Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Chaînes | Dessins et plans | Photographie | Chaînes alimentaires | Clip art | Écologie | Chaînes alimentaires (écologie) | Bicyclettes | Mécanique | Chaînes de bicyclettes | Biologie | Réseaux trophiques | Interactions multitrophiques (écologie) | Main | Chaînes stéréophoniques | Pédaliers de bicyclettes | Deux (le nombre) | Dérailleurs de bicyclettes | Alimentation | Animaux | ...
Ancre et sa chaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/502b8b50-ancre-et-sa-chaine

Ancre et sa chaine

Photo d'une ancre du porte-avion Charles de Gaulle, exposée devant le Musée mémorial de la bataille de l'Atlantique, à Camaret, dans le Finistère, en Bretagne.

Cadenas et chaîne sur fond bleu. Source : http://data.abuledu.org/URI/54bff916-cadenas-et-chaine-sur-fond-bleu

Cadenas et chaîne sur fond bleu

Cadenas et chaîne sur fond bleu.

Chaîne brisée. Source : http://data.abuledu.org/URI/5389b1d8-chaine-brisee

Chaîne brisée

Slogan des bibliothécaires contre les DRM : Gestion des Droits Numériques en français.

Chaîne et cadenas. Source : http://data.abuledu.org/URI/5389ab07-chaine-et-cadenas

Chaîne et cadenas

Bicyclette attachée avec chaîne et cadenas.

Chaîne prise par la glace. Source : http://data.abuledu.org/URI/5389acdf-chaine-prise-par-la-glace

Chaîne prise par la glace

Chaîne suspendue prise par la glace.

Chaîne rouillée. Source : http://data.abuledu.org/URI/5023f5d9-chaine-rouillee

Chaîne rouillée

Chaîne rouillée sur un port de pêche

Chaînes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5023f70a-chaines

Chaînes

Gros plan sur chaîne et maillons ; matériel de pêche

Chaines de moto et de vélo. Source : http://data.abuledu.org/URI/5023f8d6-chaines-de-moto-et-de-velo

Chaines de moto et de vélo

Chaînes de moto et de vélo

Chaînes du port de Marseille. Source : http://data.abuledu.org/URI/5389ada5-chaines-du-port-de-marseille

Chaînes du port de Marseille

Chaînes du port de Marseille suspendues dans la cathédrale de Valence.

Chien enchaîné à sa niche. Source : http://data.abuledu.org/URI/53961dc0-chien-enchaine-a-sa-niche

Chien enchaîné à sa niche

Chien enchaîné à sa niche.

Cinq cagettes en bois vides sur le quai. Source : http://data.abuledu.org/URI/538998dc-cinq-cagettes-en-bois-vides-sur-le-quai

Cinq cagettes en bois vides sur le quai

Cinq cagettes en bois vides sur le quai du port de Roses, à Girona en Espagne.

Deux atlantes enchaînés. Source : http://data.abuledu.org/URI/53524768-deux-atlantes-enchaines

Deux atlantes enchaînés

Deux atlantes enchaînés, trumeau du portail ouest de la cathédrale Sainte-Marie d'Oloron, à Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques).

Deux pinces et une chaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/53a9ad92-deux-pinces-et-une-chaine

Deux pinces et une chaine

Deux pinces et une chaîne.

Deux pinces et une chaine - 2. Source : http://data.abuledu.org/URI/53a9ae4a-deux-pinces-et-une-chaine-2

Deux pinces et une chaine - 2

Deux pinces et une chaîne.

Escargot en chaîne et scie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5234fb37-escargot-en-chaine-et-scie

Escargot en chaîne et scie

Sculpture d'escargot avec chaîne et scie pendant l'exposition Merveilles et enchantements de Mainau in 2013.

Husky enchaîné. Source : http://data.abuledu.org/URI/53961d26-husky-enchaine

Husky enchaîné

Husky enchaîné à sa niche.

