Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Bastions | Photographie | Dessins et plans | Sébastien Le Prestre Vauban (marquis de, 1633-1707) | Île face à Saint-Malo | Monument historique de Saint-Malo | Chantier de Vauban | Ile inhabitée | Forts | Ile accessible à marée basse | Monument historique classé en 1906 | Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) | Fortifications -- France | Histoire militaire | Rogliano (Haute-Corse) | Rogliano (Haute-Corse) -- Chapelle Santa-Maria della Chiappella | Tours génoises | Poliorcétique | Guerre de siège | Monuments historiques | ...
Banquette de tir de bastion. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b999c3-banquette-de-tir-de-bastion

Banquette de tir de bastion

Banquette de tir de bastion.

Citadelle de Besançon et Front Saint-Etienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a7f813-citadelle-de-besancon-et-front-saint-etienne

Citadelle de Besançon et Front Saint-Etienne

Citadelle de Besançon, Front Saint-Etienne : Demi-lune, bastion à orillons, traverse, échauguette, porte.

Échafaudages médiévaux au château de Guédelon. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f3118-echafaudages-medievaux-au-chateau-de-guedelon

Échafaudages médiévaux au château de Guédelon

Échafaudages à la tour principale de Guédelon, Bourgogne.

Fort National Saint-Malo en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357db40-fort-national-saint-malo-

Fort National Saint-Malo en Bretagne

Le Fort National est un bastion situé sur une île de Saint-Malo. L'île est accessible à marée basse. Le fort fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis mai 1906. Anciennement appelé "Fort Royal" et aussi "Fort Impérial" (durant les années du Premier et du Second Empire), l'actuel Fort National a été construit en 1689 par l’ingénieur Siméon Garangeau d’après les plans de Vauban et sur les ordres du Roi Louis XIV, en même temps que les remparts de Saint-Malo étaient renforcés, dont il assurait la défense. Bastion avancé de la cité corsaire, il s’inscrit dans l’ensemble des fortifications qui allaient du fort La Latte jusqu'à la pointe de la Varde. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_National

Système de fortification de Vauban 3. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309bbff-systeme-de-fortification-de-vauban-3

Système de fortification de Vauban 3

Ce dernier système est l'aboutissement de plusieurs décennies d'expérience militaire. Ce type d'ouvrage ne fut construit qu'une fois, ce fut Neuf-Brisach, en Alsace, destiné à remplacer la place de Vieux-Brisach (Alt-Breisach en rive droite du Rhin, perdue par la France). Il reprend les évolutions du deuxième système qui augmentait encore la défense en profondeur notamment par l'implantation de « tours-bastions » renforçant les bastions. Travail personnel librement inspiré de Serge François, in "Places Fortes, Bastion du Pouvoir". Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fortifications_et_constructions_de_Vauban.

Tour Santa Maria, au loin l'Ile de Capraia. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d1bdb9-tour-santa-maria-au-loin-l-ile-de-capraia

Tour Santa Maria, au loin l'Ile de Capraia

Vue sur la Tour Santa Maria, au loin l'Ile de Capraia, depuis le Sentier des Douaniers. La tour della Chiappella est située au Nord-ouest de la rade de Santa Maria ; elle date des années 1548-1549. Cette tour a été remaniée plusieurs fois. En 1796 elle avait subi les assauts d'une escadre de la flotte anglaise commandée par le contre-amiral Nelson. Gravement endommagée par le bombardement anglais, elle présente une coupe de ses 3 étages voûtés. Une échelle mobile permettait de monter d'un étage à l'autre. Voûtes et arcature des machicoulis sont en calcaire de Tamarone, roche du quaternaire facile à travailler. Les ruines de la tour sont inscrites au titre des Monuments historiques inscription par arrêté du 8 mars 1991.