Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Mer Rouge | Photographie | Biologie marine | six-minutes-pour-la-mer-rouge | Récifs coralliens | Récifs | Récifs coralliens -- Faune | Animaux des récifs coralliens | Récifs coralliens -- Écologie | Biologie des récifs coralliens | Poissons | Poisson | Poissons de mer | Écologie des récifs coralliens | Récifs coralliens -- Biologie | Animaux des récifs | Récifs -- Poissons | Récifs coralliens -- Poissons | abcd-six-minutes-pour-la-mer-rouge | Poissons des récifs coralliens | ...
Alcyon encroûtant. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549e58-alcyon-encroutant

Alcyon encroûtant

Alcyon encroûtant (Alcyonium coralloides) ou coral moux.

Alcyon encroûtant. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549e76-alcyon-encroutant

Alcyon encroûtant

Alcyon encroûtant (Alcyonium coralloides).

Alcyonaire épineux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a268-alcyonaire-epineux

Alcyonaire épineux

Ces coraux sont mous, et suffisamment translucides pour laisser transparaître les spicules calcaires disséminés dans l'organisme. Ils sont généralement de couleur vive et présentent des ramifications. Ce genre compte plus de 250 espèces, souvent très difficiles à distinguer les unes des autres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendronephthya

Alcyonaire épineux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a27c-alcyonaire-epineux

Alcyonaire épineux

Ces coraux sont mous, et suffisamment translucides pour laisser transparaître les spicules calcaires disséminés dans l'organisme. Ils sont généralement de couleur vive et présentent des ramifications. Ce genre compte plus de 250 espèces, souvent très difficiles à distinguer les unes des autres. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendronephthya

Alcyonaire épineux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a289-alcyonaire-epineux

Alcyonaire épineux

Ces coraux sont mous, et suffisamment translucides pour laisser transparaître les spicules calcaires disséminés dans l'organisme. Ils sont généralement de couleur vive et présentent des ramifications. Ce genre compte plus de 250 espèces, souvent très difficiles à distinguer les unes des autres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendronephthya

Alcyonaire épineux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a295-alcyonaire-epineux

Alcyonaire épineux

Ces coraux sont mous, et suffisamment translucides pour laisser transparaître les spicules calcaires disséminés dans l'organisme. Ils sont généralement de couleur vive et présentent des ramifications. Ce genre compte plus de 250 espèces, souvent très difficiles à distinguer les unes des autres. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendronephthya

Alcyonaire épineux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a2a4-alcyonaire-epineux

Alcyonaire épineux

Ces coraux sont mous, et suffisamment translucides pour laisser transparaître les spicules calcaires disséminés dans l'organisme. Ils sont généralement de couleur vive et présentent des ramifications. Ce genre compte plus de 250 espèces, souvent très difficiles à distinguer les unes des autres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendronephthya

Alcyonaire épineux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a2b8-alcyonaire-epineux

Alcyonaire épineux

Ces coraux sont mous, et suffisamment translucides pour laisser transparaître les spicules calcaires disséminés dans l'organisme. Ils sont généralement de couleur vive et présentent des ramifications. Ce genre compte plus de 250 espèces, souvent très difficiles à distinguer les unes des autres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendronephthya

Alcyonaire épineux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a2c5-alcyonaire-epineux

Alcyonaire épineux

Ces coraux sont mous, et suffisamment translucides pour laisser transparaître les spicules calcaires disséminés dans l'organisme. Ils sont généralement de couleur vive et présentent des ramifications. Ce genre compte plus de 250 espèces, souvent très difficiles à distinguer les unes des autres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendronephthya

Alcyonaire épineux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a2d3-alcyonaire-epineux

Alcyonaire épineux

Ces coraux sont mous, et suffisamment translucides pour laisser transparaître les spicules calcaires disséminés dans l'organisme. Ils sont généralement de couleur vive et présentent des ramifications. Ce genre compte plus de 250 espèces, souvent très difficiles à distinguer les unes des autres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendronephthya

Alcyonaire épineux (gros plan). Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a2ea-alcyonaire-epineux-gros-plan-

Alcyonaire épineux (gros plan)

Ces coraux sont mous, et suffisamment translucides pour laisser transparaître les spicules calcaires disséminés dans l'organisme. Ils sont généralement de couleur vive et présentent des ramifications. Ce genre compte plus de 250 espèces, souvent très difficiles à distinguer les unes des autres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendronephthya

Baliste bleu. Source : http://data.abuledu.org/URI/553563fd-baliste-bleu

Baliste bleu

Odonus niger (aussi appelé Baliste bleu ou Baliste dents rouges) est une espèce de poissons tétraodontiformes (quatre - dents), la seule du genre Odonus.

Baliste bleu. Source : http://data.abuledu.org/URI/55356443-baliste-bleu

Baliste bleu

Odonus niger (aussi appelé Baliste bleu ou Baliste dents rouges) est une espèce de poissons tétraodontiformes (quatre - dents), la seule du genre Odonus.

Baliste bleu. Source : http://data.abuledu.org/URI/553564ef-baliste-bleu

Baliste bleu

Odonus niger (aussi appelé Baliste bleu ou Baliste dents rouges) est une espèce de poissons tétraodontiformes (quatre - dents), la seule du genre Odonus.

Baliste picasso arabe. Source : http://data.abuledu.org/URI/5535617d-le-baliste-picasso-arabe

Baliste picasso arabe

Le Baliste picasso arabe ou Baliste picasso de la mer rouge (Rhinecanthus assasi) mesure une trentaine de centimètres à l'age adulte. Il a le museau plus allongé que les autres balistes.

