Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Mammifères | Biologie animale | Dessins et plans | Mammifères herbivores | Dessin en noir et blanc | Coloriages | Animaux | Antilopes | Photographie en gros plan | Mammifères sauvages | rongeurs | Afrique | Fourmiliers (mammifères) | Crâne | Chevaux -- Races | Chatons (mammifères) | Kenya | Chevaux de Camargue | Saint-Bernard (race canine) | ...
Lapin de garenne. Source : http://data.abuledu.org/URI/53597a7d-lapin-de-garenne

Lapin de garenne

Lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus) accroupi au soleil, oreilles dressées.

Allaitement d'un dromadaire par sa mère. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d221f4-allaitement-d-un-dromadaire-par-sa-mere

Allaitement d'un dromadaire par sa mère

Allaitement d'un dromadaire par sa mère au Sahara.

Antilope. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eb9d0b-antilope

Antilope

Antilope cervicapre.

Antilope. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eb9d62-antilope

Antilope

Antilope.

Appareil digestif des mammifères. Source : http://data.abuledu.org/URI/5043dc0f-appareil-digestif-des-mammiferes

Appareil digestif des mammifères

Comparaison des estomacs de mammifères ; de gauche à droite : kangourou, souris, ruminant, cochon, homme. L'oesophage en jaune,

Attelage de mules. Source : http://data.abuledu.org/URI/517e3a22-attelage-de-mules

Attelage de mules

Attelages de mules, démonstration de labour traditionnel au Festival de "La Trilla de Castrillo de Villavega" (Palencia, Castille et León).

Attention aux phacochères. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d55e03-attention-aux-phacocheres

Attention aux phacochères

Attention aux phacochères, panneau de signalisation près de Waterberg, en Namibie.

Babouin. Source : http://data.abuledu.org/URI/5102ac43-babouin

Babouin

Comme beaucoup de primates, les babouins vivent en bandes organisées. Le babouin ne se sent en sécurité qu'à l'intérieur de cette bande, dominée par quelques mâles puissants qui en assurent la défense ; ils sont aussi chargés de faire la paix à l'occasion de querelles intestines. Ils parcourent les savanes arides et les endroits rocailleux en Arabie, en Afrique subsaharienne ainsi que dans les hautes futaies de l'ouest de l'Afrique. Ils se nourrissent de végétaux, de petits animaux, d'oiseaux et d'œufs. Leur marche est celle des quadrupèdes avec leur queue ramenée à la manière d'un arc. Les formes de communication sont variées : transmission de signaux au moyen de la queue, la posture, les cris et les jappements. Selon les espèces, les babouins pèsent de 14 à 40 kg et mesurent entre 50 et 115 cm. Les femelles sont deux fois plus petites que les mâles.

Bain de boue d'éléphants d'Afrique. Source : http://data.abuledu.org/URI/53400478-bain-de-boue-d-elephants-d-afrique

Bain de boue d'éléphants d'Afrique

Bain de boue familial d'éléphants d'Afrique dans le parc national de Tsavo au Kenya.

Bandicoot australien. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ece9f0-bandicoot-australien

Bandicoot australien

Les péramélidés (Peramelidae), plus communement appelés bandicoots, sont des marsupiaux de quelques centaines de grammes à deux kilogrammes. Ils sont digitigrades avec des membres postérieurs adaptés à la course et au saut. Le quatrième doigt est développé alors que les autres sont généralement réduits. Au cours de la gestation, qui est courte (12 jours dans certaines espèces), il se forme un placenta. Chez les marsupiaux, on ne retrouve cette caractéristique que chez les koalas et les wombats. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Peramelidae

Biche des marais au Brésil. Source : http://data.abuledu.org/URI/55cf2e48-biche-des-marais-au-bresil

Biche des marais au Brésil

Gros plan de biche des marais (Blastocerus dichotomus) à Itirapina, état de São Paulo au Brésil.

Bison. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b9a44b-bison

Bison

Bison.

Bison. Source : http://data.abuledu.org/URI/564cd69e-bison

Bison

Bison d'Europe. Photo prise dans la réserve de Springe, en Basse-Saxe (Allemagne).

Bisons américains dans le Yellowstone. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d0f930-bisons-americains-dans-le-yellowstone

Bisons américains dans le Yellowstone

Bison d'Amérique et son petit, en automne dans le Yellowstone.

