Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Manuscrits à enluminures | Manuscrits médiévaux | Peinture | Gravure | Agronomes | Pietro de Crescenzi (1230-1320?) | Photographie | Manuscrits | Dix-septième siècle | Caltanissetta (Italie) | Alphabets (décoration) | Poètes français | Agriculture | Art médiéval | Très riches heures du duc de Berry | Quatorzième siècle | Autographes | Dessins et plans | Arthur Rimbaud (1854-1891) | Agriculture -- Étude et enseignement | ...
Bureau médiéval. Source : http://data.abuledu.org/URI/5319c59d-bureau-medieval

Bureau médiéval

Bureau médiéval, scribe recopiant un manuscrit à son scriptorium. Source : Blades, William : Pentateuch of Printing with a Chapter on Judges (1891).

Chasse à l'arc en char en Inde. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ac9d19-chasse-a-l-arc-en-char-en-inde

Chasse à l'arc en char en Inde

Prithu (un des avatars de Vichnou) chasse la déesse de la terre (une vache blanche) : manuscrit indien de Bhagavata Purana daté d'environ 1740 et attribué à Manaku (1700–1760). Nainsukh family, Guler, India Overall: 22 x 32.6 cm (8 11/16 x 12 13/16 in.) Image: 17.8 x 28.5 cm (7 x 11 1/4 in.) Opaque watercolor, gold and silver on paper Classification: Paintings Type, sub-type: Page from an illustrated manuscript of the Bhagavata Purana

Désappointement de Verlaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/5942e4d0-desappointement-de-verlaine

Désappointement de Verlaine

Manuscrit autographe de ''Désappointement'' par Paul Verlaine (1844-1896). Publié en 1913 dans ''Biblio-sonnets'', ce serait le dernier poème qu'il ait écrit avant sa mort.

Etzalcualiztli, repas de maïs et de haricots le sixième mois du calendrier solaire aztèque. Source : http://data.abuledu.org/URI/5325d725-etzalcualiztli-repas-de-mais-et-de-haricots-le-sixieme-mois-du-calendrier-solaire-azteque

Etzalcualiztli, repas de maïs et de haricots le sixième mois du calendrier solaire aztèque

Le codex Tovar, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexicas). Il est illustré de 51 aquarelles de la taille d'une page. Fortement influencées par les manuscrits pictographiques de la période précontact, ces peintures sont d'une qualité artistique exceptionnelle. Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section contient une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section est une histoire illustrée des Aztèques. Dans la troisième section, le calendrier de Tovar transcrit un calendrier aztèque continu avec les mois, les semaines, les jours, les lettres dominicales et les fêtes liturgiques d'une année chrétienne de 365 jours. Cette illustration, extraite de la troisième section, représente un dieu, probablement Tlaloc (ou un prêtre l'incarnant), tenant une tige de maïs et un récipient rempli d'eau. Vêtu d'une cape, ses yeux et sa bouche sont encerclés de vert. Un crabe est dessiné au-dessus de sa tête. Le texte décrit ce mois comme étant celui des travailleurs et des classes inférieures, lorsqu'ils portent la robe représentée ici pour rappeler à chacun qui fournit la nourriture. Ce mois, appelé Etzalcualiztli (repas de maïs et de haricots), est assimilé au début du mois de juin avec le signe astrologique du Cancer. Son dieu protecteur était Tlaloc, dieu de la pluie. Les attributs de Tlaloc incluent une jarre à eau avec une anse, les cercles autour des yeux et de la bouche, et une tige de maïs.

Joueurs de luth au XIIIème siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/5302a0a0-joueurs-de-luth-au-xiiieme-siecle

Joueurs de luth au XIIIème siècle

Joueurs de luth, Cantigas de Santa Maria, manuscrits écrits en Galicien-Portugais, avec notations musicales, pendant le règne d'Alfonso X El Sabio (1221-1284).

Le dormeur du Val de Rimbaud. Source : http://data.abuledu.org/URI/5942e64f-le-dormeur-du-val-de-rimbaud

Le dormeur du Val de Rimbaud

Photo du manuscrit ''Le dormeur du Val'', poème de Rimbaud (octobre 1870).

