Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Aquarelles | Peinture | Aquarellistes | Flore | Fleurs dans l'art | Jules Eudes (1856-1938) | Printemps | Botanique | Plantes des jardins | Dix-neuvième siècle | Plantes de jardins | Giroflées | Peintres français | Anémones | Liliacées | Brassicacées | Albert Anker (1831–1910) | Peintres suisses | Ranunculacées | Photographie | ...
A Bon Vinaigre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5150871e-a-bon-vinaigre

A Bon Vinaigre

A bon vinaigre, 1859, par Paul Gavarni (1804–1866), caricaturiste français.

Abbaye de Netley au clair de lune. Source : http://data.abuledu.org/URI/514dcb72-abbaye-de-netley-au-clair-de-lune

Abbaye de Netley au clair de lune

L'abbaye de Netley au clair de lune, 1833, aquarelle de John Constable (1776-1837).

Adonis printanier de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53aca259-adonis-printanier

Adonis printanier de jardin

Adonis vernalis, d'après les aquarelles de J. Eudes dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Anémone hépatique. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad7a02-anemone-hepatique

Anémone hépatique

Anémone hépatique, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. C'est une plante duveteuse, aux feuilles généralement persistantes pétiolées, en rosette, à trois lobes vert dessus, souvent brun rougeâtre ou violettes dessous. Les fleurs sont généralement bleues (parfois aussi blanches, roses ou pourprées) avec de cinq à dix sépales ovales. C'est une plante à la floraison précoce (mars-avril) dont il existe des variétés cultivées. Habitat type : sous-bois herbacés médioeuropéens, basophiles. Sols riches et frais souvent calcaire au Québec. On la rencontre dans les bois, broussailles, prés, et même rochers, surtout en montagne en Europe continentale. Séchée, elle peut être utilisée pour ses propriétés diurétiques en macération dans de l'eau ou du vin. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hepatica_nobilis

Anémones coronaires de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad1f49-anemone-coronaire

Anémones coronaires de jardin

Anémone coronaire, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Pintemps, Paul Lechevalier, 1929.

Anémones de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad1fd1-anemones-de-jardin

Anémones de jardin

Anémones, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs du Printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Arabette des Alpes. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad26cb-arabette-des-alpes

Arabette des Alpes

Arabette des Alpes (Arabis caucasica), D'après les aquarelles de Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929. Le nom d'« arabette » fait référence au fait que ces plantes affectionnent les sols sablonneux, qui font penser au désert d'Arabie. Leur aire de répartition couvre l'ensemble des régions tempérées et froides de l'Eurasie. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arabette

Armérie maritime sauvage. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad28f6-armerie-maritime-sauvage

Armérie maritime sauvage

Oeillets marins, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929. L'armérie maritime (Armeria maritima), œillet marin, gazon d'Olympe ou gazon d'Espagne, est une espèce de plantes herbacées vivaces de la famille des Plumbaginaceae. Sa répartition est au niveau du littoral de l'hémisphère nord. En France, elle est rencontrée sur les côtes de la Manche et de l'Atlantique (Vendée, Bretagne), sur les rochers et pelouses de bords de mer, battus par les embruns. C'est une plante basse à souche ramifiée, formant des coussinets, à feuilles linéaires, à fleurs roses en têtes denses, arrondies. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arm%C3%A9rie_maritime

Artiste dessinant des tulipes. Source : http://data.abuledu.org/URI/53af2d55-artiste-dessinant-des-tulipes

Artiste dessinant des tulipes

Aquarelliste au travail devant un massif de tulipes.

Asphodeline de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad2db7-asphodeline-de-jardin

Asphodeline de jardin

Asphodeline ou bâton de Jacob, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929. Asphodeline est un genre de plantes de la famille des Liliaceae selon la classification classique, ou des Asphodelaceae ou des Xanthorrhoeaceae selon la classification phylogénétique. Ce sont des plantes des zones rocailleuses et des prairies sèches méditerranéennes. On trouve également des espèces de ce genre ailleurs en Europe, en Asie, en Afrique. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Asphodeline

Aubriettes de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad1e85-aubriettes

Aubriettes de jardin

Aubriettes de Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929. Aubrieta est un genre botanique qui regroupe environ 12 espèces de plantes à fleurs de la famille des brassicacées, originaires d'Europe et d'Asie centrale. Ce genre a été dédié par Michel Adanson au peintre et dessinateur Claude Aubriet (1665-1742). Les Aubrieta sont des plantes herbacées vivaces, parfois appelées "aubriettes" ou "aubriéties". En avril-mai, les fleurs d'environ 2 cm de diamètre font leur apparition. Ces fleurs se composent de 4 pétales et leur cœur forme une croix de couleur blanche ou jaune. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aubrieta

Bambous. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f96159-bambous

Bambous

Bambous, entre 1540 et 1590, par Xu Wei (1521–1593), peintre chinois auteur de la légende de Mulan.

