Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Pays basque | Dessins et plans | Photographie | Blasons | Basque (langue) | Armoiries | Cartes | Navires | Pays basque (Espagne) | Pyrénées (ouest) | Bidart (Pyrénées-Atlantiques) | Drapeaux | Points cardinaux | Signalisation urbaine | Navarre (Espagne) | Cartes topographiques | Falaises | Folklore | Humour | Pays basque (Pyrénées-Atlantiques) | ...
Ainhoa au Pays Basque. Source : http://data.abuledu.org/URI/5573f31e--ainhoa-pays-basque-

Ainhoa au Pays Basque

Bastide-rue d'Ainhoa (Pays Basque) le 1er janvier.

Arrivée des marchandes de sardines à Bayonne en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/533c5a47-arrivee-des-marchandes-de-sardines-a-bayonne-en-1852

Arrivée des marchandes de sardines à Bayonne en 1852

Arrivée des marchandes de sardines à Bayonne en 1852, Fonds Ancely (1876-1946), Bibliothèque de Toulouse.

Blason de Bidart. Source : http://data.abuledu.org/URI/528015f1-blason-de-bidart

Blason de Bidart

Blason de Bidart au Pays Basque. Blasonnement : parti, au premier de sinople à une falaise d'argent sommée d'un phare d'or enflammé de gueules, soutenue d'une champagne ondée d'argent, au second de gueules à un navire de face d'or, mâté du même, à la voile d'argent chargée d'une croix basque de sable, le mât portant une flamme de sinople, soutenue d'une champagne ondée d'argent, à la vergerette d'or accostée de billettes du même brochant sur la partition.

Blason de Bidart. Source : http://data.abuledu.org/URI/5280189f-blason-de-bidart

Blason de Bidart

Céramique ornant un des murs de la mairie de Bidart portant les armes de la ville depuis 1958 : BIDARTEAN ZUZENA OHENA. Blasonnement : Parti, au premier, de sinople au rocher d'argent mouvant du flanc dextre sommé d’une tour d’or ajourée et enflammée de gueules ; au deuxième, de gueules au bateau d'or mouvant de face, la voile d'argent chargée d'une croix basque de sable, le tout des deux parties posé sur une mer d’argent ; à la vergette d'or brochant sur la partition accostée à chaque flanc de cinq billettes du même. Le blasonnement définitif fut adopté par le conseil municipal le 3 mars 1958 avec l'ajout d'ornements extérieurs : L’écu sommé de deux ondes d’argent dans lesquelles plonge un grand harpon de sable en pal, passant sous l’écu et le listel bordant en pointe cet écu. L'anneau du harpon en chef retenant un cordage d’or dont les entrelacs forment à dextre la lettre majuscule anglaise B contournée, puis passe sous l’écu pour former à senestre la même lettre B. Le cordage retenant le listel d’argent chargé de la devise basque « bidartean zuzena onena » (parmi les chemins, le plus droit est le meilleur).

Blason de la ville Ascain. Source : http://data.abuledu.org/URI/52801481-blason-de-la-ville-ascain

Blason de la ville Ascain

Blason de la ville Ascain. Blasonnement : d'or à un chêne de sinople terrassé du même, fruité d'or, fûté au naturel et à un sanglier de sable brochant sur le fût ; à la bordure de gueules chargée de huit flanchis d'or

Blason de la ville d'Urt. Source : http://data.abuledu.org/URI/52802756-blason-de-la-ville-d-urt

Blason de la ville d'Urt

Blason de la ville d'Urt (Pyrénées-Atlantiques). Blasonnement : D'azur, au pont à trois arches de gueules maçonné de sable, accompagné en pointe de deux saumons nageant l'un sur l'autre, celui de la pointe contourné, et en chef d'une étoile, tous d'argent.

