cité". Le plan très particulier de l'arc, trapézoïdal, permettait d'assurer un changement harmonieux d'orientation entre l'axe du Cardo et celui de la voie Gerasa/Adraa. Elle est, comme la Porte Sud, un arc inclus à posteriori dans l'enceinte de la ville. Cet arc marquait l'extrémité nord du Cardo, très différent de sa partie méridionale, dans sa structure et son décor. La rue est ici beaucoup plus étroite et bordée de portiques de colonnes plus basses, d'ordre ionique, semblables à celles de la Place Ovale. De fait, la rue apparaît ici sous son aspect ancien, alors que la partie sud a été plus tardivement élargie et embellie avec des colonnes d'ordre corinthien. Implantée sur un terrain vallonné, cette partie du Cardo a été établie sur de très importants remblais pour la rendre horizontale.

Paris et les démolisseurs sous Haussmann. Source : http://data.abuledu.org/URI/58704044-paris-et-les-demolisseurs-sous-haussmann

Paris et les démolisseurs sous Haussmann

Caricature des travaux de démolition à Paris par Haussmann.

Passage couvert de la Galerie bordelaise en 1970. Source : http://data.abuledu.org/URI/54458033-passage-couvert-de-la-galerie-bordelaise-en-1970

Passage couvert de la Galerie bordelaise en 1970

Galerie Bordelaise 1970 : c'est l'un des rares passages couverts conçus dans la diagonale de l'ilot de construction. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Galerie_Bordelaise