Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Fortifications | Dessins et plans | Limes (fortifications romaines) | Fortifications -- France | Antiquités romaines | Architecture militaire | Reconstitutions historiques | Histoire | Gravure | Germanie -- Antiquités | Blockhaus (fortifications) | Seconde guerre mondiale | Sébastien Le Prestre Vauban (marquis de, 1633-1707) | Architecture médiévale | Forts | Mur de l'Atlantique | Architecture | Systèmes de fortifications | Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707) | ...
Banquette de tir de bastion. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b999c3-banquette-de-tir-de-bastion

Banquette de tir de bastion

Banquette de tir de bastion.

Caponnière de la tour médiévale Dex à Metz. Source : http://data.abuledu.org/URI/5468d74b-caponniere-de-la-tour-medievale-dex-a-metz

Caponnière de la tour médiévale Dex à Metz

Caponnière de la tour médiévale Dex des remparts de Metz (Moselle). Les caponnières sont des petits ouvrages bas, implantés en fond de fossé et recouverts d'une épaisse et massive toiture en maçonnerie posée sur voûtes et faisant office de blindage supérieur. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Caponni%C3%A8re

Carte des sites majeurs de Vauban. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ce1466-carte-des-sites-majeurs-de-vauban

Carte des sites majeurs de Vauban

Carte des fortifications les plus importantes de Vauban.

Château de Himeji au Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/59490993-chateau-de-himeji-au-japon

Château de Himeji au Japon

Le château de Himeji, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO et désigné comme trésor national du Japon est situé sur une colline dominant la ville de Himeji dans la préfecture de Hyōgo. Construit à partir de 1580 par Toyotomi Hideyoshi et au XVIIe siècle, il est considéré l'archétype des châteaux japonais, et est constitué d'un réseau de 83 bâtiments avec des systèmes défensifs avancés.

Double caponnière du fort de France à Colmars. Source : http://data.abuledu.org/URI/5468d81b-double-caponniere-du-fort-de-france-a-colmars

Double caponnière du fort de France à Colmars

Double caponnière allant de la place au fort de France à Colmars en Alpes-de-Haute-Provence. C'est un passage de trois mètres de largeur en moyenne, semi-enterré mais non recouvert, situé au fond du fossé et permettant, à partir d'une poterne débouchant au pied de la courtine, de joindre le corps de place à un ouvrage extérieur, une demi-lune ou une lunette par exemple. Sur toute sa longueur, la caponnière est bordée à droite et à gauche, d'un parapet (en terre ou en maçonnerie) permettant de fournir des feux d'infanterie de part et d'autre de ce passage et, partant, d'interdire à l'assiégeant de circuler librement au fond du fossé dans le cas où celui-ci serait parvenu à y descendre. Par extension, le terme caponnière fut attribué à tout passage protégé assurant une liaison entre deux ouvrages, fut-il semi-enterré en fond de fossé ou pas. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Caponni%C3%A8re

Échauguette. Source : http://data.abuledu.org/URI/5102b232-echauguette

Échauguette

Echauguette : le terme désigne la petite construction destinée à abriter, dans un château fort, le veilleur surveillant le pays sur un large horizon. Une échauguette se différencie d'une tour en étant construite attenante à un mur. Une tour est construite à partir du sol.

Enceinte fortifiée du château de Noüe à Villers-Cotterêts . Source : http://data.abuledu.org/URI/53ac4180-chateau-de-noue-a-villers-cotterets-

Enceinte fortifiée du château de Noüe à Villers-Cotterêts

Le château de Noüe est situé sur la commune de Villers-Cotterêts dans le département de l'Aisne en Picardie.

Entrée du fort romain de Lunt en Angleterre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5654c2e7-entree-du-fort-romain-de-lunt-en-angleterre

Entrée du fort romain de Lunt en Angleterre

Entrée reconstituée du fort romain de Lunt en Angleterre, près de Coventry.