Bouquetin. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eadee5-bouquetin-

Bouquetin

Le bouquetin des Alpes (Capra ibex), ou simplement bouquetin, est une espèce de mammifère de la famille des bovidés, de l'ordre des artiodactyles et de la sous-famille des caprinés.

Brâme du cerf. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d0eeff-brame-du-cerf

Brâme du cerf

Gros plan sur le brâme d'un cerf (Cervus elaphus) en rut.

Buffle d'Afrique sur un billet de Tanzanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52fb7c97-buffle-d-afrique-sur-un-billet-de-tanzanie

Buffle d'Afrique sur un billet de Tanzanie

Buffle d'Afrique sur un billet de 500 livres de Tanzanie.

Capybara au bord de l'eau au Venezuela. Source : http://data.abuledu.org/URI/5383a4d3-capybara-au-bord-de-l-eau-au-venezuela

Capybara au bord de l'eau au Venezuela

Un Capybara (Hydrochaeris hydrochaeris). Photo prise dans le Modulo Chititera, dans les plaines (Llanos) de l'État d'Apure (Venezuela). Rongeur qui mène la vie d'un mammifère social et semi-aquatique. Le capybara nage très bien et vit en groupe, les adultes s'organisant pour garder les petits. Le nom de "capybara" vient de "capivara", mot qui signifie "Seigneur des herbes" dans la langue des indiens Guaranis. Un capybara adulte mesure entre 105 et 135 centimètres de long et pèse de 35 à 65 kilogrammes. C'est le plus gros rongeur du monde. Le corps du capybara est couvert de poils durs bruns et sa tête a un large museau. Ses yeux sont petits et situés au-dessus du nez qui est surmonté à son tour par une glande qui sert à marquer les objets avec ses sécrétions. Ses oreilles sont petites et arrondies. Il n'a pas de queue. Ses pattes de devant ont 4 doigts, celles de derrière ont 3 doigts. Il laisse des traces très caractéristiques sur les sols humides. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Capybara

Carapace et squelette de tortue. Source : http://data.abuledu.org/URI/53528565-carapace-et-squelette-de-tortue

Carapace et squelette de tortue

Carapace et squelette de tortue, Horniman museum, Londres.

Cerf élaphe femelle. Source : http://data.abuledu.org/URI/564cd9d3-cerf-elaphe-femelle

Cerf élaphe femelle

Cerf élaphe femelle (Cervus elaphus).

Chamois. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eae918-chamois

Chamois

Le chamois (Rupicapra rupicapra) est une espèce de mammifères de la famille des Bovidés et de la sous-famille des Caprinés. Les six sous-espèces reconnues vivent dans les zones rocheuses, les forêts et pâturages de montagnes, depuis les Alpes françaises jusqu'à l'Anatolie et l'Azerbaïdjan, en passant par les Vosges, le Jura, le Massif central4, les Balkans et les Carpates. L'isard, une espèce voisine appartenant au même genre Rupicapra, vit dans les Pyrénées, la cordillère Cantabrique et les Apennins italiens.

Chat marsupial australien. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e2623e-chat-marsupial-australien

Chat marsupial australien

Chat marsupial à queue tachetée, espèce menacée, est le plus gros marsupial carnivore d'Australie. Photo prise dans un parc. L'Australie héberge la plus grande diversité de marsupiaux au monde. Il s'agit de mammifères possédant une poche abdominale, le marsupium, dans laquelle grandissent leurs petits qui naissent à l'état d'embryons.

Chat sauvage. Source : http://data.abuledu.org/URI/564cdbcf-chat-sauvage

Chat sauvage

Chat sauvage (Felis silvestris silvestris), parc de Wisentgehege Springe près de Hanovre, en Allemagne : technique du camouflage, le chat a la même couleur que l'écorce de son arbre.

Chauve-souris de Madagascar. Source : http://data.abuledu.org/URI/53bac7e7-chauve-souris-de-madagascar

Chauve-souris de Madagascar

Chauve-souris de Madagascar (Miniopterus manavi), illustration scientifique sous la direction de Alistair Ian Spearing Ortiz, image versée par l'Art&Design School, grâce à une collaboration entre la Llotja de Barcelone et Amical Viquipèdia pour le projet catalan des mammifères. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Miniopterus_manavi

Chauve-souris suspendue. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d70576-chauve-souris-suspendue

Chauve-souris suspendue

Chauve-souris suspendue, ailes ouvertes. Les chauves-souris dorment en général 20 heures par jour, la tête en bas.

Cheval. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ed0cf0-cheval

Cheval

Cheval broutant dans un pré.

