Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Automates (jouets) | Musées | La Rochelle (Charente-Maritime) | Automates | Vaud (Suisse) | Horloges à automates | Métros | Dix-huitième siècle | Humour | Circulation urbaine | Temps -- Mesure | Dessins et plans | Jouets | Élégance | Victoria and Albert museum | Lapins | Savants hongrois | Aristocratie | Robots mobiles | ...
Automate catalan de l'homme-but. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ecc079-automate-catalan-de-l-homme-but

Automate catalan de l'homme-but

Automate catalan de l'homme-but (Home pilota), du Musée de Jouets de Verdú en Catalogne.

Automate contorsionniste. Source : http://data.abuledu.org/URI/59370534-automate-contorsionniste

Automate contorsionniste

Automate contorsionniste, musée des Arts et Métiers de Paris.

Automate de Pierrot. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec67d2-automate-de-pierrot

Automate de Pierrot

Automate de Pierrot, Centre International de la Mécanique d'Art, Sainte-Croix (Vaud, Suisse).

Automate du joueur de flûte en 1840. Source : http://data.abuledu.org/URI/593704c9-automate-du-joueur-de-flute-en-1840

Automate du joueur de flûte en 1840

Détail de l'automate du "joueur de flûte" de Innocenzo Manzetti de 1840, exposé à la Maison de Mosse de Avise (AO), Italie, dans l'expo "Au fil des ondes: 150 ans de télécommunications en Vallée d'Aoste", 9 - 17 Avril 2011.

Automate japonais. Source : http://data.abuledu.org/URI/5937033e-automate-japonais

Automate japonais

Serveuse de thé, automate japonais de Shobei Tamaya, 1796, National Museum of Nature and Science, Tokyo, Japon.

Automate japonais Karakuri. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ecc1c3-automate-japonais-karakuri

Automate japonais Karakuri

Automate japonais Karakuri, circa 1800. Les karakuri ningyō sont des poupées mécaniques ou automates fabriqués au Japon du XVIIe siècle au XIXe siècle. Le mot karakuri signifie « mécanisme » ou « astuce ». En japonais, ningyō est écrit en deux caractères séparés qui signifient « personne » et « forme ». Il peut être traduit par marionnette, mais aussi par poupée ou effigie. Les mouvements de la poupée constituent une forme de divertissement.

Cuirasse d'automate. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ecbda0-cuirasse-d-automate

Cuirasse d'automate

Cuirasse du XVIème siècle ayant appartenu à un automate d'accueil "Complimentarius" situé à l'entrée du siège de l'ancienne guilde des commerçants de Brême (Focke-Museum).

Horloge astronomique de Besançon. Source : http://data.abuledu.org/URI/533bd8ac-horloge-astronomique-de-besancon

Horloge astronomique de Besançon

L'Horloge astronomique de la cathédrale Saint-Jean de Besançon est une horloge astronomique considérée comme un chef-d'œuvre du genre, construite par Auguste-Lucien Vérité au XIXe siècle, célèbre maître horloger de Beauvais en Picardie (concepteur de l'horloge astronomique de Beauvais de la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais entre 1865 et 1868). L'horloge de Vérité est composée de 30 000 pièces mécaniques et présente 122 indications toutes interdépendantes dont : heures, dates, saisons, durée du jour et de la nuit, heures à 20 endroits du monde, nombres d'éclipses lunaires et solaires, signes zodiacaux, date de Pâques (épacte), dates et heures des marées, heure solaire, solstice... Cette horloge astronomique est animée par de nombreux automates et chorégraphies mécaniques et animations du système solaire déclenchées en fonction du calendrier et de l'horaire. L'horloge est dans une pièce prévue à cet effet, dans la tour de la cathédrale. Elle peut être visitée tous les jours, en visite guidée exclusivement, aux heures où les animations mécaniques sont les plus spectaculaires. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Horloge_astronomique_de_Besan%C3%A7on

L'automate de Burgos. Source : http://data.abuledu.org/URI/529b0f1d-l-automate-de-burgos

L'automate de Burgos

L'automate Papamoscas de la Cathédrale de Burgos. Toutes les heures, il sonne la cloche du bras droit et ouvre la bouche. Mécanisme du XVIIIème siècle. Il est 18h33.

