Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Arctique | Photographie | Géographie | Dessins et plans | Mammifères | Morses | Biologie animale | Gravure | Océan arctique | Peinture | Blanc | Narval | Ornithologie | Artistes inuits | Cétacés | Renard arctique | Antarctique | Renard polaire | Cartes topographiques | Boeuf musqué | ...
Boeuf musqué. Source : http://data.abuledu.org/URI/51338409-boeuf-musque

Boeuf musqué

Gros-plan sur un boeuf musqué dans la neige. Le bœuf musqué est un herbivore se nourrissant d'épilobe, de carex et de diverses herbes. Il gratte la neige avec ses sabots pour pouvoir atteindre ces plantes. L'hiver, il s'hydrate en avalant de la neige. Dans l'Arctique, il recherche les plaines et les vallées disposant de petits cours d'eau en été et préfère les collines et les plateaux l'hiver.

Carte de l'Arctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/52592ea6-carte-de-l-arctique

Carte de l'Arctique

Carte de l'Arctique.

Carte du monde avec plusieurs parallèles. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c60648-carte-du-monde-avec-plusieurs-paralleles

Carte du monde avec plusieurs parallèles

Carte du monde avec plusieurs parallèles importantes en rouge : le cercle arctique, le tropique du Cancer, l'Équateur, le tropique du Capricorne et le cercle antarctique.

Carte politique de la région arctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ca2c3b-carte-politique-de-la-region-arctique

Carte politique de la région arctique

Carte politique de la région arctique en français.

Frontières dans l'Arctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cc9a8c-frontieres-dans-l-arctique

Frontières dans l'Arctique

Carte des frontières dans l'Arctique.

Iles de glace près des pôles. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b6c854-iles-de-glace-pres-des-poles

Iles de glace près des pôles

Iles de glace près des pôles. Illustration par Yan Dargent (1824-1899), in Jean Rambosson, Histoire des météores et des grands phénomènes de la nature, p.239, Firmin-Didot, 1883 (wikisource) : Il n’est pas rare de voir des quartiers de rocs enchâssés dans les banquises détachées des montagnes arctiques.

Jeune morse. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b21907-jeune-morse

Jeune morse

Jeune morse émergeant la tête de l'eau. Source : U.S. Fish and Wildlife Service.

Les espèces de goélands autour de l'arctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/525a6dd0-les-especes-de-goelands-autour-de-l-arctique

Les espèces de goélands autour de l'arctique

Exemple de variation clinale de l'espèce Goéland autour de l'arctique. 1 : Larus fuscus (Goéland brun) ; 2 : Population sibérienne de Larus fuscus ; 3 : Larus fuscus heuglini ou Larus heuglini ; 4 : Larus argentatus birulai ; 5 : Larus argentatus vegae ou Larus vegae (Goéland de la Véga) ; 6 : Larus argentatus smithsonianus ou Larus smithsonianus (Goéland hudsonien) ; 7 : Larus argentatus (Goéland argenté). La variation clinale est un type de spéciation par distance, elle illustre ce qui se passe au fil du temps lorsque des populations divergent génétiquement mais représente un cas particulier dans le sens où elle montre sur des populations en vie ce qui se déroule habituellement entre des populations ancestrales depuis longtemps éteintes et des populations en vie. La variation clinale est un exemple pratique de la difficulté à définir précisément les critères du concept d'espèce, même en se limitant à une définition simplifiée basée sur l'interfécondité.

Morse. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b1db7d-morse

Morse

Morse, 1811, par Peter Simon Pallas (1741-1811), botaniste allemand. Source : "Zoographia Rosso-Asiatica, sistens omnium Animalium in extenso Imperio Rossico et adjacentibus maribus observatorum recensionem, domicillia, mores et descriptiones, anatomen atque icones plurimorum », in Imper. Acad. Sci., Petersburg, vol 1.

Morses. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b892e2-morses

Morses

Morses, par Friedrich Wilhelm Kuhnert (1865-1926), peintre allemand.

