Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Biologie marine | Animaux des récifs coralliens | Récifs coralliens | Mer Rouge | Biologie des récifs coralliens | Récifs coralliens -- Biologie | six-minutes-pour-la-mer-rouge | Récifs coralliens -- Faune | Récifs coralliens -- Écologie | Récifs | Écologie des récifs coralliens | Coraux | Îles -- Timor oriental | Corail | Plerogyra sinuosa | Corail à bulles sinueux | Gravure | Cnidaires | Cnidocystes | ...
Atoll de l'île de la Pentecôte. Source : http://data.abuledu.org/URI/591c1503-atoll-de-l-ile-de-la-pentecote

Atoll de l'île de la Pentecôte

Atoll de l'île de la Pentecôte dans le Pacifique, "dessin emprunté à l’admirable Voyage du capitaine Beechey, donne une faible idée du singulier aspect que présente un atoll ; c’est un des plus petits et les îlots étroits qui l’environnent forment un anneau complet". Charles Darwin (1809-1882), Voyage d'un naturaliste autour du monde, page 413.

Corail à 80 brasses de profondeur en 1866. Source : http://data.abuledu.org/URI/59448fa1-corail-a-80-brasses-de-profondeur-en-1866

Corail à 80 brasses de profondeur en 1866

Alfred Moquin-Tandon, alias Alfred Frédol, "Le monde de la mer" en 1866 : Planche VIII, Corail à 80 brasses de profondeur. Corail rouge, Bebryce tendre, Gorgone délicate, éponges, Balanophyllie d'Italie, Flabellum, Thécidie de la Méditerranée, Térébratule tête de serpent.

Gorgones. Source : http://data.abuledu.org/URI/510bed9a-gorgones

Gorgones

Les gorgones (Gorgonacea), parfois appelées coraux cornés ou coraux écorce, sont un ordre de cnidaires, vivant sous forme de polypes coloniaux sessiles. L'ordre compte environ 1 200 espèces, qui se rencontrent dans toutes les mers tropicales et subtropicales. La colonie est en forme d'éventail, souvent de couleurs vives (rouge, jaune, violet). Le squelette est formé d'une substance souple et dure, la gorgonine. Comme les coraux, les gorgones sont généralement fixées à des substrats durs, mais certaines espèces peuvent se trouver sur des fonds de sable ou de boue. Chaque polype possède 8 tentacules qui filtrent le plancton et le consomment.

Plantes de la mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/524dea3b-plantes-de-la-mer

Plantes de la mer

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.228 ; manuel scolaire, édition de 1904 : PLANTES DE LA MER. - Sous la mer, il existe des montagnes et des vallées, des vallées impénétrables, de vastes prairies où viennent brouter les animaux marins. Les principales plantes de la mer sont les algues et les varechs. On y trouve aussi un grand nombre d'animaux-plantes, comme le corail et la méduse représentés dans la gravure.

Récifs barrières de corail. Source : http://data.abuledu.org/URI/591c110e-en-naturforskares-resa-omkring-jorden-illustration-sida-417-png

Récifs barrières de corail

Coupe des îles de Vanikoro, de Gambier et de Maurua. "Les hachures horizontales indiquent les récifs barrières et les canaux ; les hachures inclinées, placées au-dessus du niveau de la mer (A A), indiquent la forme actuelle de la terre ; les hachures inclinées au-dessous de cette ligne indiquent la prolongation probable des terres au-dessous de l’eau." Charles Darwin (1809-1882), Voyage d'un naturaliste autour du monde, page 562.

Ascidies sur corail. Source : http://data.abuledu.org/URI/585005b2-ascidies-sur-corail

Ascidies sur corail

Atriolum robustum (Ascidies) sur corail mou (Melithaea).

Bijoux en corail. Source : http://data.abuledu.org/URI/50293bea-bijoux-en-corail

Bijoux en corail

Photo de la parure en corail réalisée pour la Reine Farida d'Égypte des ateliers Ascione, 1938, Naples, Musée du corail Ascione.

Corail. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c19e44-corail

Corail

Le corail-cerveau de Neptune, polypes (petites poches ouvertes dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique) vivant dans un squelette calcaire, se présente sous la forme d'une colonie hémisphérique pouvant dépasser 1m de diamètre.