L'automate du canard de Vaucanson. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec98d4-l-automate-du-canard-de-vaucanson

L'automate du canard de Vaucanson

L'automate du canard mécanique de Jaques de Vaucanson (1738, France). Il commence par réparer les horloges et les montres de son quartier à Grenoble. Il tente de reproduire mécaniquement les principales fonctions de l’organisme humain, encouragé par les chirurgiens Claude-Nicolas Le Cat et François Quesnay qui souhaitent de cette façon mieux comprendre ces fonctions. À partir de 1733 ou 1735 et jusqu’en 1737 ou 1738, il construit son premier automate, le flûteur automate, qui joue de la flûte traversière. Il semblait être grandeur nature, habillé en sauvage et jouant assis sur un rocher. Son deuxième automate est lui aussi un joueur de flûte et de tambourin, de taille humaine, habillé en berger provençal. Mais son instrument, un galoubet, est plus complexe à utiliser. Il construit ensuite son automate le plus sophistiqué : un canard digérateur, exposé en 1744 au Palais-Royal, qui peut manger et digérer, cancaner et simuler la nage.

L'automate du joueur d'échecs. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec9e73-l-automate-du-joueur-d-echecs

L'automate du joueur d'échecs

Kempelen a l'idée de construire son automate de joueur d'échecs, dit le "Turc mécanique" après avoir assisté à un spectacle de magie de François Pelletier à la cour de l'Impératrice d'Autriche Marie-Thérèse, au château de Schönbrunn. Après le spectacle, Kempelen promet à Pelletier de revenir au château avec une invention dépassant sa magie. Le résultat de ce défi fut l'« Automate joueur d'échecs » connu par la suite sous le nom de « Turc mécanique » ou plus simplement « Turc ». La machine contient un mannequin à taille humaine constitué d'une tête et d'un torse, avec des yeux gris et une barbe noire, portant une robe à la turque et un turban, ce qui constitue selon le journaliste et auteur Tom Standage « le costume traditionnel d'un magicien ou d'un sorcier oriental ». Son bras gauche tient une longue pipe, le droit repose sur le haut d'un large meuble mesurant environ 110 cm de long, 60 cm de large et 75 cm de haut. Sur le meuble était placé un échiquier d'environ 50 cm de côté. L'avant du meuble comportait trois portes, une ouverture, et un tiroir qui pouvait être ouvert pour révéler un jeu d'échecs rouge et blanc en ivoire. Illustration du fonctionnement du Turc : les différentes parties étaient actionnées par un opérateur humain via un mécanisme. Cette illustration est inexacte, basée sur les calculs de Racknitz, et montre un agencement impossible au vu des dimensions réelles de l'automate. L'intérieur de la machine était très complexe, et conçu pour tromper ceux qui voulaient l'observer. Une fois ouvertes sur la gauche, les portes du meuble révélaient de nombreux engrenages similaires au mécanisme d'une horloge. Cette partie était conçue de telle manière qu'en ouvrant aussi les portes arrière du meuble, on pouvait voir à travers la machine.

Lapin géant dévorant un astronaute. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec9429-lapin-geant-devorant-un-astronaute

Lapin géant dévorant un astronaute

Sculpture en métal à manivelle de Bill Reid, 2004 : lapin géant dévorant un astronaute, inspiré par l'automate musical du Tigre de Tipu (V&A Museum à Londres). Hauteur 99 cm.