Fort de Penco au Chili. Source : http://data.abuledu.org/URI/598067c9-fort-de-penco-au-chili

Fort de Penco au Chili

Vieux fort de Penco , église de Penco (en 1838). Atlas pittoresque, planche 31 - Monumento Nacional de Chile|653 - Voyage au Pôle Sud et dans l'Océanie sur les corvettes L'Astrolabe et La Zélée, Jules Dumont d'Urville, Gide Paris, 1846. Exemplaire de la bibliothèque patrimoniale de Gray.70100 France.

Fort des Basses-Perches. Source : http://data.abuledu.org/URI/5468d5d9-fort-des-basses-perches

Fort des Basses-Perches

Plan du fort des Basses Perches. Légende en français : Caserne A) corps de garde, salle de discipline, télégraphe, salle d'artifice ; Caserne B) latrines des officiers en temps de guerre, latrines de troupes, 5-8 casemates de troupe, casemates de sous-officiers, magasin aux vivres, cuisine de la troupe, magasin des ordinaires ; Autres : A abris-traverses, A1 plates-formes de tir, C urinoirs, D latrines de troupe en temps de paix, E latrines des officiers, M-N magasins à poudre, O salle d'artifice, P cartoucherie, F Forge, S-T coffres de contrescarpe, U rue du rempart. Le Fort des Basses Perches, de son vrai nom fort Valmy (François-Christophe Kellermann, duc de Valmy, maréchal, 1735-1820), a été construit entre 1874 et 1877. C'est un ouvrage faisant partie des fortifications de l'Est de la France du type Séré de Rivières. Il fait partie intégrante de la place forte de Belfort. Il est situé sur les communes de Danjoutin et de Belfort. Ce fort a la particularité d'être équipé de coffres de contrescarpe en lieu et place des caponnières, alors qu'à cette époque, les caponnières furent utilisées massivement. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_des_Basses_Perches À partir de 1893, ce fort fut relié à un certain nombre d'autres forts autour de Belfort grâce à un chemin de fer stratégique.

Fortifications antiques de Thessaloniki. Source : http://data.abuledu.org/URI/5446cfd7-fortifications-antiques-de-thessaloniki

Fortifications antiques de Thessaloniki

Fortifications antiques de Thessaloniki en Grèce.

Le fort de Larnaca. Source : http://data.abuledu.org/URI/58cdf7ce-le-fort-de-larnaca

Le fort de Larnaca

Fort et minaret de la mosquée de Kebir (Buyuk) à Larnaca, Chypre.

Monument des moissonneurs en Catalogne. Source : http://data.abuledu.org/URI/539cc72c-monument-des-moissonneurs-en-catalogne

Monument des moissonneurs en Catalogne

Muraille et porte de la rue Major à Cambrils, Monument au siège de 1640. Pendant le début de la Guerre des faucheurs (ou de sécession de Catalogne), en décembre 1640, les troupes catalanes ont essayé d'arrêter la progression de l'armée royale espagnole, qui venait de Tortose, d'abord au Col de Balaguer (dans la municipalité de Vandellos) et ensuite à Cambrils. Le 12 décembre 1640, Cambrils a été assiégée par les troupes commandées par le Marquis de Los Vélez. Les défenseurs de la ville, environ 3 000 soldats et des miliciens, avec 2 canons, dirigés par Antoni d'Armengol, Baron de Rocafort de Queralt, ont refusé de rendre la place forte de Cambrils et dû faire face à une armée composée de 23 000 soldats d'infanterie, 3 100 de chevalerie et 24 pièces d'artillerie. La 14 décembre, la ville capitula : près de 1000 défenseurs furent massacrés. Quelques semaines plus tard l'armée royale fut à son tour vaincue sur la montagne de Montjuich, à Barcelone. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cambrils

Perspective cavalière en dessins de fortifications. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e82ccc-perspective-cavaliere-en-dessins-de-fortifications

