Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Dessins et plans | Histoire | Turquie | Istanbul (Turquie) -- Palais de Topkapi | Istanbul (Turquie) | Peinture | Antiquités | Architecture | Anatolie (Turquie) | Géographie | Asie mineure | Lapins | Architecture ottomane | hiver | Instruments de musique -- Turquie | Instruments de musique | Art ottoman | Adana (Turquie) | Topkapi (Istanbul. - Turquie), Palais de | ...
Carte de la Turquie. Source : http://data.abuledu.org/URI/525a9101-carte-de-la-turquie

Carte de la Turquie

Carte de la Turquie.

Construction géométrique du drapeau turc. Source : http://data.abuledu.org/URI/517f8125-construction-geometrique-du-drapeau-turc

Construction géométrique du drapeau turc

Programme de construction du drapeau turc, croissant de lune et étoiles sur fond rouge.

Costume des janissaires turcs. Source : http://data.abuledu.org/URI/530874d5-costume-des-janissaires-turcs

Costume des janissaires turcs

Costume des janissaires turcs, Palais Topkapı à Istanbul en Turquie.

Fabrication de tapis en Turquie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ae1418-fabrication-de-tapis-en-turquie

Fabrication de tapis en Turquie

Fabrication de tapis en Turquie.

Lune et quatre étoiles turques. Source : http://data.abuledu.org/URI/517f8050-lune-et-quatre-etoiles-turques

Lune et quatre étoiles turques

Reprise géométrique d'Ay yildiz, le drapeau de la Turquie : lune décroissante et étoile à cinq banches

Pergola de calebasses. Source : http://data.abuledu.org/URI/5302506c-pergola-de-calebasses

Pergola de calebasses

Calebasses (Lagenaria siceraria), pergola en Turquie.

Tughra de Soliman I le Magnifique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5308793c-tughra-de-soliman-i-le-magnifique

Tughra de Soliman I le Magnifique

Sceau (Tughra) de Kanuni Sultan Soliman I, dit Soliman le Magnifique, Sultan de l'empire ottoman (1520-1566). Explication : http://www.tugra.org/okunus/pages/10.htm

Aigle capturant un lapin. Source : http://data.abuledu.org/URI/515a6abc-aigle-capturant-un-lapin

Aigle capturant un lapin

Bas-relief retrouvé à Istanbul, Xe siècle, représentant un aigle, ailes déployées, capturant un lapin (British Museum, Londres).

Arbre votif en Cappadoce. Source : http://data.abuledu.org/URI/52992dce-arbre-votif-en-cappadoce

Arbre votif en Cappadoce

Arbre couvert d'amulettes votives en Cappadoce, dans la vallée des Pigeons près d'Uçhisar. Nazar boncuk (en turc : nazar pour « mauvais œil » et boncuğu pour « amulette ». Nazar en arabe : نظر signifie « regard ». C'est une amulette qui vise à protéger contre le mauvais œil.

Audience au Palais de Topkapi. Source : http://data.abuledu.org/URI/5113944b-audience-au-palais-de-topkapi

Audience au Palais de Topkapi

Ahmed III, Sultan de l'empire Ottoman, reçoit l'ambassadeur des Pays-Bas Cornelis Calkoen au Palais de Topkapi à Istanbul en 1727. Tableau de Jean Baptiste van Mour (1671-1737). Les cérémonies les plus élaborées dans ce bâtiment concernaient la réception des ambassadeurs qui venaient, escortés par des officiels, embrasser le bord de la robe du sultan. Le trône était alors richement décoré. La salle des audiences, dite aussi hall d'audience ou chambre des pétitions (Arz Odası), se situe juste derrière la porte de la Félicité, de manière à cacher la vue de la troisième cour. Cet immeuble carré est un kiosque ottoman, entouré de vingt-deux colonnes, qui supporte un large toit avec des gouttières pendantes. À l'intérieur se trouvent la salle du trône et deux petites pièces. Ce bâtiment était aussi nommé salle du Conseil intérieure, pour le différencier de la salle du Conseil de la seconde cour. C'est un bâtiment ancien, datant du XVe siècle, et décoré ensuite par Soliman. Le sultan y était assis sur un trône à baldaquin, et recevait personnellement les vizirs, les officiels et les ambassadeurs qui venaient se présenter. Selon un récit de Cornelius Duplicius en 1533 : « L'empereur était assis sur un trône légèrement surélevé entièrement couvert de drap d'or, cousu de nombreuses pierres précieuses et, de tous côtés, on voyait des coussins de valeur inestimable ; les murs de la pièce étaient recouverts de mosaïque d'azur et d'or ; le manteau de la cheminée était d'argent massif recouvert d'or et, sur un côté de la pièce, l'eau coulait dans une fontaine. »