Bergénie ou oreille-d'éléphant. Source : http://data.abuledu.org/URI/53adbcdd-bergenie-ou-oreille-d-elephant

Bergénie ou oreille-d'éléphant

Saxifrage crassifolia, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. L'épithète spécifique crassifolia se compose des étymons latins crassus "épais" et folium "feuilles". La floraison s'étale sur les mois de février-mars-avril. Les plantes cultivées sont plus vigoureuses que le type sauvage et atteignent 40-50 cm de haut. Elle apprécie les sols humifères et frais, à la mi-ombre ou à l'ombre. Elle vient en plein soleil dans un sol frais. Elle résiste bien au gel, puisqu'elle peut supporter -15 °C. Elle constitue un excellent couvre-sol, notamment en sous-bois de feuillus et aux bords des bassins. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bergenia_crassifolia

Bleuets vivaces. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad372c-bleuets-vivaces

Bleuets vivaces

Centaurea montana ou bleuet vivace, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Cette Centaurée est une plante rhizomateuse, duveteuse, plus ou moins ramifiée, aux feuilles molles, allongées, entières, aux fleurs bleues parfois pourpres en capitules avec de très longs fleurons externes, aux bractées à la base du capitule à bord brun-noir. Hauteur : de 50 cm à 1 m selon les variétés. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Centaurea_montana

Bourrache printanière. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad4293-bourrache-printaniere

Bourrache printanière

Omphalodes verna ou bourrache printanière, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Il s'agit d'une plante herbacée vivace, de 10 à 30 centimètres de haut, formant une touffe stolonifère. Les tiges, grêles, érigées, non ramifiées, portent des feuilles alternes, lancéolées vert-clair, minces, à une nervure centrale et pubescentes. Le limbe atteint 7 cm. La floraison s'étend de mars à juin. Les fleurs sont bleues à œillet blanc, de cinq à vingt en racème de cymes unipares hélicoïdes. La corolle de la fleur est large de dix à quinze millimètres, une à deux fois plus longue que le calice. Cette espèce compte 48 chromosomes : il s'agit d'une espèce tétraploïde. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Omphalodes_verna

Bûcheron assis. Source : http://data.abuledu.org/URI/51562ab4-bucheron-assis

Bûcheron assis

Bûcheron assis, aquarelle de Carl Ludwig Christoph (Louis) Douzette (1834-1924) peintre allemand. Descendant d'une famille hugenotte, Douzette a vécu jusqu'à l'âge de 28 ans à Tribsees puis à Barth. A l'âge de vingt ans il est allé à Berlin prendre des cours avec le peintre berlinois Hermann Eschke. En 1878 il a voyagé à Paris où il a découvert la peinture en extérieur de l'École de Barbizon. Douzette était lié au groupe artistique d'Ahrenshoop. En 1895 il s'est à nouveau installé à Barth. En 1896 il est devenu professeur à l'Académie des arts de Berlin. Son style post-romantique lui a valu le surnom de "Douzette clair de lune".

Campanules. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b52594-campanules

Campanules

D'après les aquarelles de J. Eudes (Société Linéenne de Caen) dans : A. Guillaumin, ''Les Fleurs de Jardins'', tome I : ''Les Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929. Les campanules (genre Campanula du latin "petite cloche") sont des plantes herbacées vivaces ou bisannuelles de la famille des Campanulacées. Leurs fleurs, bleues ou violettes, sont hermaphrodites. Le calice présente cinq dents, souvent assez étroites. La corolle, en cloche, s'ouvre en cinq lobes. Cinq étamines. Ovaire infère. Style solitaire. Le fruit est une capsule à nombreuses graines. Leur large dispersion dans le monde montre qu'il s'agit d'un genre hémérochore.

Campanules à grandes fleurs. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad30cd-campanules-a-grandes-fleurs

Campanules à grandes fleurs

Campanules à grandes fleurs, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Chameaux à El-Arish en 1867. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d3c0d9-chameaux-a-el-arish-en-1867

Chameaux à El-Arish en 1867

Chameaux à El-Arish en 1867, aquarelle par Edward LEAR, Yale Center for British Art.