Le lapin Nabaztag. Source : http://data.abuledu.org/URI/530523ff-le-lapin-nabaztag

Le lapin Nabaztag

Nabaztag, objet communicant représentant un lapin (« nabaztag », « նապաստակ », est un mot arménien qui peut être traduit par « lièvre »). Le Nabaztag émet des messages vocaux ou lumineux et peut également remuer les oreilles. Il mesure vingt-trois centimètres de hauteur (seize centimètres sans les oreilles), il pèse quatre cent dix-huit grammes, il se connecte à internet par Wi-Fi 802.11b/g. Le Nabaztag consomme approximativement sept watts en activité (lumières, haut-parleur et oreilles). De nombreuses applications permettent de contrôler son Nabaztag sur les smartphones. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_Bolo

Le ring des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/5388dfc9-le-ring-des-automates

Le ring des automates

Ring des boxeurs, Musée des Automates du Tibidabo près de Barcelone en Catalogne.

Le robot de Léonard de Vinci. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ecc46c-le-robot-de-leonard-de-vinci

Le robot de Léonard de Vinci

Modèle de robot, basé sur des croquis de Léonard de Vinci (exposition à Berlin en 2005). Le premier exemple d’un robot de forme humaine fut donné par Léonard de Vinci en 1495. Ses notes à ce sujet recélaient des croquis montrant un cavalier muni d’une armure qui avait la possibilité de se lever, bouger ses membres tels que sa tête, ses pieds et ses mains. Le plan était probablement basé sur ses recherches anatomiques compilées dans l’homme vitruvien. On ne sait pas s’il a tenté de construire ce robot.

Mécanisme d'un automate japonais. Source : http://data.abuledu.org/URI/529b1101-mecanisme-d-un-automate-japonais

Mécanisme d'un automate japonais

Karakuri serveur de thé, avec mécanisme, XIXe siècle. Musée national de la nature et des sciences de Tokyo. Les karakuri ningyō sont des poupées mécaniques ou automates fabriqués au Japon du XVIIe siècle au XIXe siècle. Le mot karakuri signifie « mécanisme » ou « astuce ». En japonais, ningyō est écrit en deux caractères séparés qui signifient « personne » et « forme ». Il peut être traduit par marionnette, mais aussi par poupée ou effigie. Les mouvements de la poupée constituent une forme de divertissement.

Orchestre d'automates catalans. Source : http://data.abuledu.org/URI/59370433-orchestre-d-automates-catalans

Orchestre d'automates catalans

Orchestre d'automates catalans, Musée de la musique de Barcelona, Espagne.

Parties fonctionnelles d'une machine automatisée. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e520a2-parties-fonctionnelles-d-une-machine-automatisee

Parties fonctionnelles d'une machine automatisée

Un mécanisme est un ensemble de pièces dont au moins une est mobile par rapport aux autres. Le but d'un mécanisme est de réaliser un mouvement tout en effectuant un effort, soit essentiellement : saisir un objet et le déplacer ou déformer de la matière (fabrication, marquage). Le mécanisme agit sur un objet, éventuellement sur une personne ou un animal (par exemple dans le cas d'un véhicule, d'un ascenseur). Un tel système comporte : A) une partie commande (PC) : 1) pupitre de commande et de contrôle : c'est l'interface avec l'utilisateur, il comprend des moyens d'action (manivelles, manettes, pédales, boutons, volants, …) et de contrôle (voyants, cadrans) ; il peut s'agir d'un ordinateur. 2) automate : tout ou partie des opérations peut s'effectuer sans l'intervention d'une personne, 3) sécurités : évite l'accident ; B) une partie opérative (PO) : 1) effecteurs : ce sont les pièces qui agissent sur l'objet, 2) guidage : ce sont les pièces qui assurent que l'effecteur suit bien le mouvement prévu, comme les rails (déplacement en translation), les charnières (pivotement), … 3) actionneurs : ce sont les pièces qui provoquent le mouvement : moteurs, vérins, … 4) capteurs : ce sont les pièces qui renseignement la partie commande et permettent la régulation : détecteurs de position, de mouvement, thermomètre, … Source : http://fr.wikiversity.org/wiki/M%C3%A9canique_pour_l%27enseignement_technique_industriel/Notions_de_m%C3%A9canisme_et_de_structure.

