Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Dessins et plans | Géographie linguistique | Cartes | Linguistique | Cartes linguistiques | Exclamation (linguistique) | Humour | Ponctuation | Interrogation (linguistique) | Questionnement | Photographie | Afrique | Clip art | Livres illustrés pour enfants | Albums | Analyse de contenu (communication) | Rouge | Bretagne (France) | Dialectes | loup | ...
Arborescence des consonnes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5210ffab-arborescence-des-consonnes

Arborescence des consonnes

Arborescence des consonnes pondérées.

Communication. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ee62c5-communication

Communication

Schéma de la communication verbale, d'après Jacobson. À chacun des six facteurs inaliénables de la communication correspond une des six fonctions du langage (entre parenthèses). D'après Roman Jakobson, « le langage doit être étudié dans toutes ses fonctions ». C'est-à-dire que le linguiste doit s'attacher à comprendre à quoi sert le langage, et s'il sert à plusieurs choses. « Pour donner une idée de ses fonctions, un aperçu sommaire portant sur les facteurs constitutifs de tout procès linguistique, de tout acte de communication verbale, est nécessaire ». Les voici : 1) Le message lui-même 2) Le destinateur envoie un message au destinataire ; 3) Le destinataire est censé recevoir le message ; 4) Pour être opérant, le message requiert d'abord un contexte auquel il renvoie (c'est ce qu'on appelle aussi, dans une terminologie quelque peu ambiguë, le "référent"), contexte saisissable par le destinataire, et qui est soit verbal, soit susceptible d'être verbalisé ; 4) le message requiert un code, commun, en tout ou au moins en partie, au destinateur et au destinataire (ou, en d'autres termes, à l'encodeur et au décodeur du message) ; 5) le message requiert un contact, un canal physique et une connexion psychologique entre le destinateur et le destinataire, contact qui leur permet d'établir et de maintenir la communication. Les fonctions du langage sont les suivantes : 1) fonction expressive (expression des sentiments du locuteur), 2) fonction conative (fonction relative au récepteur), 3) fonction phatique (mise en place et maintien de la communication), 4) fonction référentielle (le message renvoie au monde extérieur), 5) fonction métalinguistique (le code lui-même devient objet du message), 6) fonction poétique (la forme du texte devient l'essentiel du message).

Communication entre émetteur et récepteur. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ee63c0-communication-entre-emetteur-et-recepteur

Communication entre émetteur et récepteur

Communication du type émetteur - message - receveur : Cette forme de communication n'a été formalisée qu'aux cours des deux derniers siècles. La communication interpersonnelle est fondée sur l'échange de personne à personne, chacune étant à tour de rôle l'émetteur et/ou le récepteur dans une relation de face à face : la rétroaction est censée être facilitée sinon quasi-systématique. On dit parfois que la communication est « holistique », c'est-à-dire qu'elle fait intervenir le tout de l'homme (communication verbale et non verbale), ainsi que l'environnement (possibilité d'interférences environnementales dans la communication). Pour l'école de Palo Alto, la communication est fondamentale et essentielle pour l'homme : « on ne peut pas ne pas communiquer ». Que l'on se taise ou que l'on parle, tout est communication. Nos gestes, notre posture, nos mimiques, notre façon d'être, notre façon de dire, notre façon de ne pas dire, toutes ces choses « parlent » à notre récepteur. La communication est aussi une forme de manipulation. Quand bien même notre intention première voire délibérée n'est pas de manipuler, nous communiquons souvent dans l'intention d'influencer ou de modifier l'environnement ou le comportement d'autrui.

Communication linéaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ee657f-communication-lineaire

Communication linéaire

Le modèle de Claude Shannon et Weaver désigne un modèle linéaire simple de la communication : cette dernière y est réduite à sa plus simple expression, la transmission d'un message. On peut résumer ce modèle en : Un émetteur, grâce à un codage, envoie un message à un récepteur qui effectue le décodage dans un contexte perturbé de bruit. Apparu dans "Théorie mathématique de la communication" (1948), ce schéma sert à deux mathématiciens Claude Shannon (père entre autres de nombreux concepts informatiques modernes) et Warren Weaver (scientifique versé tant dans la vulgarisation que la direction de grands instituts), à illustrer le travail de mesure de l'information entrepris pendant la Seconde Guerre mondiale par Claude Shannon (ce dernier a été embauché par Weaver à l'Office of Scientific Research and Development pour découvrir, dans le code ennemi, les parties chiffrées du signal au milieu du brouillage). À l'origine, les recherches de Shannon ne concernent pas la communication, mais bien le renseignement militaire. C'est Weaver qui a "traduit" la notion de brouillage par celle de "bruit", la notion de signal par "message", la notion de codeur par "émetteur", la notion de décodeur par "récepteur". Jusqu'à la fin de sa vie, Claude Shannon se défendra contre la reprise du soi-disant modèle pour autre chose que des considérations mathématiques. Le modèle dit de Shannon et Weaver n'a en effet de prétention qu'illustrative. Mais il a souvent été pris au pied de la lettre, révélant alors la forte influence béhavioriste du modèle de Pavlov (stimulus-réponse).