Chamelier égyptien en 1867. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d3bfff-chamelier-egyptien-en-1867

Chamelier égyptien en 1867

Chamelier égyptien en 1867, aquarelle par Edward LEAR, Yale Center for British Art.

Coquelourdes des jardins. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad3b12-coquelourdes-des-jardins

Coquelourdes des jardins

Silène Rose-du-ciel (coeli-rosa) et coquelourde des jardins (Lychnis coronaria). Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs du printemps, Paul Lechevalier, 1929. La coquelourde des jardins (Silene coronaria) est une plante herbacée vivace appartenant au genre Silene et à la famille des Caryophyllacées. D'origine plutôt méditerranéenne et montagnarde, elle est très cultivée, formant des massifs spectaculaires au feuillage argenté et aux fleurs d'un pourpre ou d'un grenat intense. À noter l'existence d'une variété horticole à fleurs blanches. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lychnis_coronaria

Corydalis ou Fumeterre jaune. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad3b98-corydalis-ou-fumeterre-jaune

Corydalis ou Fumeterre jaune

Corydalis ou Fumeterre jaune, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs du Printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Courtoisie parisienne en 1882. Source : http://data.abuledu.org/URI/5339d9f0-courtoisie-parisienne-en-1882

Courtoisie parisienne en 1882

Courtoisie parisienne en 1882, Alfred Grévin (1827-1892).

Crocus ou safran printanier. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad3c1b-crocus-ou-safran-printanier

Crocus ou safran printanier

Crocus ou safran printanier, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Culture du café  l'île Bourbon. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a32ed-culture-du-cafe-l-ile-bourbon

Culture du café  l'île Bourbon

Culture du café dans une plantation de La Réunion au début du XIXème siècle, aquarelle de J. J. Patu de Rosemont (1767-1818)

Curitiba au Brésil en 1855. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fa1ca9-curitiba-au-bresil-en-1855

Curitiba au Brésil en 1855

Curitiba au Brésil en 1855, par John Henry Elliot (1809 - 1884).

Cyclistes à grandes roues en 1887. Source : http://data.abuledu.org/URI/5316de57-cyclistes-a-grandes-roues-en-1887

Cyclistes à grandes roues en 1887

Cyclistes à grandes roues en 1887 montrant la seule façon convenable à l'époque pour une femme de monter à vélo.

Danse rituelle des indiens sur l'oppidum de Secotam. Source : http://data.abuledu.org/URI/52665fd6-danse-rituelle-des-indiens-sur-l-oppidum-de-secotam

Danse rituelle des indiens sur l'oppidum de Secotam

Danse rituelle des indigènes sur l'oppidum de Secotam en North Carolina, aquarelle de John White en 1585.

Dessin du château de Vischering en 1580. Source : http://data.abuledu.org/URI/566e5e94-dessin-du-chateau-de-vischering-en-1580

Dessin du château de Vischering en 1580

Dessin du château de Vischering en 1580 à Lüdinghausen (Allemagne).

Deux variétés d'iberis de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad7bb7-deux-varietes-d-iberis-de-jardin

Deux variétés d'iberis de jardin

Iberis sempervirens, Ibéris toujours vert et Iberis umbellata, Tabouret lilas, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Le genre a donné son nom à la Piéride de l'Ibéride, papillon dont la chenille apprécie certaines espèces du genre. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Iberis

Dicentra de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad4516-dicentra-de-jardin

Dicentra de jardin

Dicentra de jardin, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Dicentra (du grec dis, deux et kentron, éperon) est un genre de plantes herbacées de la famille des Fumariaceae selon la classification classique de Cronquist (1981), de la famille des Papaveraceae actuellement. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dicentra

Ephémères de Virginie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad5b00-ephemeres-de-virginie

Ephémères de Virginie

Ephémères de Virginie, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Les Tradescantia ou setcréasées sont des plantes monocotylédones de la famille des Commelinaceae. C'est un genre regroupant des plantes herbacées venant d'Amérique, aux feuilles engainantes et aux fleurs à trois pétales. Elles sont appelées familièrement misères, en raison de leur tendance à coloniser les espaces, ou éphémères, car chaque fleur ne vit qu'une journée (mais la plante continue tout de même de fleurir au cours du temps). Certaines d'entre elles, telles les misères pourpres (Tradescantia pallida) sont appréciées pour leur feuillage décoratif en appartement. D'autres, comme l'éphémère de Virginie, sont appréciées dans les jardins de par leur feuillage et leur floraison. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tradescantia