Audience au Palais de Topkapi. Source : http://data.abuledu.org/URI/511395b2-audience-au-palais-de-topkapi

Audience au Palais de Topkapi

Le Sultan Ahmed III entouré par ses courtisans et ses conseillers. Miniature ottomane de "Surname-i Vehbi",exposée au Palais de Topkapi à Istanbul, dans l'ancien dortoir des pages, transformé en galerie des miniatures et des portraits (Müzesi Müdüriyeti).

Buste d'Hérodote dans le château de Bodrum. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b3ded6-buste-d-herodote-dans-le-chateau-de-bodrum

Buste d'Hérodote dans le château de Bodrum

Buste d'Hérodote dans le château de Bodrum en Turquie. Le nom Bodrum serait une déformation du latin Petreum, ou Petronium. Elle voit naître l'historien Hérodote (circa -484), puis devient la capitale de la satrapie perse de Carie. À la mort du satrape Mausole (-353), sa sœur et épouse Artémise II fait construire un immense cénotaphe, le Mausolée, l'une des sept merveilles du monde antique, qui rend la ville célèbre. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bodrum

Calcédoine. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a2ea35-calcedoine

Calcédoine

Quartz (Calcédoine) au Musée National de Sofia "La Terre et l'Homme". La calcédoine est un minéral composé de silice. Classiquement décrite comme une variété cryptocristaline de quartz, elle est aujourd'hui considérée comme un mélange de quartz et de moganite. Le mot dérive de la ville de Chalcédoine, en Asie Mineure, du grec Χαλκεδον ou Χαλκηδών, soit khalkédôn). Variétés : Agate, onyx, Chrysoprase (vert clair, coloré par le nickel), Cornaline rouge, héliotrope vert à taches rouges (hématite), Jaspe, Mtorolite, Sardoine brune.

Cargaison d'amphores. Source : http://data.abuledu.org/URI/51db4ca6-cargaison-d-amphores

Cargaison d'amphores

Cargaison d'amphores.

Carreaux de faïence ottomans. Source : http://data.abuledu.org/URI/5113972b-carreaux-de-faience-ottomans

Carreaux de faïence ottomans

Carreaux d'Iznik dans la bibliothèque d'Enderûn (Enderûn Kütüphanesi) située derrière la chambre des audiences (Arz Odası) au centre de la 3° Cour du Palais Topkapi d'Istanbul. La céramique d'Iznik comporte plusieurs particularités : sa pâte est siliceuse, mais du plomb y est ajouté afin de baisser la température de cuisson et d'économiser ainsi des matériaux de combustion. De plus, les céramiques sont recouvertes avec un engobe de même composition que la pâte : il s'agit donc du premier engobe siliceux. Le décor est ensuite peint sous glaçure incolore, et la pièce est cuite en une seule fois. Les couleurs utilisées sont tout d'abord le bleu, puis le turquoise, le vert, le rose, le gris, le noir, le pourpre et le brun apparaissent. Mais c'est le rouge tomate, réalisé avec de l'oxyde de fer, qui va faire la réputation des céramiques d'Iznik. Ce rouge d'Iznik apparaît en 1555.

Carte de la plaque arabique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5094dfd4-carte-de-la-plaque-arabique

Carte de la plaque arabique

Carte de la plaque arabique légendée en français.

Carte de la région de Constantinople. Source : http://data.abuledu.org/URI/548d8eef-carte-de-la-region-de-constantinople

Carte de la région de Constantinople

Carte de la région de Constantinople. Source : C. Mango & G. Dagron (eds.), ''Constantinople and its Hinterland'', Variorum 1995, pp. xii-xiii, 110-111, 208.

Carte des plaques de la Mer Egée et anatolienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5094de56-carte-des-plaques-de-la-mer-egee-et-anatolienne

Carte des plaques de la Mer Egée et anatolienne

Carte des plaques de la Mer Egée et anatolienne légendée en français.

