Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Dessins et plans | Populations | Population -- Bases de données | Populations d'animaux | Mathématiques | Lapins | Arithmétique | Biologie des populations | Dispersion (botanique) | Dispersion | Géographie de la population | Microorganismes -- Dispersion | Gravure | Lièvres | Animaux -- Dispersion | Répartition | Démographie | Continents | Évolution (biologie) | Monde | ...
Équations proie-prédateur de Lotka-Volterra. Source : http://data.abuledu.org/URI/50bf7632-equations-proie-predateur-de-lotka-volterra

Équations proie-prédateur de Lotka-Volterra

Courbes d'évolution d'un système complexe, formé de deux espèces, proie et prédateur : équations de Lotka-Volterra. L'effectif des proies est x(t), celui des prédateurs y(t) . On retombe sur le cas précédent si y est nul. La quantité x(t)y(t) est une probabilité de rencontre, qui influe négativement sur une population (les proies), positivement sur l'autre (les prédateurs). À chaque instant, connaissant les populations en présence, on peut décrire la tendance. Ces deux équations sont couplées c'est-à-dire qu'il faut les résoudre ensemble. Mathématiquement, il faut les concevoir comme une seule équation d'inconnue le couple (x(t),y(t)) . Si l'effectif initial des populations est connu, l'évolution ultérieure est parfaitement déterminée. Elle se fait le long d'une des courbes d'évolution figurées ci-contre, qui laissent apparaître un comportement cyclique.

Évolution de la population mondiale depuis la préhistoire. Source : http://data.abuledu.org/URI/50706583-evolution-de-la-population-mondiale-depuis-la-prehistoire

Évolution de la population mondiale depuis la préhistoire

Estimation de l'évolution de la population mondiale depuis la Préhistoire jusqu'en 2000. Légende en anglais : "world population, billions" = population mondiale en billions ; BC = avant JC. ; AD = après JC.

La planète du bonheur. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e75d71-la-planete-du-bonheur

La planète du bonheur

Carte mondiale des pays du bonheur, selon les critères du HPI : L'indice de la planète heureuse (Happy Planet Index) est un indicateur économique alternatif au PIB. Créé par un "think tank" britannique, la "New Economics Foundation" (NEF), le HPI prend en compte le bien-être humain et les incidences sur l'environnement. Il classe 178 pays d'après 3 indicateurs : l’empreinte écologique, l’espérance de vie et le degré de bonheur des populations. Ainsi, ce classement donne une image très différente de la richesse et de la pauvreté des nations. C'est un indicateur d'efficience écologique.

Niveau d'Organisation et d'Intégration du Vivant. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b7f09c-niveau-d-organisation-et-d-integration-du-vivant

Niveau d'Organisation et d'Intégration du Vivant

Graphique représentant les différents niveaux d'organisation ou d'intégration du vivant. Il ne s'agit pas d'une hiérarchie, mais d'une présentation simplifiée, des niveaux étudiés par les biologistes et écologues : biosphère, biomes, paysages, écosystèmes, biocénoses, communautés, populations, individus, organes, cellules, molécules/ADN.

Répartition de la population mondiale par continent en 2007. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ccb03c-repartition-de-la-population-mondiale-par-continent-en-2007

Répartition de la population mondiale par continent en 2007

Répartition de la population mondiale par continent en 2007 par diagramme ciculaire. Asie : 60,5% ; Afrique : 14% ; Europe : 11,3% ; Amérique latine et Caraïbes : 8,6% ; Amérique du Nord : 5,1% ; Océanie : 0,5%. Les régions les plus développées représentent 18,3 % de la population en 2007 contre 81,7 % pour les régions les moins développées.

Taux d'accroissement de la population mondiale en 2011. Source : http://data.abuledu.org/URI/50706754-taux-d-accroissement-de-la-population-mondiale-en-2011

Taux d'accroissement de la population mondiale en 2011

Taux d'accroissement de la population en 2011 (données CIA).

Trois types de distribution de la population. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b7f4b2-trois-types-de-distribution-de-la-population

Trois types de distribution de la population

Les trois grands types de dispersion de la population. De haut en bas : la dispersion égale, la dispersion inégale et la dispersion insulaire. La distribution spatiale, en écologie, désigne l’arrangement spatial des organismes vivant dans leur milieu naturel. Elle peut aussi se définir comme la fluctuation spatiale de l’abondance des organismes dans leur aire de répartition1. Trois formes de dispersion sont généralement reconnues : égale, inégale et insulaire. La dispersion égale est celle où les organismes sont uniformément répartis dans l’espace. Les dispersions inégale et insulaire représentent les cas où les organismes ne sont pas uniformément répartis dans l’espace. La dispersion inégale donne une apparence d’arbitraire. Toutefois, les organismes sont très rarement dispersés arbitrairement dans un espace. Leur localisation est presque toujours étroitement influencée par divers facteurs biologiques et environnementaux. Dans la dispersion insulaire, les organismes forment des regroupements ou des îlots dans l’espace.

Inondation en 1886. Source : http://data.abuledu.org/URI/58b31054-inondation-en-1886

Inondation en 1886

Inondation en 1886, Die Gartenlaube.

La suite de Fibonacci. Source : http://data.abuledu.org/URI/5183e10c-la-suite-de-fibonacci

La suite de Fibonacci

Triangle de Pascal et suite de Fibonacci : La somme des diagonales ascendantes du triangle de Pascal forme la suite de Fibonacci. Leonardo Fibonacci (v. 1175-1250). Elle doit son nom à Leonardo Fibonacci, dit Leonardo Pisano, un mathématicien italien du XIIIe siècle qui, dans un problème récréatif posé dans un de ses ouvrages, le Liber Abaci, décrit la croissance d'une population de lapins : « Un homme met un couple de lapins dans un lieu isolé de tous les côtés par un mur. Combien de couples obtient-on en un an si chaque couple engendre tous les mois un nouveau couple à compter du troisième mois de son existence ? » Cette suite est fortement liée au nombre d'or, φ (phi). Ce nombre intervient dans l'expression du terme général de la suite. Inversement, la suite de Fibonacci intervient dans l'écriture des réduites de l'expression de φ (phi) en fraction continue : les quotients de deux termes consécutifs de la suite de Fibonacci sont les meilleures approximations du nombre d'or.

Les lapins de Fibonacci. Source : http://data.abuledu.org/URI/5183e1c6-les-lapins-de-fibonacci

Les lapins de Fibonacci

Croissance de population des lapins selon une suite de Fibonacci (Leonardo Fibonacci, v. 1175-1250). « Un homme met un couple de lapins dans un lieu isolé de tous les côtés par un mur. Combien de couples obtient-on en un an si chaque couple engendre tous les mois un nouveau couple à compter du troisième mois de son existence ? »

Variations de populations clinales en boucle. Source : http://data.abuledu.org/URI/525a6cd0-variations-de-populations-clinales-en-boucle

Variations de populations clinales en boucle

Les variations des populations interfécondes (ici représentées par des blocs de couleurs) le long d'une cline peuvent suivre une courbe, formant au final un anneau. Une variation clinale (ring species, « espèce en anneau ») est une série de populations voisines connectées dont les populations relativement apparentées peuvent se reproduire entre elles, mais au sein de laquelle il existe au moins deux populations « terminales » qui sont trop peu apparentées pour qu'il y ait inter-reproduction. C'est un cas particulier de cline systématique.