Cheval arabe alezan. Source : http://data.abuledu.org/URI/55433efe-cheval-arabe-alezan

Cheval arabe alezan

Cheval arabe alezan.

Cheval de Camargue. Source : http://data.abuledu.org/URI/55437d65-cheval-de-camargue

Cheval de Camargue

Un cheval de Camargue dans son milieu naturel.

Cheval de Camargue aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/554381e2-cheval-de-camargue-aux-saintes-maries-de-la-mer

Cheval de Camargue aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Chevaux de Camargue à 5 km des Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône).

Cheval de Camargue dans le marais du Rhône. Source : http://data.abuledu.org/URI/55437e8b-cheval-de-camargue-dans-le-marais-du-rhone

Cheval de Camargue dans le marais du Rhône

Cheval de Camargue dans le marais du Rhône.

Cheval du Connemara. Source : http://data.abuledu.org/URI/554358d0-cheval-du-connemara

Cheval du Connemara

"Gentle dancer", étalon du Connemara, Irlande. C'est un poney compact mais athlétique qui présente le plus souvent une robe grise. Poney de sport, le Connemara est polyvalent. Il se prête tant au dressage qu'au saut d'obstacles, où il se distingue particulièrement. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Connemara_%28cheval%29

Chevaux de guerre. Source : http://data.abuledu.org/URI/554382f0-chevaux-de-guerre

Chevaux de guerre

Édouard Detaille (1848–1912), Vive l'empereur ! 1891. Charge du quatrième régiment de hussards à la bataille de Friedland, 14 juin 1807. Tous les chevaux de France aptes à la guerre furent réquisitionnés cette même année.

Chèvre mâle dans les Caraïbes. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ced63c-chevre-male-dans-les-caraibes

Chèvre mâle dans les Caraïbes

Chèvre mâle (Capra aegagrus hircus), isla Margarita (la perle des Caraïbes), Venezuela.

Chèvre sauvage en Crète. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cbed0a-chevre-sauvage-en-crete

Chèvre sauvage en Crète

Chèvre sauvage (Capra aegagrus hircus) sur la presqu’île de Gramvousa dans le golfe de Kissamos en Crète.

Chevreuil canadien. Source : http://data.abuledu.org/URI/5356ac8c-chevreuil-canadien

Chevreuil canadien

Chevreuil (Odocoileus virginianus) dans le parc national du Bic au Québec. Le parc national du Bic est un parc national du Québec (Canada) situé à 15 km à l'ouest de Rimouski. Le parc, qui a une superficie de 33,2 km2, comprend une section découpée de la côte de l'estuaire du Saint-Laurent comptant une douzaine de baies et un relief accidenté culminant au pic Champlain à 346 mètres d'altitude. On retrouve dans le parc le tiers des espèces de plantes vasculaires du Québec, dont plusieurs plantes subarctiques et alpines-arctiques. Pour ce qui est de la faune, il héberge la plus forte concentration de porc-épic d'Amérique de l'Amérique du Nord. Il est aussi un endroit propice pour l'observation du phoque commun, de l'eider à duvet et des rapaces. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_national_du_Bic

Chien Groenlandais. Source : http://data.abuledu.org/URI/5318bf05-chien-groenlandais

Chien Groenlandais

Lulo, un chien Groenlandais à Upernavik, au Groenland. Lulo est le seul chien groenlandais utilisé comme animal de compagnie à Upernavik. Il lui arrive de rentrer dans la maison pour un cours laps de temps. Après, il a trop chaud.

Chien Saint-Bernard. Source : http://data.abuledu.org/URI/53980983-chien-saint-bernard

Chien Saint-Bernard

Le chien du Saint-Bernard, couramment appelé "Saint-Bernard", est une race de grands chiens de montagne, souvent dressés comme chiens de recherche en avalanche. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chien_du_Saint-Bernard

Chien Saint-Bernard avec son tonnelet. Source : http://data.abuledu.org/URI/53980af7-chien-saint-bernard-avec-son-tonnelet

Chien Saint-Bernard avec son tonnelet

Chien Saint-Bernard avec son tonnelet accroché au collier. L'imaginaire populaire les affuble d'un tonnelet de rhum accroché au cou qui serait destiné à revigorer les victimes du froid. Cette pratique a été utilisée surtout à la fin du XIXe siècle dans la recherche de personnes perdues dans les montagnes ou victimes d'une avalanche. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chien_du_Saint-Bernard

Chien Saint-Bernard dans la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/53980c4e-chien-saint-bernard-dans-la-neige

Chien Saint-Bernard dans la neige

Chien Saint-Bernard dans la neige.