Ours brun arctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5301d2e0-ours-brun-arctique

Ours brun arctique

Ours brun arctique (Ursus arctos arctos) en train de courir.

Parc naturel en Laponie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5301c6f9-parc-naturel-en-laponie

Parc naturel en Laponie

Le Lac Kårtejaure et la rivière Njabbejåkkå, dans le parc naturel national de Laponie de Stora Sjöfallet, en Suède.

Plongeon arctique au nid. Source : http://data.abuledu.org/URI/5135200b-plongeon-arctique-au-nid

Plongeon arctique au nid

Plongeon arctique (Gavia arctica) au nid. Cette espèce gagne son aire de nidification, généralement à proximité d'un grand lac profond, entre mars et mai. Le plongeon arctique est un oiseau monogame. Il nidifie même près d'un plan d'eau peu poissonneux, n'hésitant pas à réaliser de longs vols pour se rendre sur d'autres sites de nourrissage. Il bâtit son nid sans soin particulier : c'est un simple trou peu profond garni avec de la mousse, de l'herbe et des feuilles, voire laissé nu (les œufs sont alors pondus à même le sol). Ce nid se trouve au contact de l'eau, sur un îlot ou sur la rive. La femelle pond entre mai et juin généralement deux œufs brun-jaune avec quelques taches brun-noir sur le gros bout. L'incubation est réalisée par les deux parents et dure en moyenne un mois (de 28 à 32 jours). À l'éclosion, les poussins pèsent en moyenne 72 g. Ils bénéficieront des soins parentaux pendant deux mois, mais ils sont capables de se nourrir seuls au bout de deux semaines.

Pygargue à queue blanche. Source : http://data.abuledu.org/URI/5301d5d7-pygargue-a-queue-blanche

Pygargue à queue blanche

Pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla).

Sieste de morse sur la glace. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b21896-sieste-de-morse-sur-la-glace

Sieste de morse sur la glace

Sieste de morse femelle (odobenus rosmarus) sur la glace au soleil. Source : U.S. Fish and Wildlife Service.

Statuette de boeufs musqués. Source : http://data.abuledu.org/URI/51337866-statuette-de-boeufs-musques

Statuette de boeufs musqués

Statuette inuit en serpentine, 1997, par Markusie Papikatuk (Cape Dorset, Nunavut Territory, Canada) représentant deux têtes opposées de boeuf musqué. Le Bœuf musqué (Ovibos moschatus) est une espèce de caprinés recouverte d'une épaisse toison laineuse. Malgré son aspect de bovin (qui lui vaut son nom dans plusieurs langues), c'est en fait un capriné aberrant, proche des souches primitives (takins, tahrs, serows) de l'Asie tropicale et subtropicale et de la chèvre des montagnes rocheuses de l'Ouest américain, mais adapté au climat arctique.

Sterne arctique en vol. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e3f41e-sterne-arctique-en-vol

Sterne arctique en vol

Sterne arctique en vol (sterna paradisae) près du barrage de l'Eider en mer du Nord (Allemagne). Les sternes sont aussi appelées hirondelles de mer. C'est un oiseau migrateur qui est témoin de deux étés chaque année, puisqu’il effectue un aller-retour à partir de ses aires de reproduction dans le nord, jusqu’aux océans près de l’Antarctique où il hiverne (ce qui représente un trajet pouvant atteindre couramment 70 000 km). La Sterne arctique vole de ce fait huit mois par an.

Une ourse blanche et ses deux oursons. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b1fd3f-une-ourse-blanche-et-ses-deux-oursons

Une ourse blanche et ses deux oursons

Une ourse blanche et ses deux oursons (Ursus maritimus). Source : United States Fish and Wildlife Service, USFWS.

Variétés de caribous en Amérique du Nord. Source : http://data.abuledu.org/URI/530106b1-varietes-de-caribous-en-amerique-du-nord

Variétés de caribous en Amérique du Nord

Répartition géographique des différentes variétés de caribous (Rangifer tarandus) en Amérique du Nord.

