Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Méduses | Biologie marine | Gravure | Photographie | Cnidaires | Dessins et plans | Dessin en noir et blanc | Savants allemands | Latin (langue) | Art nouveau (décoration) | Animaux marins | Métazoaires | animaux prédateurs | Art japonais | Alfred Moquin-Tandon (1804-1863) | Graffitis | Méditerranée (mer) | Nature (esthétique) | Contes japonais | Naturalistes | ...
Anatomie de méduse. Source : http://data.abuledu.org/URI/5648c98b-anatomie-de-meduse

Anatomie de méduse

Schéma de méduse : 1 Ectoderme; 2 Mésoglée; 3 Endoderme; 4 Estomac; 5 Canal radial; 6 Canal circulaire; 7 Tentacule; 8 Voile; 9 Anneau nerveux externe; 10 Anneau nerveux interne; 11 Gonades; 12 Manubrium; 13 Bouche; 14 Partie externe; 15 Partie interne.

Apolémie contournée de Nice en 1866. Source : http://data.abuledu.org/URI/59450d0b-apolemie-contournee-de-nice-en-1866

Apolémie contournée de Nice en 1866

Alfred Moquin-Tandon, alias Alfred Frédol, "Le monde de la mer" en 1866 : Planche XIII, Apolémie contournée de la côte de Nice.

Contes de fées japonais - 196. Source : http://data.abuledu.org/URI/5685bf8f-contes-de-fees-japonais-196

Contes de fées japonais - 196

Contes de fées japonais - 196, traduction en anglais par 0zaki, 1908 : Le singe et la méduse-2.

Contes de fées japonais - 201. Source : http://data.abuledu.org/URI/5685c005-contes-de-fees-japonais-201

Contes de fées japonais - 201

Contes de fées japonais - 201, traduction en anglais par 0zaki, 1908 : Le singe et la méduse-3.

Cuboméduse des Caraïbes. Source : http://data.abuledu.org/URI/549193bb-cubomeduse-des-caraibes

Cuboméduse des Caraïbes

Tripedalia cystophora est une petite cuboméduse appartenant à la famille des Tripedaliidae. On la trouve dans la mer des Caraïbes et au centre des océans Indien et Pacifique. C'est une nageuse rapide, et elle possède vingt-quatre yeux dans ses rhopalies. C'est une méduse cubique d'environ 1cm de diamètre, avec trois tentacules à chaque coin. Elle a un estomac court, avec 4 larges poches gastro-vasculaires menant aux canaux radiaux. Sa bouche est en forme de croix. Elle est transparente, avec des tentacules couleur brun-jaunâtre. Source : Jan Bielecki, Alexander K. Zaharoff, Nicole Y. Leung, Anders Garm, Todd H. Oakley (June 2014). "Ocular and Extraocular Expression of Opsins in the Rhopalium of Tripedalia cystophora (Cnidaria: Cubozoa)".

Cycle de vie des méduses. Source : http://data.abuledu.org/URI/530dcb2e-cycle-de-vie-des-meduses

Cycle de vie des méduses

Cycle de vie des scyphozoaires, par le boaniste allemand Matthias Jacob Schleiden (1804-1881). 1-8 : fixation et métamorphose de la planula (larve) jusqu'à la formation d'un polype (le polype fixé est appelé scyphistome) ; 9-10 : bourgeonnement du polype ; 11 : strobilation et libération d'ephyras (forme larvaire de la méduse) ; 12-14 : transformation de l'ephyra en une méduse adulte et autonome. Source : Schleiden M. J. "Die Entwicklung der Meduse". In: "Das Meer". Verlag und Druck A. Sacco Nachf., Berlin, 1869.

Développement d'une méduse en 1866. Source : http://data.abuledu.org/URI/59449373-developpement-d-une-meduse-en-1866

Développement d'une méduse en 1866

Alfred Moquin-Tandon, alias Alfred Frédol, "Le monde de la mer" en 1866 : Planche XI, Développement d'une méduse (Cyanea capillata et Aurelia aurita). 1à3) larves libres, 4à7) larve fixée, 8à10) division en disques superposés, 11) séparation des disques, 12à14) développement du disque et formation de la jeune méduse.

Graffiti de l'évolution de 11 à 14. Source : http://data.abuledu.org/URI/537e5a14-graffiti-de-l-evolution-de-11-a-14

Graffiti de l'évolution de 11 à 14

Graffiti de l'évolution de 11 à 14, Prato en Toscane.

