Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Dessins et plans | Pression | Physique | Photographie | Pression des roches | Autocuiseurs | Cuisson sous pression | Roches métamorphiques | Roches sédimentaires | Roches -- Dynamique | Gravure | Dessin en noir et blanc | Ustensiles de cuisine | Érosion | Pression atmosphérique | Cuisson à la cocotte minute | Gaz | Altération (géologie) | Glissements de roches | Leçons de choses | ...
Bouée houlographe. Source : http://data.abuledu.org/URI/50bf515b-bouee-houlographe

Bouée houlographe

Bouée houlographe de type "Datawell waverider", en cours de déploiement à partir d'un bâtiment hydrographique du SHOM en 2007. La bouée peinte en rouge et jaune contient le capteur (accéléromètres) ainsi que les moyens de traitement et de transmission qui se fait par le Système Iridium (petite antenne) et par radio en bande VHF (grande antenne). La ligne de mouillage sous la bouée permet de maintenir la bouée en place tout en la laissant bouger avec le mouvement des vagues. Une perche à houle est un capteur vertical fixe qui mesure des variations de propriétés électriques liées à son immersion. Un enregistreur posé sur le fond mesure les variations de pression. Une bouée flottante munie d'un accéléromètre ou waverider buoy mesure ses accélérations en pilonnement ; en ajoutant d'autres accéléromètres il est possible d'en déduire des propriétés directionnelles. Un enregistreur embarqué combine des mesures de pression et des mesures d'accélération.

Compresseur. Source : http://data.abuledu.org/URI/53107b22-compresseur

Compresseur

Schéma de principe d'un compresseur : Un compresseur mécanique est un organe mécanique destiné à augmenter par un procédé uniquement mécanique la pression d'un gaz. Pour exercer la même fonction sur un liquide, quasi incompressible, on utilise une pompe.

Explosion et implosion. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c87436-explosion-et-implosion

Explosion et implosion

Explosion et implosion : L'implosion est l'inverse de l'explosion. Elle se produit lorsque la pression externe à un objet est plus grande que celle à l'intérieur et que cette différence est assez grande pour briser la résistance mécanique de ce dernier. Elle se produit soudainement au point de rupture de la résistance et projette les débris vers l'intérieur de l'objet. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Implosion.

Les quatre états de la matière. Source : http://data.abuledu.org/URI/50cd996c-les-quatre-etats-de-la-matiere

Les quatre états de la matière

Graphique des relations des quatre états de la matière, terminologie des changements d'état. En thermodynamique, un changement d'état est une transition de phase lors du passage d'un état de la matière à un autre. Les trois principaux états de la matière sont : solide, liquide, gaz. On distingue également un quatrième état, celui de plasma. La thermodynamique attribue un terme spécifique à chaque changement d'état. Les paramètres fixant le changement d'état d'un corps pur sont la pression et la température. À pression atmosphérique, l'eau est solide pour une température inférieure à 0 °C, liquide pour une température comprise entre 0 °C et 100 °C, et à l'état de gaz pour des températures supérieures. À pression plus faible, le changement d'état se produit pour des températures plus basses. Ainsi, l'eau bout à une température inférieure à 100 °C en montagne car la pression diminue avec l'altitude.

Altivariomètre. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b10f3a-altivariometre

Altivariomètre

L'altimètre indique (grâce à la mesure de la pression atmosphérique) l'altitude à laquelle on se trouve. Souvent couplé avec le variomètre, cela fait un alti-variomètre. Réglé au moment du décollage sur l'altitude locale, ou réglé à 0, il permet de connaître soit l'altitude absolue, soit l'altitude par rapport au point de décollage. C'est particulièrement utile pour mesurer la possibilité de revenir au point de départ pour se poser. Le variomètre indique (grâce à la mesure des différences de pression) la vitesse verticale (en mètres par seconde). Cela permet de savoir si l'on monte ou si on descend et à quelle vitesse. En effet, nous ne percevons que les accélérations, d'après le Principe fondamental de la dynamique. Ainsi, lorsque le pilote s'éloigne du relief ou qu'il traverse une zone turbulente, il discerne difficilement s'il monte ou s'il descend, et l'instrument devient fort utile.

Autocuiseur. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e4607f-autocuiseur

Autocuiseur

L'autocuiseur est un ustensile de cuisine constitué d'un récipient à paroi en métal très épaisse hermétiquement clos qui ne permet pas à la vapeur de s'échapper en dessous d'une pression déterminée. Il permet de cuire les aliments à des pressions plus élevées que la pression ambiante.

Baromètre. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eceb71-barometre

Baromètre

Baromètre légendé en anglais : STORMY, RAIN, CHANGE, FAIR, VERY DRY : orageux, pluvieux, changeant, beau, très sec.