Perspective cavalière en dessins de fortifications

Source : Ephraim Chambers (1680–1740), "Cyclopaedia, or an Universal Dictionary of Arts and Sciences" 1728. La perspective cavalière est une manière de représenter en deux dimensions des objets en volume. Cette représentation ne présente pas de point de fuite : la taille des objets ne diminue pas lorsqu'ils s'éloignent. C'est une forme particulière de perspective axonométrique, où l'on situe les points grâce à leurs coordonnées dans un repère formé de trois axes. Dans cette perspective, deux des axes sont orthogonaux et ont un facteur de report de 1. Le troisième axe est incliné, en général de 30 ou 45° par rapport à l'horizontale, appelé « angle de fuite », et a un facteur de report inférieur à 1, en général. Cette perspective ne prétend pas donner l'illusion de ce qui peut être vu, mais simplement donner une information sur la notion de profondeur. Simple à réaliser, c'est une perspective naïve qui peut traduire un manque de « vision dans l'espace ». Trop souvent utilisée dans les dessins à main levée, elle est malgré tout à déconseiller par son ambiguïté de représentation : un objet éloigné d'un autre peut sembler être plutôt au-dessus ou au-dessous. Cette représentation était utilisée initialement pour la conception des fortifications militaires. Le « cavalier » est un promontoire de terre situé en arrière des fortifications et qui permet de voir par-dessus, et donc de voir les assaillants. La perspective cavalière était donc la vue que l'on avait du haut du cavalier (les anglais utilisent parfois le terme de « high view point », en français « point de vue de haut »). Certains avancent également que c'est la vue qu'a un cavalier du haut de son cheval.

Plan du fort Brescou à Agde en 1790. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ca28b7-plan-du-fort-brescou-a-agde-en-1790

Plan du fort Brescou à Agde en 1790

Plan du fort de Brescou à Agde, Hérault, en 1790 d'après un plan ancien : Le fort que l'on voit aujourd'hui semble dater du dernier quart du XVIIe siècle. Il est généralement attribué à Vauban, ou du moins à ses ingénieurs, mais de nombreux aménagements y ont été faits par la suite à diverses époques.

Plan du Fort des Hautes Perches. Source : http://data.abuledu.org/URI/5468c998-plan-du-fort-des-hautes-perches

Plan du Fort des Hautes Perches

Plan du Fort des Hautes Perches près de Belfort. Le Fort des Hautes Perches, construit du 20 avril 1874 au 1er juillet 1877, est un ouvrage faisant partie des fortifications de l'Est de la France du type Séré de Rivières. Il fait partie intégrante de la place forte de Belfort. Il est situé sur la commune de Pérouse. Le fort des Hautes Perches a été baptisé fort Rapp, du nom du général Jean Rapp (1771-1821). À partir de 1893, ce fort fut relié à un certain nombre d'autres forts autour de Belfort grâce à un chemin de fer stratégique. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_des_Hautes_Perches

Plan type de caponnière. Source : http://data.abuledu.org/URI/5468d900-plan-type-de-caponniere

Plan type de caponnière

Plan d'une caponnière montrant la disposition intérieure in Émile-Edmond Legrand-Girarde et H. Plessix, Manuel complet de fortification, 1909.

Remparts de Montauban. Source : http://data.abuledu.org/URI/51bacd3d-remparts-de-montauban

Remparts de Montauban

Les fortifications à Montauban d'après les recherches du commandant Delaval (1904). Le siège de Montauban opposa, d'août à novembre 1621, les armées royales commandées par le roi de France Louis XIII aux protestants montalbanais, dans le contexte des révoltes huguenotes.

Remparts et tour Névet à Quimper. Source : http://data.abuledu.org/URI/58588c0c-remparts-et-tour-nevet-a-quimper

Remparts et tour Névet à Quimper

Quimper : la tour Névet et le rempart.

