Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Résineux | Photographie | Résines | Dessins et plans | Dictionnaires en images | Dessin en noir et blanc | ryxeo-yvain coudert | Conifères | Botanique | Agriculture | hiver | Sapins | Gravure | ryxeo-yvain coudert-imagier2013 | RyXéo | Pommes de pin | Cônes de pin | Arbres | Écureuils | Troncs d'arbres (botanique) | ...
Blason de Cabanac-et-Villagrains en Gironde. Source : http://data.abuledu.org/URI/533fd5a0-blason-de-cabanac-et-villagrains-en-gironde

Blason de Cabanac-et-Villagrains en Gironde

Blason de Cabanac-et-Villagrains en Gironde dessiné par Henry Salomé 11/04/2011 pour le Projet Blasons de Wikipédia francophone, avec Inkscape : écureuil tenant une pomme de pin au pied d'un pin avec pot de résine. Blasonnement : D'argent aux quatre pins au naturel adextrés de la base d'un tronc de pin du même, mouvant du flanc, supportant un pot de résine de gueules dégoulinant de gemme du champ, senestré d'un écureuil aussi de gueules tenant une pomme de pin renversée du même sur une terrasse de sinople.

Écureuil dans un arbre. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d728e1-ecureuil-dans-un-arbre

Écureuil dans un arbre

Écureuil dans un arbre assis sur une branche et tenant une pomme de pin entre les pattes.

Feuilles givrées. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fdd725-feuilles-givrees

Feuilles givrées

Feuilles d'arbres résineux gelées.

Le blocus de Vicksburg en 1863. Source : http://data.abuledu.org/URI/513858e9-le-blocus-de-vicksburg-en-1863

Le blocus de Vicksburg en 1863

Reproduction d'une lithographie américaine en couleur. Le blocus de Vicksburg sur le Mississippi le 16 avril 1863 : "Liste des navires : Benton, Lafayette et Général Price, Louisville, Mound City, Pittsburg, Carondelet, Silver Wave, Forest Queen, Henry Clay et Tuscumbia. À 22h30, les navires ont levé l'ancre et descendu le fleuve à la suite de l'Amiral Porter commandant le Benton. À l'approche de la rive opposée à la ville de Vicksburg, ils essuyèrent un terrible feu croisé des batteries du centre, d'en haut et d'en bas, depuis le rivage et la falaise en direction du chenal qui se trouve à cent mètres du rivage à cet endroit-là. Au même moment, les rebelles mirent le feu à d'innombrables bûches flottantes de pins résineux et d'autres matériaux combustibles. Malgré tous ces feux, les navires réussirent à franchir le barrage avec peu de pertes : seul le navire de marchandises Henry Clay s'embrasa et coula." (Ships depicted are, from the front to the rear, all USS except as noted : Benton (Flagship) ; Lafayette with General Price alongside ; Louisville ; Mound City ; Pittsburgh ; Carondelet ; transports Silver Wave, Forest Queen & Henry Clay ; and Tuscumbia. Text under the print's title reads: "At half past ten P.M. the boats left their moorings & steamed down the river, the Benton, Admiral Porter, taking the lead -- as they approached the point opposite the town, a terrible concentrated fire of the centre, upper and lower batteries, both water and bluff, was directed upon the channel, which here ran within one hundred yards of the shore. At the same moment innumerable floats of turpentine and other combustible materials were set ablaze. In the face of all this fire, the boats made their way with but little loss except the transport Henry Clay which was set on fire & sunk.)

Planche botanique du sapin. Source : http://data.abuledu.org/URI/536bbde7-planche-botanique-du-sapin

Planche botanique du sapin

Planche botanique du sapin commun (Abies alba). Source : Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé "Flora von Deutschland, Österreich und der Schweiz" 1885, Gera, Allemagne.

Résine dans un tronc de pin. Source : http://data.abuledu.org/URI/5318575b-resine-dans-un-tronc-de-pin

Résine dans un tronc de pin

Poche de résine dans une coupe de tronc de pin sylvestre (pinus silvestris).

Résiniers des Landes. Source : http://data.abuledu.org/URI/524de784-resiniers-des-landes

Résiniers des Landes

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.220 ; manuel scolaire, édition de 1904 : Résiniers des Landes.—Le pin est un arbre très précieux et qui devrait être plus répandu, car il croît sur les terrains les plus pauvres; il assainit et fertilise le sol : de plus il est d'un bon rapport (50 fr. en moyenne par hectare). Outre son bois, on tire chaque année du pin la résine. Pour cela, des ouvriers font une entaille au-dessous de laquelle ils placent un petit pot ; la résine sort goutte à goutte et remplit ce pot, qu'il suffit de revenir chercher au bout de plusieurs mois. On devrait par un sage calcul d'hygiène et d'agriculture couvrir de pins une foule de pays incultes, qui, pauvres aujourd'hui, seraient bientôt enrichis et assainis par cette plantation.

Sapin. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d84126-sapin

Sapin

Sapin.

Sapin sous la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/536bbeb9-sapin-sous-la-neige

Sapin sous la neige

Sapin (Abies alba) sous la neige en Corse.

Vue aérienne de l'autoroute A63 dans les Landes. Source : http://data.abuledu.org/URI/51321b52-vue-aerienne-de-l-autoroute-a63-dans-les-landes

Vue aérienne de l'autoroute A63 dans les Landes

Vue aérienne de l'autoroute A63 (N10) dans le nord du département des Landes. Cet axe est source de fragmentation forestière et d'autres milieux. Une minorité des zones de landes sont naturelles. D'après les dépôts de pollens retrouvés, ces zones étaient couvertes d'arbres. Un défrichage ancien, puis des techniques de culture peu judicieuses (écobuage, soutrage, brûlis, retournement du sol), amena la désertification donc l'abandon de ces terres. La résilience de l'ancien écosystème forestier ayant été dépassée, seule la lande put s'implanter. Sur ces sols ruinés, la culture des pins paraît la plus intéressante, puisque ces arbres s'implantent facilement et le délai d'exploitation est très court. Cependant, comme toutes les cultures mono-spécifiques, celles de pins est judicieuse économiquement à court terme, au prix d'un bilan écologique néfaste. La forêt de résineux est la seule pouvant s'implanter dans des zones où les conditions sont trop extrêmes pour les forêts de feuillus ou mixte. La monoculture de résineux dans tous les autres endroits est donc contre nature. Elle amène la podzolisation du sol, c'est-à-dire une stérilisation de la couche arable du sol par le lessivage systématique des substances nutritives qui s'y trouvent. À une certaine profondeur, les substances emportées se concentrent et forment de l'alios, le sol y est dur et imperméable comme de la pierre. Comparée aux autres types de forêts, celles composées uniquement de conifères ont une biodiversité très pauvre, car leur litière est toxique.