Circuits neurobiologiques de la motivation sexuelle chez les mammifères. Source : http://data.abuledu.org/URI/534d877c-circuits-neurobiologiques-de-la-motivation-sexuelle-chez-les-mammiferes

Circuits neurobiologiques de la motivation sexuelle chez les mammifères

Description des principaux circuits neurobiologiques innés qui contrôlent l'apprentissage de la motivation sexuelle chez les mammifères femelles non-primates. Synthèse d'après les travaux suivants : Kobayakawa K., Kobayakawa R., Matsumoto H. , Oka Y., Imai T., Ikawa M., Okabe M., Ikeda T., Itohara S., Kikusui T., Mori K., Sakano H. "Innate versus learned odour processing in the mouse olfactory bulb". Nature, 450(7169):503-508, 2007 ; Novejarque A., Gutierrez-Castellanos N., Lanuza E., Martinez-Garcia F. "Amygdaloid projections to the ventral striatum in mice: direct and indirect chemosensory inputs to the brain reward system". Front Neuroanat., 5:54, 2011 ; Flanagan-Cato L.M. "Sex differences in the neural circuit that mediates female sexual receptivity". Frontiers in Neuroendocrinology, 32(2):124-136, 2011 ; Kang N., Baum M.J., Cherry J.A. "Different profiles of main and accessory olfactory bulb mitral/tufted cell projections revealed in mice using an anterograde tracer and a whole-mount, flattened cortex preparation". Chem. Senses, 36(3):251-260, 2011 ; Cibrian-Llanderal T., Tecamachaltzi-Silvaran M., Triana-Del R.R., Pfaus J.G., Manzo J., Coria-Avila G.A. "Clitoral stimulation modulates appetitive sexual behavior and facilitates reproduction in rats". Physiology & Behavior, 100(2):148-153, 2010.

Civette palmiste au repos. Source : http://data.abuledu.org/URI/56d5ff6c-civette-palmiste-au-repos

Civette palmiste au repos

Civette palmiste en captivité au Bali Orchid Garden près de Sanur (Bali). Elle porte le nom de luwak et donne son nom à un café : le kopi luwak, torréfié à partir de grains ingérés par la civette mais non digérés qui sont récupérés dans les excréments de cette dernière.

Civette palmiste Luwak. Source : http://data.abuledu.org/URI/56d5ff11-civette-palmiste-luwak

Civette palmiste Luwak

Civette palmiste (Paradoxurus hermaphroditus) en captivité au Bali Orchid Garden près de Sanur (Bali). Elle porte le nom de luwak et donne son nom à un café : le kopi luwak, torréfié à partir de grains ingérés par la civette mais non digérés qui sont récupérés dans les excréments de cette dernière.

Cobaye. Source : http://data.abuledu.org/URI/504f3947-cobaye

Cobaye

Le cobaye nain de Patagonie ou Cuis (Microcavia australis) est une espèce de rongeurs parent du cochon d'Inde.

Combat organisé entre un buffle et un tigre à Java en 1886. Source : http://data.abuledu.org/URI/535d42c8-combat-organise-entre-un-buffle-et-un-tigre-a-java-en-1886

Combat organisé entre un buffle et un tigre à Java en 1886

Combat entre un buffle et un tigre à Java. Le rampokan macan est une cérémonie sacrificielle javanaise ayant eu cours du XVIIe siècle au début du XXe siècle. À l'origine réalisé dans l'alun-alun des cours royales javanaises, le rampokan macan était constitué de deux parties : le sima-maesa, un combat dans une cage entre un buffle domestique et un tigre, et le rampogan sima, où plusieurs tigres étaient positionnés au sein d'un cercle d'hommes armés de piques et mouraient en tentant de s'échapper. Se déroulant en un emplacement à symbolique forte, l'alun-alun, et utilisant des animaux à symbolique très forte dans la culture d'Asie du Sud-Est (le tigre et le buffle), le rampokan macan est une cérémonie dont l'interprétation culturelle est riche. Il symbolise la lutte victorieuse du souverain contre le chaos que représente le tigre, et la purification du royaume tout entier. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rampokan_macan

Cornes de rhinocéros. Source : http://data.abuledu.org/URI/573ccfef-cornes-de-rhinoceros

Cornes de rhinocéros

Les cornes des rhinocéros, comme leur peau, sont en grande partie constituées de kératine. La kératine est insoluble, et sa présence dans l'épiderme de certains animaux, notamment les mammifères, leur garantit une peau imperméable. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/K%C3%A9ratine

Coyote. Source : http://data.abuledu.org/URI/504f3731-coyote

Coyote

Le coyote (Canis latrans, signifiant chien qui aboie) est une espèce de la famille des canidés. On trouve les coyotes en Amérique du Nord, mais aussi en Amérique centrale et jusqu'au nord de l'Amérique du Sud. Les coyotes vivent en général en meutes, mais ont l'habitude de chasser seuls.

