Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Pluies | Photographie | Météorologie | Dessins et plans | Temps (météorologie) | Parapluies | Gouttes | Afrique | Nuages | Pluviométrie | Précipitations (météorologie) | Casamance (Sénégal) | Radars météorologiques | Haute-Casamance (Sénégal) | Eaux pluviales | Imperméables | Gravure | Neige | Piétons | Verglas | ...
Arc-en-ciel. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232cf70-arc-en-ciel

Arc-en-ciel

Arc-en-ciel sous la pluie, de derrière une vitre d'immeuble.

Averse à Birmingham. Source : http://data.abuledu.org/URI/56549515-averse-a-birmingham

Averse à Birmingham

Averse à Birmingham.

Averse de pluie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232d042-averse-de-pluie-

Averse de pluie

Averse de pluie.

Averse de pluie en ville. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232c64b-averse-de-pluie-en-ville

Averse de pluie en ville

Tempête de pluie dans la capitale alsacienne au mois d'août 2010.

Averse de pluie en ville. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232ceaf-averse-de-pluie-en-ville

Averse de pluie en ville

Averse de pluie en ville dans une zone piétonnière.

Bruine et stratus bas. Source : http://data.abuledu.org/URI/5234a562-bruine-et-stratus-bas

Bruine et stratus bas

Bruine et stratus bas : La bruine, ou crachin, est une précipitation dont les gouttes d'eau paraissent presque flotter dans l'air grâce à leur petite taille (de 0,2 à 0,5 mm). Ces fines gouttelettes tombent très lentement. Le nuage où elles se forment est un stratus bas. La bruine est particulièrement fréquente dans les régions côtières. Elle est aussi courante dans les vallées d'altitude lors de la présence de fortes inversions de températures et de stratus. Les mouvements verticaux de l'air à l'intérieur de ces nuages ne sont pas assez forts pour leur permettre de se développer par collision, elles doivent donc croître surtout par condensation. C'est pour cela que les gouttelettes sont si petites.

Carte mondiale des précipitations. Source : http://data.abuledu.org/URI/52fe4ef5-carte-mondiale-des-precipitations-

Carte mondiale des précipitations

Carte mondiale des précipitations : du bleu clair au bleu foncé, 0-300 mm ; 300-500 mm ; 500-700 mm ; 700-1000 mm ; 1000-2100 mm ; 2100-4200 mm ; 4200-6301 mm ; 6301-8401 mm ; 8401-10501 mm. Source : Paul Augé, 1928.

Cumul de vingt-quatre heures de pluie par radar. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232e1fd-cumul-de-vingt-quatre-heures-de-pluie-par-radar

Cumul de vingt-quatre heures de pluie par radar

Accumulations de 24 heures estimées à partir du radar de Val d'Irène dans l'est du Québec, Canada. Remarquez les cônes sans données vers l'est et le sud-ouest qui sont dus à des montagnes bloquant le faisceau radar. On voit également une zone plus intense à la limite du radar qui est due à un rehaussement des retours par la bande brillante. Ce radar est opéré par Environnement Canada. La sortie radar est produite par le logiciel développé par l'Observatoire radar J.S. Marshall de l'Université McGill en collaboration avec EC.

Formation d'un front de pluie. Source : http://data.abuledu.org/URI/518bdae7-formation-d-un-front-de-pluie

Formation d'un front de pluie

Simulation de formation d'un front de pluie.

Formation de pluie par convection. Source : http://data.abuledu.org/URI/518bdbfd-formation-de-pluie-par-convection

Formation de pluie par convection

Simulation de formation de nuages de convection. La convection est un mode de transfert qui implique un déplacement de matière dans le milieu, par opposition à la conduction thermique ou à la diffusion de la matière. Ce phénomène physique très commun se produit dans de nombreux systèmes (casserole, atmosphère, manteau terrestre, étoile...) sous des formes diverses.

Gouttes de pluie sur l'herbe. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232c5b5-gouttes-de-pluie-sur-l-herbe

Gouttes de pluie sur l'herbe

Gouttes de pluie sur l'herbe.

