Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Douelles | Photographie | Tonneaux | Tonnellerie | Tonneliers | Douves (tonnellerie) | Bois -- Cintrage | Gravure | Voyelles | Bois -- Façonnage | Bois (combustible) -- Déchets | Fagots | Sylviculture | Bois -- Industrie et commerce | Architecture | Acier | Merrains | Récipients | Urbanisation | Planches | ...
Les voyelles de Rimbaud. Source : http://data.abuledu.org/URI/5942e6e1-les-voyelles-de-rimbaud

Les voyelles de Rimbaud

Rimbaud : manuscrit autographe du poème ''Voyelles'' (1871-1872) - Musée Rimbaud Charleville-Mézières - Photographié lors de l'exposition "Rimbaudmania", Paris

Triangle vocalique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5211000c-triangle-vocalique

Triangle vocalique

Triangle vocalique, voyelles pondérées.

Assemblage des douelles. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dbc889-assemblage-des-douelles

Assemblage des douelles

Assemblage des douelles : le jointage : le tonnelier couche les chants de la douelle sur la colombe (ancêtre de la dégauchisseuse) et donne à la douelle la flèche correspondant au tonneau. Cette opération est désormais mécanisée. Auparavant la forme de la douelle - arrondi et pente des joints - est vérifiée à l'aide de gabarits. Cette opération doit être minutieuse, car l'étanchéité et la forme du tonneau en dépendent. Mise en rose des douelles : Après avoir déterminé la bonne quantité de douelles, le tonnelier effectue la mise en rose, en réunissant dans un fragile équilibre les 25 à 30 douelles en tronc de cône. À l'aide d'un marteau et d'une chasse, il positionne les premiers cercles provisoires sur le tonneau : cercle de talus à l'extrémité supérieure, puis en dessous cercle de collet et cercle de bouge.

Cercles métalliques pour tonneaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dbd057-cercles-metalliques-pour-tonneaux

Cercles métalliques pour tonneaux

Empilements de cercles métalliques de tonneaux pour la mise en place des douelles : cercles de mise en place, plus épais et résistants pour le cintrage, le maintien, et la chauffe.

Chauffe et cerclage du tonneau. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dbc93b-chauffe-et-cerclage-du-tonneau

Chauffe et cerclage du tonneau

Chauffe au brasier d'un tonneau, cerclage du bas au câble et arrosage pour éviter la fissuration.

Douelles. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dbc737-douelles

Douelles

Douelles finies d'usiner en attente d'exportation : à l'horizontale : dolage visible ; de face : chanfrein visible.

Empilement de douelles. Source : http://data.abuledu.org/URI/53a9fa9a-empilement-de-douelles

Empilement de douelles

Empilement de douelles en chêne.

Fagots de chutes bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dbc00a-fagots-de-chutes-bois

Fagots de chutes bois

Fagots de chutes de bois ayant servi à faire les douelles.

Insertion de fond de tonneau. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dbd4cd-insertion-de-fond-de-tonneau

Insertion de fond de tonneau

Insertion de la pièce de fond d'un tonneau dans le jable : une fois préparés, les fonds sont installés dans le jable préparé sur le tonneau à l'aide d'un tire-fond et d'un chien servant à écarter les douelles.

Tonneaux avant la chauffe. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dbd0a6-tonneaux-avant-la-chauffe

Tonneaux avant la chauffe

Tonneaux assemblés attendant la chauffe.

Tonneaux avec cercles définitifs. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dbd66f-tonneaux-avec-cercles-definitifs

Tonneaux avec cercles définitifs

Tonneaux neufs en attente de vérification : Les cercles provisoires sont alors enlevés, les douelles sont raclées ou poncées, et des cercles définitifs sont mis en place. Les tonneaux de fabrication courante sont le plus souvent cerclés de lames d'acier recourbées et rivetées par le tonnelier sur son enclume (appelée bigorne).

Tonnelier. Source : http://data.abuledu.org/URI/524d8e2d-tonnelier

Tonnelier

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.100 ; manuel scolaire, édition de 1904 : LE TONNELIER. - Pour rendre plus flexibles les douves qu'il veut recourber et assembler, le tonnelier allume dessous un feu de copeaux. Ensuite il les entoure de cercles en bois ou en fer.

Tonnellerie au XVIème siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/51db5d7b-tonnellerie-au-xvieme-siecle

Tonnellerie au XVIème siècle

Tonnellerie au XVIème siècle. La diffusion du tonneau comme récipient se fait tout au long du Moyen Âge, du nord au sud de l'Europe, par le biais des rivières, des fleuves, des mers et des océans, des ports, des routes, des foires, des marchés régionaux ou internationaux (Foires de Champagne). Il accompagne l'essor des premières grandes villes marchandes italiennes, flamandes, allemandes (La Hanse), anglaises (Bristol) ou françaises (La Rochelle, Bordeaux, Nantes), puis se diffuse à d'autres continents, surtout à partir des Grandes découvertes et de l'accélération de la mondialisation, des conquêtes et du commerce transatlantique.

Tonnellerie en Écosse. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dbc67e-tonnelerie-en-

Tonnellerie en Écosse

Tonnellerie de Craigellachie en Écosse.