Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Dessins et plans | Mathématiques | Fractions | Jeux mathématiques | Photographie | Géométrie | Mathématiques récréatives | Addition | Kakuro | Quarts-de-cercle | Numération | Cercles | Onze (le nombre) | Arithmétique | Blanc | Origami | Connectivités | Pliages en papier | Triangle de Pascal | Bleu | ...
Addition de deux fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/5705922b-addition-de-deux-fractions

Addition de deux fractions

Addition des deux fractions : 3/7 + 2/5 = 29/35.

Addition de deux fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/57059278-addition-de-deux-fractions

Addition de deux fractions

Addition des deux fractions : 1/3 + 1/4 = 7/12.

Addition de deux fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/570592d4-addition-de-deux-fractions

Addition de deux fractions

Addition de deux fractions matérialisées par des parts de gâteaux : 1/2 + 1/4 = 3/4.

Addition de deux fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/57059658-addition-de-deux-fractions

Addition de deux fractions

Addition de deux fractions : 1/3 + 1/4 = ?

Addition de trois fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/57059337-addition-de-trois-fractions

Addition de trois fractions

Addition de trois fractions : trois parts de gâteaux.

Automate fini. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f81901-automate-fini-

Automate fini

Automate fini reconnaissant les écritures binaires des multiples de 3. Un automate fini (on dit aussi parfois machine à états finis au lieu de machine avec un nombre fini d'états), est une machine abstraite qui est un outil fondamental en mathématiques discrètes et en informatique. Un automate est constitué d'états et de transitions. Son comportement est dirigé par un mot fourni en entrée : l'automate passe d'état en état, suivant les transitions, à la lecture de chaque lettre de l'entrée. L'automate est dit « fini » car il possède un nombre fini d'états : il ne dispose donc que d'une mémoire bornée. Un automate fini peut être vu comme un graphe orienté étiqueté : les états sont les sommets et les transitions sont les arêtes étiquetées. L'état initial est marqué par une flèche entrante ; un état final est, selon les auteurs, soit doublement cerclé comme ici, soit marqué d'une flèche sortante.

Calculatrice solaire des années 80. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c1dd3-calculatrice-solaire-des-annees-80

Calculatrice solaire des années 80

Calculatrice] solaire extra-plate ; Affichage par cristaux liquides à huit chiffres ; Source d'alimentation : cellule photovoltaïque incorporée ; Format type « carte de crédit » ; Dimensions : 86 x 54 x 2,5 mm ; Masse : 14,3 g ; Années 1980.

Carrés de Fibonacci en spirale. Source : http://data.abuledu.org/URI/5183e2e1-carres-de-fibonacci-en-spirale

Carrés de Fibonacci en spirale

Une spirale logarithmique peut être approchée de la manière suivante : on commence à l'origine d'un repère cartésien, on se déplace de mathcal F_1 unités vers la droite, puis de mathcal F_2 unités vers le haut, on se déplace de mathcal F_3 unités vers la gauche, ensuite de mathcal F_4 unités vers le bas, puis de mathcal F_5 unités vers la droite, etc. Cela ressemble à la construction mentionnée pour le nombre d'or.

Chemins binaires dans le triangle de Pascal. Source : http://data.abuledu.org/URI/5183df98-chemins-binaires-dans-le-triangle-de-pascal

Chemins binaires dans le triangle de Pascal

Les quatre chemins binaires dans le triangle de Pascal : Imaginons que chaque nombre dans le triangle est un nœud dans un réseau qui est connecté aux nombres adjacents du dessus et du dessous. Maintenant pour n'importe quel nœud dans le réseau, comptons le nombre de chemins qu'il y a dans le réseau (sans faire marche arrière) qui connecte ce nœud au nœud supérieur du triangle. La réponse est le nombre de Pascal associé à ce nœud.

Comparaison de fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/5706483e-comparaison-de-fractions

Comparaison de fractions

Comparaison de fractions : 2/3 > 1/2.

Comparaison de fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/5706489d-comparaison-de-fractions

Comparaison de fractions

Comparaison de fractions : 2/3 < 3/4.

