Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Préhistoire | Photographie | Dessins et plans | Dinosaures | Lézards | Peinture | Jurassique | Animaux carnivores | Théropodes | Géologie | Dilophosaures | Silex | Abris-sous-roche | Altamira (Espagne), Grottes d' | Relief karstique | Travail du silex | Crétacé supérieur | Antiquités préhistoriques | Gravure | Animaux -- Dans l'art | ...
Abri sous roche de Thaurac. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f47aec-abri-sous-roche-de-thaurac

Abri sous roche de Thaurac

Abri sous roche de Thaurac. Ce type de cavité largement ouverte et protégée par un surplomb (encorbellement plus ou moins important pouvant s'effondrer en gros blocs et amorcer la formation d'un nouvel abri sous roche) fut très souvent occupée par l'homme préhistorique en quête d'abris aérés et faciles d'accès, de façon permanente (habitat, sépulture) ou occasionnelle (campement saisonnier, halte de chasse, atelier...).

Aiguille préhistorique en os à chas. Source : http://data.abuledu.org/URI/512319ae-aiguille-prehistorique-en-os-a-chas

Aiguille préhistorique en os à chas

Aiguille à chas plate en os – Gourdan, Gourdan-Polignan, Haute-Garonne - Magdalénien, Paléolithique supérieur (de 17 000 à 10 000 ans avant le présent) - Muséum de Toulouse - MHNT.PRE.2009.0.246.1 – Taille 59 × 3 × 2 mm. Trois vues du même objet. Avec les premiers outils en pierre, les chasseurs-cueilleurs, ont pu exécuter différentes tâches, dont la découpe de la viande, la fracture des os pour accéder à la moelle osseuse, la coupe du bois, l'ouverture des noix, le dépouillement des carcasses animales pour récupérer la peau, et, par la suite, la fabrication d'autres outils avec des matériaux plus tendres comme l'os et le bois.

Ambre d'Altamira. Source : http://data.abuledu.org/URI/549dd128-ambre-d-altamira

Ambre d'Altamira

Ambre provenant de San Vicente de la Barquera (Côte Cantabrique). Couche Solutréenne (22 000 à 17 000 avant le présent) de la grotte d’Altamira. Fouilles Hugo Obermaier, Henri Breuil, Henri Bégouën, de 1925. Muséum de Toulouse.

Archéologie crétoise. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ccb58a-archeologie-cretoise

Archéologie crétoise

Carte des sites archéologiques crétois et leurs périodes d'occupation, de l'âge de pierre à la période mycénienne.

Broyeur de couleur préhistorique. Source : http://data.abuledu.org/URI/549dd196-broyeur-de-couleur-prehistorique

Broyeur de couleur préhistorique

Broyeur de couleur provenant de la couche du Magdalénien inférieur cantabrique (15 000 avant le présent) de la grotte d’Altamira. Fouilles d’Edouard Harlé en 1881. Muséum de Toulouse.

Burin de Brassempouy. Source : http://data.abuledu.org/URI/549de5cd-burin-de-brassempouy

Burin de Brassempouy

Burin de Brassempouy, Landes. Muséum de Toulouse, MHNT PRE.2009.0.213.5.

Couteau en silex. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ff279d-couteau-en-silex

Couteau en silex

Couteau en silex préhistorique, 2900 avant JC. Trouvé à Allensbach en Allemagne en 2003. Les premiers couteaux faits de pierre, silex ou obsidienne, notamment, sous forme d'éclats bruts, sont datés d'il y a environ 25 000 ans. Ils étaient parfois en os aussi. À cette époque, le couteau sert aussi bien d'outil que d'arme.

