Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Antiquités romaines | Photographie | Antiquités gallo-romaines | Dessins et plans | Antiquités | Lattes (Hérault) | Latin (langue) | Mosaïques | Antiquités gréco-romaines | Voies romaines -- France | Mythologie grecque | Gravure | Architecture | Llíria (Espagne) | Hercule | Calatayud (Espagne. - région) | sylvanus-aquitaine | Sant Miquel de Llíria (Espagne. - site archéologique) | Travaux d'Hercule | Bilbilis (ville ancienne) | ...
Allée de pins parasols à Rome. Source : http://data.abuledu.org/URI/539cb6f4-allee-de-pins-parasols-a-rome

Allée de pins parasols à Rome

Allée de pins parasols à Rome menant à un aqueduc.

Amphithéatre romain de Cirencester. Source : http://data.abuledu.org/URI/5654c21b-amphitheatre-romain-de-cirencester

Amphithéatre romain de Cirencester

Amphithéatre romain de Cirencester, Gloucestershire, Angleterre.

Apodyterium des thermes de Bilbilis en Espagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cbc891-apodyterium-des-thermes-de-bilbilis-en-espagne

Apodyterium des thermes de Bilbilis en Espagne

Apodyterium des thermes de Bilbilis en Espagne. L’apodyterium (du grec ancien : ἀποδυτήριον, "déshabilloir") est la pièce la plus richement décorée des thermes romains car c'est un passage obligé, première étape du parcours de l'utilisateur dans le circuit thermal. Cette salle constitue un vestiaire disposant de nombreuses niches au sein des murs, où l'on déposait ses effets personnels. Cette pièce était gardée par des esclaves du fait des vols relativement fréquents. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Apodyterium

Aqueduc de Nicosie. Source : http://data.abuledu.org/URI/58ce2906-aqueduc-de-nicosie

Aqueduc de Nicosie

Aqueduc de Nicosie à Chypre.

Aqueduc romain de Oued Guetoussia en Tunisie. Source : http://data.abuledu.org/URI/540853d5-aqueduc-romain-de-oued-guetoussia-en-tunisie

Aqueduc romain de Oued Guetoussia en Tunisie

Aqueduc romain de Oued Guetoussia, pour Dougga en Tunisie.

Arc de Gallien à Rome. Source : http://data.abuledu.org/URI/5532e9de-arc-de-gallien-a-rome

Arc de Gallien à Rome

Arc de Gallien à Rome en 262, ouvert dans la muraille par un citoyen romain, M. Aurelius Victor, et dédiée à l'empereur Gallien : GALLIENO CLEMENTISSIMO PRINCIPI CUIUS INVICTA VIRTUS SOLA PIETATE SUPERATA EST ET SALONINAE SANCTISSIMAE AUG(ustae) - AURELIUS VICTOR V(ir) E(gregius) DICATISSIMUS NUMINI MAIESTATIQUE EORUM.

Arpenteur romain et groma. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b57337-arpenteur-romain-et-groma

Arpenteur romain et groma

Arpenteur romain et groma : vérification des quatre angles droits.

Bagues romaines. Source : http://data.abuledu.org/URI/531352a9-bagues-romaines

Bagues romaines

Les vingt-deux bagues du trésor britto-romain de Thetford Hoard découvertes en 1979 à Gallows Hill et exposées au British Museum. IIème moitié du IVème siècle.

Bains romains à Bath en Angleterre. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cbc977-bains-romains-a-bath-en-angleterre

Bains romains à Bath en Angleterre

Bains romains à Bath en Angleterre.

Baptistère octogonal de Sousse. Source : http://data.abuledu.org/URI/518131e4-baptistere-octogonal-de-sousse

Baptistère octogonal de Sousse

Baptistère octogonal recouvert de mosïques de Bekalta (Sousse, Tunisie).

Basilique chrétienne de Kourion à Chypre. Source : http://data.abuledu.org/URI/58cdf070-basilique-chretienne-de-kourion-a-chypre

Basilique chrétienne de Kourion à Chypre

Basilique chrétienne de Kourion à Chypre près de Limassol.

Bataille carthaginoise de La Trébie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eb63ea-bataille-carthaginoise-de-la-trebie

Bataille carthaginoise de La Trébie

Bataille carthaginoise de La Trébie après la traversée des Alpes par Hannibal (document légendé avec des numéros).