La chaîne sans fin de Vaucanson. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec96ce-la-chaine-sans-fin-de-vaucanson

La chaîne sans fin de Vaucanson

Une chaîne sans fin de Vaucanson (1709-1782). Le cardinal de Fleury lui confie le poste d’inspecteur général des manufactures de soie en 1741, le roi souhaitant réorganiser cette industrie, ce qui entraînera l’arrêt de ses travaux sur les automates. De mai à octobre 1742, Jacques Vaucanson, accompagné d’un spécialiste lyonnais de la soie, le sieur Montessuy, inspecte les manufactures de France, mais aussi d’Italie. S’ensuivent des perfectionnements sur les diverses machines, dont le moulin à organiser, qui fonctionne à l’aide d’une chaîne sans fin appelée « chaîne Vaucanson », pour laquelle il invente une machine de fabrication. Il meurt le 21 novembre 1782, à Paris, en léguant ses machines au roi, legs qui sera une des bases de la collection du Conservatoire national des arts et métiers.

La Petite Dorrit de Dickens. Source : http://data.abuledu.org/URI/5473ae0e-la-petite-dorrit-de-dickens

La Petite Dorrit de Dickens

La Petite Dorrit, 1856, de Charles Dickens.

Le nain enchainé. Source : http://data.abuledu.org/URI/51e90a18-le-nain-enchaine

Le nain enchainé

Le nain enchaîné (Więziennik), à Wrocław en Pologne.

Lettres et chiffres en biscuits. Source : http://data.abuledu.org/URI/522e009c-lettres-et-chiffres-en-biscuits

Lettres et chiffres en biscuits

Lettres et nombres en biscuits, DDR-Firme VEB RuBro, 1984. Herbert Wendler.

Maille de chaîne de navire. Source : http://data.abuledu.org/URI/5389b017-maille-de-chaine-de-navire

Maille de chaîne de navire

Dimensions respectives d'une maille (partie d'une ligne de mouillage de navire).

Maillons d'une chaîne. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ce75dd-maillons-d-une-chaine

Maillons d'une chaîne

Gros-plan sur les maillons d'un grillage métallique.

Maillons de chaînes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5389af80-maillons-de-chaines

Maillons de chaînes

Maillons de quatre chaînes regroupés par trois.

Pignon de chaîne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5389b2f5-pignon-de-chaine

Pignon de chaîne

Pignon de chaîne.

Portail artistique en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/571e8b98-portail-artistique-en-bretagne

Portail artistique en Bretagne

Portail artistique en Bretagne.

Bijoux. Source : http://data.abuledu.org/URI/502501b1-bijoux
Bioconcentration de mercure en chaîne alimentaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f9b580-bioconcentration-de-mercure-en-chaine-alimentaire

Bioconcentration de mercure en chaîne alimentaire

Ce schéma présente (de manière très simplifiée) la cinétique environnementale du mercure émis par quelques sources communes de ce métal, et sa ''bioconversion'' en méthylmercure toxique. Il traduit aussi les grandes lignes des recommandations de l'EPA pour certains types de poissons qui bioaccumulent le plus le mercure. Le mercure émis par les centrales électriques au charbon et d'autres sources se déplace via l'atmosphère vers l'eau ; une partie se transforme (dans les sédiments surtout) en méthylmercure (plus toxique et qui entre facilement dans la chaîne alimentaire où il se concentre à chaque étape de cette chaîne ou pyramide). Ceci explique que les grands prédateurs comme les cachalots, orques, requins, espadons, thons ou les vieux brochets, ou des charognards comme le flétan contiennent les taux de mercure les plus élevés. Le mercure est particulièrement problématique pour le développement ; c'est pourquoi les limites ici présentées ont été conçues pour protéger les femmes qui pourraient devenir enceintes et les enfants de 12 ans ou moins. Les cétacés, des dauphins, bélugas et marsouins aux cachalots en passant par les orques peuvent bioconcentrer de grandes quantité de mercure méthylé, mais hors quelques exceptions (Japon, norvège...), ils ne sont habituellement pas consommés. Sources de mercure : volcans, geysers, industrie, incinérations, crématoriums, mines, décharges, munitions anciennes.