Réveil roulant. Source : http://data.abuledu.org/URI/5343a180-reveil-roulant

Réveil roulant

Réveil roulant ; il est 6h16. Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Clocky

Spectacle de rue à Bordeaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/55a4c4f3-spectacle-de-rue-a-bordeaux

Spectacle de rue à Bordeaux

Spectacle de rue à Bordeaux, automates humains, lundi 13 juillet 2015, rue Sainte-Catherine.

Voiture automate. Source : http://data.abuledu.org/URI/51604955-voiture-automate

Voiture automate

Une voiture automate, ou voiture autonome, est une voiture capable de rouler automatiquement et en toute autonomie dans le trafic réel et sur une infrastructure non spécifique sans l'intervention d'un être humain. C'est une application typique du domaine de la robotique mobile.

Accueil au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58221d45-accueil-au-musee-des-automates

Accueil au musée des automates

Accueil, au musée des automates de La Rochelle-17.

Affiches du métro parisien au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58221472-affiches-du-metro-parisien-au-musee-des-automates

Affiches du métro parisien au musée des automates

Affiches du métro parisien au musée des automates de La Rochelle-17.

Arlequin au balcon au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58221faa-arlequin-au-balcon-au-musee-des-automates

Arlequin au balcon au musée des automates

Arlequin au balcon, au musée des automates de La Rochelle-17.

Arlequin au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58220e0b-arlequin-au-musee-des-automates

Arlequin au musée des automates

Arlequin, au musée des automates de La Rochelle-17.

Atelier de couture au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58221f1e-atelier-de-couture-au-musee-des-automates

Atelier de couture au musée des automates

Atelier de couture, au musée des automates de La Rochelle-17.

Atelier de peintre au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58221904-atelier-de-peintre-au-musee-des-automates

Atelier de peintre au musée des automates

Atelier de peintre, au musée des automates de La Rochelle-17.

Automate de l'écritoire de la belle dame. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec688e-automate-de-l-ecritoire-de-la-belle-dame

Automate de l'écritoire de la belle dame

Automate de l'aristocrate à son écritoire, Centre International de la Mécanique d'Art de Sainte-Croix (Vaud, Suisse).

Automate de l'équilibriste. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec698b-automate-de-l-equilibriste

Automate de l'équilibriste

Automate de l'équilibriste en vert sur deux chaises blanches, Centre International de la Mécanique d'Art de Sainte-Croix (Vaud, Suisse).

Automate des oiseaux en cage. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec6c03-automate-des-oiseaux-en-cage

Automate des oiseaux en cage

Automate d'oiseaux en cage, Centre International de la Mécanique d'Art de Sainte-Croix (Vaud, Suisse).

Automate du basket. Source : http://data.abuledu.org/URI/587b8684-automate-du-basket

Automate du basket

Automate du basketballeur, Musée mécanique de San Francisco.

Automate du joueur d'accordéon. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ecb714-automate-du-joueur-d-accordeon

Automate du joueur d'accordéon

Automate du "Célèbre ACCORDEON-BOY", le joueur d'accordéon (Musée Baud). Le Musée Baud se consacre aux automates d'art, il est situé à L'Auberson, en Suisse. Les frères Baud Frédy (1915), Robert (1917) et Auguste (1924) vivent dans un milieu mi-campagnard mi-artisanal. Ils s'associent en 1946 et continuent d'exploiter le petit domaine et à restaurer les pièces à musique anciennes, ceci jusqu'en 1956.