Bouchon de liège pour amphore. Source : http://data.abuledu.org/URI/51bc904d-bouchon-de-liege-pour-amphore

Bouchon de liège pour amphore

Bouchon de liège et col d'amphore, musée archéologique d'Aquilée en Italie.

Bouteille de vin à la romaine et pichet. Source : http://data.abuledu.org/URI/554259de-bouteille-de-vin-a-la-romaine-et-pichet

Bouteille de vin à la romaine et pichet

Bouteille de vin à la romaine, Conditum paradoxum, achetée en Allemagne (http://www.der-roemer-shop.de/roemische-keramik-glas/roemischer-mulsum-wein-roemer.html). Le conditum paradoxum est un vin épicé élaboré à l'époque de l'Empire romain. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Conditum_paradoxum

Camp romain d'Ala Nova près de Vienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/508c7a53-camp-romain-d-ala-nova-pres-de-vienne

Camp romain d'Ala Nova près de Vienne

Plan du camp romain Ala Nova (à Schwechat) au sud de Vienne, Autriche.

Carte de l'Empire romain. Source : http://data.abuledu.org/URI/525a8f19-carte-de-l-empire-romain

Carte de l'Empire romain

Carte de l'Empire romain.

Carte de l'empire romain antique. Source : http://data.abuledu.org/URI/505f3184-carte-de-l-empire-romain-antique

Carte de l'empire romain antique

Carte de l'Empire Romain antique, non légendée, l'Asie mineure en rouge.

Carte de la Lusitanie antique. Source : http://data.abuledu.org/URI/525a8667-carte-de-la-lusitanie-antique

Carte de la Lusitanie antique

Carte de la Lusitanie antique dans l'empire romain.

Carte des vestiges de l'ancienne cité de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b30c9e-carte-des-vestiges-de-l-ancienne-cite-de-jerash

Carte des vestiges de l'ancienne cité de Jerash

Carte en anglais des vestiges de l'ancienne cité de Jerash montrant l'emplacement de l'église de l'évêque Isaïe (558-749 ap.J.-C.), à Jerash en Jordanie, 8 novembre 2014.

Carte vierge du bassin méditerranéen antique. Source : http://data.abuledu.org/URI/509105d7-carte-vierge-du-bassin-mediterraneen-antique

Carte vierge du bassin méditerranéen antique

Carte vierge de l'Europe du Sud et du Bassin Méditerranéen dans l'Antiquité.

Cavalier romain. Source : http://data.abuledu.org/URI/5341bad3-cavalier-romain

Cavalier romain

Cavalier romain chargeant, reconstitution historique "Römerfest 2008" à Carnuntum en Autriche.

Chasseur romain. Source : http://data.abuledu.org/URI/501dd1a6-chasseur-romain

Chasseur romain

Détail de la Mosaïque romaine de la Chasse (début du Ve siècle), provenant du palais du gouverneur de la province de Syria Secunda à Apamée (Syrie). Musée du Cinquantenaire, Bruxelles (Belgique).

Citerne d'eau de la basilique de Constantinople. Source : http://data.abuledu.org/URI/52fdd909-citerne-d-eau-de-la-basilique-de-constantinople

Citerne d'eau de la basilique de Constantinople

Citerne souterraine de stockage d'eau de la basilique de Constantinople construite sous le règne de Justinien Ier (527-565).

Civita Castellana. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f52cc3-civita-castellana

Civita Castellana

Tableau d'un aqueduc dans le Latium en Italie, avant Civita Castellana, par Edouard Lear, 1844

Colisée à Rome. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c227a5-colisee-a-rome

Colisée à Rome

Etat actuel du Colysée à Rome après de nombreux tremblements de terre. Le Colisée, à l'origine amphithéâtre Flavien, est un immense amphithéâtre elliptique situé dans le centre de la ville de Rome, entre l'Esquilin et le Cælius, le plus grand jamais construit dans l'empire romain. Il est l'une des plus grandes œuvres de l'architecture et de l'ingénierie romaines.

Contruction de voie romaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/518547c3-contruction-de-voie-romaine

Contruction de voie romaine

Scène de construction de voie romaine, colonne trajane à Rome (Italie).