Crâne de Dilophosaurus. Source : http://data.abuledu.org/URI/51229499-crane-de-dilophosaurus

Crâne de Dilophosaurus

Crâne de Dilophosaurus : Le dilophosaure ou Dilophosaurus (en grec : « lézard à deux crêtes ») était un grand dinosaure théropode carnivore qui vivait en Chine et en Arizona au début du jurassique, entre 205 et 185 millions d'années avant notre ère, au Sinémurien et au Pliensbachien. Les premiers spécimens furent décrits en 1954, mais ce n'est que plus d'une décennie plus tard, que leur genre reçut leur nom actuel. Le dilophosaure est l'un des plus anciens théropodes connus, mais également, l'un des moins bien compris. Le dilophosaure est apparu à plusieurs reprises dans la culture populaire, notamment dans le film Jurassic Park, de Steven Spielberg, en 1993.

Croquis de pointe de flèche préhistorique. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b97439-croquis-de-pointe-de-fleche-prehistorique

Croquis de pointe de flèche préhistorique

Croquis de pointe de flèche préhistorique attachée à la hampe par une lanière en cuir.

Dessin de Dilophosaurus. Source : http://data.abuledu.org/URI/512298ad-dessin-de-dilophosaurus

Dessin de Dilophosaurus

Dessin de Dilophosaure. Sa gueule était particulièrement étroite et souple, ses dents pourtant ne semblent pas avoir été faites pour chasser de grandes proies : étroites et pointues, elles se seraient tout de suite brisées, à ce que pensent certains chercheurs, à vouloir mordre dans un os, mais on ne peut plus soutenir la théorie qui faisait de lui un charognard. Il est très vraisemblable qu'il tuait sa victime à l'aide des griffes qu'il portait aux pattes avant et arrière. Une telle morphologie « passe partout » permettait au dilophosaure de chasser autant des proies imposantes comme le Plateosaurus que des proies beaucoup plus petites comme des petits mammifères et des lézards qu’il allait chercher dans les broussailles ou les crevasses des rochers.

Dilophosaurus dans son environnement. Source : http://data.abuledu.org/URI/51230d3a-dilophosaurus-dans-son-environnement

Dilophosaurus dans son environnement

Restauration de l'environnement probable du début du Jurassique conservé sur le site du SGDS (St George, Utah, États-Unis) : le théropode Dilophosaurus wetherilli en position de repos (SGDS.18.T1).

Dolmen. Source : http://data.abuledu.org/URI/524db0fc-dolmen

Dolmen

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.136 ; manuel scolaire, édition de 1904 : dolmen (UN AUTEL DES ANCIENS GAULOIS. - On trouve dans certaines contrées de la France, et surtout en Bretagne, des sortes de grandes tables de pierre qui, construites depuis les temps les plus reculés, servaient d'autels aux Gaulois, nos ancêtres. C'est sur ces tables qu'ils sacrifiaient leurs victimes, et ces victimes étaient parfois des hommes, des prisonniers de guerre, des esclaves. On appelle ces monuments de pierre des dolmens.)

Dolmen de Draguignan en Provence, la Pierre de la fée. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f4e764-dolmen-de-draguignan-en-provence-la-pierre-de-la-f-e

Dolmen de Draguignan en Provence, la Pierre de la fée

Monument datant du Néolithique, situé au lieu-dit Morgay dans le Var, d'un poids de 40 tonnes : 6 m de long sur 3 pierres levées de plus de 2 m. Il a été classé au titre des Monuments historiques par liste en 1889.

Évolution de la population mondiale depuis la préhistoire. Source : http://data.abuledu.org/URI/50706583-evolution-de-la-population-mondiale-depuis-la-prehistoire

Évolution de la population mondiale depuis la préhistoire

Estimation de l'évolution de la population mondiale depuis la Préhistoire jusqu'en 2000. Légende en anglais : "world population, billions" = population mondiale en billions ; BC = avant JC. ; AD = après JC.

Formation d'un abri sous roche. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f47629-formation-d-un-abri-sous-roche-

Formation d'un abri sous roche

Formation d'un abri sous roche par coupe d'une galerie karstique. Source : dessin de J.P. Texier pour le Pôle International de la Préhistoire. Un abri sous roche (ou abri-sous-roche) est une cavité peu profonde s'enfonçant dans une paroi rocheuse, souvent à la base de celle-ci car cette partie froide et humide est plus sensible à la cryoclastie. De tels abris sont particulièrement fréquents dans les massifs calcaires, en contexte karstique, où ils sont creusés au cours des millénaires par la gélifraction (érosion par le gel et le dégel) et/ou l'érosion chimique (dissolution).

