Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Feuilles | Botanique | Plantes | automne | Biologie animale | Dessins et plans | Peinture | Animaux -- Alimentation -- Besoins | Dessin en noir et blanc | Coloriages | Clip art | Vert | Érables | Mollusques | Hélicidés | Arbres fruitiers | Escargots | Saisons | Entomologie | ...
Anémone. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eb9a79-anemone

Anémone

Anémone.

Automne à Kyoto. Source : http://data.abuledu.org/URI/527853d7-automne-a-kyoto

Automne à Kyoto

Automne à Kyoto au Japon. La coutume de la "chasse aux feuilles rouges" est à l'automne ce que hanami est au printemps : pendant quelques semaines, l'érable prend des couleurs allant du jaune au rouge vif, et les ginkgos se parent de jaune. À cette occasion, les endroits réputés (en particulier de nombreux temples de la région de Kyōto) sont envahis par la foule, notamment le deuxième dimanche de novembre lors du matsuri d'Arashiyama, créé en 1947.

Branche de mûrier. Source : http://data.abuledu.org/URI/54149bd1-branche-de-murier

Branche de mûrier

Branche de mûrier (Broussonetia papyrifera).

Branche, tige et feuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b986d6-branche-tige-et-feuille

Branche, tige et feuille

Branche, tige et feuille. Traduction als.

Branches au printemps. Source : http://data.abuledu.org/URI/501ec848-branches-au-printemps

Branches au printemps

Photo de branches de plantanes couvertes de feuilles.

Cerisier et cerises. Source : http://data.abuledu.org/URI/532c3f8a-cerisier-et-cerises

Cerisier et cerises

Cerisier et cerises pas encore mûres.

Chêne sessile. Source : http://data.abuledu.org/URI/53122bd5-chene-sessile

Chêne sessile

Feuilles de chêne sessile avec des glands encore verts

Coupe d'une feuille au début de l'automne. Source : http://data.abuledu.org/URI/52784f24-coupe-d-une-feuille-au-debut-de-l-automne

Coupe d'une feuille au début de l'automne

Coupe non légendée d'une feuille au début de l'automne.

Croquis de coccinelle. Source : http://data.abuledu.org/URI/53fbb240-croquis-de-coccinelle

Croquis de coccinelle

Croquis de coccinelle, imagier 2014 de RyXéo.

Défoliation par les fourmis Atta. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b867a-defoliation-par-les-fourmis-atta

Défoliation par les fourmis Atta

Défoliation par les fourmis tropicales découpeuses Atta (Atta colombica), île de Barro Colorado, Panama.

Dessin de feuilles d'arbres. Source : http://data.abuledu.org/URI/5654325a-dessin-de-feuilles-d-arbres

Dessin de feuilles d'arbres

Walter Crane, Line and Form, page 90 : Dessin de feuilles d'arbres, chêne (oak), frêne (ash), houx (holly), tilleul (lime).

Deux champignons. Source : http://data.abuledu.org/URI/541724f3-deux-champignons

Deux champignons

Deux champignons, imagier en noir et blanc RyXéo 2014.

Douze feuilles d'érable. Source : http://data.abuledu.org/URI/5404333f-douze-feuilles-d-erable

Douze feuilles d'érable

Douze feuilles d'érable.

Épine de prunier de Damas. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ab076f-epine-de-prunier-de-damas

Épine de prunier de Damas

Épine de Prunus domestica susp. insititia. La quetsche, ou prune de Damas, est le fruit de l'une des variétés du prunier de Damas.

Escargot des bois à coquille jaune. Source : http://data.abuledu.org/URI/534301bf-escargot-des-bois-a-coquille-jaune

Escargot des bois à coquille jaune

Escargot des bois à coquille jaune (Cepaea nemoralis) sur les feuilles d'un arbuste.

Escargot des bois sur une feuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/5343000b-escargot-des-bois-sur-une-feuille

Escargot des bois sur une feuille

Escargot des bois (Cepaea nemoralis ; Carolus Linnaeus, 1758).