Méduse. Source : http://data.abuledu.org/URI/5648c8c7-meduse

Méduse

Schéma anatomique d'une méduse : Tentacules marginaux et bras oraux. La majorité des espèces se nourrissent de microplancton piégé par leurs tentacules marginaux ou péri-ombrellaires, filaments rétractiles attachés au bord de l'ombrelle.

Méduse du Pacifique. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d7bf4c-meduse-du-pacifique

Méduse du Pacifique

Chrysaora fuscescens, appelée parfois méduse du Pacifique. Une méduse est formée d'une calotte appelée ombrelle et d'un axe vertical (manubrium), fixé au centre de la face inférieure. Au bord de l'ombrelle sont attachés des filaments. La contraction des fibres musculaires de l'ombrelle propulse la méduse par bonds. Les méduses font partie du compartiment planctonique. Elles passent toute leur vie en pleine eau. Elles sont composées de 98 % d'eau et de 2 % de matières sèches. Les mouvements des méduses sont lents ; elles sont entrainées par les courants marins. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9duse_%28animal%29.

Méduse échouée sur la plage. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d7bcdc-meduse-echouee-sur-la-plage

Méduse échouée sur la plage

Méduse échouée sur la plage : une méduse est formée d'une calotte appelée ombrelle et d'un axe vertical (manubrium), fixé au centre de la face inférieure. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9duse_%28animal%29.

Méduse en Corse. Source : http://data.abuledu.org/URI/56d5ffd4-meduse-en-corse

Méduse en Corse

Méduse photographiée en Méditerranée, août 2013.

Méduse en Corse. Source : http://data.abuledu.org/URI/56d6003f-meduse-en-corse

Méduse en Corse

Méduse photographiée en Méditerranée, août 2013.

Méduses. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f3a5d1-m-duses

Méduses

Deux méduses sur fond noir.

Méduses en aquarium. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d7c23a-meduses-en-aquarium

Méduses en aquarium

Méduses dans l'aquarium d'Atlanta. Très souvent fuie à cause de ses cellules urticantes, la méduse a néanmoins des prédateurs. Les deux plus grands consommateurs de méduses sont la tortue Luth dont elle est le mets favori, et le poisson lune. Le thon rouge en est aussi très friand. Dans une moindre mesure, des crustacés apprécient le cadavre de certaines espèces. La surpêche ou la disparition des espèces prédatrices des méduses (thons, harengs, anchois, tortues), la disparition de leurs concurrentes telles que les sardines qui augmentent la quantité de nourriture disponible, « la destruction des fonds marins par les chalutiers qui favorise leur reproduction, le réchauffement des eaux, et l'eutrophisation des milieux côtiers » stimulent leur prolifération, au point que les chercheurs Philippe Cury et Daniel Pauly font la conjecture provocatrice qu'« il nous faudra nous contenter de manger des méduses ! » Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9duse_%28animal%29 ; Philippe Cury et Daniel Pauly, Mange tes méduses !, Éditions Odile Jacob,‎ 2013, 224 p.

Planche de Cubomedusae en 1904. Source : http://data.abuledu.org/URI/535d2a39-planche-de-cubomedusae-en-1909

