Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Dessins et plans | Photographie | Inventions | ABCD | Trains à grande vitesse | Physique | Sports | ABCD-inventions | TGV | Vents -- Vitesse | Course de vitesse | Vents | RyXéo | Vitesse | Trains à grande vitesse -- France | Aérotrains | Jean Bertin (1917-1975) | Trains | Arnaud Pérat | Automobiles -- Vitesse | ...
Cas particuliers du travail d'une force. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b0c423-cas-particuliers-du-travail-d-une-force

Cas particuliers du travail d'une force

Trois cas particuliers du travail d'une force : force motrice, force résistante, force à travail nul. Considérons une force vec{F} constante s'appliquant sur un objet se déplaçant sur une trajectoire rectiligne (Il n'y a pas d'autres forces s'exerçant sur l'objet). Un certain nombre de cas particuliers permettent d'illustrer la notion de travail d'une force : Si la force vec{F} est parallèle au déplacement vec{u} et orientée dans le même sens, le travail W = vec{F}cdotvec{u} fourni par la force est positif : d'après le théorème de l’énergie cinétique, la force a augmenté l'énergie cinétique du système, celui-ci se déplace donc plus rapidement. Une telle force est parfois dénommée force motrice. Si la force vec{F} est parallèle au déplacement vec{u} mais orientée dans le sens opposé, le travail W = vec{F}cdotvec{u}, fourni par la force est négatif : d'après le théorème de l’énergie cinétique, la force a diminué l'énergie cinétique du système, celui-ci se déplace donc plus lentement. On appelle parfois une telle force, une force résistante. Si la force vec{F} est perpendiculaire au déplacement vec{u}, le travail de la force est nul W = 0 : la force n'a pas modifié l'énergie cinétique du système. On peut dire plus simplement que si la force vec{F} est perpendiculaire au déplacement, elle ne modifie pas le déplacement. Ce dernier cas ne doit pas laisser penser qu'une force dont le travail est nul n'a aucun effet sur un système. Les forces dont le travail est nul ne modifient pas l'énergie cinétique du solide. En particulier, elles ne modifient pas la norme de la vitesse ; elles peuvent cependant en modifier la direction.

Char a voile. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b08cb4-char-a-voile

Char a voile

Le char à voile est un sport de vitesse qui se pratique en général sur de grandes plages de sable. On le pratique par exemple en France sur les plages de la Côte d'Opale, de la côte picarde, en Normandie, en Vendée, en Bretagne ou en Loire Atlantique. La force de traction du véhicule est le vent, capté par une voile.

Cinématique. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c45e82-cinematique

Cinématique

Mouvement circulaire uniforme : la vitesse est tangentielle et l'accélération est centripète, perpendiculaire au mouvement, son travail est nul. Ce cas ne doit pas laisser penser qu'une force dont le travail est nul n'a aucun effet sur un système. Ainsi, dans le cas d'un solide en mouvement circulaire uniforme, la force centripète a un travail nul (le mouvement circulaire uniforme n'est pas modifié). Pour autant, si l'on supprime la force centripète le solide cessera son mouvement circulaire et se déplacera en mouvement rectiligne, conformément à la 1re loi de Newton. Les forces dont le travail est nul ne modifient pas l'énergie cinétique du solide. En particulier, elles ne modifient pas la norme de la vitesse ; elles peuvent cependant en modifier la direction.

Odomètre et indicateur de vitesse. Source : http://data.abuledu.org/URI/58e66ca4-odometre-et-indicateur-de-vitesse

Odomètre et indicateur de vitesse

Indicateur de vitesse (années 1980) équipé en son centre d'un odomètre ou compteur kilométrique : Citroën "Acadiane", 1986.

Pluie, Vapeur et Vitesse. Source : http://data.abuledu.org/URI/546a45f2-pluie-vapeur-et-vitesse

Pluie, Vapeur et Vitesse

Pluie, Vapeur et Vitesse - Le Grand Chemin de Fer de l’Ouest, 1844, par Joseph Mallord William Turner (1775-1851).