Vitrail inuit. Source : http://data.abuledu.org/URI/5133635b-vitrail-inuit

Vitrail inuit

Kenojuak Ashevak (1927-2013) : Vitrail de la chapelle John Bell du collège d'Appleby à Oakville dans l'Ontario, près de Toronto (Canada).

Vue-satellite de l'Arctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/59229dd3-vue-satellite-de-l-arctique

Vue-satellite de l'Arctique

Vue-satellite de l'Arctique, le 2 september 2012, par la VIIRS (Visible Infrared Imaging Radiometer Suite) du satellite Suomi NPP.

Carte de la Mer Blanche. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e74d09-carte-de-la-mer-blanche

Carte de la Mer Blanche

Carte du XVIIIème siècle de la Mer Blanche avec la Dvina, par Samuel Thornton, cartographe anglais du XVIIIème siècle. La mer Blanche s'étend sur 95 000 km2 au nord-ouest de la Russie, au sud de la mer de Barents ; elle constitue une dépendance de l'océan Arctique. L'été y dure de début juin à fin août. Mais dans la partie nord de la mer, il ne dépasse pas un mois et demi. Sa température évolue de 0,5° C à –2 °C l'hiver et de 12 °C à 15 °C l'été. Les glaces apparaissent dès octobre et forment des champs de glace à partir de la mi-novembre. Les animaux des régions polaires viennent alors s'y réfugier : le phoque du Groenland, le chien de mer et le veau marin. La fonte des neiges commence en avril et les glaces disparaissent en mai. Mais, à cause des vents du nord, on peut rencontrer des « glaçons » flottants jusqu'à fin juin. Au printemps, sous l'action des vents du sud et des courants, des animaux sont emportés sur leur morceau de glace vers l'Océan. Ils sont alors abattus par les habitants de la côte qui se déplacent dans des canots à patins. Le port important d'Arkhangelsk se trouve sur la mer Blanche. Pendant une bonne partie de l'histoire de la Russie, ce fut le principal centre de commerce international maritime. À l'époque moderne, ce port est devenu une base navale et sous-marine soviétique.

Défenses de narvals. Source : http://data.abuledu.org/URI/5378c0eb-defenses-de-narvals

Défenses de narvals

Défenses de narvals. Considérée ensuite comme une arme, ou un outil, la "défense" du narval est aujourd'hui analysée comme un organe sensoriel, dont les riches terminaisons nerveuses permettent à l'animal de percevoir les différences de pression, de salinité, ou de température. L'animal lui-même a une longueur de 4 à 5 mètres et vit en groupes dans l'océan Arctique. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Narval

Gravure de narvals en mer en 1893. Source : http://data.abuledu.org/URI/5378cbdc-gravure-de-narvals-en-mer-en-1893

Gravure de narvals en mer en 1893

Gravure de narvals en mer (Monodon monoceros). Source : "The royal natural history", vol. 3

Jeune loup arctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/538c3c1b-jeune-loup-arctique

Jeune loup arctique

Jeune loup arctique (Canis lupus arctos).

Renard arctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/587fbc8d-renard-arctique

Renard arctique

Renard arctique, "Les Américains à quatre-pattes et leur famille" (Four-footed Americans and their kin), 1898, par Ernest Thompson Seton (1860-1946).

Renard polaire couché. Source : http://data.abuledu.org/URI/5378d2fe-renard-polaire-couche

Renard polaire couché

Renard polaire (Alopex lagopus). Le renard polaire vit dans des milieux où les températures sont très basses en hiver. Il peut résister à des températures de -50 °C. Cet animal très robuste ne connaît que peu de prédateurs. La répartition contemporaine est circumpolaire, mais il semble, au vu des ossements trouvés par les paléontologues, que dans les millénaires qui ont suivi la dernière glaciation, il ait pu vivre avec le renard roux jusqu'en Belgique et en France, avec le lion des cavernes et les hyènes, voire des fennecs, durant notre préhistoire. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Renard_polaire