Carte des vignobles turcs. Source : http://data.abuledu.org/URI/50707a6c-carte-des-vignobles-turcs

Carte des vignobles turcs

Carte de la Turquie légendée en français, montrant les grandes régions viticoles, et la somme de température au-dessus du zéro de végétation de la vigne (10 °C) d'avril à septembre. Données d'Alain Reynier, professeur honoraire de l'enseignement supérieur agricole, et ancien responsable de l'unité de viticulture de l'Enita de Bordeaux et chargé de cours à la faculté d'œnologie de Bordeaux.

Crésus. Source : http://data.abuledu.org/URI/505f2ee8-cresus

Crésus

Médaillon de Crésus, roi de Lydie, ayant régné d'environ 561 à environ 547 av. J.-C.. Célèbre par ses richesses, il partagea son règne entre les plaisirs, les conquêtes et les arts. Illustration de Guillaume Rouille (1518?-1589), "Promptuarii Iconum Insigniorum", 1553. Inscription : CROESUS REX LID (Crésus, roi 59). Son nom est resté dans le langage courant avec l'expression « riche comme Crésus ».

Darbouka égyptienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5335abe1-darbouka-egyptienne

Darbouka égyptienne

La darbouka est un instrument de percussion faisant partie des membranophones. Selon ses variantes, c'est un tambour en gobelet répandu dans toute l'Afrique du Nord, et en calice dans le Moyen-Orient et les Balkans. Elle daterait de 1100 avant J.-C et elle est l'un des principaux instruments de percussion du monde arabo-musulman. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Darbouka

Ensablement de la baie de Milet. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d3f116-ensablement-de-la-baie-de-milet

Ensablement de la baie de Milet

Carte de l'évolution de l'ensablement de la baie de Milet dû aux alluvions déposées par le Méandre, depuis l'époque archaïque jusqu'à l'antiquité tardive. Sont aussi montrés le parcours actuel du Méandre, le littoral actuel et diverses agglomérations modernes.

Façade op art à Ankara. Source : http://data.abuledu.org/URI/53860f61-facade-op-art-a-ankara

Façade op art à Ankara

Façade de parking op art à la mode des années 1970 à Ankara, en Turquie. Designers : Beck & Jung.

Fleuve Gediz en Turquie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b105c7-fleuve-gediz-en-turquie

Fleuve Gediz en Turquie

Fleuve Gediz en Turquie, connu sous le nom d'Hermos. L'Hermos est présenté comme l'un des 25 fils de Téthys et d'Océan, cités par Hésiode dans sa Théogonie, où il relate la création du monde : « Téthys à Océan enfanta les fleuves tourbillonnants : Nil, Alphée, Éridan aux tourbillons profonds, Strymon, Méandre, Istros aux belles eaux courantes, Phase, Rhésos, Achéloos aux tourbillons d'argent, Nessos, Rhodios, Halliacmon, Heptaporos, Granicos, Aisepos, le divin Simoïs, Pénée, Hermos, et Caïque au beau cours, le grand Sangarios, Ladon, Parthénios, Événos, Ardescos et le divin Scamandre. » Son affluent, le Sart Çayı ou Pactole, est célèbre pour la légende grecque, disant qu'il charriait des paillettes d'or. Midas était le roi de Phrygie, royaume d'Asie mineure situé entre la Lydie et la Cappadoce. Une histoire raconte l'aventure arrivée au vieil ivrogne Silène. Celui-ci, suivant une procession en l'honneur du dieu de la fête et de l'ivresse Dionysos, se perdit près du palais royal. Midas et ses gardes le retrouvèrent assoupi et le roi lui offrit de rester quelques jours au palais avant de le rendre à Dionysos. Le dieu récompensa le roi en lui accordant un souhait. Midas demanda que tout ce qu'il touche se transforme en or. Incapable de manger et de boire, il supplie le dieu de reprendre son présent. Dionysos lui ordonne alors de se laver les mains dans les eaux du Pactole, dont le sable se change en or. Cette légende explique le caractère aurifère du Pactole, auquel la Phrygie doit une bonne partie de son empire. Les ressources du Pactole étaient déjà épuisées avant le Ier siècle selon le témoigsnage du géographe grec Strabon (57 av. J.-C.-entre 21 et 25 ap. J.-C.). L'électrum a été utilisé dans l'Antiquité pour frapper les premières monnaies. Les sources littéraires montrent que les Lydiens, fréquemment présentés comme les inventeurs de la monnaie, disposaient grâce au fleuve Pactole d'une source d'or naturel. Les fouilles américaines à Sardes ont confirmé l'existence d'une métallurgie de l'or et de l'argent : elles ont mis au jour des installations permettant d'obtenir par coupellation de l'électrum à partir des pépites d'or locales.