Crâne de narval. Source : http://data.abuledu.org/URI/5378cd03-crane-de-narval

Crâne de narval

Crâne de narval, exposé au musée de Munich.

Crâne de raton laveur. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d8222f-crane-de-raton-laveur

Crâne de raton laveur

Crâne de raton laveur (Procyon lotor) avec ses dents : 2/2 molaires, 4/4 prémolaires, 1/1 canines, 3/3 incisives (de gauche à droite).

Crâne de rhinocéros noir. Source : http://data.abuledu.org/URI/5367b6f5-crane-de-rhinocero-noir

Crâne de rhinocéros noir

Crâne de Rhinocéros noir. Galerie de Paléontologie et Anatomie Comparée, Musée National d'Histoire Naturelle, Paris. Ce spécimen historique (avec le squelette entier) ont été recueillis en Afrique australe.

Crânes de 4 mammifères primates. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ecb5af-cranes-de-4-mammiferes-primates

Crânes de 4 mammifères primates

Crânes de quatre mammifères primates (Museum de Zoologie comparée, Harvard University) : Humain 1 350g, Chimpanzé 400g, Ourang-outan 400g, Macaque 100g.

Antilope Bongo. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d44ff-antilope-bongo-

Antilope Bongo

Bongo, espèce de grande antilope de forêt d’Afrique centrale, à cornes longues un peu en spirale, et à robe fauve avec des bandes claires verticales.

Antilope cervicapre. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d6243-antilope-cervicapre

Antilope cervicapre

Antilope cervicapre, ou antilope indienne ou "Blackbuck" en anglais (fait référence à la coloration qu'arbore les mâles vers l'âge de la maturité). Vive, petite et légère, l'antilope cervicapre à une musculature sèche, ainsi que de longues pattes fines et des sabots frêles, serrés et très pointus, sa morphologie est donc idéale pour la course. Cette antilope vit dans les grandes plaines herbeuses, bois clairs, et les semi-déserts, en hardes dirigé par un mâle adulte avec des femelles (6 à 50) et leurs jeunes, les autres mâles sont maintenus à l'écart de la harde, les évincés forment des clubs de mâles. Le mâle dominant délimite son territoire par ses excréments et ses sécrétions du larmier (glande près de l'œil). Ruminant, herbivore, elle se nourrit d'herbes, de fleurs, de feuilles. Les prédateurs sont hommes et guépards indiens, (plus rarement loups, tigres et panthères), toutefois, elles sont extrêmement rapides : elles peuvent courir jusqu'à 80 / 90 km/h en moyenne sur 1,5 kilomètres de distance et atteindre 110 km/h en pointe sur une courte distance. Elles sont aussi rapides que le guépard mais plus endurantes, et font partie des mammifères terrestres les plus rapides du monde. Aussi marathoniennes, elles peuvent courir à 40 km/h sur une distance longue de 24 kilomètres au maximum. Très agiles, ces antilopes peuvent bondir dans les airs, jusqu'à 2 mètres de haut et 6 mètres en longueur. Elle est très craintive et fuit au moindre dérangement. Le jeu de saute-mouton fait partie de ses activités ludiques. Ses sens ne sont que moyennement développés, en effet, elle à une ouïe et un odorat plutôt faibles, elle se sert donc surtout de sa vue et de ses capacités sportives pour fuir le danger.

Antilope Péléa. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d4296-antilope-pelea

Antilope Péléa

Pelea capreolus dite aussi Péléa (afrikaans Reebok, anglais Rhebok, Rhebuck, « chevreuil-bouc ») est une espèce d'antilope endémique d'Afrique du Sud, du Zimbabwe, du Lesotho et du Swaziland. Ils préfèrent les prairies de montagne. Un pelage laineux de couleur grise les protègent du froid. Seuls les mâles, très agressifs pendant la période des amours, portent des cornes. Celles-ci, longues de 20 à 25 cm, sont droites ou légèrement recourbées vers l'avant.