50 en blanc sur fond noir. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c4ea6d-50-en-blanc-sur-fond-noir

50 en blanc sur fond noir

Cinquante en blanc sur fond noir (panneau de signalisation suédois).

Anneaux d'Euler. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ccd774-anneaux-d-euler

Anneaux d'Euler

Construction schématique de l'addition de vecteurs vitesse angulaire pour des repères tournants. Dans le cas de repères tournants, la composition des mouvements est plus simple que dans le cas général, car la matrice finale est toujours un produit de matrices de rotation. Comme dans le cas général, l'addition est commutative vec{omega}_1 + vec{omega}_2 = vec{omega}_2 + vec{omega}_1. Les composantes du pseudovecteur vitesse angulaire ont été calculés pour la première fois par Leonhard Euler en utilisant ses angles d'Euler.

Arrivée d'un 100 mètres féminin à Zurich en 2007. Source : http://data.abuledu.org/URI/54737222-arrivee-d-un-100-metres-feminin-a-zurich-en-2007

Arrivée d'un 100 mètres féminin à Zurich en 2007

Christine Arron à gauche, gagne le 100 mètres à la rencontre de Zurich en Suisse le 7 septembre 2007.

Autoroute inter-États aux États-Unis. Source : http://data.abuledu.org/URI/55a0aed7-autoroute-inter-etats-aux-etats-unis

Autoroute inter-États aux États-Unis

L'Interstate 80 (ou I-80) est une autoroute inter-États située aux États-Unis qui relie le centre-ville de San Francisco, en Californie, à la banlieue de New York. Elle est longue de 4671,13 kilomètres et date de 1957 (source https://fr.wikipedia.org/wiki/Interstate_80).

Cambrure de voile. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b0d8ba-cambrure-de-voile

Cambrure de voile

Évolution des coefficients aérodynamiques suivant la cambrure de la voile. Les courbes de portance (et traînée) en fonction et de l'angle d'attaque dépendent de la cambrure de la voile, c'est-à-dire de la forme plus ou moins prononcée du creux de la voile. Une voile à forte cambrure a un coefficient aérodynamique plus élevé, donc potentiellement un effort propulsif plus important. Par contre le coefficient aérodynamique engendrant la gîte varie dans le même sens, donc il faudra suivant les allures trouver une cambrure de compromis entre un effort propulsif important et une gîte acceptable.

Carte de l'île de Niué. Source : http://data.abuledu.org/URI/50706eb7-carte-de-l-ile-de-niue

Carte de l'île de Niué

Carte des zones forestières et agricoles de l'île de Niué, avec localisation des réserves et zones de conservations (légende en français). Niue (en niuéen Niuē) est un pays insulaire de l’océan Pacifique sud. Il est situé à 2 400 km au nord-est de la Nouvelle-Zélande, au centre d'un triangle formé par les îles Tonga, Samoa et Cook. Découverte en 1774 par le capitaine James Cook, l'île devint un protectorat britannique en 1900 et administrée à ce titre par la Nouvelle-Zélande. Le 19 octobre 1974, Niue, à l'instar des îles Cook, a conclu un accord de libre association avec la Nouvelle-Zélande et par conséquent ne dispose toujours pas de la souveraineté internationale, bien que l'île ait commencé à établir sa propre politique étrangère.

Carte du réseau de chemins de fer. Source : http://data.abuledu.org/URI/50dcde6b-carte-du-reseau-de-chemins-de-fer

Carte du réseau de chemins de fer

Carte du réseau voyageurs de la SNCF, les TGV internationaux inclus.

Compteur de vitesse mixte. Source : http://data.abuledu.org/URI/58e6a511-compteur-de-vitesse-mixte

Compteur de vitesse mixte

Compteur de vitesse mixte sur une Ford Mondeo ST220 (MK3) : miles et kilomètres.

Course du 800 mètres en 2015. Source : http://data.abuledu.org/URI/5839f542-course-du-800-metres-en-2015

Course du 800 mètres en 2015

Course du 800 mètres en 2015, Meeting Féminin du Val d'Oise.

Forces d'accélaration d'une voiture. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d5b97b-forces-d-accelaration-d-une-voiture

Forces d'accélaration d'une voiture

Forces d'accélération d'une voiture.