Baliste picasso arabe. Source : http://data.abuledu.org/URI/55356188-le-baliste-picasso-arabe

Baliste picasso arabe

Le Baliste picasso arabe ou Baliste picasso de la mer rouge (Rhinecanthus assasi) mesure une trentaine de centimètres à l'age adulte. Il a le museau plus allongé que les autres balistes.

Bénitier géant ou Tridacna maxima. Source : http://data.abuledu.org/URI/55381fe1-benitier-geant-ou-tridacna-maxima

Bénitier géant ou Tridacna maxima

Le bénitier géant ou Tridacna maxima est un bivalve sessile qui peut atteindre des dimensions colossales. Durant la journée, il laisse dépasser son épais manteau souvent très coloré (bleu, vert, violet...) pour assurer la photosynthèse de ses algues symbiotiques, qui contribuent à le nourrir ; il est cependant capable de le rétracter très rapidement et de se refermer d'un coup, brisant net tout objet qui pourrait se trouver entre ses deux solides valves réunies par un muscle extrêmement puissant.

Bénitier géant ou Tridacna maxima. Source : http://data.abuledu.org/URI/55381ff3-benitier-geant-ou-tridacna-maxima

Bénitier géant ou Tridacna maxima

Le bénitier géant ou Tridacna maxima est un bivalve sessile qui peut atteindre des dimensions colossales. Durant la journée, il laisse dépasser son épais manteau souvent très coloré (bleu, vert, violet...) pour assurer la photosynthèse de ses algues symbiotiques, qui contribuent à le nourrir ; il est cependant capable de le rétracter très rapidement et de se refermer d'un coup, brisant net tout objet qui pourrait se trouver entre ses deux solides valves réunies par un muscle extrêmement puissant.

Bénitier géant ou Tridacna maxima. Source : http://data.abuledu.org/URI/5538200b-benitier-geant-ou-tridacna-maxima

Bénitier géant ou Tridacna maxima

Le bénitier géant ou Tridacna maxima est un bivalve sessile qui peut atteindre des dimensions colossales. Durant la journée, il laisse dépasser son épais manteau souvent très coloré (bleu, vert, violet...) pour assurer la photosynthèse de ses algues symbiotiques, qui contribuent à le nourrir ; il est cependant capable de le rétracter très rapidement et de se refermer d'un coup, brisant net tout objet qui pourrait se trouver entre ses deux solides valves réunies par un muscle extrêmement puissant.

Bénitier géant ou Tridacna maxima. Source : http://data.abuledu.org/URI/55382018-benitier-geant-ou-tridacna-maxima

Bénitier géant ou Tridacna maxima

Le bénitier géant ou Tridacna maxima est un bivalve sessile qui peut atteindre des dimensions colossales. Durant la journée, il laisse dépasser son épais manteau souvent très coloré (bleu, vert, violet...) pour assurer la photosynthèse de ses algues symbiotiques, qui contribuent à le nourrir ; il est cependant capable de le rétracter très rapidement et de se refermer d'un coup, brisant net tout objet qui pourrait se trouver entre ses deux solides valves réunies par un muscle extrêmement puissant.

Bénitier géant ou Tridacna maxima. Source : http://data.abuledu.org/URI/5538202d-benitier-geant-ou-tridacna-maxima

Bénitier géant ou Tridacna maxima

Le bénitier géant ou Tridacna maxima est un bivalve sessile qui peut atteindre des dimensions colossales. Durant la journée, il laisse dépasser son épais manteau souvent très coloré (bleu, vert, violet...) pour assurer la photosynthèse de ses algues symbiotiques, qui contribuent à le nourrir ; il est cependant capable de le rétracter très rapidement et de se refermer d'un coup, brisant net tout objet qui pourrait se trouver entre ses deux solides valves réunies par un muscle extrêmement puissant.

Bénitier géant ou Tridacna maxima. Source : http://data.abuledu.org/URI/55382049-benitier-geant-ou-tridacna-maxima

Bénitier géant ou Tridacna maxima

Le bénitier géant ou Tridacna maxima est un bivalve sessile qui peut atteindre des dimensions colossales. Durant la journée, il laisse dépasser son épais manteau souvent très coloré (bleu, vert, violet...) pour assurer la photosynthèse de ses algues symbiotiques, qui contribuent à le nourrir ; il est cependant capable de le rétracter très rapidement et de se refermer d'un coup, brisant net tout objet qui pourrait se trouver entre ses deux solides valves réunies par un muscle extrêmement puissant.

Bénitier géant ou Tridacna maxima. Source : http://data.abuledu.org/URI/55382061-benitier-geant-ou-tridacna-maxima

Bénitier géant ou Tridacna maxima

Le bénitier géant ou Tridacna maxima est un bivalve sessile qui peut atteindre des dimensions colossales. Durant la journée, il laisse dépasser son épais manteau souvent très coloré (bleu, vert, violet...) pour assurer la photosynthèse de ses algues symbiotiques, qui contribuent à le nourrir ; il est cependant capable de le rétracter très rapidement et de se refermer d'un coup, brisant net tout objet qui pourrait se trouver entre ses deux solides valves réunies par un muscle extrêmement puissant.