Costumes de romaines dans l'antiquité. Source : http://data.abuledu.org/URI/530b7fe5-costumes-de-romaines-dans-l-antiquite

Costumes de romaines dans l'antiquité

Planche 18, Costumes de romaines dans l'antiquité, in Costumes of All Nations (Londres, 1882) par Albert Kretschmer, peintre du théâtre de la Cour Royale de Berlin, et Dr. Carl Rohrbach.

Costumes du temps des premiers chrétiens. Source : http://data.abuledu.org/URI/530b2c21-costumes-du-temps-des-premiers-chretiens

Costumes du temps des premiers chrétiens

Planche 21, Costumes du temps des premiers chrétiens, in Costumes of All Nations (Londres, 1882) par Albert Kretschmer, peintre du théâtre de la Cour Royale de Berlin, et Dr. Carl Rohrbach : 1, fossoyeur dans les catacombes ; 2, 3, 5-7, femmes et enfants ; 4, prêtre ; 8, soldat ; 9-12, romains et romaines.

Costumes romains masculins de l'antiquité. Source : http://data.abuledu.org/URI/530b7e41-costumes-romains-masculins-de-l-antiquite

Costumes romains masculins de l'antiquité

Planche 16, costumes romains masculins de l'antiquité, in Costumes of All Nations (Londres, 1882) par Albert Kretschmer, peintre du théâtre de la Cour Royale de Berlin, et Dr. Carl Rohrbach : 1-2, paysans ; 3-4, voyageurs ; 5, aristocrate ; 6-7, assistants de sacrifices ; 8, prêtre de Jupiter ; 9, grand-prêtre ; 10, orateur public ; 11, sénateur ; 12, citoyen ; 13, ordre équestre.

Coupe d'une voie romaine à Pompéi. Source : http://data.abuledu.org/URI/557d45c0-coupe-d-une-voie-romaine-a-pompei

Coupe d'une voie romaine à Pompéi

Coupe d'une voie romaine à Pompéi, "A Dictionary of Greek and Roman Antiquities", par J. Murray, 1848.

Coupe de voie pavée romaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/5185491c-coupe-de-voie-pavee-romaine

Coupe de voie pavée romaine

Coupe de voie pavée romaine à Pompéi : (1). Sol nu nivelé, et éventuellement tassé ; (2). Statumen : amas de cailloux ; (3). Audits : moellons aggregés par du ciment romain ; (4). Nucleus : débris de poterie agrégés par du ciment fin ; (5). Dorsum : blocs polygonaux de silex, ou blocs rectangulaires de tuf volcanique ou d'autres pierres des environs, formant la surface de la route. La forme elliptique permettait d'éviter à la pluie de stagner au milieu de la route. Le dessous des blocs étaient parfois volontairement entaillés leur permettant une meilleure tenue sur le nucleus ; (6). Crepido : trottoir ou chaussée élevée pour les piétons ; (7). Bordure.

Cubiculum romain en Espagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cbc442-cubiculum-romain-en-espagne

Cubiculum romain en Espagne

Reconstitution de cubiculum romain des années 50 avant J.-C., Bilbilis, Insula I, Domus 2 au Musée de Calatayud en Espagne.

Deux canards en mosaïque. Source : http://data.abuledu.org/URI/53296fb1-deux-canards-en-mosaique

Deux canards en mosaïque

Deux canards en mosaïque, Musée archéologique de Naples.

Dodécaèdre romain. Source : http://data.abuledu.org/URI/55181700-dodecaedre-romain

Dodécaèdre romain

Un dodécaèdre romain est un petit objet creux de bronze ou de pierre en forme de dodécaèdre régulier à 12 faces pentagonales ayant chacune un trou circulaire en son centre. Ces objets datent du second au troisième siècle après J.-C. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dod%C3%A9ca%C3%A8dre_romain

El Deir à Petra en 1839. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b5a96b-el-deir-a-petra-en-1839

El Deir à Petra en 1839

El Deir, Petra, 8 mars 1839, par David Roberts (1796-1864).

Fantassin romain reconstitué. Source : http://data.abuledu.org/URI/56eae342-fantassin-romain-reconstitue

Fantassin romain reconstitué

Fantassin de l'infanterie romaine reconstitué, fort de Saalburg sur le limes de Germanie.

Forum et temple romains de Bilbilis en Espagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cbc589-forum-et-temple-romains-de-bilbilis-en-espagne

Forum et temple romains de Bilbilis en Espagne

Forum d'Augusta Bilbilis avec à sa base le temple, en Espagne.