Erysimum de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad5c52-erysimum-de-jardin

Erysimum de jardin

Erysimum, ou Velar, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Erythronium ou Dent-de-chien. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad5dae-erythronium-ou-dent-de-chien

Erythronium ou Dent-de-chien

Erythronium ou Dent-de-chien, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Erythronium est un genre de plantes herbacées de la famille des Liliaceae. Ces espèces sont parfois appelées "dent-de-chien" en raison de leur bulbe qui ressemble à une canine de chien. Les anglophones les nomment parfois "trout lily" car les feuilles de plusieurs espèces ont des taches un peu comme une truite arc-en-ciel. Il en existe 20 à 30 espèces selon les auteurs. Une seule est indigène en Europe (Erythronium dens-canis). Ces plantes bulbeuses sont à floraison printanière. Leur fleurs qui ressemblent à celles de lys miniatures, apparaissent seule ou en petit nombre sur une tige nue. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Erythronium

Femme d'Alger. Source : http://data.abuledu.org/URI/51a4e4e0-femme-d-alger-

Femme d'Alger

Femme d'Alger, 1832, par Eugène Delacroix (1798-1863).

Femmes d'Alger. Source : http://data.abuledu.org/URI/51a4e578-femmes-d-alger

Femmes d'Alger

Femmes d'Alger, 1832, par Eugène Delacroix (1798-1863).

Filage de la laine. Source : http://data.abuledu.org/URI/519f6c4d-filage-de-la-laine

Filage de la laine

Filage de la laine, 1910, par Albert Anker (1831–1910).

Fréesias de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad65f6-freesias-de-jardin

Fréesias de jardin

Fréesias (Freesia refracta), Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. S'accommodant très bien de la sécheresse, le freesia semble apprécier particulièrement le climat méditerranéen. Dès le début de l'hiver ses feuilles poussent en touffes, les fleurs attendant le début du printemps pour éclore, se développant en grappes le long d'une hampe assez frêle. Leur parfum, très capiteux, ressemble un peu à celui du jasmin. Elles sont d'ailleurs de plus en plus fréquemment utilisées en parfumerie comme note de cœur, par exemple dans Noa, parfum de Cacharel (1998) ou dans Hugo Just Different, parfum Hugo Boss (2011). Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Freesia

Fritillaire impériale. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad673d-fritillaire-imperiale

Fritillaire impériale

Fritillaire impériale, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. La fritillaire impériale (Fritillaria imperialis) encore appelée couronne impériale est une plante herbacée vivace de la famille des Liliacées. Le nom ancien de la couronne impériale était Larmes de Marie. Son nom persan (gole achke) signifie la fleur qui pleure. L'inflorescence est composée d'un verticille de fleurs en forme de clochettes disposées au sommet de la tige et tournées vers le bas, surmontée d'une houppe de bractées constituant la « couronne » (d'où le nom vernaculaire de la plante). La variété sauvage possède des fleurs orangées, alors que les couleurs des variétés cultivées varient du rouge écarlate au jaune. Elle possède une odeur particulière qui éloigne souris, taupes et autres rongeurs. Dans l'hémisphère nord, la floraison a lieu aux mois d'avril et de mai. Au XVIIe siècle, cette fleur faisait l'objet de compétitions acharnées entre collectionneurs, tous cherchant à multiplier le nombre des fleurs ou celui des étages de clochettes. Chacun des six tépales porte à sa base, une petite tache. Il s'agit de nectaires sécrétant des gouttes de nectar. Elle fut découverte en 1580 par le botaniste français Charles de L'Écluse. Mais l'on dit qu’elle était déjà cultivée dans les jardins du sultan ottoman Soliman le Magnifique. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fritillaire_imp%C3%A9riale

Giroflées des jardins. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad6c35-giroflees-des-jardins

Giroflées des jardins

Giroflées des jardins, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Giroflées des murailles. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad6bd0-giroflees-des-murailles

Giroflées des murailles

Giroflées de murailles, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Grand-père lisant le journal. Source : http://data.abuledu.org/URI/519e92ea-grand-pere-lisant-le-journal

Grand-père lisant le journal

Grand-père lisant le journal, 1906, par Albert Anker (1831–1910).