Blason de la ville de Biriatou. Source : http://data.abuledu.org/URI/5280196c-blason-de-la-ville-de-biriatou

Blason de la ville de Biriatou

Blasonnement : Coupé mi-parti en chef, au premier d'or à un lion de gueules tenant en sa patte dextre un dard du même péri en barre, parti d'azur à une fleur de lys d'or,au deuxième de gueules à la rose des vents d'argent bordée d'or aux pointes d'or et de sable, l'aiguille d'azur brochant en barre la pointe en bas,

Blason de la ville de Came. Source : http://data.abuledu.org/URI/52801b5d-blason-de-la-ville-de-came

Blason de la ville de Came

Armoiries de la ville de Came (Akamarre en basque) en Pyrénées-Atlantiques arrosée par la Bidouze, affluent de l'Adour. Blasonnement : écartelé au premier de sinople à un épi de maïs d'or feuillé du même, au deuxième d'or à une chaise de sable, au troisième d'or à une rivière cousue d'argent en fasce soutenant une barque voguante de sable et au chef ondé d'azur, au quatrième de sinople à une gerbe de blé cousu de sable. L'activité est principalement agricole mais plusieurs entreprises de fabrication de meubles sont implantées sur la commune. Huit artisans, fabricants de meubles et de chaises en bois, composent l'association des Chaisiers de Came.

Blason de la ville de Ciboure. Source : http://data.abuledu.org/URI/52801c96-blason-de-la-ville-de-ciboure

Blason de la ville de Ciboure

Ciboure partage avec Saint-Jean-de-Luz la baie du même nom, sur le golfe de Gascogne. En fait, les deux ports ne forment qu'une seule agglomération. Blasonnement : coupé d'argent et d'une mer haussée d'azur, au cheval gai contourné d'argent brochant sur le fût au naturel d'un chêne écimé de sinople, fruité d'or et posé sur une terrasse cousue de sinople, le chêne est accosté de deux vaisseaux au naturel, celui de senestre flottant sur la mer et celui de dextre brochant sur la mer.

Blason de la ville de Saint-Just-Ibarre. Source : http://data.abuledu.org/URI/52801f01-blason-de-la-ville-de-saint-just-ibarre

Blason de la ville de Saint-Just-Ibarre

Blason de la ville de Saint-Just-Ibarre (Donaixtiar). Blasonnement : écartelé au premier d'azur au pèlerin marchant vêtu et capuchonné, le tout d'argent, s'appuyant de la main senestre sur un bourdon de sable à la gourde d'argent, cantonné en chef à senestre d'une coquille d'or et à dextre d'un cœur croisé le tout du même, au deuxime d'or à une montagne de sinople montante d'une rivière d'argent en pointe, au troisième d'or au hêtre arraché de sinople fruité d'or et futé au naturel, au quatrième d'azur à une brebis passante au naturel accornée d'or posée en pointe et une palombe volante d'argent posée en chef. L'ancienne chapelle de Saint-Jacques, au lieu-dit Donaïki, date du XVIIIe siècle constituait une étape sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Blason de la ville de Saint-Pierre-d'Irube. Source : http://data.abuledu.org/URI/52802638-blason-de-la-ville-de-saint-pierre-d-irube

Blason de la ville de Saint-Pierre-d'Irube

Blason de la ville de Saint-Pierre-d'Irube, Hiriburutar. Blasonnement : d'or au chevron d'azur chargé de trois coquilles de limaçons du champ, accompagné en pointe d'une hydre de sinople à quatre têtes lampassées de gueules dont l'une est en partie tranchée et ensanglantée de gueules, et en chef de deux canons adossés de sable.

Carte ancienne des dialectes basques. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc7bb6-carte-ancienne-des-dialectes-basques

Carte ancienne des dialectes basques

Ancienne carte des dialectes basques : classification, aujourd'hui périmée, établie au XIXe siècle par Louis Lucien Bonaparte.

Carte des provinces basques espagnoles. Source : http://data.abuledu.org/URI/527fecf9-carte-des-provinces-basques-espagnoles

Carte des provinces basques espagnoles

Carte des sept provinces basques espagnoles légendée en basque.