Graffiti du lapin meurtrier. Source : http://data.abuledu.org/URI/54133fec-graffiti-du-lapin-meurtrier

Graffiti du lapin meurtrier

Graffiti du lapin meurtrier à Istanbul.

Iris elegantissima en Arménie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5360f97b-iris-elegantissima-en-armenie

Iris elegantissima en Arménie

Iris elegantissima dans la réserve naturelle de Goravan en Arménie.

Kaval des Balkans. Source : http://data.abuledu.org/URI/53394013-kaval

Kaval des Balkans

Le kaval est une flûte oblique diatonique ou chromatique selon la région, jouée dans les musiques traditionnelles des Balkans (Serbie, Bulgarie, Macédoine, Albanie, Grèce), de Turquie, d'Arménie et d'Égypte. Le kaval bulgare est en trois parties assemblées comme une clarinette, avec des renforts en corne de vache et des décorations en métal, alors que le kaval macédonien est en une seule pièce de bois. Le kaval bulgare existe principalement en ré et plus rarement en do. La difficulté est la même que celle présentée par toute flûte à col ouvert, sans tuyau ou conduit. Ce sont les lèvres qui doivent former le conduit qui permettra à l'air de venir buter de manière correcte contre le biseau de la flûte, d'où ce son particulier, venteux (gagnene). Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kaval

La Corne d'or et Les Minarets. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b8a8d2-la-corne-d-or-et-les-minarets

La Corne d'or et Les Minarets

La Corne d'or. Les Minarets par Paul Signac (1863-1935). La Corne d’Or (en Turc Haliç, en grec ancien Χρυσόν Κέρας / Khrusón Kéras) est un estuaire se jetant dans le Bosphore à Istanbul. Cet emplacement qui forme un port naturel fut aménagé par les colons grecs pour former la ville de Byzance. Sous l’empire byzantin les chantiers navals y étaient installés et un mur d'enceinte le long de la berge protégeait la ville des attaques navales.

La mosquée de Dyarbakir. Source : http://data.abuledu.org/URI/5169b84f-la-mosquee-de-dyarbakir

La mosquée de Dyarbakir

Anatolie de l'est : la grande mosquée de Dyarbakir, 1847. Crayon et aquarelle sur papier bistré. Jules Laurens (1825-1901).

Lampes à huile byzantines en Turquie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54ca5821-lampes-a-huile-byzantines-en-turquie

Lampes à huile byzantines en Turquie

Lampes à huile byzantines en Turquie, Musée archéologique d'Alanya, Turquie. La ville s'est appelée Alaya pendant la période des beylicats aux XIIIe siècle. Elle est alors la capitale d'un petit beylicat vassal des Karamanides. Elle est aussi appelée Candeloro ou Skandeloro dans la littérature occidentale médiévale. Appelée Coracesium dans la géographie de Strabon. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alanya

Lapin, gazelle et lion. Source : http://data.abuledu.org/URI/511403c4-lapin-gazelle-et-lion-

Lapin, gazelle et lion

Céramique d'Iznik avec décor animalier (lapin, gazelle et lion), seconde moitié du XVI° siècle, période ottomane.

Le combat des Amazones. Source : http://data.abuledu.org/URI/50635d10-le-combat-des-amazones

Le combat des Amazones

Amazonomachie : Bloc de la frise courant le long du haut du podium du Mausolée d'Halicarnasse. Ville devenue capitale d'un petit royaume sous le règne de Mausole (vers 376-353 av. JC). Lorsqu'il meurt, son épouse Artémise II fait élever un tombeau monumental à sa mémoire, sur des plans qu'il avait lui-même conçu. Le Mausolée d'Halicarnasse (Bodrum en Turquie) est considéré par Pline l'Ancien comme l'une des sept merveilles du monde.

