Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Apollon | Photographie | Peinture | Statues | Mythologie grecque | Mythologie romaine | Animaux -- Mythologie | Muses | Sarcophages antiques | Antiquité gréco-romaine | Tragédies | Antiquités | Conducteurs de chars antiques | Astrologie | Stratagème | Piété | Odilon Redon (1840-1916) | Symbolisme (mouvement artistique) | Chars de l'Antiquité | Oreste | ...
Apollon et le corbeau. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a8df0-apollon-et-le-corbeau

Apollon et le corbeau

Apollon portant une couronne de laurier ou de myrte, un péplos blanc, un himation rouge et une paire de sandales est assis sur un diphros aux pieds de lion. Il tient une cithare dans la senestre et verse une libation de la dextre. Face à lui un oiseau noir identifié à un pigeon, un choucas, une corneille (allusion possible à sa liaison avec Coronis) ou un corbeau (oiseau aux pouvoirs mantiques). Médaillon d'un kylix attique à fond blanc d'attribution incertaine (Peintre de Pistoxénos, Peintre de Berlin ou Onésimos ?), v. 460 av. J.-C. D. 18 cm. Provenance : une tombe à Delphes, vraisemblablement celle d'un prêtre. Musée archéologique de Delphes, Inv. 8140, salle XII. D'après la mythologie grecque, Apollon aurait transformé le plumage blanc de l'oiseau à qui il avait confié la garde de Coronis pour le punir de sa négligence.

Bracelet des sept jours de la semaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/5336c220-bracelet-des-sept-jours-de-la-semaine

Bracelet des sept jours de la semaine

Bracelet de camées du XIXème siècle avec portrait des sept dieux de l'Olympe pour les sept jours de la semaine : Diane pour la lune de lundi, Mars pour mardi, Mercure pour mercredi, Jupiter pour jeudi, Vénus pour vendredi, Saturne pour samedi, et Apollon pour dimanche.

Deux griffons attelés au char d'Apollon. Source : http://data.abuledu.org/URI/51a89536-deux-griffons-atteles-au-char-d-apollon

Deux griffons attelés au char d'Apollon

Deux griffons attelés au char d'Apollon, Salle de concert (Konserthaus) à Berlin.

Héraclès et la biche. Source : http://data.abuledu.org/URI/50563177-heracles-et-la-biche-

Héraclès et la biche

Photographie du casque corinthien en bronze à petits clous d'argent du début du Ve siècle av. J.-C. représentant la dispute d'Héraclès et Apollon pour la biche de Cérynie sur le front. Paris.

L'oracle et l'impie. Source : http://data.abuledu.org/URI/510c332d-l-oracle-et-l-impie

L'oracle et l'impie

L'oracle et l'impie, illustration par François Chauveau (1613-1676), pour les « Fables choisies mises en vers par M. de la Fontaine », Claude Barbin et Denys Thierry, Paris, 1668 (premier recueil) 1678-79 (deuxième recueil) 1694 (troisième recueil).

Le char d'Apollon. Source : http://data.abuledu.org/URI/5116c9d2-le-char-d-apollon

Le char d'Apollon

Le char d'Apollon, 1905, par Odilon Redon (1840-1916). Apollon est devenu au Moyen Âge puis à l'époque moderne un dieu solaire, patron de la musique et des arts. Au XIXe siècle, il symbolise la raison, la clarté et l'ordre, considérés comme caractéristiques de l'« esprit grec », par opposition à la démesure et à l'enthousiasme dionysiaques. Ainsi, on a pu écrire de lui qu'il est « le plus grec de tous les dieux » et qu'« aucun autre dieu n'a joué un rôle comparable dans le développement du mode de vie grec ». Peu après sa naissance, Zeus lui remet un char tiré par des cygnes et lui ordonne de se rendre à Delphes. Le dieu n'obéit pas immédiatement, mais s'envole à bord de son char pour le pays des Hyperboréens qui, selon certaines versions, est la patrie de Léto. Là vit un peuple sacré qui ne connaît ni la vieillesse, ni la maladie ; le soleil brille en permanence.

Les neuf muses. Source : http://data.abuledu.org/URI/5942c972-les-neuf-muses

Les neuf muses

Sarcophage des Muses, représentant les neuf Muses et leurs attributs. Marbre, première moitié du IIe siècle ap. J.-C., découvert sur la Via Ostiensis, reliant Rome au port d'Ostie : Calliope (éloquence), Clio (histoire), Érato (élégie), Euterpe (musique), Melpomène (masque de la tragédie), Polymnie (rhéotrique), Terpsichore (danse), Thalie (comédie), Uranie (astrologie).

Les présents de Phoebus. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d8d1a6-les-presents-de-phoebus

Les présents de Phoebus

Les présents de Phoebus, illustration de "Les furies, ou la perte d'Oreste" in « Histoires extraites des tragédies grecques », par Alfred Church (1829-1912), professeur de latin et chercheur britannique (source : Projet Gutenberg).

Pierre tombale d'Apollonia. Source : http://data.abuledu.org/URI/5063345a-pierre-tombale-d-apollonia

Pierre tombale d'Apollonia

Pierre tombale d'Apollonia, circa 100 av. JC. Le prénom "Apollonia" signifie "l'apollinienne", c’est-à-dire celle qui possède les qualités d'Apollon, dieu grec de la beauté, du soleil et des arts en général, chef des Muses.

Statue d'Apollon. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b956c5-statue-d-apollon

Statue d'Apollon

Dessin d'une statue d'Apollon.

Statue d'Apollon citharède. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b45c9b-statue-d-apollon-citharede

Statue d'Apollon citharède

Statue d'Apollon citharède (tenant une cithare) et musagète (conducteur des Muses). Marbre, œuvre romaine, IIe siècle ap. J.-C. Trouvée avec sept statues des Muses près de Tivoli en 1774, dans les ruines de la villa de Cassius.