Carte du Pays Basque et du Béarn. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc760a-carte-du-pays-basque-et-du-bearn

Carte du Pays Basque et du Béarn

Carte du Pays Basque et du Béarn : arrondissements et cantons.

Carte du Pays Basque français légendée en basque. Source : http://data.abuledu.org/URI/527fefb4-carte-du-pays-basque-francais-legendee-en-basque

Carte du Pays Basque français légendée en basque

Carte topographique légendée en basque du Pays Basque Nord.

Carte légendée des sept provinces du Pays Basque. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc7a97-carte-legendee-des-sept-provinces-du-pays-basque

Carte légendée des sept provinces du Pays Basque

Carte légendée des sept provinces du Pays Basque : Araba, Bizkaia, Gipuzkoa, Lapurdi, Nafarroa Beherea, Zuberoa, Nafarroa.

Carte muette du Pays Basque. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc6365-carte-muette-du-pays-basque

Carte muette du Pays Basque

Carte muette du Pays Basque.

Carte touristique ancienne du Pays Basque. Source : http://data.abuledu.org/URI/527ff06e-carte-touristique-ancienne-du-pays-basque

Carte touristique ancienne du Pays Basque

Carte touristique ancienne du Pays Basque.

Danseur basque d'Aurresku. Source : http://data.abuledu.org/URI/527fe715-danseur-basque-d-aurresku

Danseur basque d'Aurresku

Danseur basque d'Aurresku, avec les txistulariak et tambourins au fond, et les officiels sur l'estrade, devant la paroisse de San Pío, à Durango (Biscaye).

Drapeau de Saint-Pierre and Miquelon. Source : http://data.abuledu.org/URI/52802c2b-drapeau-de-saint-pierre-and-miquelon

Drapeau de Saint-Pierre and Miquelon

Drapeau de Saint-Pierre and Miquelon : L'ikkurina figure – à côté des drapeaux de Bretagne et de Normandie – sur le drapeau (non-officiel par ailleurs) de Saint-Pierre-et-Miquelon, pour rappeler l'héritage culturel de cette île marquée par le passage des marins basques. D'après Alfred Znamierowski, le bleu représente l'Océan Atlantique et le bateau rappelle le découvreur français Jacques Cartier, qui est arrivé en 1535. Les emblèmes réunis dans la frange verticale rappellent que les colons arrivèrent du Pays Basque, de Bretagne et de Normandie.

Fresque murale basque. Source : http://data.abuledu.org/URI/52802dfa-fresque-murale-basque

Fresque murale basque

La langue est notre seul espace de liberté (Euskara da gure territorio libre bakarra), inscription murale basque à Mondragon, Gipuzkoa.

Fronton de pelote basque à Bidart. Source : http://data.abuledu.org/URI/527fee84-fronton-de-pelote-basque-a-bidart

Fronton de pelote basque à Bidart

Fronton de pelote basque à Bidart.

Horloge d'Espelette en pays basque. Source : http://data.abuledu.org/URI/529a3c1b-horloge-d-espelette-en-pays-basque

Horloge d'Espelette en pays basque

Mendionde, Pyrénées Atlantiques, quartier Lekorne, église du XVIème siècle, horloge provenant d'Espelette. Etchegaray.

L'ours des ioaldunak. Source : http://data.abuledu.org/URI/527fead1-l-ours-des-ioaldunak

L'ours des ioaldunak

L'ours des ioaldunak (artza), carnaval des sonnailles à Ituren (Navarre).