Frise romaine du paon royal à Bilbilis. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cbc671-frise-romaine-du-paon-royal-a-bilbilis

Frise romaine du paon royal à Bilbilis

Frise romaine du paon royal à Bilbilis, quartier des thermes, Insula I, Domus 3.

Fromage romain aux herbes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5542b171-fromage-romain-aux-herbes

Fromage romain aux herbes

Moretum, Fromage romain aux herbes préparé dans un mortier avec huile, sel et vinaigre et parfois noix.

Grue romaine à trois poulies, Trispastos. Source : http://data.abuledu.org/URI/5209d255-grue-romaine-a-trois-poulies-trispastos

Grue romaine à trois poulies, Trispastos

Grue romaine à trois poulies, Trispastos. Source : Dienel, Hans-Liudger & Meighörner, Wolfgang : "Der Tretradkran", Publication of the Deutsches Museum (Technikgeschichte Series), 2nd ed., München 1997, p.12f.

Hercule et la biche de Cérynie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53aed3b5-hercule-et-la-biche-de-cerynie

Hercule et la biche de Cérynie

Hercule et la biche de Cérynie, mosaïque romaine de Lliria (Valence en Espagne) en calcaire des Douze Travaux d'Hercule, IIIème siècle après J.-C., conservée au Musée Archéologique National de Madrid : opus tessellatum.

Hercule et le lion de Némée. Source : http://data.abuledu.org/URI/53aebe9d-hercule-et-le-lion-de-nemee

Hercule et le lion de Némée

Le lion de Némée, mosaïque romaine de Lliria (Valence en Espagne) en calcaire des Douze Travaux d'Hercule, IIIème siècle après J.-C., conservée au Musée Archéologique National de Madrid : opus tessellatum

Hercule et le pommier des Hespérides. Source : http://data.abuledu.org/URI/53aeda81-hercule-et-le-pommier-des-hesperides

Hercule et le pommier des Hespérides

Hercule et les pommes d'or du Jardin des Hespérides, mosaïque romaine de Lliria (Valence en Espagne) en calcaire des Douze Travaux d'Hercule, IIIème siècle après J.-C., conservée au Musée Archéologique National de Madrid : opus tessellatum.

Hercule et les écuries d'Augias. Source : http://data.abuledu.org/URI/53aed2a6-hercule-et-les-ecuries-d-augias

Hercule et les écuries d'Augias

Hercule et les écuries d'Augias, mosaïque romaine de Lliria (Valence en Espagne) en calcaire des Douze Travaux d'Hercule, IIIème siècle après J.-C., conservée au Musée Archéologique National de Madrid : opus tessellatum.

Hypocauste romain. Source : http://data.abuledu.org/URI/591bb45d-hypocauste-romain

Hypocauste romain

Représentation d'un hypocauste romain, Rotenburg am Neckar (Latin: Sumelocenna).

Intérieur du Colisée. Source : http://data.abuledu.org/URI/59da832d-interieur-du-colisee

Intérieur du Colisée

Intérieur du Colisée à Rome (Italie).

Kusr Faron à Petra en 1849. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b5af5f-kusr-faron-a-petra-en-1849

Kusr Faron à Petra en 1849

Lithographie en couleur de Kusr Faron à Petra en Jordanie, Louis Haghe (1806-1885), d'après David Roberts (1796-1864), 1839.

L'arche de Petra au-dessus du ravin en 1839. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b5b066-l-arche-de-petra-au-dessus-du-ravin-en-1839

L'arche de Petra au-dessus du ravin en 1839

L'arche de Petra au-dessus du ravin, par David Roberts (1796-1864), 1839.

La Bataille carthaginoise de La Trébie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eb62c9-la-bataille-carthaginoise-de-la-trebie

La Bataille carthaginoise de La Trébie

Après avoir passé les Alpes et être parvenu dans la plaine du Pô, Hannibal est obligé de combattre les Taurins qui refusent son alliance avec ces troupes très réduites. Puis il bat coup sur coup les premières troupes romaines qui lui sont opposées au Tessin et à la Trébie — actuelle Trebbia, rivière du nord de l’Italie. La bataille du Tessin, qui est plus qu’une simple escarmouche entre la cavalerie romaine du consul Publius Cornelius Scipio et la cavalerie carthaginoise, démontre d’entrée les qualités militaires d’Hannibal. Il utilise au mieux sa cavalerie numide, profitant du moindre avantage topographique et réussissant une manœuvre d’encerclement. La bataille de la Trebbia, en décembre 218, amène les Gaulois à se rallier à Hannibal contre leurs récents vainqueurs romains.