Corail. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec3ad6-corail

Corail

Le corail est un animal de l'embranchement des Cnidaires. Les coraux vivent généralement en colonies d'individus qui sont des « superorganisme ». Les individus sont nommés « polypes ». Chaque polype sécrète son propre exosquelette (près de la base et tout au long de sa vie) ;

Corail à bulles sinueux. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f55-corail-a-bulles-sinueux

Corail à bulles sinueux

Le corail bulles (Plerogyra sinuosa) est une espèce de coraux durs.

Corail à bulles sinueux. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f62-corail-a-bulles-sinueux

Corail à bulles sinueux

Corail à bulles sinueux (Plerogyra sinuosa).

Corail à bulles sinueux. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f71-corail-a-bulles-sinueux

Corail à bulles sinueux

Corail à bulles sinueux (Plerogyra sinuosa).

Corail à bulles sinueux. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f7b-corail-a-bulles-sinueux

Corail à bulles sinueux

Corail à bulles sinueux (Plerogyra sinuosa).

Corail chou-fleur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a059-corail-chou-fleur

Corail chou-fleur

Ce corail forme des colonies assez petites, rarement plus de 30 cm, qui comme souvent dans ce genre sont reconnaissables à leurs bras courts et élargis en spatules (pas très régulières chez cette espèce) et comme couvertes de verrues de taille constante (environ 3 mm), qui sont en fait les corallites, formant de courtes branches. Les branches principales de cette espèce sont courtes, très irrégulières, et parfois grossièrement polygonales ; elles sont plus robustes dans les eaux agitées. La couleur est généralement rose, mais peut aller du marron clair au verdâtre, ou être presque blanche. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pocillopora_damicornis

Corail chou-fleur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a068-corail-chou-fleur

Corail chou-fleur

Ce corail forme des colonies assez petites, rarement plus de 30 cm, qui comme souvent dans ce genre sont reconnaissables à leurs bras courts et élargis en spatules (pas très régulières chez cette espèce) et comme couvertes de verrues de taille constante (environ 3 mm), qui sont en fait les corallites, formant de courtes branches. Les branches principales de cette espèce sont courtes, très irrégulières, et parfois grossièrement polygonales ; elles sont plus robustes dans les eaux agitées. La couleur est généralement rose, mais peut aller du marron clair au verdâtre, ou être presque blanche. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pocillopora_damicornis

Corail corne de cerf. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549fdd-corail-corne-de-cerf

Corail corne de cerf

Les Acropora sont des coraux durs, constructeurs de récifs. Ils font partie des espèces responsables de la formation de barrières de corail, qui abritent la plus grande biodiversité de notre planète. Comme tous les coraux durs, les Acropora vivent en endosymbiose avec de minuscules algues appelées zooxanthelles, qui leur fournissent des hydrates de carbone complexes tels que des sucres grâce à la photosynthèse, en échange d'azote organique et de dioxyde de carbone. Outre la photosynthèse, ces coraux se nourrissent aussi selon un régime carnivore. Ils le font la nuit, en attrapant le zooplancton par leurs polypes. Ceux-ci sont rétractés pendant la journée. Les Acropora ont une forme complexe offrant de nombreuses cachettes à un extraordinaire cortège d'espèces associées, comme les poissons des genres Chromis et Dascyllus. Ce sont donc des espèces fondatrices d'une importance capitale pour l'équilibre de l'écosystème. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Acropora

Corail corne de cerf. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549ff5-corail-corne-de-cerf

Corail corne de cerf

Les Acropora sont des coraux durs, constructeurs de récifs. Ils font partie des espèces responsables de la formation de barrières de corail, qui abritent la plus grande biodiversité de notre planète. Comme tous les coraux durs, les Acropora vivent en endosymbiose avec de minuscules algues appelées zooxanthelles, qui leur fournissent des hydrates de carbone complexes telles que des sucres grâce à la photosynthèse, en échange d'azote organique et de dioxyde de carbone. Outre la photosynthèse, ces coraux se nourrissent aussi selon un régime carnivore. Ils le font la nuit, en attrapant le zooplancton par leurs polypes. Ceux-ci sont rétractés pendant la journée. Les Acropora ont une forme complexe offrant de nombreuses cachettes à un extraordinaire cortège d'espèces associées, comme les poissons des genres Chromis et Dascyllus. Ce sont donc des espèces fondatrices d'une importance capitale pour l'équilibre de l'écosystème. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Acropora