Les voyelles de Rimbaud. Source : http://data.abuledu.org/URI/5942e6e1-les-voyelles-de-rimbaud

Les voyelles de Rimbaud

Rimbaud : manuscrit autographe du poème ''Voyelles'' (1871-1872) - Musée Rimbaud Charleville-Mézières - Photographié lors de l'exposition "Rimbaudmania", Paris

Scribe médiéval. Source : http://data.abuledu.org/URI/5319c67a-scribe-medieval

Scribe médiéval

Scribe médiéval. Source : Rodwell, G. F.: “South by East: Notes of Travel in Southern Europe” (1877).

Toute la Lyre de Hugo. Source : http://data.abuledu.org/URI/5942e598-toute-la-lyre-de-hugo

Toute la Lyre de Hugo

Victor Hugo : fragment autographe de ''Toute la Lyre'', La Plume, n° 102, 15 août 1893

Approximation de PI par Ahmès. Source : http://data.abuledu.org/URI/51e4e160-approximation-de-pi-par-ahmes

Approximation de PI par Ahmès

Illustration de l'approximation de π (PI) par Ahmès (Égypte). Découvert en 1855, le papyrus de Rhind contient le texte, recopié vers l’an 1650 avant notre ère par le scribe égyptien Ahmès, d’un manuel de problèmes pédagogiques très ancien. On y trouve une méthode pour évaluer l’aire d’un disque en prenant le carré dont le côté est égal au diamètre du disque diminué d’un neuvième. Cette méthode conduit à une évaluation de π de 256/81. Dans l’illustration ci-contre, le disque a pour diamètre 9. L’aire du disque est légèrement supérieure à l’aire de l’octogone irrégulier obtenu en rognant les coins du carré de côté 9. Cet octogone a pour aire 63, l’aire du disque est alors évaluée à 64 soit l’aire d’un carré de côté 8. Le rapport entre l’aire du disque et le carré du rayon est alors évalué par 64/(9/2)^2, c’est-à-dire 256/81.

Avril dans les Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c51ef-avril-dans-les-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Avril dans les Très Riches Heures du Duc de Berry

Avril dans les Très Riches Heures du Duc de Berry. Le sujet principal de cette peinture est une scène de fiançailles : au premier plan, à gauche, un couple échange des anneaux devant deux témoins et un autre personnage, représenté derrière, plus petit que les autres. Plus au centre, deux suivantes cueillent des fleurs. À droite, on aperçoit un verger clos de murs et d’un édifice à créneaux. À l'arrière-plan se dresse un château, souvent désigné comme le château de Dourdan. Il pourrait aussi s'agir du château de Pierrefonds.

Bateau à aubes. Source : http://data.abuledu.org/URI/58a32e2e-bateau-a-aubes

Bateau à aubes

Représentation sur une miniature du 15ème siècle d'un bateau à aubes actionné par des boeufs : traité militaire romain du 4ème siècle, "De Rebus Bellicis" (Bodleian Library, Oxford).

Carte du Beatus de Saint Sever. Source : http://data.abuledu.org/URI/506897e1-carte-du-beatus-de-saint-sever

Carte du Beatus de Saint Sever

C'est le seul Beatus connu copié à l'époque romane au nord des Pyrénées. Il a été produit à l'Abbaye de Saint-Sever en Gascogne pendant l'abbatiat de Grégoire de Montaner qui dura 44 ans (de 1028 à 1072), donc vers le milieu du XIe siècle. Nous connaissons le nom d'un scribe, qui était peut-être aussi peintre : Stephanius Garsia. (Bibliothèque nationale de France, cote Ms Lat. 8878)

Champion des dames Vaudoises. Source : http://data.abuledu.org/URI/528c8e6a-champion-des-dames-vaudoises

Champion des dames Vaudoises

Miniature du manuscrit de Martin Le France (1410-1461), Le champion des dames, 1451 : le bala magique.

Charles d'Orléans reçoit l'hommage d'un vassal. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d02114-charles-d-orleans-recoit-l-hommage-d-un-vassal

Charles d'Orléans reçoit l'hommage d'un vassal

Charles d'Orléans reçoit l'hommage d'un vassal.