Légende du roi Midas. Source : http://data.abuledu.org/URI/505f392b-legende-du-roi-midas

Légende du roi Midas

Illustration par Walter Crane, 1893, de la légende du roi Midas qui transformait tout ce qu'il touchait en or ; version anglaise de Midas et sa fille métamorhosée en statue, d'après le "livre de contes merveilleux pour garçons et filles" de Nathaniel Hawthorne (A Wonder Book for Boys and Girls). Légende liée à la rivière Pactocle en Lydie.

Les jeux du cirque à Rome. Source : http://data.abuledu.org/URI/513902d2-les-jeux-du-cirque-a-rome

Les jeux du cirque à Rome

Élément d'un diptyque représentant le Consul Aerobindus président les jeux, Constantinople, daté de 506 par le musée Cluny. Photographié lors de l'exposition : "Celtes et Scandinaves, rencontres artistiques, VIIe-XIIe siècle", 1er octobre 2008 - 12 janvier 2009, Musée national du moyen-âge - thermes et hôtel de Cluny (photographie autorisée dans le musée et l'exposition, avec une restriction : sans flash).

Les Macédoniens contre les Perses. Source : http://data.abuledu.org/URI/50774507-les-macedoniens-contre-les-perses

Les Macédoniens contre les Perses

Plan de la bataille du Granique qui oppose en mai 334 av. J.-C. pour la première fois l'armée macédonienne à l'armée perse sur les rives du fleuve Granique (actuel Biga Çayı en Turquie). Alexandre le Grand remporte une victoire contre les satrapes perses, qui lui ouvre les portes de l'Asie Mineure. Cet affrontement est la première d'une série de trois victoires des Macédoniens contre les Perses.

Les Sept Merveilles Du Monde Ancien. Source : http://data.abuledu.org/URI/509130aa-les-sept-merveilles-du-monde-ancien

Les Sept Merveilles Du Monde Ancien

Carte des sept merveilles du monde ancien : Pyramide de Khéops à Memphis, Phare d'Alexandrie, Jardins suspendus de Babylone, Colosse de Rhodes, Mausolée d'Halicarnasse, Temple d'Artémis à Éphèse, Statue de Zeus à Olympie.

Mandoline Banjo turque. Source : http://data.abuledu.org/URI/532c69cc-mandoline-banjo-turcque

Mandoline Banjo turque

Le cümbüş (djumbuch) est un instrument à cordes pincées turc. C'est un luth à manche long similaire au banjo inventé en 1930 par Zeynel Abidin Cümbüş et présenté à Atatürk par son inventeur, ancien forgeron reconverti dans la lutherie. Il est conçu pour pouvoir permettre en théorie d'adapter différents manches à une même caisse. Cümbüş : à douze cordes, manche court, sans frette, accordé comme le oud. On en joue avec un mediator ou mezrab. Il est essentiellement utilisé dans la musique turque populaire ou folklorique et surtout par les Tziganes, mais le banjo lui fait concurrence.

Maquette du Palais de Topkapi. Source : http://data.abuledu.org/URI/51138962-maquette-du-palais-de-topkapi

Maquette du Palais de Topkapi

Maquette exposée au Musée de la pointe du Sérail, avec le complexe du palais de Topkapı (XVII°-XVIII° siècles). Le palais est situé sur la « pointe du Sérail » (Sarayburnu), un promontoire donnant sur la Corne d'Or et la mer de Marmara, avec de nombreux points de vue sur le Bosphore. Cette hauteur qui commande le détroit était l'acropole de l'ancienne ville grecque de Byzance.

Maquette du Palais de Topkapi. Source : http://data.abuledu.org/URI/51138b2e-maquette-du-palais-de-topkapi

Maquette du Palais de Topkapi

Maquette du noyau intérieur du palais de Topkapi à Istanbul, à partir de la Seconde Cour.

Marchand de poisson sous la pluie en Turquie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cd0270-marchand-de-poisson-sous-la-pluie-en-turquie

Marchand de poisson sous la pluie en Turquie

Marchand de poisson sous la pluie en Turquie, Kışla Mahallesi, Yüreğir, Adana. Un client sous un parapluie vérifie le prix sur une calculette. Trois chats attendent les restes.