Formation d'un abri sous roche par érosion. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f477ab-formation-d-un-abri-sous-roche-par-erosion

Formation d'un abri sous roche par érosion

Formation d'un abri sous roche par érosion par l'eau. Source : dessin de J.P. Texier pour le Pôle International de la Préhistoire.

Fossile de Dilophosaurus. Source : http://data.abuledu.org/URI/51229795-fossile-de-dilophosaurus

Fossile de Dilophosaurus

Reconstitution de fossile de Dilophosaurus exposée au Muséum royal d'Ontario. C'est Sam Welles qui découvrit les premiers spécimens de Dilophosaure durant l'été 1942. Le spécimen fut ramené pour être nettoyé et reconstitué à Berkeley, où on lui donna le nom de Megalosaurus Wetherilli. En retournant au même endroit dix ans plus tard, Welles trouva un nouveau spécimen non loin de l'endroit de sa première découverte. Les spécimens furent plus tard rebaptisés Dilophosaurus, d'après la double crête qui était nettement visible sur le nouveau squelette.

Gravures paléolithiques sur os. Source : http://data.abuledu.org/URI/591bab69-gravures-paleolithiques-sur-os

Gravures paléolithiques sur os

Gravures paléolithiques sur os : représentation de plantes.

Harpon en os préhistorique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5123240d-harpon-en-os-prehistorique

Harpon en os préhistorique

Harpon en os daté de l'Azilien (circa 12000 - 9500 BP) provenant du Mas-d'Azil, Ariège.

La charge du Mammouth. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ee8c42-la-charge-du-mammouth

La charge du Mammouth

La charge du Mammouth, 1885, par Paul Jamin (1853–1903).

Lame de poignard préhistorique. Source : http://data.abuledu.org/URI/549dea1b-lame-de-poignard-prehistorique

Lame de poignard préhistorique

Lame de poignard préhistorique. Silex en plaquette (salinelle). Dimensions : 110 × 36 × 10 mm ; Poids : 34 g ; Lieu de découverte : Dolmen du Viala, Saint-Léon, Aveyron. collection d'Émile Cartailhac.

Le ptéranodon. Source : http://data.abuledu.org/URI/55471424-le-pteranodon

Le ptéranodon

Le ptéranodon, du grec ancien πτερόν / pterón (« aile ») et ἀνόδων / anódôn (« édenté ») était un des plus grands ptérosaures, avec une envergure pouvant atteindre 7,5 m. Il vécut au Crétacé supérieur, il y a de cela environ 70 millions d'années. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pt%C3%A9ranodon

Le stégosaurus. Source : http://data.abuledu.org/URI/55471519-le-stegosaurus

Le stégosaurus

Le stégosaurus, genre de grands dinosaures herbivores ayant vécu à la fin du Jurassique, entre 156 et 140 millions d’années avant notre ère, communément appelés stégosaures. Il mesurait environ 8,5 mètres de long, 4 mètres de haut et pesait jusqu’à 3 tonnes. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Stegosaurus

Le tricératops. Source : http://data.abuledu.org/URI/554720c5-le-triceratops

Le tricératops

Le tricératops, genre de dinosaure herbivore de la famille des cératopsidés qui a vécu à la fin du Maastrichtien, au crétacé supérieur, il y a 68 à 65 millions d'années, dans ce qui est maintenant l'Amérique du Nord. Il a été l'un des derniers dinosaures avant leur extinction. Le terme de Triceratops, qui signifie littéralement "tête à trois cornes", vient du grec τρί- (tri-) signifiant "trois", κέρας (kéras) signifiant "corne" et ὤψ (ops) signifiant "tête". Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Triceratops

Le tyrannosaurus. Source : http://data.abuledu.org/URI/55472959-le-tyrannosaurus

Le tyrannosaurus

Le tyranosaurus, genre de dinosaure théropode appartenant au clade des Tyrannosauridae et ayant vécu à l'extrême fin du Crétacé durant la partie supérieure de l'étage Maastrichtien, il y a environ 68 à 66 millions d'années dans ce qui est actuellement l'Amérique du Nord. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tyrannosaurus

Main en négatif de Pech Merle. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b4f497-main-en-negatif-de-pech-merle

Main en négatif de Pech Merle

Main en négatif et ponctuations rouges préhistoriques de la grotte de Pech Merle dans le Lot.