La journée de la Navarre à Baïgorri. Source : http://data.abuledu.org/URI/52802f93-la-journee-de-la-navarre-a-baigorri

La journée de la Navarre à Baïgorri

Drapeaux basques et de la Navarre au-dessus des géants du Carnaval 2007 : Nafarroako eguna à Baigorri. Le mois d'avril est le mois culturel de Baigorri, le point d'orgue de cet événement traditionnel se situe le dernier dimanche de ce mois avec Nafarroaren Eguna (la journée de la Navarre). C'est le jour où se retrouvent des dizaines de danseurs, de musiciens, d'artistes en tous genres, ainsi que plusieurs milliers de Basques des deux côtés de la frontière administrative.

Panneau de signalisation bilingue. Source : http://data.abuledu.org/URI/527fee04-panneau-de-signalisation-bilingue

Panneau de signalisation bilingue

Panneau de signalisation bilingue basque et français à Saint-Pée-sur-Nivelle.

Répartition des dialectes basques en 2008. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc5465-repartition-des-dialectes-basques-en-2008

Répartition des dialectes basques en 2008

Répartition des dialectes basques en 2008 par Koldo Zuazo : en vert, dialecte occidental ; en rouge, dialecte central ; en bleu, dialecte navarrais ; en orange, dialecte navarro-labourdin ; en vert clair, dialecte souletin ; en gris, zones hispanophones qui étaient bascophones au XIXe siècle (selon la carte de Louis-Lucien Bonaparte).

Signalisation bilingue à Ascain. Source : http://data.abuledu.org/URI/5280151c-signalisation-bilingue-a-ascain

Signalisation bilingue à Ascain

Signalisation bilingue basque et française à Ascain.

Thermes de Cambo-les-Bains au Pays Basque. Source : http://data.abuledu.org/URI/5573f56e--thermes-de-cambo-les-bains-pays-basque-

Thermes de Cambo-les-Bains au Pays Basque

Les Thermes de Cambo-les-Bains (Pays Basque) le 1er janvier.

Drapeau du pays Basque. Source : http://data.abuledu.org/URI/52802aec-drapeau-du-pays-basque

Drapeau du pays Basque

Le drapeau basque ou ikurriña (également orthographié ikurrina) est considéré et utilisé de façon informelle comme symbole national par les Basques et pour les régions du Pays basque (Euskal Herria). Il est aujourd'hui le drapeau officiel de la communauté autonome du Pays Basque (Euskadi) en Espagne depuis le statut d'autonomie de 1979. Son utilisation officielle dans la communauté de Navarre est sujet à polémiques, puisqu'elle a été interdite par la loi des Symboles de Navarre en 2003. Au Pays basque français, même s'il n'a pas de caractère officiel, son utilisation par les institutions est relativement courante. L’ikurrina fut créé en 1894 par les frères Luis et Sabino Arana, ce dernier étant fondateur du Parti nationaliste basque. Il a tout d'abord été conçu pour représenter la province de Biscaye, puis a été adopté comme drapeau du gouvernement d’Euskadi en 1936.

Girouette basque. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d62263-girouette-basque

Girouette basque

Itxassou, girouette : un homme fait sa sieste dans un hamac.

Image satellite du Pays Basque au sud de l'Adour. Source : http://data.abuledu.org/URI/527ff10e-image-satellite-du-pays-basque-au-sud-de-l-adour

Image satellite du Pays Basque au sud de l'Adour

Image satellite du Pays Basque au sud de l'Adour légendée en basque.

Randonneurs dans le parc de Gorbeia. Source : http://data.abuledu.org/URI/522a5b91-randonneurs-dans-le-parc-de-gorbeia

Randonneurs dans le parc de Gorbeia

Randonneurs dans le parc de Gorbeia au pays Basque.

Tomoe japonais. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c652a0-tomoe-japonais

Tomoe japonais

Un tomoe 巴 est un antique symbole héraldique du Japon en forme de magatama. Une forme courante est le mitsu tomoe, formée de trois magatama en spirale. C'en fait un tourbillon ou vortex avec trois branches tournées vers la droite ou vers la gauche. La croix basque, ou lauburu est semblable au tomoe. C'est également le cas de la spirale celtique du triskel.