Bénitier géant ou Tridacna maxima. Source : http://data.abuledu.org/URI/5538207d-benitier-geant-ou-tridacna-maxima

Bénitier géant ou Tridacna maxima

Le bénitier géant ou Tridacna maxima est un bivalve sessile qui peut atteindre des dimensions colossales. Durant la journée, il laisse dépasser son épais manteau souvent très coloré (bleu, vert, violet...) pour assurer la photosynthèse de ses algues symbiotiques, qui contribuent à le nourrir ; il est cependant capable de le rétracter très rapidement et de se refermer d'un coup, brisant net tout objet qui pourrait se trouver entre ses deux solides valves réunies par un muscle extrêmement puissant.

Canal des Pharaons. Source : http://data.abuledu.org/URI/55461e43-canal-des-pharaons

Canal des Pharaons

Premier canal de Suez creusé par le pharaon Sesostris Ier en 1960 av. JC, carte inspirée d'une carte du livre "Suez & Panama" de Benoît Heimermann aux édition Arthaud. Le canal des pharaons est un ancien canal creusé dans l’Égypte antique pour assurer la liaison entre le Nil et la mer Rouge, préfigurant ainsi le canal de Suez. Dirigé d'ouest en est à travers le Wadi Tumilat, le canal permettait ainsi les échanges direct entre mer Rouge et Méditerranée, afin de pouvoir commercer avec le Ta Netjer. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Canal_des_pharaons

Caravane en bordure du golfe d'Aqaba. Source : http://data.abuledu.org/URI/553166d8-isle-of-graia-crop-jpg

Caravane en bordure du golfe d'Aqaba

Une caravane de commerce passant l'île de Graia dans le golfe d'Aqaba, en Arabie pétrée, lithographie de Louis Haghe d'après un original de David Roberts, 1839.

Carte de la Méditerranée orientale par Strabon. Source : http://data.abuledu.org/URI/554c9e9e-carte-de-la-mediterranee-orientale-par-strabon

Carte de la Méditerranée orientale par Strabon

Carte du monde d'après Strabon, James Playfair DD (1738–1819), avec le Sinus Arabicus.

Carte topographique de la Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/541d3c83-carte-topographique-de-la-mer-rouge

Carte topographique de la Mer Rouge

Carte topographique / bathymétrique légendée en français de la Mer Rouge, projection UTM (WGS84 datum).

Carte topographique non légendée de la Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/541d3d2d-carte-topographique-non-legendee-de-la-mer-rouge

Carte topographique non légendée de la Mer Rouge

Carte vierge de la Mer Rouge, projection UTM (WGS84 datum).

Château de Taba. Source : http://data.abuledu.org/URI/5543b5e7-chateau-de-taba

Château de Taba

Château de Taba, sur l'île du Pharaon, atoll à 8 km au sud de Taba, entre le Golfe d'Aqaba et la fameuse "Citadelle de Saladin". L'île du Pharaon, aussi appelée île de Graye par les croisés et Ayla par les chroniqueurs arabes, est une île d'Égypte baignée par la mer Rouge sur laquelle se dresse une forteresse. Les récifs coralliens proches de l'île en font un lieu apprécié des touristes pour la plongée sous-marine. L'île de Graye est idéalement située au temps des croisades car elle permet de contrôler la route entre Le Caire et Damas. Vers 1160, les croisés construisent une citadelle sur l'île afin de protéger l'oasis d'Ayla. En décembre 1170, Saladin prend la forteresse et la renforce. Lors de son expédition en Mer Rouge (1182), Renaud de Châtillon assaillit l'île, mais ne parvient pas à s'en rendre maître. Elle subit un nouveau siège en 1184, sans effet. La forteresse est finalement abandonnée vers 1320 par son gouverneur mamelouk. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_du_Pharaon_%28%C3%89gypte%29

Corail à bulles sinueux. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f55-corail-a-bulles-sinueux

Corail à bulles sinueux

Le corail bulles (Plerogyra sinuosa) est une espèce de coraux durs.

Corail à bulles sinueux. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f62-corail-a-bulles-sinueux

Corail à bulles sinueux

Corail à bulles sinueux (Plerogyra sinuosa).

Corail à bulles sinueux. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f71-corail-a-bulles-sinueux

Corail à bulles sinueux

Corail à bulles sinueux (Plerogyra sinuosa).

Corail à bulles sinueux. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f7b-corail-a-bulles-sinueux

Corail à bulles sinueux

Corail à bulles sinueux (Plerogyra sinuosa).

Corail chou-fleur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a059-corail-chou-fleur

Corail chou-fleur

Ce corail forme des colonies assez petites, rarement plus de 30 cm, qui comme souvent dans ce genre sont reconnaissables à leurs bras courts et élargis en spatules (pas très régulières chez cette espèce) et comme couvertes de verrues de taille constante (environ 3 mm), qui sont en fait les corallites, formant de courtes branches. Les branches principales de cette espèce sont courtes, très irrégulières, et parfois grossièrement polygonales ; elles sont plus robustes dans les eaux agitées. La couleur est généralement rose, mais peut aller du marron clair au verdâtre, ou être presque blanche. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pocillopora_damicornis

Corail chou-fleur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a068-corail-chou-fleur

Corail chou-fleur

Ce corail forme des colonies assez petites, rarement plus de 30 cm, qui comme souvent dans ce genre sont reconnaissables à leurs bras courts et élargis en spatules (pas très régulières chez cette espèce) et comme couvertes de verrues de taille constante (environ 3 mm), qui sont en fait les corallites, formant de courtes branches. Les branches principales de cette espèce sont courtes, très irrégulières, et parfois grossièrement polygonales ; elles sont plus robustes dans les eaux agitées. La couleur est généralement rose, mais peut aller du marron clair au verdâtre, ou être presque blanche. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pocillopora_damicornis