Construction du nombre chez l'enfant. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d2484b-construction-du-nombre-chez-l-enfant

Construction du nombre chez l'enfant

Construction du nombre chez l'enfant à l'aide de marionnettes : Expérience de Wynn sur les réactions aux événements impossibles. Wynn6, en 1992, a établi une procédure expérimentale, afin d’étudier chez des bébés de quatre et cinq mois leur capacité à faire des calculs simples tels que l’addition et la soustraction. Ainsi elle utilise un petit théâtre de marionnettes, avec des personnages attirant l’attention des enfants, et elle introduit des événements impossibles afin de mesurer le temps de fixation de l’enfant. Ce temps devra déterminer si l’enfant « estime » l’événement possible, ou transgressant une loi physique. Dans la situation d’addition, les enfants réagissent à l’événement impossible (1+1=1), en fixant la scène plus longtemps. Dans la situation de soustraction, l’auteur constate qu’il en est de même pour l’évènement (2 -1=2). Ainsi Wynn en conclut que les enfants de quatre et cinq mois ont des capacités précises du nombre, et pas seulement une dichotomie entre unique et plusieurs. De plus, on peut noter que pour réussir l’épreuve, les bébés devaient avoir acquis la permanence de l'objet.

Deux fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/5705941d-deux-fractions

Deux fractions

Deux fractions : 1/4 et 3/4.

Deux moitiés. Source : http://data.abuledu.org/URI/570648ef-deux-moities

Deux moitiés

Deux moitiés = Un entier.

Division de fraction. Source : http://data.abuledu.org/URI/5705974e-division-de-fraction

Division de fraction

Division de fraction : 3/4 divisé par 3 = 1/4.

Égalité de deux fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/57059509-egalite-de-deux-fractions

Égalité de deux fractions

Égalité de deux fractions : 3/4 = 6/8.

Formule algébrique d'un coeur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5330be4a-formule-algebrique-d-un-coeur

Formule algébrique d'un coeur

Formule algébrique d'un coeur : extstyleinom{16sin^{scriptscriptstyle 3}t}{13cos{}t-5cos2t-2cos3t-cos4t}

Fraction supérieure à 1. Source : http://data.abuledu.org/URI/570595d4-fraction-superieure-a-1

Fraction supérieure à 1

Fraction supérieure à 1 = 15/4 = 3 + 3/4 = 3 3/4 (notation anglaise).

Fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/5706245a-fractions

Fractions

Comparaison de 1/4 et 3/4.

Fractions non légendées. Source : http://data.abuledu.org/URI/570624a5-fractions-non-legendees

Fractions non légendées

Fractions non légendées : 1/4 en orange et 3/4 en vert.

Huit huitièmes de pizza. Source : http://data.abuledu.org/URI/5706556a-huit-huitiemes-de-pizza

Huit huitièmes de pizza

Huit huitièmes de pizza.

Identité remarquable. Source : http://data.abuledu.org/URI/518431a1-identite-remarquable

Identité remarquable

Visualisation géométrique de l'identité remarquable du second degré (a+b)^2 = a^2 + 2ab + b^2,

Identité remarquable. Source : http://data.abuledu.org/URI/5184321a-identite-remarquable

Identité remarquable

Représentation graphique de l’identité remarquable (a+b)^3 = a^3 + 3a^2b + 3ab^2 + b^3.

Interprétation géométrique du triple produit scalaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/5184c1b1-interpretation-geometrique-du-triple-produit-scalaire

Interprétation géométrique du triple produit scalaire

Interprétation géométrique du triple produit scalaire.

Intervalles de la gamme pythagoricienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f992f9-intervalles-de-la-gamme-pythagoricienne

Intervalles de la gamme pythagoricienne

Représentation graphique des intervalles de la gamme pythagoricienne : Il est possible de représenter une gamme pythagoricienne particulière en mettant les apotomes et les limmas les uns à la suite des autres selon les intervalles obtenus, le limma étant plus court que l'apotome d'un comma.

La suite de Fibonacci. Source : http://data.abuledu.org/URI/5183e10c-la-suite-de-fibonacci

La suite de Fibonacci

Triangle de Pascal et suite de Fibonacci : La somme des diagonales ascendantes du triangle de Pascal forme la suite de Fibonacci. Leonardo Fibonacci (v. 1175-1250). Elle doit son nom à Leonardo Fibonacci, dit Leonardo Pisano, un mathématicien italien du XIIIe siècle qui, dans un problème récréatif posé dans un de ses ouvrages, le Liber Abaci, décrit la croissance d'une population de lapins : « Un homme met un couple de lapins dans un lieu isolé de tous les côtés par un mur. Combien de couples obtient-on en un an si chaque couple engendre tous les mois un nouveau couple à compter du troisième mois de son existence ? » Cette suite est fortement liée au nombre d'or, φ (phi). Ce nombre intervient dans l'expression du terme général de la suite. Inversement, la suite de Fibonacci intervient dans l'écriture des réduites de l'expression de φ (phi) en fraction continue : les quotients de deux termes consécutifs de la suite de Fibonacci sont les meilleures approximations du nombre d'or.