Forces véliques au près. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b0dbb4-forces-veliques-au-pres

Forces véliques au près

Décomposition au près des forces véliques noté A : la portance (C) et la trainée (B). C1 est partie de la portance de la voile participant à l'avancement du navire et C2 la portance de la voile participant à gîte du navire. (W) est le vent, (\lambda) la dérive.

Freinage automobile. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d5bc4c-freinage-automobile

Freinage automobile

Forces s'appliquant à une automobile freinant.

Gare de Saint Pancras à Londres. Source : http://data.abuledu.org/URI/54188df1-gare-de-saint-pancras-a-londres

Gare de Saint Pancras à Londres

Gare de Saint Pancras à Londres, terminus de l'Eurostar.

Handisport. Source : http://data.abuledu.org/URI/5885316d-handisport

Handisport

Hannah Cockroft, championne britannique handisport, le 21 août 2010.

L'aérotrain - illustration. Source : http://data.abuledu.org/URI/54534b85-l-aerotrain-illustration

L'aérotrain - illustration

Mise en situation de l'aérotrain de Jean Bertin sur sa poutrelle en T inversé dont on peut encore voir un tronçon autour d'Orléans. Illustration réalisée par Arnaud Pérat dans le cadre du projet ABCD Inventions réalisé par la société RyXéo, octobre 2014.

L'aérotrain - schéma de sustentation. Source : http://data.abuledu.org/URI/54534d98-l-aerotrain-schema-de-sustentation

L'aérotrain - schéma de sustentation

Schéma de sustentation de l'aérotrain de Jean Bertin, réalisé par Arnaud Pérat dans le cadre du projet ABCD Inventions de la société RyXéo, dans le but d'expliquer comment l'aérotrain crée le coussin d'air qui lui permet de glisser à quelques centimètres au-dessus de sa poutrelle en T inversé. Le fichier original de ce schéma sans légende est au format SVG qui permet un agrandissement sans limite.

L'aérotrain - schéma de sustentation légendé. Source : http://data.abuledu.org/URI/54534e37-l-aerotrain-schema-de-sustentation-legende

L'aérotrain - schéma de sustentation légendé

Schéma de sustentation de l'aérotrain de Jean Bertin, réalisé par Arnaud Pérat dans le cadre du projet ABCD Inventions de la société RyXéo, dans le but d'expliquer comment l'aérotrain crée le coussin d'air qui lui permet de glisser à quelques centimètres au-dessus de sa poutrelle en T inversé. Le fichier original de ce schéma légendé est au format SVG qui permet un agrandissement sans limite, octobre 2014. Légendes de haut en bas : ventilateurs, air (les flèches bleues), coussin d'air (en bleu), poutre en T.

L'aérotrain de Jean Bertin. Source : http://data.abuledu.org/URI/55a2087d-l-aerotrain-de-jean-bertin

L'aérotrain de Jean Bertin

L'aérotrain de Jean Bertin (1917-1975) le long de la route d'Orléans sur sa voie en viaduc.

L'Eurostar à Londres. Source : http://data.abuledu.org/URI/56d0c9e2-l-eurostar-a-londres

L'Eurostar à Londres

L'Eurostar dans le nouvelle gare de St Pancras International à Londres.

Le 100 mètres homme. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d4c419-le-100-metres-homme

