Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) | Monuments historiques | Île face à Saint-Malo | Chantier de Vauban | Sébastien Le Prestre Vauban (marquis de, 1633-1707) | Forts | Géographie | Îles | Monument historique de Saint-Malo | Phares | Île inhabitée de France | Phares -- France | Signaux et signalisation | Saint-Malo (Ille-et-Vilaine. - région) | Restauration des monuments historiques | Manche (mer) | Ile de France | Ile accessible à marée basse | Aires protégées | ...
Emmabuntus à Saint-Malo en 2016. Source : http://data.abuledu.org/URI/5886af7f-emmabuntus-a-saint-malo-en-2016

Emmabuntus à Saint-Malo en 2016

Mini Maker Faire 2016 Saint-Malo

Fort National Saint-Malo en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357db40-fort-national-saint-malo-

Fort National Saint-Malo en Bretagne

Le Fort National est un bastion situé sur une île de Saint-Malo. L'île est accessible à marée basse. Le fort fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis mai 1906. Anciennement appelé "Fort Royal" et aussi "Fort Impérial" (durant les années du Premier et du Second Empire), l'actuel Fort National a été construit en 1689 par l’ingénieur Siméon Garangeau d’après les plans de Vauban et sur les ordres du Roi Louis XIV, en même temps que les remparts de Saint-Malo étaient renforcés, dont il assurait la défense. Bastion avancé de la cité corsaire, il s’inscrit dans l’ensemble des fortifications qui allaient du fort La Latte jusqu'à la pointe de la Varde. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_National

Ile du Petit Bé en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357de55-ile-du-petit-be-

Ile du Petit Bé en Bretagne

L'île du Petit Bé (ou Bey) et son fort se situent à quelques centaines de mètres des remparts de la ville de Saint-Malo et à quelques dizaines de mètres du Grand Bé. Le fort a été construit au XVIIe siècle. Il faisait partie d'une ceinture défensive conçue par Vauban et destinée à protéger la ville de Saint-Malo d'attaques des escadres ennemies anglaises ou hollandaises. Le fort a été construit par l'ingénieur malouin Siméon Garangeau. Il se compose d’une vaste plateforme, d’un bâtiment sur trois niveaux et de deux bastions et pouvait accueillir jusqu'à 160 soldats pour servir 19 canons et 2 mortiers. Il est classé Monument historique en 1921, mais est délaissé jusqu'en 2000, année où la ville signe un bail avec une association pour sa rénovation et son ouverture au public. Sa restauration est pratiquement terminée (2012) et il peut se visiter à marée basse. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_du_Petit_B%C3%A9

Phare de la Balue en Ille-et-Vilaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f61b1-phare-de-la-balue-en-ille-et-vilaine

Phare de la Balue en Ille-et-Vilaine

Le phare de la Balue, phare en terre, est un des quatre phares de Saint-Malo, situé près du quartier Saint-Servan. En août 1944, il est détruit par l'armée allemande. En janvier 1948, le phare, reconstruit à l'identique, est de nouveau allumé avec un feu directionnel vert. En 1975, il est automatisé et télécontrôlé. L'aide-radio fut supprimée en 2000. Hauteur : 37,5 m ; Élévation : 74 m ; Portée : 25 milles nautiques ; Feux : 1 feu vert fixe ; Optique Directionnel en verre taillé, focale : 0,50 m ; Lanterne : Lampe halogène 250 W. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_la_Balue

Phare du Cap Fréhel dans les Côtes d'Armor. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f64b2-phare-du-cap-frehel-dans-les-cotes-d-armor

Phare du Cap Fréhel dans les Côtes d'Armor

Le phare du cap Fréhel est un phare maritime des Côtes-d'Armor (France). Le phare actuel, construit de 1946 à 1950 sur la pointe du cap Fréhel, à près de 70 m au-dessus des flots, succède à 2 constructions plus anciennes implantées sur les mêmes lieux. Il éclaire et sécurise fortement le passage de la baie de Saint-Brieuc vers la rade de Saint-Malo très difficile d'accès car battue par les vents. Le phare fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par arrêté du 23 mai 2011. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_du_Cap_Fr%C3%A9hel

Statue de Surcouf à Saint-Malo. Source : http://data.abuledu.org/URI/51bee3dc-statue-de-surcouf-a-saint-malo

Statue de Surcouf à Saint-Malo

Statue de Surcouf sur le rempart nord de Saint-Malo. On peut voir le Fort National à l'arrière-plan. Statue d'Alfred Caravanniez, inaugurée le 6 juillet 1903.

