Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Distillation | Pin maritime | Distillation -- Appareils et matériel | Industrie | Pinus pinaster | Gemmage | Agriculture | Colophanes | Cocktails (boissons) | Aliments | Goudrons végétaux | Boissons alcoolisées | Apéritifs | Whisky | Cuisine (boissons alcoolisées) | Raisin | Colonnes à distiller | Sucreries (usines) | Gravure | ...
Colonnes de distillation industrielle. Source : http://data.abuledu.org/URI/5132fd21-colonnes-de-distillation-industrielle

Colonnes de distillation industrielle

Colonnes de distillation : La distillation industrielle est un procédé de raffinage qui consiste à traiter le pétrole brut préalablement chauffé à 360 degrés afin d'en séparer les différentes fractions. Après vaporisation, il est envoyé dans une tour de distillation atmosphérique. Chaque niveau de température correspond à une étape du fractionnement et donne un produit spécifique : les produits légers sont recueillis dans la partie supérieure de la tour (butane et propane, essence légère ou naphta), les produits moyens (essence lourde, kérosène et gazole) sont récupérés en soutirage latéral, et le résidu atmosphérique est recueilli au fond de la tour. Cette séparation n'est pas suffisante pour donner toutes les qualités requises à chacun des produits obtenus. Interviennent alors le craquage et le reformage pour les carburants.

Colophane. Source : http://data.abuledu.org/URI/5131bd4a-colophane

Colophane

Différents types de colophane pour les archets de violon ou de violoncelle. La colophane est le résidu solide obtenu après distillation de la térébenthine, oléorésine (appelée aussi gemme), substance récoltée à partir des arbres résineux et en particulier les pins (le genre Pinus) par une opération que l'on appelle le gemmage. La colophane est utilisée pour les instruments à cordes frottées. On la frotte sur la mèche des archets pour permettre la mise en vibration de la corde, car sans colophane les crins glissent sans frottements sur la corde presque sans en tirer un son. Elle est aussi utilisée sur les archets des scies musicales afin de mieux frotter sur la lame. La colophane se présente sous la forme d'un petit bloc (cubique ou cylindrique) solide et transparent en général de couleur jaune ou noire (mais certaines fois de couleur rouge ou verte). « Cette résine de pin, autrefois produite à Colophon, en Asie Mineure, est indispensable au travail des crins : c'est elle qui leur confère l'aspérité dont ils ont besoin pour frotter les cordes du violon. Si la mèche de l'archet était enduite de savon, elle ne produirait aucun son. Ce sont les grattements de ces milliers de rugosités qui tirent la corde et la laissent repartir. Tout cela est bien évidemment invisible à l'œil nu, mais dans cette combinaison des crins et de la colophane, tout se passe comme si des milliers de petits doigts onglés exécutaient une sorte de pizzicato continu. Ainsi naît la vibration. De cette mécanique microscopique éclot la voix du violon. » Yehudi Menuhin, "La légende du violon".

Distillation de la résine à Luxey. Source : http://data.abuledu.org/URI/51330234-distillation-de-la-resine-a-luxey

Distillation de la résine à Luxey

Atelier des produits résineux de Jacques et Louis Vidal à Luxey (Landes) : écomusée de la gemme, inscrit aux monuments historiques par arrêté du 19 février 1990. La térébenthine de Bordeaux, aussi appelée « poix de Bordeaux », « galipot » ou « térébenthine officinale », est la résine extraite du pin maritime (Pinus pinaster), donnant après purification et distillation l'essence de térébenthine ainsi que la colophane (résidu de la distillation).

Maison de bois goudronné. Source : http://data.abuledu.org/URI/5132923f-maison-de-bois-goudronne

Maison de bois goudronné

Maison de bois aux parois nouvellement goudronnées. Le goudron de pin, goudron officinal, goudron végétal, ou poix liquide est obtenu par carbonisation du pin à l'abri de l'air puis distillation. C'est un produit visqueux et collant de couleur noire. Au jardin : il aide à cicatriser par enduisage les plaies de taille des arbres ; pour le cheval et l'âne : il sert à l'entretien du sabot en évitant le pourrissement en milieu humide ; en remplacement des peintures de protection du bois.

Verre de Whisky. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b613a3-verre-de-whisky

Verre de Whisky

Verre de whisky. Le whisky (ou whiskey) est le nom générique d'un ensemble d'eaux-de-vie fabriquées par distillation de céréales maltées ou non maltées. L'origine du whisky est aujourd'hui encore sujette à controverses entre Irlandais et Écossais, chacun allant de sa preuve la plus ancienne. Par la suite, le whisky a été exporté vers le Nouveau Monde, notamment aux États-Unis, au Canada et en Chine. Depuis le début du XXe siècle, des distilleries se sont développées au Japon, puis dans le reste du monde plus récemment.

Alambic à double fond pour la distillation du marc de raisin. Source : http://data.abuledu.org/URI/56bb958a-alambic-a-double-fond-pour-la-distillation-du-marc-de-raisin

Alambic à double fond pour la distillation du marc de raisin

Alambic à double fond pour la distillation du marc de raisin. Source : El Bibliomata, Illustrations et photographies du fonds bibliographique de la Bibliothèque de la Faculté de Droit de l'Université de Séville.

Colonne à distiller le sucre à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a4e6f-colonne-a-distiller-le-sucre-a-la-reunion

Colonne à distiller le sucre à La Réunion

Une colonne à distiller dans le musée Stella Matutina, novembre 2004, La Réunion.

Distillation de l'absinthe en 1904. Source : http://data.abuledu.org/URI/56639455-distillation-de-l-absinthe-en-1904

Distillation de l'absinthe en 1904

Atelier de distillation de l'absinthe . Image provenant du "Dictionnaire encyclopédique de l'épicerie et des industries annexes" par Albert Seigneurie, édité par "L'Épicier" en 1904, page 14.