Le 100 mètres homme

L'évolution du record du monde du 100 mètres homme en athlétisme. Usain St. Leo Bolt (né le 21 août 1986 dans la paroisse de Trelawny) est un athlète jamaïcain, spécialiste du sprint, sextuple champion olympique et quintuple champion du monde, détenteur de trois records du monde : 100 m (9 s 58), 200 m (19 s 19) et 4 × 100 m (36 s 84). Il est le premier athlète à avoir réussi à conserver ses titres olympiques du 100 m, du 200 m et du relais 4 × 100 m, de Pékin les 16, 20 et 22 août 2008, à Londres les 5, 9 et 11 août 2012, et le premier olympien à avoir remporté quatre médailles d'or individuelles et six en tout dans les épreuves de sprint en athlétisme. Il devient à ce titre l'un des plus grand sprinteurs de tous les temps, se qualifiant lui-même de « légende ». À Pékin, il est devenu le premier athlète masculin à gagner ces trois épreuves aux cours des mêmes Jeux olympiques depuis Carl Lewis en 1984, et le premier coureur de l'histoire à établir les records du monde dans ces trois disciplines lors des mêmes Jeux. Il a répété le même triplé à Londres. Son nom et ses performances en sprint lui ont valu le surnom de « Lightning Bolt » (« l'Éclair », ou « la Foudre »). C'est le premier sprinter à améliorer trois fois de suite le record du monde du 100 m et à obtenir la plus nette amélioration du record depuis le passage au chronométrage électronique, en 1968.

Le 400 mètres hommes. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d4c54d-le-400-metres-hommes

Le 400 mètres hommes

Évolution du record du monde en 400 mètres hommes depuis 1930. Chronomètre électronique depuis 1970.

Le sprinter Beaufrand en 1931. Source : http://data.abuledu.org/URI/58852712-le-sprinter-beaufrand-en-1931

Le sprinter Beaufrand en 1931

Le sprinter français Roger Beaufrand (1908 - 2007), champion olympique du kilomètre aux Jeux olympiques d'Amsterdam en 1928. (Épreuve recadrée.)

Manche à air. Source : http://data.abuledu.org/URI/50940c10-manche-a-air

Manche à air

La manche à air, parfois appelée la manche à vent, est un dispositif destiné à indiquer non seulement la direction du vent, mais aussi — contrairement à la girouette — une estimation de sa vitesse. La manche à air est constituée d'un mât auquel est attaché un manchon conique en tissu, resserré à son extrémité. Ce manchon comporte cinq anneaux alternant trois rouges et deux blancs. L'air entre par le gros bout du manchon, celui près du mât, et est soulevé dans la direction opposée à celle d'où vient le vent. Chacune des bandes de couleur, lorsque gonflée par le vent, correspond à environ 5 nœuds (environ 9 km/h) ; le manchon est donc à l'horizontale lorsque le vent souffle à plus de 25 nœuds (environ 45 km/h). Cela donne une estimation relativement précise de la direction et de la vitesse du vent jusqu'à cette force.

Manche à air. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d60b8e-manche-a-air

Manche à air

La manche à air, parfois appelé la manche à vent, est un dispositif destiné à indiquer non seulement la direction du vent, mais aussi — contrairement à la girouette — une estimation de sa vitesse. La manche à air est constituée d'un mât auquel est attaché un manchon conique en tissu, resserré à son extrémité. Ce manchon comporte cinq anneaux alternant trois rouges et deux blancs. L'air entre par le gros bout du manchon, celui près du mât, et est soulevé dans la direction opposée à celle d'où vient le vent. Chacune des bandes de couleur, lorsque gonflée par le vent, correspond à environ 5 nœuds (environ 9 km/h) ; le manchon est donc à l'horizontale lorsque le vent souffle à plus de 25 nœuds (environ 45 km/h). Cela donne une estimation relativement précise de la direction et de la vitesse du vent jusqu'à cette force.

Mesure de la vitesse de la lumière par Foucault. Source : http://data.abuledu.org/URI/50aa9fd1-mesure-de-la-vitesse-de-la-lumiere-par-foucault

Mesure de la vitesse de la lumière par Foucault

Appareillage utilisé par Foucault avec miroir tournant pour mesurer la vitesse de la lumière : en bas à gauche, la lumière est réfléchie par un miroir tournant (à gauche) en direction d'un miroir fixe (en haut) ; à droite, la lumière réfléchie en provenance du miroir stationnaire rebondit sur le miroir tournant qui a avancé d'un angle θ pendant le déplacement de la lumière. Le télescope situé à un angle 2θ de la source récupère le rayon réfléchi par le miroir tournant. Vers 1848, Fizeau et Foucault se lancent dans la mise au point d'expériences visant à mesure la vitesse de la lumière sur Terre, et à comparer la vitesse de la lumière dans l'air et dans l'eau.