Des opérations mentales aux usages en langues. Source : http://data.abuledu.org/URI/5658614a-des-operations-mentales-aux-usages-en-langues

Des opérations mentales aux usages en langues

Des opérations mentales (compréhension et expression) aux usages en langues : lire, écouter, reformuler (traduire et interpréter), converser, parler, écrire.

Dialectes bretons. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cc9bb5-dialectes-bretons

Dialectes bretons

Carte des dialectes du breton : on a coutume de distinguer quatre principaux dialectes du breton correspondant aux anciens évêchés bretonnants (on ignore si ceux-ci ont suivi les coutumes linguistiques ou s'ils ont favorisé localement une certaine cohérence) : 1) Cornouaillais (kerneveg), parlé en Cornouaille (Kerne(v) ou Bro Gerne(v)) ; 2) Léonard (leoneg), parlé en Léon (Leon ou Bro Leon), c’est-à-dire le tiers nord du département du Finistère (Brest, Morlaix, Plouguerneau, Landerneau, Saint-Pol-de-Léon, Landivisiau, Ouessant…) ; 3) Trégorrois (tregerieg), parlé dans le Trégor (Treger ou Bro Dreger), c’est-à-dire le nord-est du Finistère et dans le nord-ouest des Côtes-d’Armor (Plestin-les-Grèves, Guingamp, Lannion, Tréguier…) ; 4) Vannetais (gwenedeg), parlé dans le vannetais (Gwened ou Bro Wened).

Kakaw en langue maya. Source : http://data.abuledu.org/URI/51987575-kakaw-en-langue-maya

Kakaw en langue maya

Le mot "kakaw", "cacao" pour les mayas, écrit en langue maya. Source : Harri Kettunen et Christophe Helmke (2008), "Introduction to Maya Hieroglyphs: Workshop Handbook'". p. 73.

Linguistique. Source : http://data.abuledu.org/URI/58e51e79-linguistique

Linguistique

Les niveaux linguistiques se décomposent en 6 couches. En haut, les niveaux de structure (également les disciplines de la linguistique) associés ; en bas : les niveaux de description. (James J. Thomas & Kristin A. Cook ed.).

Ordonnance de Villers-Cotterêts du 15 août 1539.. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bca78d-ordonnance-de-villers-cotterets-du-15-aout-1539-

Ordonnance de Villers-Cotterêts du 15 août 1539.

Première page de l'Ordonnance de Villers-Cotterêts du 15 août 1539. François Ier confirmera le texte de Louis XII en 1531 pour le Languedoc. Mais cette décision sera rendue caduque (ou confirmée) par la promulgation de l'ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539. L'ordonnance, dont le titre exact est Ordonnance sur les faits de justice, a énormément intéressé les historiens de la langue grâce à deux articles concernant l'emploi du français dans les tribunaux. (source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_linguistique_de_la_France).

Puzzle de linguistique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5047b2fa-puzzle-de-linguistique

Puzzle de linguistique

Dessin d'un puzzle à 4 pièces de programmation neuro-linguistique : la technique dite des « canaux sensoriels » (ou VAKOG, acronyme pour : « Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif ») pose que la relation au monde extérieur passe nécessairement par au moins l’un des cinq sens. Légende : Linguistique, Niveaux logiques, Stratégie Sous-modalités, Techniques PNL, Protocoles modélisés chez de grands thérapeutes, VAKOG.

Triangle vocalique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5211000c-triangle-vocalique

Triangle vocalique

Triangle vocalique, voyelles pondérées.

Zone de diffusion du provençal. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c9fa8c-zone-de-diffusion-du-provencal

Zone de diffusion du provençal

Zones de diffusion du provençal : Zone de diffusion de la langue provençale. La Provence linguistique : 1 Limite de langue, 2 Limite de dialecte, 3 Limite de sous-dialecte ; Points de vue de P. Blanchet : 4 Limite de la langue provençale, a : La Provence historique et culturelle, b : Zones extérieures de culture provençale, c : Zone historique provençale ayant appartenu au Piémont de 1388 à 1713 et surtout de culture alpine, d : Zone dauphinoise aujourd'hui rattachée à la région Provence Alpes Côte d'Azur, e : Pays niçois (Provençal jusqu'en 1388, Piémontais jusqu'en 1860, aujourd'hui rattaché à la région Provence Alpes Côte d'Azur).