Le triangle de Pascal (1). Source : http://data.abuledu.org/URI/5183deb0-le-triangle-de-pascal-1-

Le triangle de Pascal (1)

Premières lignes du triangle de Pascal.

Les lapins de Fibonacci. Source : http://data.abuledu.org/URI/5183e1c6-les-lapins-de-fibonacci

Les lapins de Fibonacci

Croissance de population des lapins selon une suite de Fibonacci (Leonardo Fibonacci, v. 1175-1250). « Un homme met un couple de lapins dans un lieu isolé de tous les côtés par un mur. Combien de couples obtient-on en un an si chaque couple engendre tous les mois un nouveau couple à compter du troisième mois de son existence ? »

Matériel scolaire pour les fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/570593d8-materiel-scolaire-pour-les-fractions

Matériel scolaire pour les fractions

Matériel scolaire pour les fractions.

Mathématiques au tableau et à la craie. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f98e77-mathematiques-au-tableau-et-a-la-craie

Mathématiques au tableau et à la craie

CMAP - Centre de Mathématiques Appliquées de l'Ecole polytechnique : "généalogie de Galton-Watson" ou "modèle de Galton-Watson".

Mathématiques et musique. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f99218-mathematiques-et-musique

Mathématiques et musique

Cette image indique les harmoniques du do1 sur une portée, et précisent par les flèches et les chiffres (en cents) l’écart de hauteur entre chacun des 16 premiers harmoniques et la note la plus proche dans la gamme tempérée. Considérant que le demi-ton (du tempérament égal) fait 100 cents, la déviation de 49 cents de l'harmonique 11 est donc quasiment à mi-chemin entre deux notes existantes, c’est-à-dire un quart de ton.

Multiplication de fractions. Source : http://data.abuledu.org/URI/570596bd-multiplication-de-fractions

Multiplication de fractions

Multiplication de fractions : 3 x 1/4 = 3/4.

Noeud borroméen en 3D. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357e6c9-noeud-borromeen-en-3d

Noeud borroméen en 3D

Noeud borroméen en 3D : Le nœud borroméen suppose en fait une déformation de ses cercles.

Noeud borroméen en couleur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357d1b9-noeud-borromeen

Noeud borroméen en couleur

Nœud borroméen standard. Deux quelconques des cercles sont posés l'un sur l'autre sans se croiser et pourtant l'ensemble des trois cercles est lié par l'un d'entre eux.

Noeud borroméen en noir et blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357d268-noeud-borromeen-en-noir-et-blanc

Noeud borroméen en noir et blanc

Nœud borroméen standard. Deux quelconques des cercles sont posés l'un sur l'autre sans se croiser et pourtant l'ensemble des trois cercles est lié par l'un d'entre eux.

Nombre décimal et fraction. Source : http://data.abuledu.org/URI/57059570-nombre-decimal-et-fraction

Nombre décimal et fraction

Nombre décimal et fraction : 3/4 = 0,75.

Onze blanc sur fond bleu. Source : http://data.abuledu.org/URI/53728f17-onze-blanc-sur-fond-bleu

Onze blanc sur fond bleu

Onze blanc sur fond bleu.

Onze blanc sur fond jaune. Source : http://data.abuledu.org/URI/53729099-onze-blanc-sur-fond-jaune

Onze blanc sur fond jaune

Onze blanc sur fond jaune.

Onze blanc sur fond marron. Source : http://data.abuledu.org/URI/53728fc0-onze-blanc-sur-fond-marron

Onze blanc sur fond marron

Onze blanc sur fond marron.

Onze blanc sur fond rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/5372904c-onze-blanc-sur-fond-rouge

Onze blanc sur fond rouge

Onze blanc sur fond rouge.

Onze blanc sur fond vert. Source : http://data.abuledu.org/URI/53729007-onze-blanc-sur-fond-vert

Onze blanc sur fond vert

Onze blanc sur fond vert.