Typologie des fortifications. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a6fd8a-typologie-des-fortifications

Typologie des fortifications

Typologie des fortifications par Allain Manesson-Mallet, Les Travaux de Mars, ou l'art de la guerre, t. I, Paris, Denys Thierry, 1684, pl. XXI : "Division de la fortification". Offensive / Défensive (Deffensive) ; Naturelle / Artificielle ; Ancienne / Moderne ; Régulière / Irrégulière.

Blockhaus à Soulac. Source : http://data.abuledu.org/URI/545342e2-blockhaus-a-soulac

Blockhaus à Soulac

Trompe-l'oeil sur blockhaus près du musée archéologique de Soulac-33 : reproduction d'une vue de la plage aux débuts des bains de mer, baigneuse avec petit garçon et petite fille dans l'eau, en costumes de bain.

Blockhaus de Fécamp. Source : http://data.abuledu.org/URI/5468da15-blockhaus-de-fecamp-

Blockhaus de Fécamp

Vue de profil d'un blockhaus, bunker-observatoire du Mur de l'Atlantique, à Fécamp, Normandie.

Blockhaus du mur de l'Atlantique au Danemark. Source : http://data.abuledu.org/URI/54534090-blockhaus-du-mur-de-l-atlantique-au-danemark

Blockhaus du mur de l'Atlantique au Danemark

Blockhaus du mur de l'Atlantique au Danemark.

Blockhaus sur la plage de Labenne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5453486a-blockhaus-sur-la-plage-de-labenne

Blockhaus sur la plage de Labenne

Blockhaus avec tags sur la plage de Labenne dans les Landes.

Bunker en Albanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55615ca0-bunker-en-albanie

Bunker en Albanie

Bunker en Albanie.

Carte de l'empire romain et de ses limes sous Trajan. Source : http://data.abuledu.org/URI/546bf470-carte-de-l-empire-romain-et-de-ses-limes-sous-trajan

Carte de l'empire romain et de ses limes sous Trajan

Carte de l'empire romain (en rouge) et de ses clients (en rose) en 117 AD sous le règne de l'empereur Trajan.

Carte des sites majeurs de Vauban. Source : http://data.abuledu.org/URI/50787995-carte-des-sites-majeurs-de-vauban

Carte des sites majeurs de Vauban

Carte des sites majeurs de Vauban.

Façade ouest de la Dune du Pilat en octobre 2014. Source : http://data.abuledu.org/URI/5451836e-facade-ouest-de-la-dune-du-pilat-en-octobre-2014

Façade ouest de la Dune du Pilat en octobre 2014

Façade ouest de la Dune du Pilat (Gironde) vue à marée basse depuis la Corniche, le 27 octobre 2014 ; blochkaus au premier plan et passe sud du Bassin d'Arcachon sur la droite, cliché NS.

Fantassin romain reconstitué. Source : http://data.abuledu.org/URI/56eae342-fantassin-romain-reconstitue

Fantassin romain reconstitué

Fantassin de l'infanterie romaine reconstitué, fort de Saalburg sur le limes de Germanie.

Fort Royal en 1768. Source : http://data.abuledu.org/URI/52962727-fort-royal-en-1768

Fort Royal en 1768

Vue du Fort Royal, dans l'île de Guadeloupe, du côté de l'Est légende bilingue ; drapeau et soldats anglais pendant la guerre de sept ans. Illustration par le Lieut. Archibald Campbell Ingénieur - gravure par Peter Mazell. Source : Library of Congress, Prints and Photographs division pga.03962. "An east view of Fort Royal in the Island of Guadaloupe, drawn on the spot by Lieut. Archibald Campbell Engineer - engraved by Peter Mazell." (Print showing a view of Fort Royal on the coast of the Island of Guadeloupe with soldiers relaxing in the foreground, ships at sea, and sun rising in the background) .