Caméra sur grue. Source : http://data.abuledu.org/URI/5328f3c0-camera-sur-grue

Caméra sur grue

Caméra sur grue pour Arte, au Paléo Festival de Nyon 2008 en Suisse.

Camionnette de télévision. Source : http://data.abuledu.org/URI/533438ef-camionnette-de-television

Camionnette de télévision

Camionnette de télévision de la chaîne d'informations en continu française BFM TV lors des festivités de la LGV Est européenne au jardin des Deux Rives à Strasbourg en juin 2007.

Carte des pizzas en cafétéria. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e54217-carte-des-pizzas-en-cafeteria

Carte des pizzas en cafétéria

La carte des pizzas 2012 du réseau de cafétérias Toquenelle. Cette carte est identique pour toutes les cafétérias du réseau. Ces cafétérias sont situées le plus souvent dans des centres commerciaux (hypermarchés).

Chaine à maillons. Source : http://data.abuledu.org/URI/56571f38-chaine-a-maillons

Chaine à maillons

Chaine à maillons pour motocross.

Chaîne alimentaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f9b306-chaine-alimentaire

Chaîne alimentaire

Chaînes alimentaires en mer et sur terre : circulation de l'énergie. En écologie, une biocénose est l'ensemble des êtres vivants coexistant dans un espace défini (le biotope). On a l'habitude de diviser la biocénose en deux : la phytocénose, qui regroupe les espèces végétales ; la zoocénose, qui regroupe les espèces animales.

Chaine alimentaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/588c7bd5-chaine-alimentaire

Chaine alimentaire

Principe des flux et « pertes » d'énergie dans le réseau trophique.

Chaîne alimentaire entre mer, terre et air. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f9aefc-chaine-alimentaire-entre-mer-terre-et-air

Chaîne alimentaire entre mer, terre et air

Chaîne alimentaire animale entre mer, terre et air. Source : http://www.fcps.edu (ecology on islandcreeks, CK-12 project)

Chaine hercynienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/506bdcc5-chaine-hercynienne

Chaine hercynienne

Schéma des structures de déformation de la chaine hercynienne : La chaîne varisque ou chaîne hercynienne est la grande chaîne de montagne qui se forme du Carbonifère au Permien lors de la collision des continents Gondwana et Laurentia-Baltica pour former le super-continent Pangée. Cette chaîne est aujourd'hui érodée et la plupart des témoins géologiques de cette collision sont des roches métamorphiques et des granites, roches qui constituaient autrefois la racine profonde du massif. Le géologue français Marcel Bertrand a employé le terme « hercynien » (du latin Hercynia silva, forêt hercynienne, qui s'étendait sur l'Allemagne centrale) pour désigner ces reliefs formant l'armature de l'Europe.

Chaîne stéréo. Source : http://data.abuledu.org/URI/50251c16-chaine-stereo
Chaîne stéréophonique. Source : http://data.abuledu.org/URI/504af0bf-compact-stereo-svg

Chaîne stéréophonique

Dessin de chaîne stéréo.

Chaînes alimentaires. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f9d8ef-chaines-alimentaires

Chaînes alimentaires

Deux chaînes alimentaires, en milieu marin et terrestre.

Diagramme d'un vélo. Source : http://data.abuledu.org/URI/501904f0-diagramme-d-un-velo

Diagramme d'un vélo

Schéma d'un vélo de type VTT.