Construction de la Tour de Babel. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a6c747-construction-de-la-tour-de-babel

Construction de la Tour de Babel

Représentation de la construction de la Tour de Babel, vers 1410, miniature de BL Add MS 18850, f. 17v (Bedford Hours), British Library.

Costumes médiévaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/532da6fc-costumes-medievaux

Costumes médiévaux

Costumes médiévaux, Codex Manesse, fol. 355r : l'évêque de Constance.

Dessin de piège à tigre en 1823. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f71672-dessin-de-piege-a-tigre-en-1823

Dessin de piège à tigre en 1823

Dessin de piège à tigre en 1823. Mitchell Library, State Library of New South Wales.

Éclipses de soleil au XIIIème siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/550ccb1c-eclipses-de-soleil-au-xiiieme-siecle

Éclipses de soleil au XIIIème siècle

Éclipses de soleil, Muhammad ibn Muhammad Shakir Ruzmah, par Zakariya al-Qazwini (1203–1283).

Enluminure de la lettre B. Source : http://data.abuledu.org/URI/53d3f7e8-enluminure-de-la-lettre-b

Enluminure de la lettre B

Enluminure de la lettre B, Bibliothèque Scarabelli : Caltanissetta Psalterium nocturnus, dix-septième siècle, Couvent des Capucins à Caltanissetta.

Enluminure de la lettre H du Psalterium nocturnus. Source : http://data.abuledu.org/URI/53d3fa4b-enluminure-de-la-lettre-h-du-psalterium-nocturnus

Enluminure de la lettre H du Psalterium nocturnus

Enluminure de la lettre B, Bibliothèque Scarabelli : Caltanissetta Psalterium nocturnus, dix-septième siècle, Couvent des Capucins à Caltanissetta.

Enluminure de la lettre O du Psalterium nocturnus. Source : http://data.abuledu.org/URI/53d3f8d6-enluminure-de-la-lettre-o-du-psalterium-nocturnus

Enluminure de la lettre O du Psalterium nocturnus

Enluminure de la lettre O, Bibliothèque Scarabelli : Caltanissetta Psalterium nocturnus, dix-septième siècle, Couvent des Capucins à Caltanissetta.

Enluminure de la lettre S du Psalterium nocturnus. Source : http://data.abuledu.org/URI/53d3f86d-enluminure-de-la-lettre-s-du-psalterium-nocturnus

Enluminure de la lettre S du Psalterium nocturnus

Enluminure de la lettre B, Bibliothèque Scarabelli : Caltanissetta Psalterium nocturnus, dix-septième siècle, Couvent des Capucins à Caltanissetta.

Enluminure du Psalterium nocturnus. Source : http://data.abuledu.org/URI/53d3f938-enluminure-du-psalterium-nocturnus

Enluminure du Psalterium nocturnus

Enluminure, Bibliothèque Scarabelli : Caltanissetta Psalterium nocturnus, dix-septième siècle, Couvent des Capucins à Caltanissetta.

Entrelac géorgien. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357e882-entrelac-georgien

Entrelac géorgien

Entrelac géorgien.

Ève filant la laine. Source : http://data.abuledu.org/URI/519dcf2c-eve-filant-la-laine

Ève filant la laine

"Ève filant la laine" au-dessus du berceau, folio 8r, détail du Psautier Hunterien, Glasgow University Library MS Hunter 229 (U.3.2).

Femme enseignant la géométrie au Moyen Âge. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f99989-femme-enseignant-la-geometrie-au-moyen-age

Femme enseignant la géométrie au Moyen Âge

Détail d'une enluminure du XIVe siècle, contrepoinçon d'une lettre capitale P, au début des Éléments d'Euclide, dans une traduction attribuée à Adélar de Bath. Une femme porte une équerre d'une main et utilise un compas de l'autre pour mesurer des distances sur un diagramme. Un groupe de moines, apparemment ses étudiants, la regardent. Au Moyen Âge, la représentation d'une femme dans un rôle d'enseignant est inhabituelle. La femme représentée ici serait donc plutôt une personnification de la géométrie.