Fortification de Fereirre. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a70124-fortification-de-fereirre

Fortification de Fereirre

"Méthode de fortifier les petites villes et les châteaux situez sur les montagnes : Fereirre" par Allain Manesson Mallet, Les Travaux de Mars, ou l'art de la guerre, t. I, Paris, Denys Thierry, 1684, pl. CXXXII. Château de Ferreira, fortifié par Manesson-Mallet après le siège remporté par le comte de Schomberg le 27 avril 1667. Né à Heidelberg en 1615, le comte et futur duc de Schomberg a dirigé successivement des armées de six pays : Suède (1634), France (1635), Portugal, Prusse, Hollande et Angleterre, sans jamais renier sa foi protestante, qui amena en 1685 Louis XIV et son nouveau ministre de la défense Louvois à le chasser des honneurs et des fonctions.

Fortifications autour de Maastricht en 1673. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f4c019-fortifications-autour-de-maastricht-en-1673

Fortifications autour de Maastricht en 1673

Fortifications autour de Maastricht en 1673.

Fortifications de Cusco au Pérou. Source : http://data.abuledu.org/URI/582ccac1-fortifications-de-cusco-au-perou

Fortifications de Cusco au Pérou

Vestiges des murailles de Saksaywaman au nord de la ville de Cusco, capitale historique de l'empire inca.

Fortifications de Loches. Source : http://data.abuledu.org/URI/55e40e18-fortifications-de-loches

Fortifications de Loches

Fortifications de Loches.

Fortifications de Lorient. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d3c6b3-fortifications-de-lorient

Fortifications de Lorient

Carte des fortifications construites à la suite du siège de Lorient par les Britanniques en octobre 1746.

Île et fort de Brescou du Cap d'Agde. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ac2ef8-ile-de-brescou

Île et fort de Brescou du Cap d'Agde

L'île de Brescou se trouve dans le territoire de la commune d'Agde (Hérault), à environ un demi mille marin de l'entrée de port Richelieu (Le Cap d'Agde) et à un peu moins de trois milles de l'embouchure de l'Hérault. C'est l'unique île de la région Languedoc-Roussillon. Sur cette île se trouve un fort désaffecté, qui comprend un vieux fanal, toujours visible, et le phare moderne. Le fort que l'on voit aujourd'hui semble dater du dernier quart du XVIIe siècle. Il est généralement attribué à Vauban, ou du moins à ses ingénieurs. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_de_Brescou

La motte du Petit-Bordeaux à Cestas. Source : http://data.abuledu.org/URI/505c7446-la-motte-du-petit-bordeaux-a-cestas

La motte du Petit-Bordeaux à Cestas

Photographie de la motte où fut érigée la pyramide du Petit-Bordeaux en 1737 à Cestas-33. (Triangulation Cassini)

Le monde romain en 58 avant JC.. Source : http://data.abuledu.org/URI/5090fd88-le-monde-romain-en-58-avant-jc-

Le monde romain en 58 avant JC.

Carte du monde romain en 59 avant JC., avant la conquête de la Gaule par César : territoires romains en jaune, peuples celtes en vert, Daces en orange, peuples germains en rose, Illlyriens en beige ; camps romains en rouge.

Le mur d'Hadrien. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c59ee9-le-mur-d-hadrien

Le mur d'Hadrien

Le mur d'Hadrien près de Housesteads, servant à empêcher les invasions à cheval dans l'empire romain.

Le village de Polignac. Source : http://data.abuledu.org/URI/5436afb0-le-village-de-polignac

Le village de Polignac

Le village de Polignac, Haute-Loire, mai 2009 : Les maisons du centre-bourg de la commune sont disposées en cercle autour d’un relief rocheux basaltique portant à son sommet, à une centaine de mètres en contrehaut du village, une vaste forteresse datant principalement des XIIe et XVe siècles.

Les fortifications d'Agra en Inde. Source : http://data.abuledu.org/URI/58cec41f-les-fortifications-d-agra-en-inde

Les fortifications d'Agra en Inde

Les fortifications d'Agra en Inde.