Bannertail - 12. Source : http://data.abuledu.org/URI/587e0702-bannertail-12

Bannertail - 12

Bannertail; the story of a gray squirrel (1922) par Ernest Thompson Seton (1860-1946) : L'histoire d'un écureuil roux, page 12.

Belette. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eae27b-belette

Belette

La Belette (Mustela nivalis), aussi connue sous les noms Belette d'Europe, Belette pygmée1 ou Petite belette, est le plus petit mammifère de la famille des mustélidés et constitue également le plus petit mammifère carnassier d'Europe avec une taille d'environ 20 cm pour une centaine de grammes seulement.

Bouquetin des Alpes. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d4665-bouquetin-des-alpes

Bouquetin des Alpes

Le Bouquetin alpin (Capra ibex) est une espèce de mammifère de la famille des bovidés, de l'ordre des artiodactyles et de la sous-famille des caprinés. Il y a 100 000 ans, le bouquetin vivait dans toutes les régions rocheuses d'Europe centrale. Il est même source d'inspiration pour les hommes du Paléolithique supérieur qui le peignent dans de nombreuses grottes à l'instar de celle de Lascaux. Jusqu'au milieu du XVe siècle, il était encore répandu dans tout l'Arc alpin, mais le développement des armes à feu signe très vite la fin de cet habitant des Alpes. L'animal, facile à approcher et à chasser, est alors consommé pour sa viande. De plus, la médecine de l'époque toute empreinte de superstitions, lui est alors fatale : les cornes broyées en poudre sont alors utilisées comme remède contre l'impuissance, son sang comme remède contre les calculs urinaires, son os en forme de croix situé au niveau du cœur comme talisman. Enfin l'estomac est utilisé pour vaincre les dépressions. Aussi appelé bouc, il mesure entre 75 et 90 cm au garrot pour une longueur, du museau à la queue, comprise entre 1,40 et 1,60 mètre. Son poids varie en fonction des saisons, s'établissant entre 65 et 100 kilogrammes. Si, comme son nom l'indique, il se rencontre principalement dans l'arc alpin, il existe d'autres espèces de bouquetins dans d'autres massifs montagneux, par exemple le bouquetin d'Espagne ou des Pyrénées, Capra pyrenaica. Sept autres espèces de chèvres sauvages vivent également dans le Caucase, en Asie centrale, au Proche-Orient, dans la péninsule arabique ainsi que dans les régions montagneuses de l'Afrique, du Soudan et de l'Éthiopie.

Cabris. Source : http://data.abuledu.org/URI/505c7965-cabris

Cabris

Petit de la chèvre.

Cachalot. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ebec4c-cachalot

Cachalot

Un groupe de grands cachalots près de la côte de Maurice. Grand cachalot (Physeter macrocephalus) est un genre de mammifères de l'ordre des cétacés. Il a une répartition cosmopolite, fréquentant tous les océans et une grande majorité des mers du monde. Cependant, seuls les mâles se risquent dans les eaux arctiques et antarctiques, les femelles restant avec leurs jeunes dans les eaux plus chaudes. Le mâle peut atteindre plus de vingt mètres de long, faisant de l'espèce le plus grand carnassier au monde.

Campagnol. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ebf100-campagnol

Campagnol

Campagnol est le nom vernaculaire d'un grand nombre de rongeurs de la sous-famille des Arvicolinae (famille des Muridés ou Cricetidés selon les classifications) mais il est communément utilisé indistinctement avec le terme mulot, voire le terme musaraigne (ce dernier n'est pas un rongeur), pour définir des petits mammifères campagnards ayant plus ou moins l'allure d'une souris mais de couleur brune et à la queue courte.

Centre des mammifères marins. Source : http://data.abuledu.org/URI/522f06f9-centre-des-mammiferes-marins

Centre des mammifères marins

Mammifères marins relâchés en mer.

Cerf de Java. Source : http://data.abuledu.org/URI/516c706c-cerf-de-java

Cerf de Java

Le cerf rusa (Cervus timorensis ou Rusa timorensis), aussi appelé cerf de Java, est une espèce du genre Cervus vivant sur l'île de Java.

Chaton stylisé. Source : http://data.abuledu.org/URI/540679b4-chaton-stylise

Chaton stylisé

Chaton gris stylisé.

Chatons amoureux. Source : http://data.abuledu.org/URI/54350cf1-chatons-amoureux

Chatons amoureux

Deux chatons amoureux.