Corail corne de cerf. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549fdd-corail-corne-de-cerf

Corail corne de cerf

Les Acropora sont des coraux durs, constructeurs de récifs. Ils font partie des espèces responsables de la formation de barrières de corail, qui abritent la plus grande biodiversité de notre planète. Comme tous les coraux durs, les Acropora vivent en endosymbiose avec de minuscules algues appelées zooxanthelles, qui leur fournissent des hydrates de carbone complexes tels que des sucres grâce à la photosynthèse, en échange d'azote organique et de dioxyde de carbone. Outre la photosynthèse, ces coraux se nourrissent aussi selon un régime carnivore. Ils le font la nuit, en attrapant le zooplancton par leurs polypes. Ceux-ci sont rétractés pendant la journée. Les Acropora ont une forme complexe offrant de nombreuses cachettes à un extraordinaire cortège d'espèces associées, comme les poissons des genres Chromis et Dascyllus. Ce sont donc des espèces fondatrices d'une importance capitale pour l'équilibre de l'écosystème. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Acropora

Corail corne de cerf. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549ff5-corail-corne-de-cerf

Corail corne de cerf

Les Acropora sont des coraux durs, constructeurs de récifs. Ils font partie des espèces responsables de la formation de barrières de corail, qui abritent la plus grande biodiversité de notre planète. Comme tous les coraux durs, les Acropora vivent en endosymbiose avec de minuscules algues appelées zooxanthelles, qui leur fournissent des hydrates de carbone complexes telles que des sucres grâce à la photosynthèse, en échange d'azote organique et de dioxyde de carbone. Outre la photosynthèse, ces coraux se nourrissent aussi selon un régime carnivore. Ils le font la nuit, en attrapant le zooplancton par leurs polypes. Ceux-ci sont rétractés pendant la journée. Les Acropora ont une forme complexe offrant de nombreuses cachettes à un extraordinaire cortège d'espèces associées, comme les poissons des genres Chromis et Dascyllus. Ce sont donc des espèces fondatrices d'une importance capitale pour l'équilibre de l'écosystème. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Acropora

Corail de feu ramifié. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a1f0-corail-de-feu-ramifie

Corail de feu ramifié

Le corail de feu ramifié construit un squelette pouvant atteindre 1m d'envergure. Il est de couleur jaune et vire vers le blanc vers les extrémités. Ce corail porte son nom car le simple fait de l'effleurer déclenche ses cellules urticantes qui provoquent une vive douleur immédiate. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corail_de_feu

Corail de feu ramifié. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a1fb-corail-de-feu-ramifie

Corail de feu ramifié

Corail de feu ramifié (Millepora dichotoma). Millepora est le seul genre de cnidaire de la famille des Milleporidés. Les espèces de ce genre sont communément appelées coraux de feu en raison de leurs cnidocystes capables de percer la peau humaine qui provoquent des douleurs semblables à celles de brûlures. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corail_de_feu

Corail de feu ramifié. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a206-corail-de-feu-ramifie

Corail de feu ramifié

Corail de feu ramifié (Millepora dichotoma). Millepora est le seul genre de cnidaire de la famille des Milleporidés. Les espèces de ce genre sont communément appelées coraux de feu en raison de leurs cnidocystes capables de percer la peau humaine qui provoquent des douleurs semblables à celles de brûlures. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corail_de_feu

Corail plume d'autruche. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f01-corail-plume-d-autruche

Corail plume d'autruche

Le corail plume d'autruche est très classique en Mer Rouge;

Corail plume d'autruche. Source : http://data.abuledu.org/URI/55549f10-corail-plume-d-autruche

Corail plume d'autruche

Le corail plume d'autruche est très classique en Mer Rouge.

Corail rouge de Méditerranée. Source : http://data.abuledu.org/URI/5554a4e4-corail-rouge-de-mediterranee

Corail rouge de Méditerranée

Le corail rouge vit fixé à demeure (on parle d'une espèce « sessile ») sur les fonds (espèce benthique) rocheux obscurs et les parois des grottes semi obscures de l'étage circalittoral, ainsi que sur des falaises rocheuses plus profondes. On a pourtant constaté que des colonies bien éclairées étaient souvent luxuriantes. Le corail rouge a aussi besoin d'eaux limpides et agitées à une température moyenne de 15° C. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corail_rouge

Dauphin commun d'Arabie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55461afc-dauphin-commun-d-arabie

Dauphin commun d'Arabie

Dauphin désigne en français de nombreux cétacés à dents (odontocètes) de moins de cinq mètres généralement dotés d'un rostre long. Sous le terme dauphin, on regroupe beaucoup d'espèces très différentes, aussi bien au niveau comportemental qu'au niveau physique aussi les généralités propres à tous les dauphins sont communes à tous les odontocètes, appelés « dauphins » ou non. Certains cétacés sont parfois appelés incorrectement « dauphins » par exemple ceux avec un rostre court ou à peine existant tels que le narval et le béluga, deux animaux plus grands que les dauphins classiques, mais surtout les marsouins qui sont, eux, beaucoup plus petits. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dauphin

Dauphin commun d'Arabie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55461b20-dauphin-commun-d-arabie