Afrique francophone en 2013. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d16095-afrique-francophone-en-2013

Afrique francophone en 2013

Carte des pays francophones en Afrique. Les pays en bleu foncé ont une population de 363 millions d'habitants en 2013. Source : http://en.wikipedia.org/wiki/African_French (Population Reference Bureau. 2013 World Population Data Sheet).

Aire d'extension du catalan dans les Pyrénées Orientales. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc4edb-aire-d-extension-du-catalan-dans-les-pyrenees-orientales

Aire d'extension du catalan dans les Pyrénées Orientales

Aire d'extension du catalan dans les Pyrénées Orientales.

Aires linguistiques du nord-est algérien. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc7e93-aires-linguistiques-du-nord-est-algerien

Aires linguistiques du nord-est algérien

Aires linguistiques du nord-est algérien. Sources : XIXe siècle : Salem Chaker, Textes en Linguistique Berbère, Éditions du CNRS, Paris, 1984, ISBN 2-222-03578-3, p. 28 (carte LAPMO-YA) ; XXe siècle : Pierre Bourdieu, Sociologie de l'Algérie, PUF, coll. « Que sais-je ? » n° 802, Paris, 1980, 6e éd. (1e éd. 1958), ISBN 2-13-036387-3, p. 10.

Alphabet Internationa Africain basé sur l'alphabet latin. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d27363-alphabet-internationa-africain-base-sur-l-alphabet-latin

Alphabet Internationa Africain basé sur l'alphabet latin

Tableau des Majuscules et formes écrites de l’Orthographe pratique des langues africaines, 1930, page 18, dit AIA (Alphabet international africain) : alphabet fondé sur l'alphabet latin, proposé en 1928 par l'Institut des langues et civilisations africaines de Londres sous la direction de Diedrich Westermann. Il a été créé afin de permettre la transcription des langues africaines pour des usages scientifiques et pratiques. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_international_africain.

Analyse du contenu des messages sur Twitter en 2009. Source : http://data.abuledu.org/URI/57058537-analyse-du-contenu-des-messages-sur-twitter-en-2009

Analyse du contenu des messages sur Twitter en 2009

Analyse du contenu des messages sur Twitter en 2009, Pear Analytics : en vert clair, informations (4%) ; en violet, spam (3,75%) ; en orange, auto-publicité (6%) ; en marron, bavardage insignifiant (40%) ; en bleu, conversation (37%) ; en vert, transmission (9%).

Attention, surprise !. Source : http://data.abuledu.org/URI/5112dee8-attention-surprise-

Attention, surprise !

Panneau de signalisation de danger : attention surprise !

Berbères en Algérie occidentale. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc7fa4-berberes-en-algerie-occidentale

Berbères en Algérie occidentale

Cartographie des îlots de berbérophones en Algérie occidentale. Source : Inalco, http://www.centrederechercheberbere.fr/la-berberophonie.html.

Carte ancienne des dialectes basques. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc7bb6-carte-ancienne-des-dialectes-basques

Carte ancienne des dialectes basques

Ancienne carte des dialectes basques : classification, aujourd'hui périmée, établie au XIXe siècle par Louis Lucien Bonaparte.

Carte conceptuelle du logiciel libre. Source : http://data.abuledu.org/URI/545201a4-carte-conceptuelle-du-logiciel-libre

Carte conceptuelle du logiciel libre

Carte conceptuelle du logiciel libre. Liste des auteurs d'icones : Rubén Rodríguez Pérez, Sun Microsystems, Hitflip team, Ricardo Fernandez Fuentes, David Vignoni, Aurelio A. Heckert, (Larry Ewing, Simon Budig and Anja Gerwinski), Agnieszka "pixelgirl" Czajkowska, Frédéric Bellaiche, Sven (Wikipedia), Everaldo Coelho, Ruud Kuin, Nicolas P. Rougier, The Oxygen Team, The GIMP art/developer team, David Šebík, Gryn Frøiland & Håvard Frøiland, Scribus team, Yug, Tango-artists, GNUX Art, 'Cathbard Druid', Joshua "Jag" Ginsberg & Apache Software Fundation.