La déesse de la Lune. Source : http://data.abuledu.org/URI/5513685c-la-deesse-de-la-lune

La déesse de la Lune

La déesse de la Lune, antiquités romaines au Musée d'art et d'histoire de Genève.

Amphore à vin romaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c7b459-amphore-a-vin-romaine

Amphore à vin romaine

Amphore à vin romaine, de type Dressel 1B : l'amphore est, dans l'Antiquité, le récipient le plus utilisé pour le transport de produits de base : le vin, l'huile d'olive, la bière (zythum et zythogala) et les sauces de poissons (de type garum). Légende : 1 : lèvre - 2 : col - 3 : anse - 4 : épaule - 5 : panse - 6 : pilon ou pied. L'amphore est fabriquée à partir d'argile épurée. Il faut de l'eau pour délayer l'argile, et du bois ou un autre combustible pour la cuisson. Le plus fréquemment, c'est le tournage qui est utilisé pour la façonner. Afin de la fabriquer, le potier façonne d'abord un fût, puis y ajoute col, pointe, anses. Une fois mise en forme, elle est mise à sécher au soleil, ou à défaut dans un lieu ventilé. Elle est ensuite mise à cuire pendant plusieurs heures. Le poissage est parfois utilisé pour la rendre plus étanche : on verse à l'intérieur de la poix liquide, de manière à former un film imperméable. L'amphore conservant le vin est bouchée par une bourre de paille, recouverte d'une épaisse couche d'argile ou dès l'Antiquité par un bouchon de liège. Les amphores d'époque romaine portent des noms et une numérotation qui permettent aux archéologues de les retrouver dans la typologie et de les dater. Ces noms renvoient souvent aux savants qui ont établi la chronologie (Heinrich Dressel, Pascual) où à l'origine de l'amphore (Gauloise). Les amphores Dressel 1a et 1b sont typiques des amphores vinaires de la fin de la république romaine.

Amphore romaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/51db4dd4-amphore-romaine

Amphore romaine

Amphore à vin romaine (Dressel 1B). 1) lèvre, 2) col, 3) anse, 4) épaule, 5) panse, 6) pilon ou pied. Lieu originel de production : Côte tyrrhénienne (Étrurie, Latium, Campanie – Italie). Date : République romaine tardive, jusqu'en 10 avant J.-C. Dimensions : Hauteur : 100 à 122 cm, Diamètre de la panse : 28 à 30 cm, Diamètre de l'ouverture : 15 à 18 cm, Hauteur de la lèvre : environ 6 cm, Masse : 24 à 26 kg (vide), Capacité : 24 à 26 l. (1 amphore (unité) = 8 conges = 48 setiers = environ 26 litres).

Amphores gallo-romaines de Lattara à Lattes. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d4bf36-amphores-gallo-romaines-de-lattara-a-lattes

Amphores gallo-romaines de Lattara à Lattes

Cargaison d'amphores gallo-romaines de Lattara à Lattes.

Amphores gallo-romaines de Lattara à Lattes. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d4bf87-amphores-gallo-romaines-de-lattara-a-lattes

Amphores gallo-romaines de Lattara à Lattes

Schéma de cargaison d'amphores gallo-romaines de Lattara à Lattes.

Angers, inscriptions gallo-romaines. Source : http://data.abuledu.org/URI/562ff2a0-angers-inscriptions-gallo-romaines

Angers, inscriptions gallo-romaines

Angers, inscriptions gallo-romaines.

Angers, inscriptions gallo-romaines. Source : http://data.abuledu.org/URI/562ff2ee-angers-inscriptions-gallo-romaines

Angers, inscriptions gallo-romaines

Angers, inscriptions gallo-romaines.

Animations archéologiques à Lattes. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d4b86d-animations-archeologiques-a-lattes

Animations archéologiques à Lattes

Animations archéologiques à Lattes.