Dauphin commun d'Arabie

Dauphin désigne en français de nombreux cétacés à dents (odontocètes) de moins de cinq mètres généralement dotés d'un rostre long. Sous le terme dauphin, on regroupe beaucoup d'espèces très différentes, aussi bien au niveau comportemental qu'au niveau physique aussi les généralités propres à tous les dauphins sont communes à tous les odontocètes, appelés « dauphins » ou non. Certains cétacés sont parfois appelés incorrectement « dauphins » par exemple ceux avec un rostre court ou à peine existant tels que le narval et le béluga, deux animaux plus grands que les dauphins classiques, mais surtout les marsouins qui sont, eux, beaucoup plus petits. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dauphin

Dauphin commun d'Arabie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55461b2f-dauphin-commun-d-arabie

Dauphin commun d'Arabie

Dauphin désigne en français de nombreux cétacés à dents (odontocètes) de moins de cinq mètres généralement dotés d'un rostre long. Sous le terme dauphin, on regroupe beaucoup d'espèces très différentes, aussi bien au niveau comportemental qu'au niveau physique aussi les généralités propres à tous les dauphins sont communes à tous les odontocètes, appelés « dauphins » ou non. Certains cétacés sont parfois appelés incorrectement « dauphins » par exemple ceux avec un rostre court ou à peine existant tels que le narval et le béluga, deux animaux plus grands que les dauphins classiques, mais surtout les marsouins qui sont, eux, beaucoup plus petits. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dauphin

Dauphin commun d'Arabie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55461b51-dauphin-commun-d-arabie

Dauphin commun d'Arabie

Dauphin désigne en français de nombreux cétacés à dents (odontocètes) de moins de cinq mètres généralement dotés d'un rostre long. Sous le terme dauphin, on regroupe beaucoup d'espèces très différentes, aussi bien au niveau comportemental qu'au niveau physique aussi les généralités propres à tous les dauphins sont communes à tous les odontocètes, appelés « dauphins » ou non. Certains cétacés sont parfois appelés incorrectement « dauphins » par exemple ceux avec un rostre court ou à peine existant tels que le narval et le béluga, deux animaux plus grands que les dauphins classiques, mais surtout les marsouins qui sont, eux, beaucoup plus petits. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dauphin

Dauphin commun d'Arabie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55461b5d-dauphin-commun-d-arabie

Dauphin commun d'Arabie

Dauphin désigne en français de nombreux cétacés à dents (odontocètes) de moins de cinq mètres généralement dotés d'un rostre long. Sous le terme dauphin, on regroupe beaucoup d'espèces très différentes, aussi bien au niveau comportemental qu'au niveau physique aussi les généralités propres à tous les dauphins sont communes à tous les odontocètes, appelés « dauphins » ou non. Certains cétacés sont parfois appelés incorrectement « dauphins » par exemple ceux avec un rostre court ou à peine existant tels que le narval et le béluga, deux animaux plus grands que les dauphins classiques, mais surtout les marsouins qui sont, eux, beaucoup plus petits. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dauphin

Dauphin commun d'Arabie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55461b82-dauphin-commun-d-arabie

Dauphin commun d'Arabie

Dauphin désigne en français de nombreux cétacés à dents (odontocètes) de moins de cinq mètres généralement dotés d'un rostre long. Sous le terme dauphin, on regroupe beaucoup d'espèces très différentes, aussi bien au niveau comportemental qu'au niveau physique aussi les généralités propres à tous les dauphins sont communes à tous les odontocètes, appelés « dauphins » ou non. Certains cétacés sont parfois appelés incorrectement « dauphins » par exemple ceux avec un rostre court ou à peine existant tels que le narval et le béluga, deux animaux plus grands que les dauphins classiques, mais surtout les marsouins qui sont, eux, beaucoup plus petits. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dauphin

Demoiselle à trois points. Source : http://data.abuledu.org/URI/5545d409-demoiselle-a-trois-points

Demoiselle à trois points

La demoiselle à trois points est un poisson noir avec trois petites taches blanches. Attention comme il y a une tâche de chaque côté on n'en compte bien souvent que deux lorsqu'on regarde ce poisson de profil !

Demoiselle à trois points. Source : http://data.abuledu.org/URI/5545d41a-demoiselle-a-trois-points

Demoiselle à trois points

La demoiselle à trois points est un poisson noir avec trois petites taches blanches. Attention comme il y a une tâche de chaque côté on n'en compte bien souvent que deux lorsqu'on regarde ce poisson de profil !

Demoiselle à trois points en Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/5539e979-demoiselle-a-trois-points-en-mer-rouge

Demoiselle à trois points en Mer Rouge

Demoiselle à trois points (Dascyllus trimaculatus) en Mer Rouge au large de Sharm el-Sheikh et baie de Naama.

Demoiselle bicolore. Source : http://data.abuledu.org/URI/5545d47c-demoiselle-bicolore

Demoiselle bicolore

Cette demoiselle est aisément reconnaissable à son corps bicolore, dont les deux premiers tiers sont bruns et le tiers arrière blanc, se terminant par une queue fourchue.

Demoiselles à trois points et anémone magnifique en Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/5539eb93-demoiselles-a-trois-points-et-anemone-magnifique-en-mer-rouge

Demoiselles à trois points et anémone magnifique en Mer Rouge

Anémone magnifique (Heteractis magnifica) de la famille des Stychodactylidés et Demoiselles à trois points (Dascyllus trimaculatus).

Étoile de mer rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/51489e41-etoile-de-mer-rouge

Étoile de mer rouge

Étoile de mer rouge, aquarium de Barcelone.