Outils mathématiques contemporains. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f99be0-outils-mathematiques-contemporains

Outils mathématiques contemporains

Outils mathématiques contemporains, Musée technologique de Berlin en Allemagne.

Plus petit que. Source : http://data.abuledu.org/URI/570647d6-plus-petit-que

Plus petit que

2/4 < 3/4 ou bien 1/2 < 3/4 : comparaison de fractions.

Portrait de William le matheux. Source : http://data.abuledu.org/URI/58400ed4-portrait-de-william-le-matheux

Portrait de William le matheux

Portrait de William le matheux, carte d'identité à légender, Arnaud Pérat pour Abulédu, 20130717.

Problème des parts de gâteau. Source : http://data.abuledu.org/URI/5705949e-probleme-des-parts-de-gateau

Problème des parts de gâteau

Problème des parts de gâteau.

Quatre quarts de cercle. Source : http://data.abuledu.org/URI/57064751-quatre-quarts-de-cercle

Quatre quarts de cercle

Quatre quarts de cercle.

Quatre quarts de pizza. Source : http://data.abuledu.org/URI/570654e4-quatre-quarts-de-pizza-

Quatre quarts de pizza

Quatre quarts de pizza des quatre saisons.

Quinte du loup et comma pythagoriciens. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f9941f-quinte-du-loup-et-comma-pythagoriciens

Quinte du loup et comma pythagoriciens

Quinte du loup et comma pythagoriciens dans le cercle des quintes justes construit à partir du do. En musique, le loup est une perturbation d'un ordre établi. Traditionnellement la quinte du loup est l'intervalle formé par les notes laflat - miflat dans les instruments à claviers construits à la renaissance et pendant la période baroque (orgue et clavecin).

Règle pliable. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f99b57-regle-pliable

Règle pliable

Règle pliable.

Révision Bac. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f99d02-revision-bac

Révision Bac

Outils mathématiques pour la révision du baccalauréat en novembre 2015.

Boulier. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f31578-boulier

Boulier

Boulier.

Boulier. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f315bf-boulier

Boulier

Boulier.

Carré magique. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f56658-carre-magique

Carré magique

Carré magique normal d’ordre 3 et de constante magique 15. En mathématiques, un carré magique d’ordre n est composé de n^{2} nombres entiers, écrits sous la forme d’un tableau carré. Ces nombres sont disposés de sorte que leurs sommes sur chaque rangée, sur chaque colonne et sur chaque diagonale principale soient égales. On nomme alors constante magique (et parfois densité) la valeur de ces sommes.

Combinaisons de nombres pour le jeu japonais du kakuro - 1. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f7eda5-combinaisons-de-nombres-pour-le-jeu-japonais-du-kakuro-1

Combinaisons de nombres pour le jeu japonais du kakuro - 1

Combinaisons de nombres pour le jeu japonais du kakuro : possibilités de décompositions de sommes de nombres différents de 3 à 24.

Connectivité du carré. Source : http://data.abuledu.org/URI/50bc1cf7-connectivite-du-carre

Connectivité du carré

Dans le cadre des pavages, la connectivité géométrique indique la relation entre un élément de pavage (une case ou tuile) et ses voisins. On parlera de 4-connectivité lorsqu'une case (ici un carré) comporte 4 voisins directs.

Connectivité du carré. Source : http://data.abuledu.org/URI/50bc1e50-connectivite-du-carre

Connectivité du carré

Dans le cadre des pavages, la connectivité géométrique indique la relation entre un élément de pavage (une case ou tuile) et ses voisins. On parlera de 8-connectivité lorsqu'une case (ici un carré) comporte 8 voisins directs.

Connectivité hexagonale. Source : http://data.abuledu.org/URI/50bc1d96-connectivite-hexagonale

Connectivité hexagonale

Dans le cadre des pavages, la connectivité géométrique indique la relation entre un élément de pavage (une case ou tuile) et ses voisins. On parlera de 6-connectivité lorsqu'une case (ici un hexagone) comporte 6 voisins directs.