Mesure de la vitesse de la lumière, par un miroir tournant. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a790ef-mesure-de-la-vitesse-de-la-lumiere-par-un-miroir-tournant

Mesure de la vitesse de la lumière, par un miroir tournant

Schéma de l'expérience du miroir tournant pour la détermination de la vitesse de la lumière (Léon Foucault et Hippolyte Fizeau) : Méthode du miroir tournant, fabriqué par Louis Breguet. Le faisceau émis par la source ⊗ est réfléchi par un miroir tournant à grande vitesse, qui l'envoie sur un télescope fixe à distance S, ce qui donne une brève impulsion au moment où le miroir tournant est orienté dans la bonne direction. Cette impulsion réfléchie va trouver le miroir tournant décalé d'un angle α/2, et va donc se réfléchir à un angle α de la source. La mesure de la distance X ~ α P fournit la vitesse de la lumière connaissant la vitesse de rotation du miroir, et les diverses distances. En 1850, il mesure la vitesse de l'électricité avec E. Gounelle.

Patineurs et loi de Newton. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b15799-patineurs-et-loi-de-newton

Patineurs et loi de Newton

Illustration de la 3e loi de Newton : actions mutuelles de deux patineurs. L'énoncé original est le suivant : Pour chaque action, il existe une réaction égale et opposée : l’action est toujours égale à la réaction ; c'est-à-dire que les actions de deux corps l’un sur l’autre sont toujours égales, et dans des directions contraires. De manière moderne, on exprime que : Tout corps A exerçant une force sur un corps B subit une force d'intensité égale, de même direction mais de sens opposé, exercée par le corps. Dans le cas d'une action de contact, c'est assez simple : si Albert pousse de 100 N sur Béatrice, alors Béatrice pousse également de 100 N sur Albert ; Albert et Béatrice peuvent être sur un sol adhérent ou de la glace, immobiles ou en train de patiner. Il est souvent plus difficile de comprendre que si Albert s'appuie sur le mur, alors le mur pousse aussi sur Albert ; le mur n'a pas de « volonté motrice », il fléchit sous l'effet de l'action d'Albert mais cette flexion est indécelable sauf pour une paroi souple, et Albert subit donc un « effet ressort ». Il est de même pour la notion de sol qui soutient Albert ; en particulier, en cas de saut, il est difficile d'imaginer que c'est le sol qui propulse Albert, toujours par effet ressort.

Patins à glace. Source : http://data.abuledu.org/URI/5020cade-patins-a-glace

Patins à glace

photo de patins à glace

Portée vélique : portance et traînée. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b0c800-portee-velique-portance-et-trainee

Portée vélique : portance et traînée

Schéma type d'un profil représentant l'évolution de la traînée C_D et de la portance C_L suivant l'incidence. La portance latérale n'est quasiment jamais représentée car le profil est assimilé à un profil d'allongement infini donc les valeurs mesurées sont faibles. La forme générale de la force F = frac12 imes ho imes S imes C imes V^2 est calculée ou mesurée dans une veine d'air à vitesse aussi uniforme que possible arrivant sur la voile. La force est décomposable suivant les trois dimensions. La viscosité par nature frotte sur le profil, et donc engendre un effet résistant au mouvement. Plus important, cette viscosité perturbe le flux d'air autour du profil ; cette perturbation engendre une force considérable perpendiculairement au profil. De même, comme le profil n'est pas infini, les extrémités du profil engendrent elles aussi un effort dans la dimension restante. La voile se déforme sous l'effet du vent et prend une forme nommée profil. Lorsque l'écoulement de l'air autour de ce profil est laminaire, le facteur dépression face sous le vent devient déterminant. Cet effet est alors appelé portance. Les études et la théorie établissent pour une voile que : la dépression relative sur l'extrados (face sous le vent) représente les 2/3 de la portance, la surpression sur l'intrados (face au vent) représente 1/3 de la portance.