Gyroselles de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad73f1-gyroselles-de-jardin

Gyroselles de jardin

Dodecathéon ou gyroselle, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Hellébore d'hiver. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad7505-hellebore-d-hiver

Hellébore d'hiver

Helléborine ou hellébore d'hiver, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Cette plante bulbeuse qui s'étend en tapis possède des fleurs jaunes ressemblant à des boutons d'or au cœur d'une collerette verte, mesurant de 5 à 8 cm de hauteur. Elle apprécie de pousser sous les arbres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eranthis_hyemalis

Héllébore noir ou rose de Noël. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad76d9-hellebore-noir-ou-rose-de-noel

Héllébore noir ou rose de Noël

Héllébore noir ou rose de Noël, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. On l'appelle également herbe aux fous, pied de griffon, pied de lion, patte d’ours, rose de serpent ou pain de couleuvre. C'est la seule espèce de la section Helleborus. Jadis, l'Helleborus niger , était considérée comme une plante magique associée à la magie noire. Selon la légende, lorsque le bétail paraissait empoisonné, il fallait lui percer l'oreille et y glisser un fragment de racine de Rose de Noël et l'animal était rétabli en 24 heures. La rose de Noël ne fleurit à cette période qu’à l’intérieur, en pots maintenus à température ambiante. À l’extérieur elle fleurit en général en février – mars. Au Moyen Âge, la plante s'appelait aussi aliboron, terme de l'ancien français issu lui-même du grec elleboros, folie. Considérée comme un remède universel contre la folie dès l'Antiquité, aliboron a pu être associé au nom de maistre pour désigner le médecin, puis le savant et enfin l'âne ou le "maître Aliboron", personnage ridicule car se mêlant de tout. Helleborus niger est une des rares espèces d’hellébores qui produisent des exemplaires à fleurs doubles. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Helleborus_niger

Hypocauste romain. Source : http://data.abuledu.org/URI/591bb45d-hypocauste-romain

Hypocauste romain

Représentation d'un hypocauste romain, Rotenburg am Neckar (Latin: Sumelocenna).

Iris pumila de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad820b-iris-pumila-de-jardin

Iris pumila de jardin

Iris pumila de jardin, ou iris nain, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Iris pumila (appelé aussi Iris nain mais qui est une dénomination vernaculaire commune à Iris lutescens, espèce proche au moins dans sa taille) - est une plante herbacée vivace de la famille des Iridacées originaire d'Asie et d'Europe centrales. Il s'agit d'un iris à rhizome. Sa taille reste modeste : 10 à 20 centimètres de haut. Cette caractéristique est à l'origine de l'épithète spécifique. La floraison a lieu d'avril à mai. La fleur, lavande ou bleu foncé dans les formes botaniques, mais de diverses couleurs dans les variétés horticoles - principalement jaune -, comporte trois grands sépales à crête jaune et trois pétales de plus petite taille. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Iris_pumila

Jacinthes d'orient. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad8602-jacinthes-d-orient

Jacinthes d'orient

Trois jacinthes d'orient, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Julienne des dames. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad9388-julienne-des-dames

Julienne des dames

Julienne des dames (Hesperis matronalis) par Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. La julienne des dames est une plante à fleurs pourpres, parfois blanches, de la famille des Brassicaceae. Elle est connue aussi sous les noms de girarde, giroflée des dames, violette de Damas, cassolette beurrée, aragone. Le terme Hesperis vient du grec hesperos "soir", en raison de l'agréable parfum que diffusent ses fleurs en fin de journée. Le terme matronalis signifie en latin "dames". Les feuilles sont oblongues ou lancéolées, dentées, couvertes de pois courts qui les rendent rugueuses. Les fleurs de 15–20 mm de diamètre sont de couleur lilas, blanches ou panachées, odorantes. Les sépales sont à peu près de même longueur que le pédicelle. La floraison a lieu de mai à juillet. Elle croît spontanément dans les lieux frais et ombragés, fourrés et forêts ripicoles, lisières forestières, chemins, coupes. C'est aussi une plante cultivée comme ornementale. On la trouve souvent dans les mélanges de fleurs de jachères car elle se ressème facilement. Elle est souvent subspontanée. C'est une plante mellifère. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Julienne_des_dames

La Belle au Bois Dormant. Source : http://data.abuledu.org/URI/528d2042-la-belle-au-bois-dormant

La Belle au Bois Dormant

La Belle au bois dormant, 1899, illustration Henry Meynell Rheam (1859–1920). La Belle au bois dormant - Charles Perrault (1628-1703) : le prince et la belle endormie.

La cueillette des groseilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/519f889b-la-cueillette-des-groseilles

La cueillette des groseilles

Retour de cueillette de groseilles, par Albert Anker (1831–1910).