Escargot des bois sur une feuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/53430112-escargot-des-bois-sur-une-feuille

Escargot des bois sur une feuille

Escargot des bois (Cepaea nemoralis) sur une feuille. Il se distingue de l'escargot des jardins (Cepaea hortensis) par la couleur du renflement sur le bord de la coquille, le péristome, qui est généralement de couleur brun foncé. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cepaea_nemoralis

Escargot des bois sur une feuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/53430534-escargot-des-bois-sur-une-feuille

Escargot des bois sur une feuille

Escargot des bois (Cepaea nemoralis) sur une feuille.

Feuillage d'automne. Source : http://data.abuledu.org/URI/503ea38d-feuillage-d-automne

Feuillage d'automne

Photographie du feuillage jaune d'un arbre en automne.

Feuille d'arbre. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f55b5e-feuille-d-arbre
Feuille d'arbre, anatomie. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f55b5a-feuille-d-arbre-anatomie

Feuille d'arbre, anatomie

Diagramme d'une feuille d'arbre

Feuille d'érable en automne. Source : http://data.abuledu.org/URI/51157576-feuille-d-erable-en-automne

Feuille d'érable en automne

Feuille d'érable en automne, l'été indien au Canada.

Feuille de chayote. Source : http://data.abuledu.org/URI/5433c59c-feuille-de-chayote

Feuille de chayote

Feuille de chayote.

Feuille de cyclamen de Cos. Source : http://data.abuledu.org/URI/5436b1c9-feuille-de-cyclamen-de-cos

Feuille de cyclamen de Cos

Feuille de cyclamen de Cos marbrée de blanc avec motif en "sapin de Noël".

Feuille de fraisier des bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/518a82b9-feuille-de-fraisier-des-bois

Feuille de fraisier des bois

Gros-plan sur une feuille de fraisier des bois (Fragaria vesca).

Feuille de hêtre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5064b55c-feuille-de-hetre

Feuille de hêtre

Feuille de hêtre (Fagus sylvatica) : les feuilles sont simples et entières, légèrement crénelées sur les bords.

Feuille de noisetier. Source : http://data.abuledu.org/URI/50649e23-feuille-de-noisetier

Feuille de noisetier

Feuille de noisetier (Corylus avellana).

Feuille de tabac. Source : http://data.abuledu.org/URI/50df85c2-feuille-de-tabac

Feuille de tabac

Feuille de tabac. Le tabac est un produit psychoactif manufacturé élaboré à partir de feuilles séchées de plantes de tabac commun (Nicotiana tabacum), une espèce originaire d'Amérique centrale appartenant au genre botanique Nicotiana (famille : Solanaceae).

Feuille de vigne. Source : http://data.abuledu.org/URI/506d6581-feuille-de-vigne

Feuille de vigne

Feuille de vigne ornementale en noir et blanc.

Feuille et chatons de mûrier blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/53948c0d-feuille-et-chatons-de-murier-blanc

Feuille et chatons de mûrier blanc

Feuille et chatons de mûrier blanc (Morus alba).

Feuille fossile de tilleul. Source : http://data.abuledu.org/URI/50661849-feuille-fossile-de-tilleul

Feuille fossile de tilleul

Fossile de feuille de ''Tilia johnsoni''. : 49 millions d'années, Formation de la Montagne Klondike (ruée vers l'or, Alaska).

Feuilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/5628fbc3-feuilles

Feuilles

Deux feuilles marron.

Feuilles d'automne. Source : http://data.abuledu.org/URI/540432e3-feuilles-d-automne

Feuilles d'automne

Douze feuilles d'automne.

Feuilles d'érable. Source : http://data.abuledu.org/URI/51157414-feuilles-d-erable

Feuilles d'érable

Feuilles d'érables (Acer circinatum) humides après la pluie, montrant le caractère de nervuration palmée de la plupart des espèces. Originaire d'Amérique du Nord, l'érable donne de belles couleurs rouges sur ses terres d'origine mais beaucoup moins marquées en Europe. Les feuilles d'érable sont toujours opposées et sont, dans la plupart des espèces, à nervuration palmée avec 3 à 9 nervures (plus rarement 13) dont la nervure principale au milieu.