Fort de La Conchée en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357d887-la-conchee

Fort de La Conchée en Bretagne

La Conchée est un îlot rocheux fortifié situé au large dans la baie de Saint-Malo. Construit par Vauban, le fort recouvre la quasi-totalité de l'îlot situé face à la grande plage de Rochebonne. Ressemblant à un vaisseau de granit, difficilement accessible même par temps calme, le fort est en cours de restauration. Le fort de la Conchée se situe en baie de Saint-Malo à deux milles marins (3 700 m) au nord du port. Il fut édifié par Vauban à partir de 1692 pour s’opposer aux attaques des navires anglais. En 1689, Saint-Malo était alors un centre corsaire actif ouvert sur la Manche. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Conch%C3%A9e

Île de Cézembre en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357d5a8-ile-de-cezembre

Île de Cézembre en Bretagne

Île de Cézembre, face au port de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), vue du bateau-navette. Cézembre est une île côtière située en baie de Saint-Malo au nord-est de la Bretagne. D'une superficie de 18 hectares, elle est inhabitée, à l'exception d'un hôtel-restaurant ouvert durant la saison estivale. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut largement fortifiée par les Allemands et résista en août 1944 aux troupes américaines lors de la libération de Saint-Malo. Elle subit pendant plus de 3 semaines un bombardement intensif, tant aérien, maritime que terrestre, dont l'île garde encore les stigmates aujourd'hui. Elle se situe à 3,5 km de Saint-Énogat, à Dinard, et à 4 km de Saint-Malo intramuros. Allongée dans la direction sud-ouest nord-est, elle est formée de deux plateaux séparés par une profonde coupure. L'île est longue d'environ 700 mètres pour une largeur maximale de 250 mètres. Son point le plus haut, non nommé, s'élève à 38 mètres. L'île présente une plage de sable fin orientée au Sud, face au continent, et une côte rocheuse et escarpée face au large. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9zembre

Ile Harbour en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5358d0f2-ile-harbour-

Ile Harbour en Bretagne

L'île Harbour est un îlot rocheux fortifié, situé sur le territoire de la commune de Dinard, parfois accessible à marée basse, à 3 km en face de Saint-Malo. La légende prétend qu'avant le raz-de-marée de l'an 709, l'île hébergeait le port primitif d'Aleth. Le fort a été construit au cours des XVIIe et XVIIIe siècles à l'initiative des ingénieurs militaires Sébastien Le Prestre de Vauban et Siméon Garangeau. Il protège deux des passes d'accès de Saint-Malo et participe au système de défense du port de Saint-Malo qui comporte aussi les forts de La Conchée, du Petit Bé et le Fort National. Le fort a perdu toute vocation militaire et appartient désormais à des personnes privées. L'île est un site inscrit depuis le 27 septembre 1934 et le fort est un monument historique classé depuis le 4 juin 1952. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_Harbour

Phare du Grand Jardin de la Manche. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f599d-phare-du-grand-jardin-de-la-manche

Phare du Grand Jardin de la Manche

Le phare du Grand Jardin est un phare en mer de la passe de Saint-Malo, dans l'estuaire de la Rance sur la Manche. Le 8 août 1944, le phare fut partiellement détruit lors des combats pour la libération de Saint-Malo comme la plupart des phares de la région. Il fut donc reconstruit sur les plans du cabinet d'architectes malouins Henri Auffret et Joël Hardion. Il a été classé monument historique par arrêté du 3 octobre 2012. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_du_Grand_Jardin