Planche de Cubomedusae en 1904

Planche de cubomedusae, Ernst Haeckel (1834–1919), "Kunstformen der Natur" (1904), planche 78 : Chirodropus palmatus,Chiropsalmus quadrigatus, Charybdea obeliscus, Charybdea murrayana, Procharybdis tetraptera, Tamoya prismatica. Le cubozoaire (Cubozoa), appelé aussi méduse-boîte est un invertébré de la classe des cnidaires qui se distingue des autres méduses par la forme de son ombrelle en forme de cube. La méduse-boîte est connue pour son venin extrêmement puissant produit aussi par certaines espèces : Chironex fleckeri, Carukia barnesi et Malo kingi qui sont parmi les créatures les plus venimeuses au monde. Les piqûres de ces espèces ainsi que quelques autres de cette classe sont extrêmement douloureuses et souvent mortelles pour les humains. À l'intérieur de l'ombrelle se trouve un volet ou « velarium » qui sert à concentrer et augmenter l'écoulement de l'eau expulsée par l'ombrelle. En conséquence, la méduse-boîte peut se déplacer plus rapidement que les autres méduses. Des vitesses jusqu'à six mètres par minute ont été enregistrées. Le système nerveux de la méduse-boîte est plus développé que celui des autres méduses. Elle possède notamment un anneau nerveux autour de la base de l'ombrelle qui coordonne ses mouvements de pulsations ; lors que d'autres méduses ont simplement un pigment oculaire, les méduses-boîtes sont uniques du fait de la possession de vrais yeux avec rétines, cornées et lentilles. Leurs yeux (en grappes) sont situés sur chacun des quatre côtés de leur ombrelle. Ceux-ci permettent de voir les points spécifiques de la lumière, plutôt que de simplement distinguer la lumière ou l'obscurité. Les méduses-boîtes ont aussi des yeux de type "inférieur", parce que les gros yeux (visuellement "forts") ne sont qu'un des quatre sous-ensembles. Au total elles ont 24 yeux. Une autre particularité intéressante est que la méduse-boîte a quelque chose dans son organisme que l'on peut considérer comme un cerveau. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cubozoa

Planche de Narcomedusae en 1904. Source : http://data.abuledu.org/URI/535d6564-planche-de-narcomedusae-en-1909

Planche de Narcomedusae en 1904

Planche de Narcomedusae (hydrozoaires), par Ernst Haeckel (1834–1919), "Kunstformen der Natur" (1904), planche 16 : au centre, Pegantha ; en dessous, Pegantha pantheon ; en haut à gauche, Aeginura myosura ; en haut à droite, Solmaris Godeffroyi ; au milieu à gauche, Cunarcha aeginoides ; en bas à gauche, Cunarcha aeginoides ; en haut au centre, Cunarcha aeginoides ; au milieu à droite, Cunantha primigenia ; en bas à droite, Cunoctantha discoidalis.

Planche Deyrolle des animaux rayonnés. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f84484-planche-deyrolle-des-animaux-rayonnes

Planche Deyrolle des animaux rayonnés

Planche Deyrolle des animaux rayonnés.

Planche N°6 de biologie marine. Source : http://data.abuledu.org/URI/52cdd839-planche-n-6-de-biologie-marine

Planche N°6 de biologie marine

Tubulariae. Planche 6 de "Formes artistiques de la Nature" (Kunstformen der Natur), 1904, livre de lithographies illustratives de sciences naturelles publié par le biologiste allemand Ernst Haeckel (1834-1919) dont les représentations eurent une influence décisive sur le courant de l'Art nouveau au début du XXe siècle, et notamment l'École de Nancy. Codonium codonophorum (Coryne prolifera, Forbes, 1848) ; Dipurena dolichogaster ; Sarsia tubulosa ; Thamnocnidia coronata (Ectopleura larynx, Ellis & Solander, 1786) ; Monocaulus pendulus (Corymorpha pendula L.Agassiz, 1862) ; Tubuletta splendida ; Syncoryne pulchella (Coryne pulchella, Allman, 1865) ; Myriothela phrygia (Candelabrum phrygium, Fabricius, 1780).

Plantes de la mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/524dea3b-plantes-de-la-mer

Plantes de la mer

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.228 ; manuel scolaire, édition de 1904 : PLANTES DE LA MER. - Sous la mer, il existe des montagnes et des vallées, des vallées impénétrables, de vastes prairies où viennent brouter les animaux marins. Les principales plantes de la mer sont les algues et les varechs. On y trouve aussi un grand nombre d'animaux-plantes, comme le corail et la méduse représentés dans la gravure.

Pont Faidherbe à Saint-Louis du Sénégal. Source : http://data.abuledu.org/URI/548851ba-pont-faidherbe-a-saint-louis-du-senegal

Pont Faidherbe à Saint-Louis du Sénégal

Le pont Faidherbe à Saint-Louis du Sénégal.

Quatre méduses. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d7bad6-quatre-meduses

Quatre méduses

Quatre méduses.

Schéma de cuboméduse des Caraïbes. Source : http://data.abuledu.org/URI/54919902-schema-de-cubomeduse-des-caraibes

Schéma de cuboméduse des Caraïbes

Schéma de cuboméduse (Tripedalia cystophora). Source : Conant, F.S. "Notes on the cubomedusae". Johns Hopkins University Circulars, No. 132, fig. 9. November, 1897.