Mûriers blancs en hiver. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cd03d4-muriers-blancs-en-hiver

Mûriers blancs en hiver

Mûriers blancs (Morus alba) en hiver près d'Adana en Turquie.

Néron et sa mère Agrippine. Source : http://data.abuledu.org/URI/573d6cc3-neron-et-sa-mere-agrippine

Néron et sa mère Agrippine

Néron et sa mère Agrippine, nomination comme empereur en 54 ap. J-C. juste avant l'assassinat de sa mère. Musée d'Aphrodisias en Turquie.

Oie blanche au repos en Turquie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54ccfc63-oie-blanche-au-repos-en-turquie

Oie blanche au repos en Turquie

Oie blanche au repos (Anser sp). Eskibaraj, Adana en Turquie.

Pélican gris en Turquie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54ccff2a-pelican-gris-en-turquie

Pélican gris en Turquie

Pélican gris (Pelecanus rufescens) à Adana en Turquie, en hiver.

Phocée en Asie Mineure. Source : http://data.abuledu.org/URI/54774564-phocee-en-asie-mineure

Phocée en Asie Mineure

Vestiges du théâtre de Phocée en Asie Mineure (Foça en Turquie) supposé être un des plus anciens d'Anatolie. Phocée est la "métropole" (cité-mère) de la colonisation grecque en Méditerranée occidentale. Les Phocéens fondent successivement Massalia (actuelle Marseille, d'où son appellation de "cité phocéenne" en 600 av. J.-C., près de l'embouchure du Rhône, puis Avenio (actuelle Avignon)... Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Phoc%C3%A9e

Plan de la 3° cour du Palais de Topkapi. Source : http://data.abuledu.org/URI/51138c06-plan-de-la-3-cour-du-palais-de-topkapi

Plan de la 3° cour du Palais de Topkapi

Plan de la Troisième Cour du palais de Topkapı : 1) Salle d'audiences. 2) Bibliothèque d'Ahmed III. 3) Trésor intérieur. 4) Chambre privée et pavillon des Reliques sacrées. 5) Dortoir du Corps expéditionnaire - exposition de costumes et étoffes impériaux. 6) Trésor du porteur de l'épée - exposition d'horlogerie. 7) Dortoir du trésor - exposition de miniatures islamiques et de portraits des sultans. 8) Dortoir du Commissariat - direction du musée du Palais de Topkapı. 9) Dortoir de la Chambre privée : expositions temporaires. 10) Mosquée des pages du palais - Nouvelle bibliothèque - Collections des bibliothèques du palais 11) Sortie du Harem. 12) Volière 13) Quartiers du Chef des Eunuques blancs 14) Quartier des Eunuques blancs 16) Latrines.

Plan du harem de Topkapi. Source : http://data.abuledu.org/URI/51139858-plan-du-harem-de-topkapi

Plan du harem de Topkapi

Harem : 1) La porte des Carrosses et le trésor du harem/Dôme des Placards 2) Salle des Ablutions ou Vestibule avec Şadırvan, ou Şadırvanlı Sofa 3) Cour et dortoirs des eunuques du harem - Quartiers du chef des eunuques et école des princes - porte de la volière (sortie du harem) 4) Porte principale du harem et sentinelle 5) Cour de la sultane - Quartiers des princes consorts, des princes, de la servante en chef, du superintendant et des serviteurs 6) Cour des concubines et des épouses - quartier de la famille du sultan - dortoirs et bain 7) Quartiers de la sultane 8) Hammam du sultan et de la sultane. Appartements privés du sultan : 9) Salle Impériale - Les appartements d'Abdülhamid I, Selim III et Osman III 10) Salle avec cheminée - Salle avec fontaine 11) Chambre privée de Murad III - Bibliothèque d'Ahmed I et salle à manger d'Ahmed III 12) Pavillon double (appartements des princes de la couronne) 13) Terrasse et appartements des favorites / antichambre entre quartier des hommes et quartier des femmes 14) Route dorée.