Feuilles d'érable en automne. Source : http://data.abuledu.org/URI/52784ba7-feuilles-d-erable-en-automne

Feuilles d'érable en automne

Feuilles d'érable en automne.

Feuilles de cyclamen de Cos. Source : http://data.abuledu.org/URI/5436b254-feuilles-de-cyclamen-de-cos

Feuilles de cyclamen de Cos

Feuilles de cyclamen de Cos. Leur face supérieure est souvent marbrée de blanc avec, dans la partie centrale, un motif en « sapin de Noël ». La face inférieure des feuilles de plusieurs espèces est pourprée. On suppose que cette couleur, servant de calorifère, capte la lumière qui traverse la feuille et la transforme en chaleur. Les feuilles disparaissent en été. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cyclamen

Feuilles de marronnier au printemps. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f3aeb1-feuilles-de-marronier-au-printemps

Feuilles de marronnier au printemps

Feuilles de marronnier d'Inde (Aesculus hippocastanum)

Feuilles de pistachier en Syrie. Source : http://data.abuledu.org/URI/534a69fa-feuilles-de-pistachier-en-syrie

Feuilles de pistachier en Syrie

Feuilles de pistachier en Syrie (Pistacia vera).

Feuilles de sarrasin. Source : http://data.abuledu.org/URI/54ba921b-feuilles-de-sarrasin

Feuilles de sarrasin

Feuilles de sarrasin (Fagopyrum esculentum) : Plante annuelle à tige dressée, de 20 à 70 cm de haut, à feuilles en forme de cœur renversé, plutôt molles. Les feuilles supérieures sont sessiles tandis que les feuilles inférieures ont un pétiole assez long. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sarrasin_%28plante%29

Feuilles givrées. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fdd725-feuilles-givrees

Feuilles givrées

Feuilles d'arbres résineux gelées.

Feuilles mortes de liquidambars. Source : http://data.abuledu.org/URI/5467afc2-feuilles-mortes-de-liquidambars

Feuilles mortes de liquidambars

Feuilles mortes de liquidambars, novembre 2014.

Fossile de feuille de hêtre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5064bd95-fossile-de-feuille-de-hetre

Fossile de feuille de hêtre

Fossile de feuille de hêtre conservée au Muséum Naturel de Toulouse : Fagus sylvatica pliocenica (Sap.), Etage : Plaisancien 3,6 à 2,588 Ma avant le présent, Localité: Niac, Ayrens, Cantal.

Fourmi découpeuse de feuille au travail. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b8742-fourmi-decoupeuse-de-feuille-au-travail

Fourmi découpeuse de feuille au travail

Fourmi tropicale Atta découpeuse de feuille au travail.

Fourmis tropicales en Colombie. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b8442-fourmis-tropicales-en-colombie

Fourmis tropicales en Colombie

Fourmis découpeuses transportant leur morceau de feuille sur un tronc d'arbre à terre. Les fourmis tropicales Atta peuvent découper les feuilles d’arbres sains, mais ses individus sont attirés par l’odeur de la sève des feuilles ou tiges blessées. Elles peuvent défolier entièrement un grand arbre tombé au sol en 12 à 48 heures. Ces feuilles serviront de support aux cultures d’un champignon dont la fourmi Atta est friande. Ce sont des fourmis champignonnistes coupeuses de feuilles.

Fruits de mûrier blanc en Géorgie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53948b21-fruits-de-murier-blanc-en-georgie

Fruits de mûrier blanc en Géorgie

Fruits de mûrier blanc (Morus alba) en cours de maturation, à Tbilisi en Géorgie.

Galerie de la mineuse du tremble. Source : http://data.abuledu.org/URI/5098308d-galerie-de-la-mineuse-du-tremble

Galerie de la mineuse du tremble

Feuille de peuplier tremble attaquée par une larve de mineuse (Phyllocnistis labyrinthella). Mineuse est un nom vernaculaire ambigu désignant en français des chenilles de lépidoptères, d'hyménoptères ou des asticots de diptères phytophages qui creusent dans le limbe des feuilles des galeries, entre les 2 épidermes du limbe d'une feuille, formant ce que l'on appelle une mine qui a la particularité de ne jamais se recouper. La géométrie de la mine (linéaire, ramifiée, en spirale, etc.) et la disposition du "frass" (excréments et vermoulure) permettent en général une détermination précise du ravageur. L'excavation s'élargit au fur et à mesure de leur croissance.