Arènes gallo-romaines à Senlis. Source : http://data.abuledu.org/URI/537a1285-arenes-gallo-romaines

Arènes gallo-romaines à Senlis

Le site d'Augustomagus (le marché d'Auguste) date du Ier siècle ap. J.-C..Vue sur les gradins nord avec le vomitoire secondaire nord des arènes.

Borne milliaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e32e58-borne-milliaire

Borne milliaire

Borne miliaire trouvée à Labarthe-Rivière (Saint-Gaudens) et conservée au musée archéologique de Luchon à Bagnères-de-Luchon (dans le Château Lafont). [D(omino) n(ostro)] / [Fl(avio) Cl(audio)] / [Constantino] / [P(io) F(elici) Aug(usto) d(omini) n(ostri) Constantini] / [Aug(usti) Pii] / filio nepoti / dd(ominorum) nn(ostrorum) / Maximi(a)ni / senioris / Aug(usti) et / [Constanti Aug(usti).

Borne milliaire de la voie romaine de Toulouse à Narbonne. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e32c21-borne-milliaire-de-la-voie-romaine-de-toulouse-a-narbonne

Borne milliaire de la voie romaine de Toulouse à Narbonne

Borne milliaire de la voie romaine de Toulouse à Narbonne, MSR, Musée Saint-Raymond. Trouvé en 1886 dans le quartier de Bellevue, à Pouvourville, au 22 chemin des Clotasses.

Borne milliaire romaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e32d76-borne-milliaire-romaine

Borne milliaire romaine

Morceau d'un milliaire de la voie romaine de Toulouse à Narbonne, MSR, Musée Saint-Raymond ; Trouvé à Villenouvelle au XVIIIe siècle.

Borne romaine à Lattes. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d4b90e-borne-romaine-a-lattes

Borne romaine à Lattes

Borne romaine à Lattes : ITER PRI(vatus), chemin privé.

Borne romaine à Lattes. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d4ba7a-borne-romaine-a-lattes

Borne romaine à Lattes

Borne romaine à Lattes : ITER PRI(vatus), chemin privé.

Buste d'Épicure. Source : http://data.abuledu.org/URI/50bd0177-buste-d-epicure

Buste d'Épicure

Buste d'Épicure, fondateur de l'épicurisme, copie romaine d'un original hellénistique. Épicure (en grec Ἐπίκουρος) est un philosophe grec, né fin -342 ou début -341 et mort en -270. Il est le fondateur, en -306, de l'épicurisme, l'une des plus importantes écoles philosophiques de l'Antiquité. En physique, il soutient que tout ce qui est se compose d'atomes indivisibles. Les atomes se meuvent aléatoirement dans le vide et peuvent se combiner pour former des agrégats de matière. L'âme en particulier serait un de ces agrégats d'atomes, et non une entité spirituelle, notamment d'après son disciple Lucrèce. En éthique, le philosophe grec défend l'idée que le souverain bien est le plaisir, défini essentiellement comme « absence de douleur ». En logique ou épistémologie, Épicure considère que la sensation est à l'origine de toute connaissance et annonce ainsi l'empirisme. La doctrine d'Épicure peut être résumée par ce que les épicuriens ont appelé le tetrapharmakon (quadruple-remède, ou "quadruple-poison" : car tout est question de posologie), que fit graver Diogène d'Œnoanda sur le mur d'un portique, formulé ainsi : on ne doit pas craindre les dieux ; on ne doit pas craindre la mort ; le bien est facile à atteindre ; on peut supprimer la douleur. Épicure classait les besoins et aspirations en quatre catégories : Besoins naturels indispensables à la vie (boire, manger, dormir), au bien-être (maison, hygiène, diététique, affection), et au bonheur (philosophie, amitié, sagesse) ; Aspirations naturelles dont on peut à la rigueur se passer (le sexe, l'amour, jeux, arts, sciences, etc.) ; Aspirations de création humaine et donc artificielles (richesse, gloire, etc.) ; Aspirations mystiques et non réalisables (désirs d'immortalité, etc.).

Cargaison d'amphores gallo-romaines à Lattes. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d4c325-cargaison-d-amphores-gallo-romaines-a-lattes

Cargaison d'amphores gallo-romaines à Lattes

Cargaison d'amphores gallo-romaines de Lattara à Lattes.

Carte de Novempopulanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/556206e1-carte-de-novempopulanie

Carte de Novempopulanie

Carte de Novempopulanie, d'après Auguste Longnon.