Connectivité triangulaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/50bc1c4d-connectivite-triangulaire

Connectivité triangulaire

Dans le cadre des pavages, la connectivité géométrique indique la relation entre un élément de pavage (une case ou tuile) et ses voisins. On parlera de 3-connectivité lorsqu'une case comporte 3 voisins directs, comme ici avec le triangle. Les connectivités les plus classiques sont celles correspondant à un pavage régulier :

Construction d'un tétrahexaflexagone. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f2aec1-construction-d-un-tetrahexaflexagone

Construction d'un tétrahexaflexagone

Schéma de construction d’un tétra-hexa-flexagone.

Construction et manipulation d'un hexahexaflexagone. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f2ae1c-construction-et-manipulation-d-un-hexahexaflexagone

Construction et manipulation d'un hexahexaflexagone

Construction et manipulation d'un hexahexaflexagone en huit étapes.

Coordonnées cartésiennes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5183058a-coordonnees-cartesiennes

Coordonnées cartésiennes

En coordonnées cartésiennes planaires, la position d'un point A est donnée par les distances xA et yA. Le mot cartésien vient du mathématicien et philosophe français René Descartes.

Coordonnées cartésiennes tridimensionnelles. Source : http://data.abuledu.org/URI/518304f7-coordonnees-cartesiennes-tridimensionnelles

Coordonnées cartésiennes tridimensionnelles

En coordonnées cartésiennes tridimensionnelles, la position d'un point est donnée par les distances aux axes x, y et z.

Cordes de Motzkin entre cinq points sur un cercle. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f2b896-cordes-de-motzkin-entre-cinq-points-sur-un-cercle

Cordes de Motzkin entre cinq points sur un cercle

Vingt-une cordes de Motzkin (qui ne se coupent pas) entre cinq points sur un cercle.

Cordes de Motzkin entre quatre points sur un cercle. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f2b78d-cordes-de-motzkin-entre-quatre-points-sur-un-cercle

Cordes de Motzkin entre quatre points sur un cercle

Cordes de Motzkin sur un cercle : les neuf manières de dessiner des cordes qui ne se coupent pas entre quatre points d'un cercle. Le nombre de Motzkin est le nombre de façons de choisir des cordes ne se coupant pas, parmi les cordes reliant n points disposés sur un cercle. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_de_Motzkin.

Cours de mathématiques au tableau noir. Source : http://data.abuledu.org/URI/503fcc0b-cours-de-mathematiques-au-tableau-noir

Cours de mathématiques au tableau noir

Photographie d'un cours de mathématiques sur un quadruple tableau à l'Université de Technologie d'Helsinki (HUT) en Finlande.

Enigme des 3 maisons. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f7f711-enigme-des-3-maisons

Enigme des 3 maisons

Enigme des trois maisons : Une solution généralement non admise dans l'énigme des trois maisons puisque les canalisations de gaz et d'électricité se croisent. Enigme posée en 1917 par Henry Dudeney (1857-1930) en ces termes : "Un lotissement de trois maisons doit être équipé d'eau, de gaz et d'électricité. La règlementation interdit de croiser les canalisations pour des raisons de sécurité. Comment faut-il faire ?"

Euclide et Pythagore. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f41af8-euclide-et-pythagore

Euclide et Pythagore

Euclide et Pythagore, mathématiques et arithmétique (Heidelberg)

Flexagone. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f2ad53-flexagone

Flexagone

Hexahexaflexagone. Le flexagone est un objet topologique issu du ruban de Moebius, construit le plus souvent à l’aide d’une bande de papier pliée. Les préfixes que l’on peut ajouter au nom indiquent le nombre de faces différentes du flexagone puis son nombre de côtés. L'hexahexaflexagone a la forme d'un hexagone et possède six faces différentes. C’est une forme complexe du flexagone, fabriquée à partir d’une bande de papier de 18 triangles équilatéraux. Celle-ci est repliée sur elle-même de façon à avoir la longueur de 9 triangles, puis est ensuite pliée comme un trihexaflexgone. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Flexagone

Hexaèdre. Source : http://data.abuledu.org/URI/51844ad7-hexaedre

Hexaèdre

Un des cinq Solides de Platon : l'hexaèdre (8 sommets, 12 arêtes, 6 faces). En géométrie euclidienne, un solide de Platon est un polyèdre régulier et convexe.

Hexahexaflexagone vu sous toutes ses faces. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f2af1e-hexahexaflexagone-vu-sous-toutes-ses-faces

Hexahexaflexagone vu sous toutes ses faces

Hexahexaflexagone vu sous toutes ses faces.