Jeune poisson Napoléon. Source : http://data.abuledu.org/URI/554607a2-jeune-napoleon

Jeune poisson Napoléon

Le napoléon est un poisson de grande taille pouvant atteindre 230 cm de long, toutefois la taille moyenne est de 60 cm, il est le plus grand représentant de sa famille les Labridae. Son apparence est massive, son corps est comprimé latéralement, le mâle adulte possède une bosse proéminente sur le front. La bouche terminale est grande, charnue et protractile (c'est-à-dire qu'elle peut être projetée vers l'avant pour mieux capter la nourriture). Les yeux sont relativement petits et globuleux. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Napoléon_(poisson)

La Mer Rouge en 1380. Source : http://data.abuledu.org/URI/55474a86-la-mer-rouge-en-1380

La Mer Rouge en 1380

Détail du portulan de Guillem Soler, de la mer Méditerranée, de la mer Noire et de la mer Rouge : "Guillmus Soleri civjs maioric[arum] me fecit". BNF, datée des années 1380.

Le Chant du Toukan - 02. Source : http://data.abuledu.org/URI/585fc44e-le-chant-du-toukan-02

Le Chant du Toukan - 02

Bois gravé original du peintre et illustrateur Louis-Robert Antral (1895-1939) contenu dans "Le Chant du Toukan" de Henry de Monfreid (Fayard, 1937). Les 27 bois d'Antral évoquent des scènes de la Mer Rouge (Moka, Djibouti, boutres) ou des épisodes de la vie de Monfreid en Mer Rouge et en Éthiopie.

Le Chant du Toukan - 03. Source : http://data.abuledu.org/URI/585fc49c-le-chant-du-toukan-03

Le Chant du Toukan - 03

Bois gravé original du peintre et illustrateur Louis-Robert Antral (1895-1939) contenu dans "Le Chant du Toukan" de Henry de Monfreid (Fayard, 1937). Les 27 bois d'Antral évoquent des scènes de la Mer Rouge (Moka, Djibouti, boutres) ou des épisodes de la vie de Monfreid en Mer Rouge et en Éthiopie.

Le Chant du Toukan - 06. Source : http://data.abuledu.org/URI/585fc595-le-chant-du-toukan-06

Le Chant du Toukan - 06

Bois gravé original du peintre et illustrateur Louis-Robert Antral (1895-1939) contenu dans "Le Chant du Toukan" de Henry de Monfreid (Fayard, 1937). Les 27 bois d'Antral évoquent des scènes de la Mer Rouge (Moka, Djibouti, boutres) ou des épisodes de la vie de Monfreid en Mer Rouge et en Éthiopie.

Melchior traversant la Mer Rouge vers 1440. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f4711c-melchior-traversant-la-mer-rouge-vers-1440

Melchior traversant la Mer Rouge vers 1440

Voyage des Rois Mages, Melchior traversant la Mer Rouge, vers 1440-45, par le peintre italien Pesellino (1422-1457).

Mérou. Source : http://data.abuledu.org/URI/5545144b-merou

Mérou

Le nom vernaculaire « mérou » couvre une partie de l’importante famille des Serranidae. Cette famille, très diversifiée, contient des poissons d’aspect assez différent, comme les anthias, les loches ou les barbiers. La sous-famille des Epinephelinae constitue le principal groupe de mérous, et compte 22 genres et 87 espèces. On les rencontre dans les eaux tropicales et tempérées, de 1 à 300 mètres de profondeur. Ils sont tous carnivores : ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. La plupart des espèces est hermaphrodite protogyne, ce qui signifie que tous les individus naissent femelle et que certains deviendront mâles quand la situation l’exigera. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Epinephelinae

Mérou. Source : http://data.abuledu.org/URI/5545145b-merou

Mérou

Le nom vernaculaire « mérou » couvre une partie de l’importante famille des Serranidae. Cette famille, très diversifiée, contient des poissons d’aspect assez différent, comme les anthias, les loches ou les barbiers. La sous-famille des Epinephelinae constitue le principal groupe de mérous, et compte 22 genres et 87 espèces. On les rencontre dans les eaux tropicales et tempérées, de 1 à 300 mètres de profondeur. Ils sont tous carnivores : ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. La plupart des espèces est hermaphrodite protogyne, ce qui signifie que tous les individus naissent femelle et que certains deviendront mâles quand la situation l’exigera. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Epinephelinae

Mérou corallien de Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/554513b1-merou-corallien-de-mer-rouge

Mérou corallien de Mer Rouge

Le nom vernaculaire « mérou » couvre une partie de l’importante famille des Serranidae. Cette famille, très diversifiée, contient des poissons d’aspect assez différent, comme les anthias, les loches ou les barbiers. La sous-famille des Epinephelinae constitue le principal groupe de mérous, et compte 22 genres et 87 espèces. On les rencontre dans les eaux tropicales et tempérées, de 1 à 300 mètres de profondeur. Ils sont tous carnivores : ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. La plupart des espèces est hermaphrodite protogyne, ce qui signifie que tous les individus naissent femelle et que certains deviendront mâles quand la situation l’exigera. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Epinephelinae

Mérou croissant queue jaune. Source : http://data.abuledu.org/URI/5545197e-merou-croissant-queue-jaune

Mérou croissant queue jaune

Le nom vernaculaire « mérou » couvre une partie de l’importante famille des Serranidae. Cette famille, très diversifiée, contient des poissons d’aspect assez différent, comme les anthias, les loches ou les barbiers. La sous-famille des Epinephelinae constitue le principal groupe de mérous, et compte 22 genres et 87 espèces. On les rencontre dans les eaux tropicales et tempérées, de 1 à 300 mètres de profondeur. Ils sont tous carnivores : ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. La plupart des espèces est hermaphrodite protogyne, ce qui signifie que tous les individus naissent femelle et que certains deviendront mâles quand la situation l’exigera. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Epinephelinae