Formation de la chaîne calédonienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a027cd-formation-de-la-chaine-caledonienne

Formation de la chaîne calédonienne

Localisation des chaînes calédoniennes/acadiennes au Dévonien inférieur. La ligne de côte actuelle est indiquée. Les lignes rouges sont des sutures, les noms en majuscule sont des continents/superterranes. Enfin, entre 420 et 400 Ma, la convergence des plaques Laurentia et Baltica aboutit à la collision continentale à proprement parler, appelé « événement Scandien », menant à l'érection de la chaîne calédonienne. Il s'agit d'une collision oblique, et les dates de collision varient grandement entre le nord et le sud de la chaîne. Durant la collision, la marge du continent Baltica est partiellement subduite sous le continent Laurentia. En parallèle, de vastes pans de terrains, appelés nappes de charriage, sont déplacés sur la plaque Baltica.

Le réseau trophique dans la chaîne alimentaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b7e29b-le-reseau-trophique-dans-la-chaine-alimentaire

Le réseau trophique dans la chaîne alimentaire

Principes des flux et "pertes" d'énergie dans le réseau trophique (chaîne alimentaire). En écologie, le niveau trophique est le rang qu'occupe un être vivant dans un réseau trophique. Il se mesure en quelque sorte par la distance qui sépare cet être du niveau basique qui est celui de la production primaire autotrophe. Au dessus de ce niveau de base, chaque maillon (ou étage) d'une chaîne alimentaire correspond à un niveau trophique. C'est un concept théorique de l'Écologie qui permet de mieux cerner ou expliquer certaines relations entre espèces (relations prédateur-proie notamment), les cycles et flux d'énergie et de nutriments dans les écosystèmes, les réseaux trophiques ainsi que les phénomènes de bioconcentration dans la pyramide alimentaire, qui ont une grande importance en écotoxicologie.

Niveaux trophiques en Atlantique nord. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b7e5d7-niveaux-trophiques-en-atlantique-nord

Niveaux trophiques en Atlantique nord

Tendance à la réduction du niveau trophique moyen dans les pêcheries de l'Atlantique nord et des zones côtières (poisson débarqué, sachant qu'une partie a été jetée en mer) pour la période 1950–2000, à partir d'un calcul basé sur l'aggrégation de données venant de 180 000 cellules d'un demi-degré de côté (latitude/longitude) (Méthode d'aggrégation de Watson et al, 2004). La validité statistique est forte et on peut remarquer un déclin beaucoup plus rapide (mai plus tardivement entamé ?) dans l'Atlantique Nord. Atelier Graphique de Wikimedia Commons, d'après Pauly D. and Watson R., (2005), « Background and interpretation of the ‘Marine Trophic Index’ as a measure of biodiversity », Philosophical Transactions of the Royal Society B., n°360, pp. 415-423.

Pyramide des étages trophiques. Source : http://data.abuledu.org/URI/529a51a7-pyramide-des-etages-trophiques

Pyramide des étages trophiques

Schéma vierge de la pramide des étages trophiques (vectorisation Cyrille Largillier, novembre 2013). En écologie, le niveau trophique est le rang qu'occupe un être vivant dans un réseau trophique. Il se mesure en quelque sorte par la distance qui sépare cet être du niveau basique qui est celui de la production primaire autotrophe. Au-dessus de ce niveau de base, chaque maillon (ou étage) d'une chaîne alimentaire correspond à un niveau trophique.

Pyramide des étages trophiques. Source : http://data.abuledu.org/URI/529a525f-pyramide-des-etages-trophiques

Pyramide des étages trophiques

Pyramide des étages trophiques légendée en français (vectorisation Cyrille Largillier, novembre 2013).

Pyramide écologique. Source : http://data.abuledu.org/URI/588c807f-pyramide-ecologique

Pyramide écologique

Pyramique écologique légendée en anglais

Pyramide trophique. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f9dc66-pyramide-trophique

Pyramide trophique

Pyramide trophique légendée en anglais. 1) Sols, décomposeurs ; 2) Photosynthèse, producteurs primaires ; 3) Herbivores, consommateurs primaires ; 4) Carnivores, consommateurs secondaires, Omnivores ; 5) Grands carnivores, consommateurs tertiaires.