Carte des dix villes de la Décapole antique. Source : http://data.abuledu.org/URI/547f5e22-carte-des-dix-villes-de-la-decapole-antique

Carte des dix villes de la Décapole antique

Carte de localisation des dix villes de la Décapole antique. Probablement fondées par des colons grecs et macédoniens sous le roi séleucide Antiochos III, elles subissent à la suite de l'effondrement du royaume la rivalité de leurs voisins juifs et nabatéens. La ligue de ces villes résulte du besoin de favoriser leurs relations commerciales et de se défendre face à leurs voisins : Damas bien plus au nord, parfois considérée comme un membre honorifique de la Décapole ; Philadelphia (Amman en Jordanie) ; Rhaphana (Capitolias, Bayt Ras en Jordanie) ; Scythopolis (Baysan ou Beït-Shéan en Israël), qui en serait la capitale ; c'est la seule ville à se trouver à l'ouest du Jourdain ; Gadara (Umm Qeis en Jordanie) ; Hippos (Hippus ou Sussita) ; Dion (Tell al-Ashari en Syrie) ; Pella (Tabaqat Fahil en Jordanie) ; Gerasa (Jerash en Jordanie) ; Canatha (Qanawat en Syrie).

Carte des principales voies romaines en Gaule. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f3d5ef-carte-des-principales-voies-romaines-en-gaule

Carte des principales voies romaines en Gaule

Carte topographique de la France représentant les principales voies romaines construites en Gaule sous l'Empire Romain à partir de Lyon.

Carte des voies romaines dans les Landes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5562021d-carte-des-voies-romaines-dans-les-landes

Carte des voies romaines dans les Landes

Carte des voies romaines dans les Landes. Musée du lac, Sanguinet (Landes).

Carte vierge de l'Europe sud et de l'Afrique du Nord. Source : http://data.abuledu.org/URI/508eb5ba-carte-vierge-de-l-europe-sud-et-de-l-afrique-du-nord

Carte vierge de l'Europe sud et de l'Afrique du Nord

Carte vierge de l'Europe du Sud et du Bassin Méditerranéen dans l'Antiquité.

Cubes de mosaïques gallo-romaines. Source : http://data.abuledu.org/URI/555923be-cubes-de-mosaiques-gallo-romaines

Cubes de mosaïques gallo-romaines

Cubes de mosaïques gallo-romaines, Musée d'Aquitaine, Bordeaux.

Déesse Tutela en bronze de Gonesse. Source : http://data.abuledu.org/URI/55219ed8-deesse-tutela-en-bronze-de-gonesse

Déesse Tutela en bronze de Gonesse

Deesse tutela en bronze trouvé à Gonesse en bronze et yeux en argent époque gallo-romaine

Jupiter à l'anguipède. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a863a8-jupiter-a-l-anguipede

Jupiter à l'anguipède

Jupiter à l'anguipède, Grand (Vosges) trouvé dans le sanctuaire gallo-romain de Grand dédié au dieu guérisseur gallo-romain Apollon-Grannus, édifié au Ie siècle.

La Gaule au temps de Ptolémée. Source : http://data.abuledu.org/URI/517e445d-la-gaule-au-temps-de-ptolemee

La Gaule au temps de Ptolémée

Carte de 1541 représentant les régions de Gaule au temps de Ptolémée.

Lampes à huile antiques. Source : http://data.abuledu.org/URI/5359642a-lampes-a-huile-antiques

Lampes à huile antiques

Lampes à huile antiques.

Le Colisée à Rome. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c22888-le-colisee-a-rome

Le Colisée à Rome

Colisée de Rome, vue panoramique de l'intérieur.

Le Colysée. Source : http://data.abuledu.org/URI/5049ecb1-le-colysee

Le Colysée

Dessin du Colysée à Rome.

Le Decumanus Maximus à Umm Qais en Jordanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/547f6600-le-decumanus-maximus-a-umm-qais-en-jordanie

Le Decumanus Maximus à Umm Qais en Jordanie

Le Decumanus Maximus à Umm Qais en Jordanie.

Le mur d'Hadrien. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c59ee9-le-mur-d-hadrien

Le mur d'Hadrien

Le mur d'Hadrien près de Housesteads, servant à empêcher les invasions à cheval dans l'empire romain.