Automate du tigre de Tipu. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec925a-automate-du-tigre-de-tipu

Automate du tigre de Tipu

Le tigre de Tippu ou tigre de Tipu (parfois orthographié tippoo ou tipoo) est un orgue représentant un tigre tuant un soldat Britannique : il symbolise l'espoir de victoire de Tipu sur ses ennemis britanniques. Créé pour le sultan Tipu de Mysore en 1790, il est conservé au Victoria and Albert Museum à Londres. Le motif du tigre est souvent vu dans les objets faits pour Tipu, comme son trône. La religion de Tipu était l'Islam, mais le tigre est probablement créé par un artiste dans la tradition des sculptures religieuses Hindoues, ajouté par une mécanisme d'orgue probablement créé par des artisans français.

Automate fini. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f81901-automate-fini-

Automate fini

Automate fini reconnaissant les écritures binaires des multiples de 3. Un automate fini (on dit aussi parfois machine à états finis au lieu de machine avec un nombre fini d'états), est une machine abstraite qui est un outil fondamental en mathématiques discrètes et en informatique. Un automate est constitué d'états et de transitions. Son comportement est dirigé par un mot fourni en entrée : l'automate passe d'état en état, suivant les transitions, à la lecture de chaque lettre de l'entrée. L'automate est dit « fini » car il possède un nombre fini d'états : il ne dispose donc que d'une mémoire bornée. Un automate fini peut être vu comme un graphe orienté étiqueté : les états sont les sommets et les transitions sont les arêtes étiquetées. L'état initial est marqué par une flèche entrante ; un état final est, selon les auteurs, soit doublement cerclé comme ici, soit marqué d'une flèche sortante.

Automates Farkas au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/582222f9-automates-farkas-au-musee-des-automates

Automates Farkas au musée des automates

Automates Farkas, au musée des automates de La Rochelle-17.

Automates hospitaliers. Source : http://data.abuledu.org/URI/58e9d77b-automates-hospitaliers

Automates hospitaliers

Automates hospitaliers en charge, dans le sous-bassement de l'hôpital écossais de Queen Elizabeth University à Govan.

Boulangers au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/5822168f-boulangers-au-musee-des-automates

Boulangers au musée des automates

Couple de boulangers au travail, au musée des automates de La Rochelle-17.

Boulangers au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/582216a8-boulangers-au-musee-des-automates

Boulangers au musée des automates

Couple de boulangers au travail, au musée des automates de La Rochelle-17.

Chatte, chouette et coq au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/5822228a-chatte-chouette-et-coq-au-musee-des-automates

Chatte, chouette et coq au musée des automates

Chatte, chouette et coq, réalisation de l'arbre à pain de Bordeaux, au musée des automates de La Rochelle-17.

Clown aux dés au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/5822201c-clown-aux-des-au-musee-des-automates

Clown aux dés au musée des automates

Clown aux dés, au musée des automates de La Rochelle-17.

Foire aux automates d'Angers. Source : http://data.abuledu.org/URI/58220ebb-foire-aux-automates-d-angers

Foire aux automates d'Angers

Affiche de la foire aux automates d'Angers de 1983, au musée des automates de La Rochelle-17.

Grand-mère automate tricotant. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec51f0-grand-mere-automate-tricotant

Grand-mère automate tricotant

Automate de grand-mère tricotant au Centre International de la Mécanique d'Art, à Sainte-Croix (canton de Vaud en Suisse).

Héron d'Alexandrie au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/582223b8-heron-d-alexandrie-au-musee-des-automates

Héron d'Alexandrie au musée des automates

Héron d'Alexandrie, au musée des automates de La Rochelle-17.

Horloge anglaise à automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e96d55-horloge-anglaise-a-automates

Horloge anglaise à automates

Horloge à automates datant du XIVème siècle de la cathédrale Saint-André de Wells (Somerset), en Angleterre : deux chevaliers en armure. Inscription en latin : NE QUID PEREAT, "Que rien ne se perde."