Goutte d'eau sur une feuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/5042086d-goutte-d-eau-sur-une-feuille

Goutte d'eau sur une feuille

Photographie d'une goutte d'eau sur une feuille. La goutte prend une forme sphérique pour avoir le moins de contact possible avec la surface (effet hydrophobique). Titre original de la photo : "Le monde dans une goutte d'eau".

Gouttes de rosée posées sur une feuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/538adf4b-gouttes-de-rosee-posees-sur-une-feuille

Gouttes de rosée posées sur une feuille

Gouttes de rosée déposées à plat sur une feuille. La rosée est une précipitation d'eau résultant de la liquéfaction de la vapeur d'eau de l'air. Elle apparaît sous forme de gouttelettes qui se déposent généralement le soir (et parfois le matin) sur les végétaux et autres corps exposés à l'air libre, quand leur température baisse jusqu'au point de rosée de l'air ambiant, ce qui provoque la condensation de la vapeur d'eau contenue dans la couche d'air voisine. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ros%C3%A9e

Gouttes de rosée sur une feuille verte. Source : http://data.abuledu.org/URI/519dcb7b-gouttes-de-rosee-sur-une-feuille-verte

Gouttes de rosée sur une feuille verte

Gouttes de rosée sur une feuille verte.

Guirlande de feuilles de manguier. Source : http://data.abuledu.org/URI/53525637-guirlande-de-feuilles-de-manguier

Guirlande de feuilles de manguier

Guirlande de feuilles de manguier suspendue à l'entrée d'une maison.

Arbre sans feuilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/5047bdfd-arbre-sans-feuilles

Arbre sans feuilles

Dessin d'arbre sans feuilles.

Botte de feuilles de chou-frisé. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d988f2-botte-de-feuilles-de-chou-frise

Botte de feuilles de chou-frisé

Botte de chou-frisé. Le chou frisé (Brassica oleracea var. sabellica) est consommé comme légume ; c'est le seul de sa famille à ne pas pousser en pomme. Ses longues tiges présentent des feuilles frisées et d'un vert prononcé.

Buplèvre à feuilles rondes. Source : http://data.abuledu.org/URI/504fb0da-buplevre-a-feuilles-rondes

Buplèvre à feuilles rondes

Planche botanique du buplèvre (Bupleurum rotundifolium), Atlas des Plantes de France, 1891 : plante adventice des terrains cultivés et des friches.

Campanules à feuilles rondes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5058d1c6-campanules-a-feuilles-rondes

Campanules à feuilles rondes

Planche botanique des campanules à feuilles rondes (Campanula rotundifolia), Atlas des Plantes de France, 1891, parfois appelées clochettes. Le calice présente cinq dents, souvent assez étroites. La corolle, en cloche, s'ouvre en cinq lobes. Leurs fleurs sont bleues ou violettes.

Campanules à feuilles rondes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5058d317-campanules-a-feuilles-rondes

Campanules à feuilles rondes

Photographie de campanules en fleurs (Campanula rotundifolia) prise à Saas Fee, en Suisse.

Crapaud et feuilles mortes. Source : http://data.abuledu.org/URI/588ce572-crapaud-et-feuilles-mortes

Crapaud et feuilles mortes

Crapaud (Bufo bufo).

Dépôt de givre sur feuilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/5234c0f8-depot-de-givre-sur-feuilles

Dépôt de givre sur feuilles

Dans l'atmosphère, la source de gouttelettes pour le givre est un nuage ou le brouillard. Le givrage effectué sur des surfaces solides constitue alors un revêtement opaque et granuleux qui s'accroit dans la direction d’où vient le faible vent. Il est fréquent en hiver sur le sol, la végétation, les objets et les aéronefs. Le givre peut également se déposer sur des flocons de neige dans les nuages et les enrober d'un dépôt glacé qui augmentera leur densité (grésil).