Février dans les Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c4cef-fevrier-dans-les-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Février dans les Très Riches Heures du Duc de Berry

Le mois de février dans "Les Très Riches Heures du duc de Berry", par les Frères de Limbourg (1385-1416) : Un enclos ceint une ferme comprenant une bergerie et, sur la droite, quatre ruches et un pigeonnier. À l'intérieur de la maison, une femme et deux jeunes gens se réchauffent devant le feu. À l'extérieur, un homme abat un arbre à la hache, des fagots à ses pieds, tandis qu'un autre s'apprête à rentrer en soufflant sur ses mains pour se réchauffer. Plus loin, un troisième conduit un âne, chargé de bois, en direction du village voisin.

Image d'un livre. Source : http://data.abuledu.org/URI/50297cc0-image-d-un-livre

Image d'un livre

Photographie d'un scanner de livre (Internet Archives, à San Francisco, Californie).

Intérieur de bibliothèque à Oxford. Source : http://data.abuledu.org/URI/582f48e2-interieur-de-bibliotheque-a-oxford

Intérieur de bibliothèque à Oxford

Intérieur de la bibliothèque du duc Humphrey, la plus ancienne de l'université d'Oxford.

Jeune conteur navajo à l'école. Source : http://data.abuledu.org/URI/53c78895-jeune-conteur-navajo-a-l-ecole

Jeune conteur navajo à l'école

Jeune conteur navajo contant une histoire illustrée sur un chevalet formé de deux rouleaux à manivelle, à deux enfants assis.

L'école d'Athènes. Source : http://data.abuledu.org/URI/505eaec0-l-ecole-d-athenes

L'école d'Athènes

L'École d'Athènes est une fresque du peintre italien Raphaël, exposée dans la Chambre de la Signature (les Stanze) des musées du Vatican. En 1508, Raphaël (qui a signé dans le cou d'un des personnages, Euclide) est nommé officiellement peintre de la papauté, et réalise la fresque entre 1509 et 1512 pour les appartements de Jules II. Elle possède des dimensions impressionnantes : 770 x 500 cm, dont une partie arrondie de 770 sur 250 cm. Les couleurs dominantes sont l'ocre, le beige et le pastel. L'orange et le bleu sont complémentaires dans cette peinture. L'utilisation de la lumière et de l'ombre est, à l'époque, une particularité. Cette illustration de la Philosophie permet à Raphaël de rassembler les figures majeures de la pensée antique à l'intérieur d'un temple idéal, inspiré du projet de Bramante pour la réalisation de la basilique paléochrétienne de Saint-Pierre à Rome. Il les incarne par les illustres artistes de son temps (et de lui-même) faisant ainsi de la Rome moderne l'équivalent de la Grèce antique.

La chasse au XIVème siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/55414ac2-la-chasse-au-xiveme-siecle

La chasse au XIVème siècle

Noble à cheval en costume de chasse précédé par son serviteur et son chien sur la piste d'un cerf, Miniature du Livre de Gaston Phoebus, "Des Deduitz de la Chasse des Bestes Sauvaiges", Manuscrit du XIVème siècle (BNF Paris). Project Gutenberg, text 10940.

La Cité des dames. Source : http://data.abuledu.org/URI/513fda93-la-cite-des-dames