Ocre préhistorique. Source : http://data.abuledu.org/URI/549dd209-ocre-prehistorique

Ocre préhistorique

Pigment rouge provenant de la couche du Magdalénien inférieur cantabrique (15 000 avant le présent) de la grotte d’Altamira. Fouilles d’Edouard Harlé en 1881. Muséum de Toulouse.

Squelette de rhinocéros laineux. Source : http://data.abuledu.org/URI/549dec11-squelette-de-rhinoceros-laineux

Squelette de rhinocéros laineux

Squelette de Rhinocéros laineux (Coelodonta antiquitatis Blumenbach, 1807). Etage : 370 000 - 10 000 ans (Pléistocène moyen et supérieur). Localité : Région de Yamalo-Nenetsky, Sibérie, Russie. Muséum de Toulouse. Taille: 4m x 1,75 m.

Taille du Dilophosaurus. Source : http://data.abuledu.org/URI/512299e9-taille-du-dilophosaurus

Taille du Dilophosaurus

Comparaison entre la taille d'un homme et celle de deux espèces de Dilophosaure. Il pouvait mesurer jusqu'à deux mètres cinquante de haut, six mètres de long et peser 500 kilogrammes. Son crâne possédait des articulations qui lui permettaient de plisser le nez et une paire de crêtes osseuses sur la tête (d’où son nom). Le Dilophosaurus fut une importante figure dans le film de 1993 Jurassic Park et dans le roman original de Michael Crichton. La version filmée montre un Dilophosaurus qui possède une membrane rétractile au cou similaire à celle du chlamydosaurus ou lézard à collerette, et a la capacité de cracher aux yeux un venin aveuglant pour paralyser ses victimes. Il n'existe aucune preuve que le Dilophosaurus ait pu cracher du venin, ni qu'il ait possédé une collerette aux couleurs vives, ce qu'a reconnu M. Crichton, en invoquant la liberté de l'artiste. Dans le film de Steven Spielberg, le Dilophosaurus a été réduit à 1 m de haut et 1,5 m de long, beaucoup plus petit qu'en réalité.

Tête de cheval paléolithique. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e12a60-tete-de-cheval-paleolithique

Tête de cheval paléolithique

Tête de cheval, paléolithique, musée des antiquités nationales, saint Germain en Laye.

Tête de Dilophosaurus wetherilli. Source : http://data.abuledu.org/URI/51230ed0-tete-de-dilophosaurus-wetherilli

Tête de Dilophosaurus wetherilli

Modèle de tête de Dilophosaurus wetherilli, au Muséum géologique de l'Institut Géologique Polonais de Varsovie.

Dolmen de Pyssestenen. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b960ad-dolmen-de-pyssestenen

Dolmen de Pyssestenen

Dolmen de Pyssestenen près de Röke dans le sud de la Suède.

Félins de Lascaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5251a459-felins-de-lascaux

Félins de Lascaux

Diverticule des félins, grotte de Lascaux (Dordogne).

La vigne et l'huile en préhistoire. Source : http://data.abuledu.org/URI/50774c8d-la-vigne-et-l-huile-en-prehistoire

La vigne et l'huile en préhistoire

Carte des sites archéologiques préhistoriques où des vestiges de viticulture et d'oliculture ont été mis au jour.

Vignes et oliviers dans la préhistoire. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cc1086-vignes-et-oliviers-dans-la-prehistoire

Vignes et oliviers dans la préhistoire

Carte des sites archéologiques du Néolithique, de l'âge du cuivre et du bronze où ont été découverts des vestiges de vigne et d'olivier.