Gouttes de pluie sur la route. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232c53c-gouttes-de-pluie-sur-la-route

Gouttes de pluie sur la route

Gouttes de pluie sur la route au Japon.

Jour de pluie en Haute-Casamance. Source : http://data.abuledu.org/URI/5518f424-jour-de-pluie-en-haute-casamance

Jour de pluie en Haute-Casamance

Jour de pluie à Kounkané, région de Kolda en Haute-Casamance, Sénégal.

L'ondée en 1901. Source : http://data.abuledu.org/URI/551926a1-l-ondee-en-1901

L'ondée en 1901

L'ondée inattendue et la fuite générale en 1901, par Félix Vallotton (1865-1925).

Ombre pluviométrique. Source : http://data.abuledu.org/URI/518bf534-ombre-pluviometrique

Ombre pluviométrique

Schéma non légendé de l'ombre pluviométrique.

Orage dans la rue en 1922. Source : http://data.abuledu.org/URI/555854c3-orage-dans-la-rue-en-1922

Orage dans la rue en 1922

Orage dans la rue en 1922, par Jean-Émile Laboureur, graveur français.

Panache Petitgris - 21. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f98b98-panache-petitgris-21

Panache Petitgris - 21

Beatrix Potter, Panache Petitgris rentrent au nid sous un parapluie.

Pluie dans un parc. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232c6c6-pluie-dans-un-parc

Pluie dans un parc

Pluie dans un parc.

Pluie dans une forêt de chênes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5138e2ac-pluie-dans-une-foret-de-chenes

Pluie dans une forêt de chênes

Pluie dans une forêt de chênes, 1891, par le peintre paysagiste russe Ivan Shishkin (1831–1898) : un couple de promeneurs sous un parapluie.forêt

Pluie sur la Seine. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232cdfe-pluie-sur-la-seine

Pluie sur la Seine

Pluie sur l'estuaire de la Seine au Havre.

Randonnée pédestre sous la pluis. Source : http://data.abuledu.org/URI/51019ae5-randonnee-pedestre-sous-la-pluis

Randonnée pédestre sous la pluis

Randonnée pédestre sous la pluie en imperméable.

Risque de pluie. Source : http://data.abuledu.org/URI/539a2643-risque-de-pluie

Risque de pluie

Panneau de signalisation dans le Parc du jardin du lac de Kuala Lumpur en Malaisie.

Saison des pluies en Casamance. Source : http://data.abuledu.org/URI/5518f2a3-saison-des-pluies-en-casamance

Saison des pluies en Casamance

Saison des pluies à Kolda (Casamance, Sénégal).

Saison des pluies en Casamance. Source : http://data.abuledu.org/URI/5518f325-saison-des-pluies-en-casamance

Saison des pluies en Casamance

Saison des pluies à Kolda (Casamance, Sénégal).

Saison des pluies en Haute-Casamance. Source : http://data.abuledu.org/URI/5518f387-saison-des-pluies-en-haute-casamance

Saison des pluies en Haute-Casamance

Saison des pluies à Kounkane en Haute-Casamance (Sénégal).

Super-réfraction de radar météorologique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232e4e2-superrefraction-de-radar-meteorologique