La Cité des dames

La Cité des dames est un récit allégorique de Christine de Pizan (1363-1431) paru à Paris en 1405. Christine de Pizan est une philosophe et poétesse française de naissance italienne considérée comme la première femme de lettres française ayant vécu de sa plume. Son érudition la distingue des écrivains de son époque, hommes ou femmes. Veuve et démunie, elle dut gagner sa vie en écrivant. Elle composa des traités de politique et de philosophie, et des recueils de poésie. On lui doit, entre autres, "Cent ballades d'amant et de dame" et "la Cité des dames". Son travail majeur a été accompli entre 1400 et 1418. Christine est d'abord une poétesse. Et pour cause : c'est le premier moyen de se faire remarquer en bien par les princes mécènes, car leur cour se plaît particulièrement aux jeux poétiques de la littérature courtoise. Elle chante des amours plutôt malheureux en fin d'histoire, mais n'en abuse pas car elle sait que ses lecteurs préfèrent le chant amoureux comblé. C'est par la poésie qu'elle a fondé son autorité d'écrivaine, la manière la plus efficace de se faire admettre dans le monde littéraire pour une femme de la haute société. "La cité des dames" est un des premiers ouvrages féministes de la littérature, en ce sens qu'il ne reprend pas les tropes usés du débat rhétorique utilisés par les auteurs masculins pour attaquer ou défendre la femme, mais se place délibérément dans une perspective nouvelle, la narratrice prenant conscience de ce que sa vision d'elle-même est en fait déterminée par les clichés qui circulent sur les femmes et leur infériorité "naturelle". Christine de Pizan décrit une société allégorique, où la dame est une femme dont la noblesse est celle de l'esprit plutôt que de la naissance. L'ouvrage cite une série de figures féminines du passé que Christine de Pizan donne comme exemple de la façon dont les femmes peuvent mener une existence pleine de noblesse tout en apportant leur contribution à la société. Le Maître de la Cité des dames est un nom de convention désignant un enlumineur actif à Paris entre 1400 et 1415. Collaborateur de Christine de Pisan dans la réalisation de ses manuscrits, il doit son nom de convention des manuscrits de La Cité des dames qu'il a enluminés.

La magicienne Circé. Source : http://data.abuledu.org/URI/528c949d-la-magicienne-circe

La magicienne Circé

La magicienne Circé transformant les hommes en animaux, De claris mulieribus, de Boccace (1313-1375).

La philosophie et les sept arts libéraux. Source : http://data.abuledu.org/URI/530fb53e-la-philosophie-et-les-sept-arts-liberaux

La philosophie et les sept arts libéraux

Représentation de la philosophie et des arts libéraux, in "Hortus Deliciarum" de Herrad von Landsberg, aux alentours de 1180. La philosophie, figure principale, est surmontée de trois têtes identifiées comme étant l'Éthique, la Logique et la Physique. Elle tient dans la main droite une inscription où l'on peut lire "Omnis sapientia a Domino Deo est" (Toute sagesse vient du seigneur), phrase par laquelle débute le texte biblique de l'Ecclésiaste. Sept fontaines de sagesse s'en écoulent, correspondant aux allégories des sept arts libéraux : Grammaire, Rhétorique, Dialectique, Musique, Arithmétique, Géométrie et Astronomie. Dans le cercle central, se trouvent intégrés Socrate et Platon. À l'extérieur, placés au bas de l'image, quatre personnages sont en train d'écrire, chacun étant accompagné d'un oiseau noir perché sur l'épaule qui semble lui chuchoter à l'oreille. Il s'agit d'une allégorie de l'esprit mauvais qui inspire les écrits des auteurs païens. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hortus_deliciarum.

La Tour de Babel. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a6ce36-la-tour-de-babel

La Tour de Babel

La Tour de Babel, représentation dans Abraham Saur, Theatrum Urbium. Warhafftige Contrafeytung und Summarische Beschreibung fast aller vornemen und namhafftigen Stätten Schlössern und Klöster, Frankfurt : Richter, 1610.

Le banquet de Renaut de Montauban. Source : http://data.abuledu.org/URI/530678b7-le-banquet-de-renaut-de-montauban

Le banquet de Renaut de Montauban

Le banquet de Renaut de Montauban, légende des quatre fils Aymon. Renaut de Montauban, connu également sous le nom de Rinaldo di Montalbano, est dans la littérature le héros imaginaire d'une vieille chanson de geste française du XIIe siècle.

Le Canzoniere de Pétrarque. Source : http://data.abuledu.org/URI/5307767e-le-canzoniere-de-petrarque

Le Canzoniere de Pétrarque

Portrait de Laura Battiferri, vers 1550, tenant le Canzoniere de Pétrarque ouvert, par Bronzino (1503–1572), Palazzio Vecchio de Florence. Partagé entre l'amour profane - il confesse son vil penchant pour les femmes - et la conception médiévale de l'amour - Laure, comme Béatrice, devant lui montrer la voie qui conduit au salut - Pétrarque se réfugie dans le rêve et magnifie dans ses vers ce qui pourrait être la réalité. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9trarque.