Cafetière italienne par percolation. Source : http://data.abuledu.org/URI/520c0e0f-cafetiere-italienne-par-percolation

Cafetière italienne par percolation

Principe de fonctionnement de cafetière italienne par percolation : 1) Cuve contenant l'eau contact avec la source de chaleur ; 2) Verseuse récupérant le breuvage ; 3) Couvercle (doit être fermé pendant la montée du café : éclaboussures) ; 4) Soupape de sécurité (donne aussi le niveau maximal d'eau dans la cuve) ; 5) Grilles retenant la mouture. Principe : l'eau dans la cuve s'évapore en chauffant. La vapeur sous pression pousse le liquide qui remonte dans la crépine. Le passage forcé à travers la mouture favorise la dillution des composants aromatiques. En continuant à monter, le liquide déborde en haut de la cheminée et retombe dans la verseuse dont le volume admissible est compatible avec celui de la cuve. En général il reste un peu d'eau au fond de la cuve, souvent impreignée de café. Il s'agit du volume tampon contenu dans la cheminée qui ne peut pas être expulsé.

Cocotte minute. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d71b83-cocotte-minute

Cocotte minute

Cocotte minute.

Formation des roches. Source : http://data.abuledu.org/URI/506c6e27-formation-des-roches

Formation des roches

Schéma de la formation des roches : 1- Erosion, transport, diagénèse ; 2- Fusion ; 3- Pression température ; 4- Refroidissement. Magma ; Roche magmatique et roche métamorhique ; roche sédimentaire.

Formation des roches. Source : http://data.abuledu.org/URI/509567fa-formation-des-roches

Formation des roches

Schéma de la formation des roches : Magma et roches magmatiques / métamorphiques / sédimentaires. 1- Erosion, transport, diagénèse ; 2- Fusion ; 3- Pression température ; 4- Refroidissement.

Histoire de la vapeur en seize vignettes. Source : http://data.abuledu.org/URI/546fe4b4-histoire-de-la-vapeur-en-seize-vignettes

Histoire de la vapeur en seize vignettes

Imagerie d'Épinal n°3839 - l'histoire de la vapeur. Planche appartenant à la série de 50 planches réalisées par l'éditeur Gaston Lucq (dit Glucq) entre 1880 et 1884. Ces planches seront retravaillées en 1905 et une dernière fois à la fin de la première guerre mondiale.

Huit seringues. Source : http://data.abuledu.org/URI/52487447-huit-seringues

Huit seringues

Seringues : le piston permet la conversion d'une force en une pression.

Pictogramme de gaz sous pression. Source : http://data.abuledu.org/URI/52055db0-pictogramme-de-gaz-sous-pression

Pictogramme de gaz sous pression

Pictogramme international (GHS) de gaz sous pression en bouteille.

Principe de Pascal en hydrostatique. Source : http://data.abuledu.org/URI/509fe717-principe-de-pascal-en-hydrostatique

Principe de Pascal en hydrostatique

Éclatement d'un tonneau sous la pression d'une colonne d'eau : Expérimentalement, on constate que la pression dans l'eau ne dépend que de la profondeur et pas de la direction. En effet, si l'on prend une petite boîte rigide ouverte d'un côté et que l'on tend une membrane élastique, cette boîte enfermant de l'air à pression atmosphérique, et que l'on plonge cette boîte dans l'eau, la déformation de la membrane permet de visualiser la différence de pression entre l'air et l'eau, et celle-ci ne dépend que de la profondeur, pas de l'orientation de la boîte ni de sa position dans le plan horizontal. Cette relation entre la pression dans un fluide et la profondeur est connue sous le nom de principe de Pascal, et est à la base de l'hydrostatique.

Schistosité des roches. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a2977d-schistosite-des-roches

Schistosité des roches

La schistosité décrit une famille de plans sub-parallèles et régulièrement espacés selon lesquels certaines roches se débitent (ou se clivent) facilement en feuillets plus ou moins épais. Cette particularité est le propre de roches à granulométrie plus ou moins fine ou argileuse, dont elle marque l'aplatissement. A : plan de stratification ; B : schistosité espacée (crénulation, fracture) ; C : foliation diégénétique ; D : schistosité continue (de flux).

Soupape d'autocuiseur. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d71dc8-soupape-d-autocuiseur

Soupape d'autocuiseur

Principe du fonctionnement de la soupape d'un autocuiseur : Règle de Trouton. Le point d'ébullition de l'eau dépendant de la pression atmosphérique, l'augmentation de pression permet de faire monter la température de cuisson plus haut que 100 °C (122 °C). Une soupape de sécurité relâche la vapeur quand la pression dépasse 1,8 bar. Il faut alors diminuer l'intensité du feu et commencer le décompte du temps de cuisson. Frederick Thomas Trouton (1863-1922) en 1884 a constaté la croissance régulière de l'enthalpie de vaporisation des liquides purs en fonction de leur température d'ébullition. L'entropie de vaporisation qui s'en déduit est à peu près constante et, sauf exception, égale à 10,5 R ou 87 J.K-1.mol-1. Ce résultat empirique constitue la règle de Trouton, simplification de la formule de Clapeyron. On relève de nombreux accidents causés par l'ouverture d'anciens modèles d'autocuiseur restés sous pression. Ceci peut se produire après obstruction de la soupape et provoquer de graves brûlures. Les autocuiseurs modernes sont pourvus d'un mécanisme de sécurité qui empêche l'ouverture du couvercle tant que le récipient est sous pression. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autocuiseur.