Mérou croissant queue jaune. Source : http://data.abuledu.org/URI/55451995-merou-croissant-queue-jaune

Mérou croissant queue jaune

Le nom vernaculaire « mérou » couvre une partie de l’importante famille des Serranidae. Cette famille, très diversifiée, contient des poissons d’aspect assez différent, comme les anthias, les loches ou les barbiers. La sous-famille des Epinephelinae constitue le principal groupe de mérous, et compte 22 genres et 87 espèces. On les rencontre dans les eaux tropicales et tempérées, de 1 à 300 mètres de profondeur. Ils sont tous carnivores : ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. La plupart des espèces est hermaphrodite protogyne, ce qui signifie que tous les individus naissent femelle et que certains deviendront mâles quand la situation l’exigera. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Epinephelinae

Mérou de Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/549f51e4-merou-de-mer-rouge

Mérou de Mer Rouge

Photo d'un mérou de Mer Rouge caractérisé par les tâches de couleurs et la forme de la nageoire caudale.

Mérou de Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/55451208-merou-de-mer-rouge

Mérou de Mer Rouge

Le nom vernaculaire « mérou » couvre une partie de l’importante famille des Serranidae. Cette famille, très diversifiée, contient des poissons d’aspect assez différent, comme les anthias, les loches ou les barbiers. La sous-famille des Epinephelinae constitue le principal groupe de mérous, et compte 22 genres et 87 espèces. On les rencontre dans les eaux tropicales et tempérées, de 1 à 300 mètres de profondeur. Ils sont tous carnivores : ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. La plupart des espèces est hermaphrodite protogyne, ce qui signifie que tous les individus naissent femelle et que certains deviendront mâles quand la situation l’exigera. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Epinephelinae

Mérou loutre. Source : http://data.abuledu.org/URI/554511df-merou-loutre

Mérou loutre

Le nom vernaculaire « mérou » couvre une partie de l’importante famille des Serranidae. Cette famille, très diversifiée, contient des poissons d’aspect assez différent, comme les anthias, les loches ou les barbiers. La sous-famille des Epinephelinae constitue le principal groupe de mérous, et compte 22 genres et 87 espèces. On les rencontre dans les eaux tropicales et tempérées, de 1 à 300 mètres de profondeur. Ils sont tous carnivores : ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. La plupart des espèces est hermaphrodite protogyne, ce qui signifie que tous les individus naissent femelle et que certains deviendront mâles quand la situation l’exigera. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Epinephelinae

Mérou loutre. Source : http://data.abuledu.org/URI/55451221-merou-loutre

Mérou loutre

Le nom vernaculaire « mérou » couvre une partie de l’importante famille des Serranidae. Cette famille, très diversifiée, contient des poissons d’aspect assez différent, comme les anthias, les loches ou les barbiers. La sous-famille des Epinephelinae constitue le principal groupe de mérous, et compte 22 genres et 87 espèces. On les rencontre dans les eaux tropicales et tempérées, de 1 à 300 mètres de profondeur. Ils sont tous carnivores : ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. La plupart des espèces est hermaphrodite protogyne, ce qui signifie que tous les individus naissent femelle et que certains deviendront mâles quand la situation l’exigera. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Epinephelinae

Mérou loutre. Source : http://data.abuledu.org/URI/554513d2-merou-loutre

Mérou loutre

Le nom vernaculaire « mérou » couvre une partie de l’importante famille des Serranidae. Cette famille, très diversifiée, contient des poissons d’aspect assez différent, comme les anthias, les loches ou les barbiers. La sous-famille des Epinephelinae constitue le principal groupe de mérous, et compte 22 genres et 87 espèces. On les rencontre dans les eaux tropicales et tempérées, de 1 à 300 mètres de profondeur. Ils sont tous carnivores : ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. La plupart des espèces est hermaphrodite protogyne, ce qui signifie que tous les individus naissent femelle et que certains deviendront mâles quand la situation l’exigera. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Epinephelinae

Murène javanaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/55396c9d-murene-javanaise

Murène javanaise

Gymnothorax javanicus, Communément nommée murène javanaise ou murène géante, est une espèce de poisson de la famille des Muraenidae. De par son importante masse corporelle, elle est la plus grosse espèce de murène. Sa taille peut atteindre une longueur maximale de 300 cm pour 30 kg, cependant les spécimens habituellement rencontrés sont beaucoup plus petits. Son corps serpentiforme possède une teinte de fond brune avec de nombreuses taches sombres à géométrie variable. Les ouvertures branchiales sont cerclées de noir. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Gymnothorax_javanicus

Murène javanaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/55396cf3-murene-javanaise

Murène javanaise

Gymnothorax javanicus, communément nommée murène javanaise ou murène géante, est une espèce de poisson de la famille des Muraenidae. De par son importante masse corporelle, elle est la plus grosse espèce de murène. Sa taille peut atteindre une longueur maximale de 300 cm pour 30 kg, cependant les spécimens habituellement rencontrés sont beaucoup plus petits. Son corps serpentiforme possède une teinte de fond brune avec de nombreuses taches sombres à géométrie variable. Les ouvertures branchiales sont cerclées de noir. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Gymnothorax_javanicus

Murène javanaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/55396e20-murene-javanaise