Chauve-souris. Source : http://data.abuledu.org/URI/50252033-chauve-souris
Chevreau. Source : http://data.abuledu.org/URI/516fa138-chevreau

Chevreau

Chevreau.

Comparaison du cerveau de huit mammifères. Source : http://data.abuledu.org/URI/51eebfc7-comparaison-du-cerveau-de-huit-mammiferes

Comparaison du cerveau de huit mammifères

Les différents cerveaux : humain, gorille, chien, éléphant, dauphin, chat, macaque, souris. L'intelligence des animaux est un sujet qui a donné lieu à de nombreux travaux dont les résultats offrent non seulement une meilleure compréhension du monde animal mais aussi, par extension, des pistes pour l’étude de l’intelligence humaine. Des expériences scientifiques ont par exemple révélé que les bébés humains se trouvent sur un pied d’égalité avec les animaux lorsqu’il s’agit d’arithmétique simple : une découverte étonnante qui met en évidence l’intérêt de la recherche sur l’intelligence animale. Différents groupes d'espèces se démarquent par leurs aptitudes intellectuelles lors des recherches sur l'éthologie cognitive. Les grands singes, les dauphins, les éléphants et les corvidés (pies, corbeaux), qui peuvent se reconnaître dans un miroir, les chimpanzés et les corvidés qui fabriquent des outils, les perroquets qui peuvent tenir une conversation structurée, comprendre la notion de zéro et communiquer avec plus de 800 mots, les éléphants qui ont un comportement singulier face à leurs morts et les cétacés au langage complexe ne sont que des exemples d'intelligences manifestés.

Couple d'hippopotames nains. Source : http://data.abuledu.org/URI/516c54f0-couple-d-hippopotames-nains

Couple d'hippopotames nains

Couple d'hippopotames nains au Kenya. Le terme d’hippopotame pygmée ou d’hippopotame nain est le nom vernaculaire de l'une des deux espèces d'hippopotame actuelles, scientifiquement nommée Hexaprotodon liberiensis. Cette appellation renvoie à sa taille, inférieure à celle de l'hippopotame africain classique, l'unique autre espèce existante.

Croquis d'âne. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ecd7b6-croquis-d-ane

Croquis d'âne

Croquis d'âne.

Daim. Source : http://data.abuledu.org/URI/504f3c90-daim

Daim

Le Daim européen (Dama dama) est un mammifère artiodactyle ruminant de la famille des cervidés, le mâle portant de grands bois plats et palmés.

Dessin de tête de lièvre. Source : http://data.abuledu.org/URI/554123f8-dessin-de-tete-de-lievre

Dessin de tête de lièvre

Dessin de tête de lièvre, par Odysseus, avril 2015.

Élan européen. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d68ca-elan-europeen

Élan européen

Alces est un genre de mammifères appelés orignaux ou élans au sein de la francophonie. Ces animaux sont les plus grands des cervidés actuels. L’origine du nom « orignal » vient du mot basque oreinak, pluriel d’orein, qui signifie « les cervidés » ou « les rennes » ou « les caribous ». Samuel de Champlain le nommait orignac car aux premières années des colonies, les premiers colons français l’auraient appris des Basques qui venaient régulièrement pêcher la morue et la baleine sur les côtes du Labrador et les abords du fleuve Saint-Laurent. Le mot « élan » dériverait du lituanien. La domestication d'élans semble ancienne. Les Iakoutes de Sibérie l’ont utilisé comme animal de trait et comme monture. Cet usage a plus tard été interdit en Russie, car des malfaiteurs montant des élans distançaient les chevaux de la police. L’élan a aussi servi à tirer de lourdes charges sur des terrains difficiles où le cheval s’enfonçait. Il a été domestiqué, mais non élevé en troupeau. Ses bois sont larges et en partie plats. Au mois de novembre, le cervidé perd sa parure. De longues pattes et un long cou lui permettent de brouter les ligneux, qui composent 50 % de son alimentation en été et 80 % en hiver, ainsi que de se déplacer facilement dans l’eau et dans les mégaphorbiaies en enjambant troncs renversés et ronciers.

Éléphant d'Afrique. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9c1e5-elephant-d-afrique

Éléphant d'Afrique

Éléphant d'Afrique.