Carte des langues en Laponie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5300ff6a-carte-des-langues-en-laponie

Carte des langues en Laponie

Carte des langues en Laponie : 1) Sami du sud ; 2) Sami Ume ; 3) Sami Pite ; 4) Sami Lule ; 5) Sami du nord ; 6) Sami Skolt ; 7) Sami Inari ; 8) Sami Kildin ; 9) Sami Ter.

Carte des langues sames. Source : http://data.abuledu.org/URI/530141c2-carte-des-langues-sames

Carte des langues sames

Le same (ou « lapon », terme d'origine scandinave), dénommé sámegiella ou sápmelaš ou encore sápmi ou sámi, est une langue qui fait partie de la famille des langues finno-ougriennes. Il est parlé par environ 35 000 Saami, en Laponie, vaste territoire allant du centre de la Suède à l'extrémité de la péninsule de Kola (Russie), en passant par le nord de la Norvège et de la Finlande.

Carte linguistique de l'Afrique. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ca25f1-carte-linguistique-de-l-afrique

Carte linguistique de l'Afrique

Carte linguistique de l'Afrique.

Correcteur liquide. Source : http://data.abuledu.org/URI/5389f840-correcteur-liquide

Correcteur liquide

Correcteur liquide : "White pen" = stylo blanc.

Décorations intellectuelles. Source : http://data.abuledu.org/URI/53931982-decorations-intellectuelles

Décorations intellectuelles

Décorations intellectuelles, questionnement et étonnement, entre les branches d'une étoile.

Dialectes d'Alsace. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc4f97-dialectes-d-alsace

Dialectes d'Alsace

L'alsacien et les autres dialectes parlés en Alsace. Sources : Grenzorte des alemannischen Dialektraums ; cartes historiques à http://www.diwa.info/.

Distribution relative des brittophones en 2004. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc5008-distribution-relative-des-brittophones-en-2004

Distribution relative des brittophones en 2004

Distribution relative des brittophones en 2004.

Distribution relative des brittophones en 2004. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc9ef0-distribution-relative-des-brittophones-en-2004

Distribution relative des brittophones en 2004

Distribution relative des brittophones en 2004, d'après le diagnostic de l'état de la langue bretonne mené par l'Office public de la langue bretonne.

Francophones et anglophones du Nouveau Brunswick. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc5918-francophones-et-anglophones-du-nouveau-brunswick

Francophones et anglophones du Nouveau Brunswick

Répartition des francophones et des anglophones dans le Nouveau-Brunswick.

Fumeur perplexe. Source : http://data.abuledu.org/URI/539343eb-fumeur-perplexe

Fumeur perplexe

Fumeur perplexe : point d'interrogation à la place du cerveau.

Gouzou perplexe à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/537e35d6-gouzou-perplexe-a-la-reunion

Gouzou perplexe à La Réunion

Gouzou perplexe à La Réunion, la tête prise entre deux injonctions.

Gouzous héliportés à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/537e34c7-gouzous-heliportes-a-la-reunion

Gouzous héliportés à La Réunion

Deux gouzous héliportés à La Réunion, tirés par une vache.

Heptagramme des sciences cognitives. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d7154a-heptagramme-des-sciences-cognitives

Heptagramme des sciences cognitives

Heptagramme illustrant les sept disciplines scientifiques des sciences cognitives : linguistique, neurosciences, philosophie, psychologie, anthropologie, intelligence artificielle (informatique), éducation.

Hervé le carré rencontre Cléandre la ronde. Source : http://data.abuledu.org/URI/54aaf43a-herve-le-carre-rencontre-cleandre-la-ronde

Hervé le carré rencontre Cléandre la ronde

Hervé le carré rencontre Cléandre la ronde, in "Le carré qui voulait devenir rond", histoire imaginée par Odysseus pour Noël 2014. Source : http://odysseuslibre.be/mondelibre/le-carre-qui-voulait-devenir-rond/

Histoire des dialectes bretons. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc9e17-histoire-des-dialectes-bretons

Histoire des dialectes bretons

Dialectes du breton et leur recul à travers les siècles : les différents tons de gris retracent la perte progressive de l'usage du breton dans les campagnes au profit du gallo, puis du français. La limite entre la Haute et la Basse Bretagne a peu à peu glissé vers l'Ouest.

Isoglosses du gascon. Source : http://data.abuledu.org/URI/52912d68-isoglosses-du-gascon

Isoglosses du gascon

La carte rassemble 11 isoglosses différentes de l'espace gascon. Chaque définition donnée dans le tableau ci-dessous correspond à une innovation linguistique ayant affecté les variétés parlées au sud de la ligne. La notion d'isoglosse est un outil important de la dialectologie et de la géographie linguistique.