Horloge de la palud à Lausanne. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e969af-horloge-de-la-palud-a-lausanne

Horloge de la palud à Lausanne

La place de la Palud, à Lausanne, a été construite entre les deux rivières Flon et de la Louve dans une zone marécageuse comme le rappelle son nom dont l'étymologie est la même que le paludisme qui sévissait alors dans la région. Derrière la fontaine se dresse une horloge historique réalisée par l'association des commerçants pour l'exposition nationale suisse de 1964. Chaque heure, un groupe de figurines sortent du mur et font une ronde autour de l'horloge avant de rentrer à nouveau dans le mur. (Licence CeCILL)

Horlogerie au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/5822196f-horlogerie-au-musee-des-automates

Horlogerie au musée des automates

Horlogerie, au musée des automates de La Rochelle-17.

L'agent de la circulation au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58221347-l-agent-de-la-circulation-au-musee-des-automates

L'agent de la circulation au musée des automates

L'agent de la circulation, au musée des automates de La Rochelle-17.

L'automate de l'ourson suisse. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec8e29-l-automate-de-l-ourson-suisse

L'automate de l'ourson suisse

Automate de l'ourson suisse à casquette, Centre International de la Mécanique d'Art de Sainte-Croix (Vaud, Suisse).

L'automate du joueur d'échecs. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec9d56-l-automate-du-joueur-d-echecs

L'automate du joueur d'échecs

Dessin du mécanisme de l'automate du joueur d'échecs de Von Kempelen (savant hongrois) par Karl Gottlieb von Windisch, 1783. les différentes parties étaient actionnées par un opérateur humain via un mécanisme. Cette illustration est inexacte, basée sur les calculs de Racknitz, et montre un agencement impossible au vu des dimensions réelles de l'automate.

L'entrée du métro parisien au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/582213c7-l-entree-du-metro-parisien-au-musee-des-automates

L'entrée du métro parisien au musée des automates

L'entrée du métro parisien au musée des automates de La Rochelle-17.

L'entrée du métro parisien au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58221410-l-entree-du-metro-parisien-au-musee-des-automates

L'entrée du métro parisien au musée des automates

L'entrée du métro parisien au musée des automates de La Rochelle-17.

La belle au miroir au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58221166-la-belle-au-miroir-au-musee-des-automates

La belle au miroir au musée des automates

La belle au miroir, au musée des automates de La Rochelle-17.

La comtesse à la colombe au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58221c47-la-comtesse-a-la-colombe-au-musee-des-automates

La comtesse à la colombe au musée des automates

La comtesse à la colombe, au musée des automates de La Rochelle-17.

La dresseur de souris au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/582211d3-la-dresseur-de-souris-au-musee-des-automates

La dresseur de souris au musée des automates

Le dresseur de souris, au musée des automates de La Rochelle-17.

La laitière. Source : http://data.abuledu.org/URI/58220cb4-la-laitiere

La laitière

La laitière, au musée des automates de La Rochelle-17.

La merveilleuse au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/582204ad-la-merveilleuse-au-musee-des-automates

La merveilleuse au musée des automates

La merveilleuse, au musée des automates de La Rochelle-17.

Lavage des dents au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/5822176d-lavage-des-dents-au-musee-des-automates

Lavage des dents au musée des automates

Lavage des dents, au musée des automates de La Rochelle-17.

Le canard de Vaucanson au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/582212c5-le-canard-de-vaucanson-au-musee-des-automates

Le canard de Vaucanson au musée des automates

Le canard de Vaucanson, au musée des automates de La Rochelle-17.

Le charcutier au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/5822155f-le-charcutier-au-musee-des-automates

Le charcutier au musée des automates

Le charcutier au musée des automates de La Rochelle-17.

Le clown à l'échelle au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/58220f2f-le-clown-a-l-echelle-au-musee-des-automates

Le clown à l'échelle au musée des automates

Le clown à l'échelle, au musée des automates de La Rochelle-17.

Le diabolo au musée des automates. Source : http://data.abuledu.org/URI/582204fa-le-diabolo-au-musee-des-automates

Le diabolo au musée des automates

Le diabolo, au musée des automates de La Rochelle-17.