Le chevalier de la Mort. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c4afe-le-chevalier-de-la-mort

Le chevalier de la Mort

Le chevalier de la Mort, Très Riches Heures du Duc de Berry.

Le conte de la bourgeoise de Bath. Source : http://data.abuledu.org/URI/5060ebb0-le-conte-de-la-bourgeoise-de-bath

Le conte de la bourgeoise de Bath

Première page du Conte de la Bourgeoise de Bath, manuscrit Ellesmere des contes de Canterbury de Chaucer.

Le dieu Odin. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a86fb-le-dieu-odin

Le dieu Odin

Représentation du dieu Odin et de ses corbeaux, manuscrit islandais du XVIIIème siècle "SÁM 66", conservé à l'Institut Árni Magnússon en Islande.

Le livre des Proffits champêtres - livre 8. Source : http://data.abuledu.org/URI/53067099-le-livre-des-proffits-champetres-livre-8

Le livre des Proffits champêtres - livre 8

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx : la chasse. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des Profits champêtres  - livre 5. Source : http://data.abuledu.org/URI/53066ee3-le-livre-des-profits-champetres-livre-5

Le livre des Profits champêtres - livre 5

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx : ce livre traite du travail des champs. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des Profits champêtres - 0. Source : http://data.abuledu.org/URI/53063af2-le-livre-des-profits-champetres-1

Le livre des Profits champêtres - 0

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), "Livre des prouffitz champestres et ruraulx" - prologue : L'auteur offre son livre au roi Charles V. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des Profits champêtres - livre 1. Source : http://data.abuledu.org/URI/53065a82-profits-champetres-2

Le livre des Profits champêtres - livre 1

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx -1 : Le premier livre parle des lieux habitables, des cours, des maisons, et des choses nécessaires pour la construction.

Le livre des Profits champêtres - livre 10. Source : http://data.abuledu.org/URI/530671e8-le-livre-des-profits-champetres-livre-10

Le livre des Profits champêtres - livre 10

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx : l'homme et le travail de la terre. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des Profits champêtres - livre 11. Source : http://data.abuledu.org/URI/53067255-le-livre-des-profits-champetres-livre-11

Le livre des Profits champêtres - livre 11

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx : la moisson. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des profits champêtres - Livre 2. Source : http://data.abuledu.org/URI/530668aa-le-livre-des-profits-champetres-livre-2

Le livre des profits champêtres - Livre 2

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx : le second livre traite de la nature des plantes et de toutes choses communes au labour des champs. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des Profits champêtres - livre 3. Source : http://data.abuledu.org/URI/53066d9c-le-livre-des-profits-champetres-livre-3

Le livre des Profits champêtres - livre 3

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx : le troisième livre traite des arbres et du labourage des champs. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des Profits champêtres - livre 4. Source : http://data.abuledu.org/URI/53066e1f-le-livre-des-profits-champetres-livre-4

Le livre des Profits champêtres - livre 4

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx : le second livre traite du jardinage. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des Profits champêtres - livre 6. Source : http://data.abuledu.org/URI/53066fa5-le-livre-des-profits-champetres-livre-6

Le livre des Profits champêtres - livre 6

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx : ce livre traite des liens entre la nature et le corps humain, et des bergers. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des Profits champêtres - livre 7. Source : http://data.abuledu.org/URI/5306701c-le-livre-des-profits-champetres-livre-7

Le livre des Profits champêtres - livre 7

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx : ce livre traite de l'élevage. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des Profits champêtres - livre 9. Source : http://data.abuledu.org/URI/53067128-le-livre-des-profits-champetres-livre-9

Le livre des Profits champêtres - livre 9

Pietro de Crescenzi (1230-1320?), Livre des prouffitz champestres et ruraulx : sylviculture. Bibliothèque de l'Arsenal Ms5064.

Le livre des sorciers Batak à Sumatra. Source : http://data.abuledu.org/URI/530cc2ee-le-livre-des-sorciers-batak-a-sumatra

Le livre des sorciers Batak à Sumatra

Le livre des sorciers Batak à Sumatra en Indonésie, Rijksmuseum de Leyde aux Pays-Bas.