Murène javanaise

Gymnothorax javanicus, communément nommée murène javanaise ou murène géante, est une espèce de poisson de la famille des Muraenidae. De par son importante masse corporelle, elle est la plus grosse espèce de murène. Sa taille peut atteindre une longueur maximale de 300 cm pour 30 kg, cependant les spécimens habituellement rencontrés sont beaucoup plus petits. Son corps serpentiforme possède une teinte de fond brune avec de nombreuses taches sombres à géométrie variable. Les ouvertures branchiales sont cerclées de noir. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Gymnothorax_javanicus

Murène javanaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/55396e3f-murene-javanaise

Murène javanaise

Gymnothorax javanicus, communément nommée murène javanaise ou murène géante, est une espèce de poisson de la famille des Muraenidae. De par son importante masse corporelle, elle est la plus grosse espèce de murène. Sa taille peut atteindre une longueur maximale de 300 cm pour 30 kg, cependant les spécimens habituellement rencontrés sont beaucoup plus petits. Son corps serpentiforme possède une teinte de fond brune avec de nombreuses taches sombres à géométrie variable. Les ouvertures branchiales sont cerclées de noir. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Gymnothorax_javanicus

Oursin de la Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/541d4334-oursin-de-la-mer-rouge

Oursin de la Mer Rouge

Heterocentrotus, dit oursin-crayon est un genre d'oursins de la famille des Echinometridae, caractérisé par ses gros piquants épais et fauves.

Perche de sable dans la Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/55315ad2-perche-de-sable-dans-la-mer-rouge

Perche de sable dans la Mer Rouge

Perche de sable mâle (Parapercis hexophtalma), Gymnosarda unicolor, dans un récif corallien près de Safaga, Mer Rouge. La pintade de mer s'identifie facilement par une grosse tache noire au centre de la nageoire caudale. Dimorphisme sexuel : les livrées des mâles et des femelles diffèrent au niveau de la tête. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Parapercis_hexophtalma

Phare du récif de Dédale en Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/5530e20f-phare-du-recif-de-dedale-en-mer-rouge

Phare du récif de Dédale en Mer Rouge

Phare du récif de Dédale en Mer Rouge.

Poisson ange "duc". Source : http://data.abuledu.org/URI/554384e3-poisson-ange-duc-

Poisson ange "duc"

Le Poisson-ange duc ou Poisson-ange royal (Pygoplites diacanthus) est un poisson de l’océan Indien et de l’océan Pacifique. Il peut mesurer jusqu'à 25 cm.

Poisson ange "duc". Source : http://data.abuledu.org/URI/554384ee-poisson-ange-duc-

Poisson ange "duc"

Le Poisson-ange duc ou Poisson-ange royal (Pygoplites diacanthus) est un poisson de l’océan Indien et de l’océan Pacifique. Il peut mesurer jusqu'à 25 cm.

Poisson ange "duc". Source : http://data.abuledu.org/URI/55438508-poisson-ange-duc-

Poisson ange "duc"

Le Poisson-ange duc ou Poisson-ange royal (Pygoplites diacanthus) est un poisson de l’océan Indien et de l’océan Pacifique. Il peut mesurer jusqu'à 25 cm.

Poisson ange de mer imperator juvénile en Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/55438b9d-poisson-ange-de-mer-imperator-juvenile-en-mer-rouge

Poisson ange de mer imperator juvénile en Mer Rouge

Poisson ange de mer imperator juvenile. Le juvénile est d'un bleu très sombre (presque noir), avec des cercles concentriques blanc-jaunes (dont le centre est la base antérieure de la queue). Les juvéniles entament leur métamorphose en adultes reproducteurs vers 8 à 12 cm de longueur : c'est alors qu'ils prennent leur livrée colorée. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ange_de_mer_imp%C3%A9rial

Poisson ange de mer impérial en Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/55438a63-poisson-ange-de-mer-imperial-en-mer-rouge

Poisson ange de mer impérial en Mer Rouge

Poisson ange de mer impérial (Pomocanthus imperator). C'est un gros poisson-ange, qui peut atteindre 40 cm de long. Sa couleur de fond est jaune vif (notamment les nageoires caudale et dorsale), mais les flancs sont barrés de larges bandes horizontales bleu électrique parfois ramifiées vers la queue. Ce même bleu forme un liseré autour de certaines parties noires, notamment le masque qui barre les yeux horizontalement en remontant sur le front, mais aussi les flancs antérieurs, jusqu'à la base des pectorales (transparentes). La bouche et les joues sont bleu très clair. Ce poisson est très largement réparti dans les récifs de corail de l'indo-pacifique, de la surface à 70 m de profondeur. C'est un poisson territorial. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ange_de_mer_imp%C3%A9rial

Poisson ange empereur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5543820a-poisson-ange-empereur

Poisson ange empereur

Les poissons-anges ont une taille petite à moyenne selon les espèces concernées. Sachant que le plus petit représentant, atteint 6 cm de long maximum, tandis que plus gros avoisine les 60 cm de long. Le corps des poissons-anges offre un aspect trapu, fortement comprimé latéralement, de forme ovale et ils sont tous dotés d'un aiguillon operculaire qui est un signe distinctif de l'espèce.

Poisson ange empereur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5543821e-poisson-ange-empereur

Poisson ange empereur

Les poissons-anges ont une taille petite à moyenne selon les espèces concernées. Sachant que le plus petit représentant, atteint 6 cm de long maximum, tandis que plus gros avoisine les 60 cm de long. Le corps des poissons-anges offre un aspect trapu, fortement comprimé latéralement, de forme ovale et ils sont tous dotés d'un aiguillon operculaire qui est un signe distinctif de l'espèce.