Principe de la mesure optique de la vitesse angulaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/518faa6e-principe-de-la-mesure-optique-de-la-vitesse-angulaire

Principe de la mesure optique de la vitesse angulaire

Effet Sagnac : Principe de la mesure optique de la vitesse angulaire. On appelle effet Sagnac le décalage temporel de la réception de deux signaux lumineux tournant en sens inverse autour de la circonférence d'un disque en rotation (par rapport à un référentiel inertiel), quand ils sont émis par un émetteur-récepteur fixé sur ce disque. L'effet Sagnac a été découvert par Georges Sagnac en 1913.

Quatre patineurs au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/53a1dafa-quatre-patineurs-au-quebec

Quatre patineurs au Québec

Quatre patineurs sur les Plaines d'Abraham, Québec.

Records du 100 mètres de 1910 à 2010. Source : http://data.abuledu.org/URI/54737e54-records-du-100-metres-de-1910-a-2010

Records du 100 mètres de 1910 à 2010

Graphique représentant l'évolution du record du monde du 100m hommes (athlétisme) de 1910 à 2010.

Remonter contre le vent. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b0c620-segeln-gegen-den-wind-jpg

Remonter contre le vent

Schéma simplifié des forces en jeu quand un bateau remonte au vent : 1) vent, 2) vent repoussé, 3) propulsion. La particule arrive avec l'énergie (1, bleu) et repart avec l'énergie (2, rouge) transmettant sur la voile la quantité d'énergie (3, vert) (Les vecteurs du dessin sont des quantités de mouvement).

Repère d'Euler. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ccd859-repere-d-euler

Repère d'Euler

Repère d'Euler (en vert). Les composantes du pseudovecteur vitesse angulaire ont été calculé pour la première fois par Leonhard Euler en utilisant ses angles d'Euler et un repère intermédiaire construit à partir des repères intermédiaires de la construction : 1-Un axe du repère de référence (l'axe de précession), 2-La ligne des nœuds du repère tournant par rapport au repère de référence (axe de nutation), 3-Un axe du repère tournant (l'axe de rotation intrinsèque). Euler prouva que les projections du pseudovecteur vitesse angulaire sur ces trois axes sont les dérivées des angles associés (ce qui est équivalent à décomposer la rotation instantanée en trois rotations de Euler instantanées). Ainsi : omega = dotalpha old u_1 +doteta old u_2 +dotgamma old u_3.

Réseau de trains à grande vitesse en Italie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5209c76f-reseau-de-trains-a-grande-vitesse-en-italie

Réseau de trains à grande vitesse en Italie

Réseau de trains à grande vitesse en Italie.

Routes commerciales maritimes. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c3f1cc-routes-commerciales-maritimes

Routes commerciales maritimes

Routes commerciales empruntées par les navires entre l'Angleterre et l'Australie-Nouvelle Zélande du XVIIIe au XXe siècle. Dessiné par Jérôme BLUM le 22 juillet 2006, inspiré par la version anglaise. La carte de fond est dans le domaine public. Elle est issue du projet Visible Earth de l'observatoire de la Terre de la NASA. Source : http://visibleearth.nasa.gov/view.php?id=57752. Les vents des quarantièmes rugissants ont joué un rôle significatif dans le choix de la route suivie par les clippers et donc sur le commerce entre l'Europe, l'Amérique du Sud et l'Orient. Wellington est la seule capitale nationale située dans les latitudes des quarantièmes rugissants. Elle est surnommée « Windy Wellington » ou « Windy Welly » à cause du fort vent omniprésent accentué par l'effet Venturi de sa position sur le détroit entre les deux îles principales de Nouvelle-Zélande. L'île de Tasmanie, l'État le plus méridional de l'Australie, est située entièrement dans les quarantièmes rugissants et a, par conséquent, un littoral occidental moins peuplé et balayé par les vents. De même, le sud de l'Amérique du Sud, la Patagonie, est continuellement balayé par les vents des Quarantièmes rugissants et des Cinquantièmes hurlants. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Quaranti%C3%A8mes_rugissants.

TGV au Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/565742a1-tgv-au-japon

TGV au Japon

TGV, gare de Hakata Station, juillet 1998.

TGV au Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/56574329-tgv-au-japon

TGV au Japon

TGV entre les gares de Kakegawa et de Shizuoka.