Corail de feu ramifié. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a1f0-corail-de-feu-ramifie

Corail de feu ramifié

Le corail de feu ramifié construit un squelette pouvant atteindre 1m d'envergure. Il est de couleur jaune et vire vers le blanc vers les extrémités. Ce corail porte son nom car le simple fait de l'effleurer déclenche ses cellules urticantes qui provoquent une vive douleur immédiate. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corail_de_feu

Corail de feu ramifié. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a1fb-corail-de-feu-ramifie

Corail de feu ramifié

Corail de feu ramifié (Millepora dichotoma). Millepora est le seul genre de cnidaire de la famille des Milleporidés. Les espèces de ce genre sont communément appelées coraux de feu en raison de leurs cnidocystes capables de percer la peau humaine qui provoquent des douleurs semblables à celles de brûlures. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corail_de_feu

Corail de feu ramifié. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a206-corail-de-feu-ramifie

Corail de feu ramifié

Corail de feu ramifié (Millepora dichotoma). Millepora est le seul genre de cnidaire de la famille des Milleporidés. Les espèces de ce genre sont communément appelées coraux de feu en raison de leurs cnidocystes capables de percer la peau humaine qui provoquent des douleurs semblables à celles de brûlures. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corail_de_feu

Corail Discosoma. Source : http://data.abuledu.org/URI/58500933-corail-discosoma

Corail Discosoma

Corail Discosoma, entre anémones et corail dur. Les Discosomatidae sont une famille de Cnidaires de l'ordre des Corallimorpharia.

Corail et polypes. Source : http://data.abuledu.org/URI/58501b08-corail-et-polypes

Corail et polypes

Corail (Semperina rubra) mou et ses polypes.

Corail et polypes de nuit. Source : http://data.abuledu.org/URI/58501c2d-corail-et-polypes-de-nuit

Corail et polypes de nuit

Corail (Tubastraea sp.), polypes étendus pour s'alimenter, de nuit. De jour, les polypes se rétractent.

Corail mou et ses polypes de nuit. Source : http://data.abuledu.org/URI/58501cd0-corail-mou-et-ses-polypes-de-nuit

Corail mou et ses polypes de nuit

Corail mou et ses polypes de nuit.

Corail mou suspendu. Source : http://data.abuledu.org/URI/58500e66-corail-mou-suspendu

Corail mou suspendu

Scleronephthya est un genre de coraux mous de la famille des Nephtheidae, suspensus à des parois.

Corail mou translucide. Source : http://data.abuledu.org/URI/58500839-corail-mou-translucide

Corail mou translucide

Dendronephthya, corail mou de la famille des Nephtheidae.

Corail plume d'autruche. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f01-corail-plume-d-autruche

Corail plume d'autruche

Le corail plume d'autruche est très classique en Mer Rouge;

Corail plume d'autruche. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f10-corail-plume-d-autruche

Corail plume d'autruche

Le corail plume d'autruche est très classique en Mer Rouge.

Corail rouge de Méditerranée. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a4e4-corail-rouge-de-mediterranee

Corail rouge de Méditerranée

Le corail rouge vit fixé à demeure (on parle d'une espèce « sessile ») sur les fonds (espèce benthique) rocheux obscurs et les parois des grottes semi obscures de l'étage circalittoral, ainsi que sur des falaises rocheuses plus profondes. On a pourtant constaté que des colonies bien éclairées étaient souvent luxuriantes. Le corail rouge a aussi besoin d'eaux limpides et agitées à une température moyenne de 15° C. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corail_rouge

Papouasie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f72dca-papouasie

Papouasie

Fond de carte vierge de la Papouasie.

Plantation de corail. Source : http://data.abuledu.org/URI/582e494f-plantation-de-corail

Plantation de corail

Plantation de corail par les plongeurs, île de Pom Pom au large de Semporna à Sabah, en août 2012.

Schéma d'organisation du polype de corail. Source : http://data.abuledu.org/URI/58500cc8-schema-d-organisation-du-polype-de-corail

Schéma d'organisation du polype de corail

Description du polype de Lophelia pertusa en français. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lophelia_pertusa