Epipactis à large feuilles et Listère à feuilles ovales. Source : http://data.abuledu.org/URI/5063ffde-epipactis-a-large-feuilles-et-listere-a-feuilles-ovales

Epipactis à large feuilles et Listère à feuilles ovales

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891 présentant deux orchidées. A- L'épipactis à larges feuilles, (Epipactis helleborine subsp. helleborine), est une plante herbacée vivace de la famille des Orchidacées que l'on rencontre en forêt ou spontanément dans les parcs et jardins des villes et campagnes. Les pollinisateurs confirmés sont des fourmis, mouches, coléoptères (Cantharis rustica...), des bourdons et des guêpes (Vespula vulgaris, Dolichovespula sylvestris...). La plante produit du nectar facilement accessible aux visiteurs en tout genre, son hypochile nectarifère ayant une forme de coupe. Aire de répartition : eurasiatique, se répand dans le quart nord-est des États-Unis depuis 150 ans. Espèce courante en France, sauf dans les départements du Finistère, du Gers et des Landes. B- Listère à feuilles ovales (Listera ovata), Orchidacée terrestre européenne.

Epipactis à larges feuilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/50640152-epipactis-a-larges-feuilles

Epipactis à larges feuilles

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. L'épipactis à larges feuilles, (Epipactis helleborine subsp. helleborine), est une plante herbacée vivace de la famille des Orchidacées que l'on rencontre en forêt ou spontanément dans les parcs et jardins des villes et campagnes. Les pollinisateurs confirmés sont des fourmis, mouches, coléoptères (Cantharis rustica...), des bourdons et des guêpes (Vespula vulgaris, Dolichovespula sylvestris...). La plante produit du nectar facilement accessible aux visiteurs en tout genre, son hypochile nectarifère ayant une forme de coupe.

Eupatoire à feuilles de chanvre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5050f85b-eupatoire-a-feuilles-de-chanvre

Eupatoire à feuilles de chanvre

Planche botanique d'Eupatoire à feuilles de chanvre (Eupatorium cannabinum), Atlas des Plantes de France de 1891 : l'eupatoire chanvrine croît volontiers dans les zones humides, aux bords de fossés, dans les marais, jusqu'à 1 700 mètres d'altitude. Il s'agit d'une plante mellifère qui est appréciée des papillons. La tradition populaire en fait une plante laxative (racines).

Feuilles d'anacardier. Source : http://data.abuledu.org/URI/5209fb84-feuilles-d-anadardier

Feuilles d'anacardier

Jeunes feuilles d'anacardier (pommier de cajou) qui peuvent être consommées cuites, comme un légume.

Feuilles de câprier en salade. Source : http://data.abuledu.org/URI/546d2885-feuilles-de-caprier-en-salade

Feuilles de câprier en salade

Les feuilles de câprier commun sont utilisées comme salade à Rhodes.

Feuilles de chêne en été. Source : http://data.abuledu.org/URI/5826cdcc-feuilles-de-chene-en-ete

Feuilles de chêne en été

Feuilles de chêne dans le parc du Bourgailh, Pessac-33, fin juillet.

Feuilles de figuier. Source : http://data.abuledu.org/URI/5670baf3-feuilles-de-figuier

Feuilles de figuier

Feuilles de figuier - Jardin Agronomique Tropical de Paris.

Feuilles de laitue sauvage. Source : http://data.abuledu.org/URI/505793bc-feuilles-de-laitue-sauvage

Feuilles de laitue sauvage

Photographie de feuilles de laitue sauvage.

Feuilles de lotus sous la pluie.. Source : http://data.abuledu.org/URI/50cdadb6-feuilles-de-lotus-sous-la-pluie-

Feuilles de lotus sous la pluie.