Plan général du Palais de Topkapi. Source : http://data.abuledu.org/URI/51138cd6-plan-general-du-palais-de-topkapi

Plan général du Palais de Topkapi

A. Première cour B. Anciens jardins, près du mur le long de la mer de Marmara. C. Cinquième cour, aujourd'hui partie du parc de Gülhane, s'étendant jusqu'à la Corne d'Or à Seraglio. D. Anciens jardins, aujourd'hui parc de Gülhane, s'étend jusqu'à la ligne de chemin de fer. E. Niveau où se trouvent le Pavillon des Tuiles et d'autres musées. 1) Fontaine du bourreau 2) Porte du milieu, entrée du musée 3) Deuxième Cour 4) Selâm ou pierre de bienvenue 5) Sommet de la citerne byzantine 6) Vieux puits 7) Fontaine 8) Porte de la Mort 9) Mosquée de Haci Beşir Ağa 10) Porte de la mosquée) 11) Porte extérieure de la Mort 12) Écuries impériales 13) Dortoirs des hallebardiers à tresses 14) Terrasse 15) Arcades avec inscriptions anciennes 16) Porte des Carrosses, vers le harem 17) Chambre du Conseil impérial 18) Chambre des scribes 19) Chambre du grand Vizir 20) Trésor impérial 21) Pierre cible 22) Monument à Sukhum 23) Porte vers les pompes du palais 23a) Pompes 24) Cuisine des sultans, des princes et de la sultane validé 26) Cuisine des femmes du harem 27) Cuisine des sentinelles 28) Cuisines du divan 29) Cuisine des pages 30) Cuisine des serviteurs 31) Cuisine des femmes servant le harem 32) Cuisine pour les servants civils du divan, pièce du fabricant de café et pâtisserie 33) Mosquée des cuisiniers) 34) Dortoir des apprentis cuisiniers et plongeurs 35) fonderie d'étain 36) zone utilisée par les serviteurs de la cuisine 37) Porte de la Félicité 38) Troisième Cour 39) Salle d'audience 40) Librairie d'Ahmed III 41) Quartiers des eunuques blancs 42) Porte de la volière 43) Cuisine privée du sultan 44) Rue de marbre du pavillon du manteau sacré à la salle du trône 45) Mosquée des Ağas 46) Mosquée du harem 47) Chapelle 48) Dortoirs des pages de la chambre forte sacrée 49) Chambre forte sacrée 50) Salle du foulard 51) Pavillon du manteau sacré 51a) Antichambre de la chambre forte sacrée 51b) Salle du manteau sacré 52) Pierre où s'arrêtait le sultan 53) Fontaine 54) Trésor des reliques sacrées (anc. Trésor des armures) 55) Dortoir des pages du trésor 56) Dortoir des pages du commissariat 57) Passage souterrain de la troisième à la quatrième cour 58) Trésor impérial 59) Dortoir des pages royaux 60) Conservatoire 61) Quartiers des eunuques blancs 62) Corridor à piliers 63) Porte vers le harem et la route dorée 64) Salle des circoncisions 65) Pavillon d'Erevan 66) Quatrième Cour (jardin des tulipes) 67) Fontaine à étages 68) Piscine avec jets sur la terrasse 69) Terrasse de marbre 70) Jardins Iftariye 71) Porte des éléphants ou du jardin 72) Pavillon de Bagdad 73) Pavillon sur la terrasse et pavillon de Mustafa pacha 74) Salle du médecin principal 75) Jardin de la quatrième cour 76) Porte des jardins privés, reliant la quatrième et la cinquième cour, aujourd'hui partie du Parc Gülhane 77) Guérites 78) Grand Pavillon 79) Mosquée sur la terrasse 80) Garde-robe 81) Piscine sculptée de thèmes marins.

Robinets turcs. Source : http://data.abuledu.org/URI/50395d84-robinets-turcs

Robinets turcs

Photographie de deux robinets encastrés dans des vasques en pierre sculptées, à Mardin, en Turquie.

Site archéologique de Troie. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d4a54b-site-archeologique-de-troie

Site archéologique de Troie

Site archéologique de Troie : coupe des remparts.

Statue d'écureuil en Turquie. Source : http://data.abuledu.org/URI/533f9b44-statue-d-ecureuil-en-turquie

Statue d'écureuil en Turquie

Statue d'écureuil sur une place publique en Turquie à Belek, près d'Antalya. En arrière-plan, inscription multilingue pour un magasin de chaussures : anglais, allemand, turc, français.