Langues de la France. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc4d8b-langues-de-la-france

Langues de la France

Carte des langues et dialectes de la France et des régions frontalières. Source : http://www.lexilogos.com/france_carte_dialectes.htm

Langues officielles du continent africain. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d26616-langues-officielles-du-continent-africain

Langues officielles du continent africain

Langues officielles du continent africain : orange, Afrikaans ; vert, Arabe ; violet, Anglais ; bleu, Français ; vert clair Portugais ; jaune, Espagnol ; brun, Swahili ; gris, autres langues africaines.

Langues scandinaves en 2007. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c67669-langues-scandinaves-en-2007

Langues scandinaves en 2007

Cartographie des langues scandinaves parlées en 2007.

Le Je et le Moi chez Lacan. Source : http://data.abuledu.org/URI/51eeb8cf-le-je-et-le-moi-chez-lacan

Le Je et le Moi chez Lacan

Le JE et le MOI chez Lacan : Le Moi est sous-tendu entre deux signifiants, et le Je est l'ensemble des Moi. Pour Lacan, le stade du miroir est le formateur de la fonction sujet, le « je », de l'enfant âgé de 6 à 18 mois. Mais cette fonction ne peut se mettre en place que par la présence de l'autre. En effet, pourquoi dire « je », s'il n'y a personne à qui l'opposer ? Le sujet est donc social, il a besoin de l'autre pour se constituer.

Le vieux norrois au Xème siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c67322-le-vieux-norrois-au-xeme-siecle

Le vieux norrois au Xème siècle

Distribution géographique approximative du vieux norrois et des langues apparentées au début du Xe siècle. En rouge, le dialecte du scandinave occidental (ou vieux norrois proprement dit), en orange, le dialecte du scandinave oriental, en rose, le vieux utnisk, en jaune, le vieil anglais, et en vert, les autres langues germaniques avec lesquelles le vieux norrois conservait une certaine intercompréhension. En bleu, le dialecte gotique de Crimée.

Les Bretons au VIème siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc9d67-les-bretons-au-vieme-siecle

Les Bretons au VIème siècle

Les Bretons au VIème siècle : pour la communauté de langue brittonique, la mer était davantage un moyen de communication qu'un obstacle.

Lilyu étonnée. Source : http://data.abuledu.org/URI/5184e127-lilyu-etonnee

Lilyu étonnée

Lilyu étonée, avec point d'interrogation.

Mr le Loup 10. Source : http://data.abuledu.org/URI/50684dad-mr-le-loup-10

Mr le Loup 10

Une fillette et un loup debout en maillot de bain dans un jardin : la fillette montre ses griffes trop longues au loup, tremblant de peur et la larme à l'oeil, sous l'oeil d'une souris.

Mr le Loup 31. Source : http://data.abuledu.org/URI/50682af9-mr-le-loup-31

Mr le Loup 31

Exclamation "PANG !" au centre d'un rayonnement de débris de ballon explosé.

Mr le Loup 51. Source : http://data.abuledu.org/URI/50685211-mr-le-loup-51

Mr le Loup 51

Exclamation "PANG !" en jaune, au centre d'un rayonnement de débris de ballon rouge explosé.

Occitanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc4e78-occitanie

Occitanie

Aire d'influence de la langue d'oc (dialectes et parlers interférentiels confondus).

Panneau signalant un danger. Source : http://data.abuledu.org/URI/5093ffdd-panneau-signalant-un-danger

Panneau signalant un danger

Panneau A14 signalant un danger (France).

Paroisses d'Acadiana. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc5f76-paroisses-d-acadiana

Paroisses d'Acadiana

Les 22 paroisses d'Acadiana en cajun.

Point d'interrogation. Source : http://data.abuledu.org/URI/56643335-point-d-interrogation

Point d'interrogation

Point d'interrogation : montage Cécédille (Cubale - Wikimédia France) pour l'intervention sur Wikipédia à l'EPN de Pessac-33, le 5 décembre 2015.

Répartition des dialectes basques en 2008. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc5465-repartition-des-dialectes-basques-en-2008

Répartition des dialectes basques en 2008

Répartition des dialectes basques en 2008 par Koldo Zuazo : en vert, dialecte occidental ; en rouge, dialecte central ; en bleu, dialecte navarrais ; en orange, dialecte navarro-labourdin ; en vert clair, dialecte souletin ; en gris, zones hispanophones qui étaient bascophones au XIXe siècle (selon la carte de Louis-Lucien Bonaparte).