À la surface des feuilles de lotus se forment des gouttes d'eau brillantes et argentées (milieu de la photo), les feuilles du nénuphar (nymphéa) (à l'avant de la photo) sont complètement mouillées. Photo prise dans le jardin chnois des Jardins du monde (Gärten der Welt) à Berlin (Erholungspark Marzahn) en Allemagne. L'effet lotus est un phénomène de superhydrophobie causé par une rugosité nanométrique. Son nom provient du lotus (Nelumbo sp), dont les feuilles présentent cette caractéristique. D’autres plantes, comme les feuilles de capucine (Tropaeolum), de chou, de roseau (Phragmites), de taro (Colocasia esculenta) ou de l'ancolie, et certains animaux (par exemple les canards, plus particulièrement leurs plumes), notamment des insectes, montrent le même comportement. L'effet lotus confère à la surface des capacités autonettoyantes : en s'écoulant, les gouttes d'eau emportent avec elles les poussières et particules. La faculté d’auto-nettoyage des surfaces hydrophobes à structure microscopique et nanoscopique a été découverte dans les années 1970 et son application aux produits biomimétiques remonte au milieu des années 1990. L’origine de l’auto-nettoyage réside dans une double structure hydrophobe (c'est-à-dire qui n’absorbe pas l’eau) de la surface. Grâce à celle-ci, la surface de contact, et avec elle la force d’adhérence entre surface et eau ou particules de saleté, est si réduite que cela aboutit à un auto-nettoyage. La double structure est formée d'un épiderme. La couche extérieure s'appelle la cuticule où il y a une couche de cire. L'épiderme de la feuille forme des papilles de quelques microns sur lesquelles reposent les cires. Cette couche de cires est hydrophobe et forme la deuxième partie de la double structure. Pour la plante, la signification biologique de cet effet auto-nettoyant réside en la protection contre une colonisation par des microorganismes, des agents pathogènes ou bien des germes comme les champignons ou encore la prolifération d’algues.

Feuilles de pacanier. Source : http://data.abuledu.org/URI/5656e6d8-feuilles-de-pacanier

Feuilles de pacanier

Feuilles de pacanier (Carya illinoinensis).

Feuilles de palmier : PALMAE. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fab0de-feuilles-de-palmier-palmae

Feuilles de palmier : PALMAE

Lithographie de Anton Seder (1850–1916), Art Nouveau 1890, Feuilles de palmier. Les palmes, en botanique, sont les feuilles du palmier, elles sont d’une très grande diversité en forme et en taille. Sur le palmier, la croissance se fait en général par un unique bourgeon terminal, qui ne se divise pas, l’axe principal ne se ramifie donc pas, d’où l’absence de branche et un tronc qui n’est dichotomique que dans de très rares cas. Pour simplifier voici les quatre types principaux de forme que les feuilles adoptent : Les feuilles palmées, avec une forme en éventail, ou disposées comme les doigts de la main ; Les feuilles pennées en forme de plume, ou de peigne (on retrouve cette forme sur le cocotier entre autres) ; Les feuilles costapalmées, dont la construction est intermédiaire entre les deux types précédents, d’un aspect général en éventail on trouve un axe central sur la structure ; Les feuilles bipennées, qui sont pennées selon l’axe principal, mais de même sur les axes secondaires, ce type de feuille n’existe que dans le genre Caryota. En forme de queue de poisson, ces feuilles ont un aspect déstructuré assez particulier. Les folioles sont larges, en forme de triangle, et sembles déchirées à leurs extrémités. Le nom vernaculaire du genre est le palmier céleri.

Feuilles de papier empilées. Source : http://data.abuledu.org/URI/50180b1b-feuilles-de-papier-empilees

Feuilles de papier empilées

Une pile de feuilles de papier

Feuilles de pivoines dans le jardin du musée de l'école de Nancy. Source : http://data.abuledu.org/URI/5818facd-feuilles-de-pivoines-dans-le-jardin-du-musee-de-l-ecole-de-nancy

Feuilles de pivoines dans le jardin du musée de l'école de Nancy

Feuilles de pivoines arbustives dans le jardin du musée de l'école de Nancy.

Feuilles de plaqueminier en automne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5670b846-feuilles-de-plaqueminier-en-automne

Feuilles de plaqueminier en automne

Feuilles de plaqueminier en automne, à Maui, Olinda.