Fourmi. Source : http://data.abuledu.org/URI/5023cad0-fourmi

Fourmi

Fourmi charpentière (Camponotus herculeanus). Les fourmi charpentières sont de grosses fourmis (0,5 à 1 cm) que l'on trouve dans la plus grande partie du monde. Elles aiment construire leur nid dans le vieux bois humide où elles peuvent évider de grandes cavités

Fourmi rousse. Source : http://data.abuledu.org/URI/5023cd98-fourmi-rousse

Fourmi rousse

Une fourmi rousse européenne (Formica polyctena) sur un tronc de bouleau mort

Fourmilier. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eb9b82-fourmilier

Fourmilier

Fourmilier.

Fourmilier. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eb9bef-fourmilier

Fourmilier

Fourmilier accroché à un tronc d'arbre.

Gazelle de Waller mâle se nourrissant. Source : http://data.abuledu.org/URI/516c48f6-gazelle-de-waller-male-se-nourrissant

Gazelle de Waller mâle se nourrissant

La gazelle de Waller (Litocranius walleri), au Kenya. Aussi appelée antilope girafe ou gérénuk, c'est une espèce d'antilope de taille moyenne, caractérisée par son long cou qui fait penser à celui d'une girafe. La gazelle de Waller présente en outre des membres très fins, de grands yeux et de larges oreilles. Sa robe est presque blanche sur les jambes et le dessous du ventre et fauve clair sur la partie supérieure du corps. Le mâle est le seul à porter des cornes, qui sont fines, courtes et cylindriques. La gazelle de Waller se nourrit principalement d'acacias qu'elle atteint en se dressant sur ses pattes arrière, elle a un régime phytophage.

Gazelle des sables. Source : http://data.abuledu.org/URI/516c47e5-gazelle-des-sables

Gazelle des sables

Gazelle (Gazella leptoceros mâle). La gazelle leptocère, aussi appelée gazelle de Rhim, gazelle des sables ou gazelle à cornes fines, se rencontre dans les régions quasi désertiques d'Égypte, d'Algérie, du Tchad, du Mali, du Niger, du Soudan, de Tunisie et de Libye. Elle mesure environ 95 à 115 cm de long pour 58 à 72 cm au garrot, et a un poids de 14 à 30 kg (selon les individus). Elle arbore une robe pâle, de couleur sable qui se confond avec les milieux où elle vit. Son ventre est blanc et son dos beige fauve pâle. Sa tête est blanche avec quelques marques noires, les cornes, plus fines chez la femelle, sont presque droites, mesurant de 21 à 43 cm. et le bout de la queue est noir. En raison de la chaleur extrême de son environnement, elle s'alimente surtout la nuit et au petit matin. Elle peut alors exploiter la rosée qui s'est formée sur les feuilles et le contenu d'eau dans les plantes. Comme elle boit rarement, toute l'eau nécessaire est obtenue de cette façon. La gazelle des sables est une espèce nomade, errant dans les dunes à la recherche de végétation. Les mécanismes de rafraîchissement principaux sont dans son pelage blanc/sable réfléchissant et un passage nasal particulièrement adapté qui tient compte du rafraîchissement du sang. Malgré leurs apparences douces, les gazelles des sables deviennent agressives en captivité et les mâles luttent souvent avec acharnement en défendant les territoires qu'ils établissent. Très rapide à la course, sa vitesse atteint 72 km/h sur 700 mètres avec des pointes à 100 km/h sur de courtes distances.

Gerbille. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e1827b-gerbille

Gerbille

Gerbille mangeant un emballage en carton.

Gerboise. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ead305-gerboise

Gerboise

La Gerboise des steppes (Jaculus jaculus) est une petite espèce de gerboise d’Afrique et du Moyen-Orient. Son régime alimentaire est composé de graines et de graminés, elle a besoin de très peu d’eau pour survivre. Elle est aussi appelée Gerboise du désert, Gerboise d'Égypte ou Petite gerboise d'Égypte

Gibbon. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ead5a0-gibbon

Gibbon

Gibbon est un nom vernaculaire ambigu en français, pouvant désigner plusieurs espèces différentes de primates de la famille des Hylobatidae dont certains membres sont appelés aussi houlock, siamang, lar... Ils ne possèdent pas de queue. Très territoriaux, les gibbons défendent leurs frontières à l'aide de gestes et de cris. Les hurlements, qui peuvent être entendus de très loin, sont émis par un couple mâle-femelle, les jeunes se joignant parfois à leurs parents. La femelle met au monde un seul petit au bout de 7 mois. Le gibbon peut vivre plus de 43 ans en captivité et 40 ans dans la nature.