Icosaèdre. Source : http://data.abuledu.org/URI/51844c68-icosaedre

Icosaèdre

Un des cinq Solides de Platon : l'isocaèdre (12 sommets, 30 arêtes, 20 faces). En géométrie euclidienne, un solide de Platon est un polyèdre régulier et convexe.

Interprétation du nombre de Motzkin pour quatre pas. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f2b9d8-interpretation-du-nombre-de-motzkin-pour-quatre-pas

Interprétation du nombre de Motzkin pour quatre pas

Neuf chemins de Motzkin de (0, 0) à (4, 0), pour 4 pas en ne faisant que des pas Nord-Est, Est et Sud-Est. Les chemins sont en bijection avec les arbres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_de_Motzkin.

Jeu de Kakuro - 0. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f7f0b2-jeu-de-kakuro-0

Jeu de Kakuro - 0

Jeu de Kakuro - 0.

Jeu de Kakuro - 1. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f7f121-jeu-de-kakuro-6

Jeu de Kakuro - 1

Jeu de Kakuro - 1 : aide.

Jeu de Kakuro - 2. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f7eefb-jeu-de-kakuro-1

Jeu de Kakuro - 2

Jeu de Kakuro - 2

Jeu de Kakuro - 3. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f7ef4c-jeu-de-kakuro-2

Jeu de Kakuro - 3

Jeu de Kakuro - 3.

Jeu de Kakuro - 4. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f7ef99-jeu-de-kakuro-3

Jeu de Kakuro - 4

Jeu de Kakuro - 4.

Jeu de Kakuro - 5. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f7efd6-jeu-de-kakuro-4

Jeu de Kakuro - 5

Jeu de Kakuro - 5.

Jeu de Kakuro - 6. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f7f062-jeu-de-kakuro-5

Jeu de Kakuro - 6

Jeu de Kakuro - 6.

Jeu de Puissance 4. Source : http://data.abuledu.org/URI/5856dd3b-jeu-de-puissance-4

Jeu de Puissance 4

Jeu de Puissance 4 en classe de CP, école de Pacé (Muriel Blat).

Les quatre sections coniques. Source : http://data.abuledu.org/URI/5183dd2a-les-quatre-sections-coniques

Les quatre sections coniques

Les quatre sections coniques : cercle, ellipse, parabole, hyperbole. Traduction en français Christophe Carina.

Lignes d'univers. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c43a26-lignes-d-univers

Lignes d'univers

Différents lignes d'univers voyageant à différentes vitesses constantes : distinction entre les objets rapides (en rouge) et lents (en bleu) ; t représente le temps et x représente la distance. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_d%27univers.

Matériel d'exposition mathématique. Source : http://data.abuledu.org/URI/552aef73-materiel-d-exposition-mathematique

Matériel d'exposition mathématique

Matériel d'exposition mathématique, Mathematikum, Cap Sciences à Bordeaux, septembre 2011.

Montage d'un ruban de Möbius. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f2bb9a-montage-d-un-ruban-de-mobius

Montage d'un ruban de Möbius

Schéma de montage d'un ruban de Möbius : recoller les deux flèches en respectant le sens.

Nombres triangulaires. Source : http://data.abuledu.org/URI/5183f894-nombres-triangulaires

Nombres triangulaires

Représentation graphique des premiers nombres triangulaires : la représentation figurée permet un calcul pour les premières valeurs. Une définition formelle s'obtient par récurrence : le nombre triangulaire d'indice 1 est égal à 1, et un nombre triangulaire est égal à son prédécesseur additionné de son indice. Les premiers nombres triangulaires sont : 1, 3, 6, 10, 15, 21, 28, 36, 45, 55 ... Il existe différentes manières de calculer le nombre triangulaire d'indice n, l'une d'elles est graphique et s'obtient par un raisonnement d'arithmétique géométrique.

Orbite lunaire elliptique. Source : http://data.abuledu.org/URI/50707777-orbite-lunaire-elliptique

Orbite lunaire elliptique

Illustration du rythme anomalistique dû à l'orbite lunaire elliptique. L'orbite elliptique de la Lune détermine un passage à une distance minimale de la Terre (environ 360000 Km) ou périgée (Pg) et maximale nommée apogée (Ag) situé à environ 406000 Km de la Terre. Ce rythme dure environ 27,55 jours.