TGV de Paris à Dijon en 1984. Source : http://data.abuledu.org/URI/56574433-tgv-de-paris-a-dijon-en-1984

TGV de Paris à Dijon en 1984

TGV de Paris à Dijon en 1984.

TGV et train à vapeur près de Montereau en 1987. Source : http://data.abuledu.org/URI/5657448d-tgv-et-train-a-vapeur-pres-de-montereau-en-1987

TGV et train à vapeur près de Montereau en 1987

Croisement entre un TGV Sud-Est et un train à vapeur à proximité de Montereau (sur le territoire de la commune de Saint-Germain-Laval) le 24 mai 1987.

Train à grande vitesse. Source : http://data.abuledu.org/URI/51603488-train-a-grande-vitesse

Train à grande vitesse

Train allemand à grande vitesse A ICE 1 Nuremberg-Munich, sortant du tunnel de Schellenberg-tunnel.

Train sur les rails. Source : http://data.abuledu.org/URI/504999fc-train-sur-les-rails

Train sur les rails

Dessin de train.

Usain Bolt aux Jeux Olympiques 2008. Source : http://data.abuledu.org/URI/534711f1-usain-bolt-aux-jeux-olympiques-2008

Usain Bolt aux Jeux Olympiques 2008

Usain Bolt exulte après sa victoire au 100 m durant les jeux olympiques de 2008 à Pékin. Photo prise très peu de temps (1 à 2 secondes) après le franchissement de la ligne d'arrivée. À Pékin, il est devenu le premier athlète masculin à gagner trois épreuves aux cours des mêmes Jeux olympiques depuis Carl Lewis en 1984, et le premier coureur de l'histoire à établir les records du monde dans ces trois disciplines lors des mêmes Jeux. Il a répété le même triplé à Londres. Son nom et ses performances en sprint lui ont valu le surnom de "Lightning Bolt" ("l'Éclair", ou "la Foudre"). C'est le premier sprinter à améliorer trois fois de suite le record du monde du 100 m et à obtenir la plus nette amélioration du record depuis le passage au chronométrage électronique, en 1968. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Usain_Bolt

Usain Bolt aux Jeux Olympiques de 2008. Source : http://data.abuledu.org/URI/5392e0a1-usain-bolt-aux-jeux-olympiques-de-2008

Usain Bolt aux Jeux Olympiques de 2008

Usain Bolt après sa victoire au "Cent mètres" des Jeux Olympiques de 2008 à Pékin. Il est le premier athlète à avoir réussi à conserver ses titres olympiques du 100 m, du 200 m et du relais 4 × 100 m, de Pékin les 16, 20 et 22 août 2008, à Londres les 5, 9 et 11 août 2012, et le premier olympien à avoir remporté quatre médailles d'or individuelles et six en tout dans les épreuves de sprint en athlétisme. Il devient à ce titre l'un des plus grands sprinteurs de tous les temps, se qualifiant lui-même de "légende". Il est également, l'athlète le plus décoré des championnats du monde d'athlétisme, totalisant, après ceux de Moscou 2013, huit médailles d'or et deux en argent. Source : fr.wikipedia.org/wiki/Usain_Bolt

Vague de filles en patins à glace. Source : http://data.abuledu.org/URI/5356a25a-vague-de-filles-en-patins-a-glace

Vague de filles en patins à glace

Vague de filles en patins à glace, au "Red Bull Crashed Ice" de Québec en 2011 (Canada). Le "Red Bull Crashed Ice" est un championnat de patinage extrême sur un parcours contenant des sauts, des virages serrés et des pentes abruptes. Ce sport est appelé le Ice Cross Downhill ou "patinage de descente extrême", en français, selon l'Office québécois de la langue française. Les compétiteurs doivent faire preuve d'habileté, d'agilité, de courage et de sang-froid pour pouvoir participer à cet événement. Cet événement a été créé par Red Bull et été présenté pour la première fois à Stockholm, en Suède. Depuis, l'événement se tient chaque année dans différentes villes d'Amérique du Nord et d'Europe. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Red_Bull_Crashed_Ice