Plan de la citadelle de Lille de Vauban. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309b718-plan-de-la-citadelle-de-lille-de-vauban

Plan de la citadelle de Lille de Vauban

Plan de la citadelle de Lille. ''Louis Le Grand la voulut, Vauban la dessina, Simon Vollant l'édifia''.

Porte d'entrée de fort romain. Source : http://data.abuledu.org/URI/565490c7-porte-d-entree-de-fort-romain

Porte d'entrée de fort romain

Reconstitution de la porte d'entrée ouest du fort romain d'Arbeia, South Shields, près de Newcastle upon Tyne en Angleterre.

Reconstitution d'un fort romain en Germanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c5a1e6-reconstitution-d-un-fort-romain-en-germanie

Reconstitution d'un fort romain en Germanie

Porte reconstruite, fort de l'Est, Welzheim, limes de Germanie.

Reconstitution de fort romain. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c59fb5-reconstitution-de-fort-romain

Reconstitution de fort romain

Reconstitution de fort romain sur le limes, près de Kastell Zugmantel, Taunus en Allemagne.

Reconstitution de fort romain en Allemagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c5a064-reconstitution-de-fort-romain-en-allemagne

Reconstitution de fort romain en Allemagne

Reconstitution de fort romain en Allemagne. Le limes de Germanie : reconstitution dans les monts du Taunus.

Reconstitution de salle à manger romaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/56eae907-reconstitution-de-salle-a-manger-romaine

Reconstitution de salle à manger romaine

Reconstitution de salle à manger romaine (triclinium), Fort de Saalburg sur le Limes germanique (Echzell).

Reconstitution du passage du limes. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c5a38a-reconstitution-du-passage-du-limes-

Reconstitution du passage du limes

Reconstitution du passage du limes.

Ruines du fort romain de Tisavar. Source : http://data.abuledu.org/URI/54eca932-ruines-du-fort-romain-de-tisavar

Ruines du fort romain de Tisavar

Comme son nom l'indique (ksar est un mot arabe qui signifie « château »), elle abrite un fort datant de l'époque romaine, Tisavar, situé sur le limes qui suit la limite du désert.

Saint Valery sur somme. Source : http://data.abuledu.org/URI/50709496-saint-valery-sur-somme

Saint Valery sur somme

Saint-Valery-sur-Somme en Picardie : c'est de ce port que Guillaume le Conquérant partit, en septembre 1066, à la conquête de l'Angleterre. Saint-Valery pouvait être approvisionnée en bois par l'ancienne forêt de Crécy, bien plus étendue qu'aujourd'hui. Il existe également d'importants vestiges, témoignant notamment du passage de Jeanne d'Arc dans cette cité.

Signalisation du limes de Germanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c5a408-signalisation-du-limes-de-germanie

Signalisation du limes de Germanie

Signalisation du limes de Germanie.

Système de fortification de Vauban 1. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309b866-systeme-de-fortification-de-vauban-1

Système de fortification de Vauban 1

Modèle de citadelle construit par Vauban à ses débuts, connu sous le nom de premier système. Au début de sa carrière d'ingénieur aux fortifications, son travail était très proche de ce qui avait été fait par les architectes italiens et français de l'époque. Lui-même reconnaissait qu'il « paganisait » (allusion au comte de Pagan). Travail personnel librement inspiré de Serge François, in "Places Fortes, Bastion du Pouvoir". Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fortifications_et_constructions_de_Vauban.

Système de fortification de Vauban 2. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309bb26-systeme-de-fortification-de-vauban-2

Système de fortification de Vauban 2

Tirant expérience de la poliorcétique (guerre de siège), Vauban développa un deuxième système. S'étant rendu compte que la prise d'un bastion entrainait invariablement la prise rapide de la ville, il décida de séparer ces derniers de l'ouvrage. Cette modification avait pour avantage de mieux protéger l'artillerie et de créer une deuxième ceinture de protection. Travail personnel librement inspiré de Serge François, in "Places Fortes, Bastion du Pouvoir".