Super-réfraction de radar météorologique

Effet de la super-réfraction dans une atmosphère non standard sur le faisceau radar qui peut voir au-delà de l'horizon car le faisceau se recourbe vers le sol (ex. inversion de température) et qui peut noter des précipitations sous l'horizon. Il arrive souvent que des inversions de températures se produisent à bas niveau par refroidissement nocturne sous un ciel clair, ou en altitude par subsidence. Également, l'humidité peut être capturée près du sol et diminuer rapidement avec l'altitude dans une goutte froide sous un orage, en situation du passage d'air chaud sur de l'eau froide, ou dans une inversion de température. Ces différents cas changent la stratification de l'air. L'indice de réfraction diminue alors plus rapidement que la normale dans la couche en inversion de température ou d'humidité ce qui fait recourber le faisceau radar vers le bas. Si l'inversion est près du sol, le faisceau frappe celui-ci à une certaine distance du radar puis retourne vers ce dernier. Comme le traitement radar s'attend à un retour d'une certaine hauteur, il place erronément l'écho en altitude. Ce type de faux échos est facilement repérable, s'il n'y a pas de précipitations, en regardant une séquence d'images. On y voit dans certains endroits des échos très forts qui varient d'intensité dans le temps mais sans changer de place. De plus, il y a une très grande variation d'intensité entre points voisins. Comme cela se produit le plus souvent en inversion nocturne, le tout commence après le coucher du soleil et disparait au matin. L'extrême de ce phénomène se produit quand l'inversion est si prononcée (et sur une mince couche) que le faisceau radar devient piégé dans la couche comme dans un guide d'onde. Il rebondit plusieurs fois au sol avant de revenir au radar. Ceci crée des échos de propagation anormale en bandes concentriques multiples. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Radar_m%C3%A9t%C3%A9orologique

Taille des gouttes d'eau. Source : http://data.abuledu.org/URI/518bd5f6-taille-des-gouttes-d-eau

Taille des gouttes d'eau

Différentes tailles des gouttes de pluie : A) En réalité, les gouttes d'eau n'ont pas la forme 'classique' ; B) Les gouttes très petites sont presque sphériques ; C) Le dessous des gouttes plus grandes s'aplatit par la résistance de l'air, et donne l'apparence d'un petit pain de hamburger ; D) Les grandes gouttes ont beaucoup de résistance à l'air, ce qui les rend instables ; E) Les gouttes très grandes sont divisées par la résistance de l'air.

Type de précipitations dans un blocage air froid. Source : http://data.abuledu.org/URI/518bdf78-type-de-precipitations-dans-un-blocage-air-froid

Type de précipitations dans un blocage air froid

Types de précipitations qui surviennent lors d'un blocage d'air froid (neige, grésil, pluie verglaçante, pluie) selon la structure thermique (bleu sous zéro degré Celsius et rouge au-dessus).

Types de précipitations dans un blocage d'air froid. Source : http://data.abuledu.org/URI/5234a46d-types-de-precipitations-dans-un-blocage-d-air-froid

Types de précipitations dans un blocage d'air froid

Types de précipitations qui surviennent lors d'un blocage d'air froid. Effet du passage de flocons de neige à travers des couches chaudes (rouge) et froides (bleu) de différentes épaisseurs ; de gauche à droite : neige, grésil, pluie verglaçante, pluie. Le grésil est généralement une période transitoire entre la neige et la pluie verglaçante. Il indique une situation dangereuse en altitude puisque qu'on y retrouve des gouttes de pluie surfondue qui peuvent geler au contact d'un aéronef et causer du givre. Au sol, ce type de grésil est en général peu dangereux bien que glissant. Cependant, comme il est très dense, il est très difficile de l'enlever à la pelle, surtout si les accumulations sont importantes au sol.

Une oie et sa couvée. Source : http://data.abuledu.org/URI/515f522a-une-oie-et-sa-couvee

Une oie et sa couvée

Une oie protègeant ses petits contre la pluie. Les oisons sont couverts d'un duvet qui, à l'inverse des plumes de leur mère, n'est pas imerméable à l'eau.

La Rivière-des-Pluies au pont Desbassyns. Source : http://data.abuledu.org/URI/5276c2e1-la-riviere-des-pluies-au-pont-desbassyns

La Rivière-des-Pluies au pont Desbassyns

Vue de la Rivière des Pluies depuis le pont Desbassyns, à La Réunion. Elle donne son nom à un quartier de Sainte-Marie qui le surplombe, habité par de nombreuses personnes travaillant dans le chef-lieu. La Rivière des Pluies est franchie par cinq ponts, d'amont en aval : Un pont portant une canalisation. Le pont Desbassyns, un pont routier portant la route départementale 45. Le pont Neuf, un pont routier portant la route nationale 102. Un pont routier portant la route nationale 6, le plus récent. Un pont routier portant la route nationale 2.