Répartition des chaînes varisques. Source : http://data.abuledu.org/URI/506bddfa-repartition-des-chaines-varisques

Répartition des chaînes varisques

Répartition des chaînes varisques et celles d'âge similaire (zone hachurée). Le terme « varisque » est introduit par le géologue Eduard Suess en 1888 pour décrire les chaîne de montagnes qu'il étudiait au Sud de l'Allemagne. Ce vocable est emprunté aux Varasques, habitants de l'actuel Vogtland, dont la ville principale Hof s'appelait en latin Curia Variscorum (le minéral variscite découvert dans cette même région a une étymologie identique). Suess s'intéressait plus aux différences paléontologiques et structurales entre les chaînes de montagne alors que Bertrand cherchait plus à trouver des corrélations entre ces massifs. Aussi, parle-t-on aujourd'hui préférentiellement, pour désigner des entités géologiques cependant communes, de chaînes varisques et de massifs hercyniens.

Répartition des chaînes varisques. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a2b9e2-repartition-des-chaines-varisques

Répartition des chaînes varisques

Répartition des chaînes varisques et celles d'âge similaire (zone hachurée). Le terme « varisque » est introduit par le géologue Eduard Suess en 1888 pour décrire l'orogenèse hercynienne qu'il étudiait au Sud de l'Allemagne. Ce vocable est emprunté aux Varasques, habitants de l'actuel Vogtland, dont la ville principale "Hof" s'appelait en latin "Curia Variscorum" (le minéral variscite découvert dans cette même région a une étymologie identique). Parallèlement le géologue français Marcel Bertrand employa le terme « hercynien » (du latin "Hercynia silva", forêt hercynienne, qui s'étendait sur l'Allemagne centrale) pour désigner ces mêmes reliefs formant l'armature de l'Europe. Suess s'intéressait plus aux différences paléontologiques et structurales entre les chaînes de montagne alors que Bertrand cherchait plus à trouver des corrélations entre ces massifs. Aussi, parle-t-on aujourd'hui préférentiellement, pour désigner des entités géologiques cependant communes, de chaînes varisques et de massifs hercyniens qui s'appliquent plus spécifiquement au Harz et au Harzgebirge (Monts hercyniens).

Réseaux trophiques. Source : http://data.abuledu.org/URI/588c7cd2-reseaux-trophiques

Réseaux trophiques

Représentation graphique de réseaux trophiques (chaine alimentaire) et niveaux trophiques pour les paléoenvironnements de Chengjiang et de Burgess (Cambrien). S = nombre d'espèces (nœuds). L= nombre de liens trophiques. C= connectance ; L/S2. MaxTL = niveau trophique max. d'une espèce dans le réseau. Auteurs : Dunne JA, Williams RJ, Martinez ND, Wood RA, Erwin DH, PlosBiol website : http://www.plosbiology.org/static/license.action.

Réseaux trophiques en paléoenvironnements. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b7e40a-reseaux-trophiques-en-paleoenvironnements

Réseaux trophiques en paléoenvironnements

Représentation graphique de réseaux trophiques (chaine alimentaire) et niveaux trophiques pour les paléoenvironnements de Chengjiang et de Burgess (Cambrien). S = nombre d'espèces (nœuds). L= nombre de liens trophiques. C= connectance ; L/S2. MaxTL = niveau trophique max. d'une espèce dans le réseau. Source : Dunne JA, Williams RJ, Martinez ND, Wood RA, Erwin DH, 2008 Compilation and Network Analyses of Cambrian Food Webs. PLoS Biol 6(4): e102. doi:10.1371/journal.pbio.0060102

Système de transmission de l'énergie à bicyclette. Source : http://data.abuledu.org/URI/5174fd1a-systeme-de-transmission-de-l-energie-a-bicyclette

Système de transmission de l'énergie à bicyclette

Dérailleur arrière (600) et dérailleur avant (105), pignons (8 vitesses), chaîne et pédalier.