Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Haies | Peinture | Jardins à la française | Buis | Haies végétales | Haies -- Entretien | Haies (athlétisme) | Espaces verts -- Entretien | hiver | Art nouveau | Clématites | Art nouveau (décoration) | Athlétisme de courses | Eaubonne (Val-d'Oise) | Amsterdam (Pays-Bas) | Sports | Chaussures de course | Anton Seder (1850–1916) | Course d'obstacles | ...
Cheval en train de brouter une haie. Source : http://data.abuledu.org/URI/514780b8-cheval-en-train-de-brouter-une-haie

Cheval en train de brouter une haie

Cheval en train de brouter une haie. Les chevaux préfèrent manger de petites quantités de nourriture de façon régulière tout au long de la journée. Cela n'est pas toujours compatible avec la vie dans les écuries, ni avec les plannings des humains, qui favorisent le nourrissage deux fois par jour. Le système digestif du cheval est délicat. Il est incapable de régurgiter sa nourriture, sauf depuis l’œsophage. Aussi, en cas d’excès de nourriture ou d’empoisonnement, vomir n’est pas possible pour lui. En outre, son côlon est particulièrement long et complexe, l'équilibre de la flore intestinale dans le cæcum peut être facilement bouleversé par des changements rapides d’alimentation. Ces facteurs le rendent sujet à des coliques, qui s’avèrent être la première cause de mortalité chevaline80. Ils requièrent une nourriture propre et de grande qualité, fournie à intervalles réguliers, et peuvent tomber malades lorsqu’ils subissent un brusque changement de régime alimentaire. Les chevaux sont également sensibles aux moisissures et aux toxines. Pour cette raison, ils ne doivent jamais être nourris par des matières fermentables contaminées, comme la tonte de gazon.

Derrière les haies. Source : http://data.abuledu.org/URI/5515bc41-derriere-les-haies

Derrière les haies

Derrière les haies, mars 1884, par Vincent Van Gogh (1853-1890).

Élevage en bocage et openfield. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ba596a-elevage-en-bocage-et-openfield

Élevage en bocage et openfield

L'openfield est un terme de géographie qui désigne un paysage agraire à champ ouverts. Les géographes francophones ont décidé de recourir à ce vocable anglais pour éviter le mot français correspondant (campagne ou champagne) que les multiples sens et l'usage toponymique rendaient trop ambigu. On appelle bocage la région où les champs et les prés sont enclos par des levées de terre portant des haies ou des rangées d'arbres qui marquent les limites de parcelles de tailles inégales et de formes différentes, et où l'habitat est dispersé généralement en fermes et en hameaux.

Haie dans le parc du Château Malleret à Cadaujac. Source : http://data.abuledu.org/URI/594eb3dc-haie-dans-le-parc-du-chateau-malleret-a-cadaujac

Haie dans le parc du Château Malleret à Cadaujac

Haie dans le parc du Château Malleret à Cadaujac-33 : tilleul, troène, buis.

Haie sous la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d10130-haie-sous-la-neige

Haie sous la neige

Haie sous la neige, mardi 3 février 2015, dans le Gers.

Ifs et buis dans le jardin de Villandry. Source : http://data.abuledu.org/URI/53944ad3-ifs-et-buis-dans-un-jardin

Ifs et buis dans le jardin de Villandry

Ifs (Taxus) taillés en topiaires et haies de buis, au "Jardin de musique" du Parc du Château de Villandry (Indre-et-Loire).

Troène commun. Source : http://data.abuledu.org/URI/505b3ace-216-ligustrum-vulgare-l-jpg

Troène commun

Planche botanique du Troène commun (Ligustrum vulgare), Atlas des Plantes de France, 1891. Il est très employé pour faire des haies, en raison de sa rusticité, et du fait qu'il supporte très bien des tailles répétées plusieurs fois par an. Son pollen peut être allergène pour certaines personnes qui y sont sensibles. Son fruit est toxique. Le Troène commun est l'espèce-hôte du papillon nocturne, le Sphinx du troène (Sphinx ligustri).

Clématites des haies. Source : http://data.abuledu.org/URI/50faab5b-clematites-des-haies

Clématites des haies

Lithographie par Anton Seder (1850–1916), Art Nouveau 1890, titre : Clématite des haies. La dénomination herbe aux gueux provient de l'utilisation de ses feuilles irritantes par les mendiants pour s'infliger volontairement des ulcères afin de susciter la pitié. Appelée "virgouène" en Berry. Son bois était fumé, d'où son nom de Bois de pipe. Cette liane est aussi utilisée dans la vannerie. La clématite des haies ou clématite vigne-blanche (Clematis vitalba L. ) est un arbuste de la famille des Renonculacées. Elle est parfois appelée aubavis, aubervigne, bois à fumer, bois de pipe, cranquillier, herbe aux gueux, vigne de Salomon ou viorne des pauvres.

Course de 60 m haies en 2016. Source : http://data.abuledu.org/URI/5839ee37-course-de-60-m-haies-en-2016

Course de 60 m haies en 2016

Course de 60 mètres haies au meeting féminin du Val d'Oise qui a lieu chaque année, au mois de février, au centre départemental de formation et d'animation sportives d'Eaubonne dans le Val-d'Oise.

Départ du 100 mètres haies à Amsterdam. Source : http://data.abuledu.org/URI/54736d9a-depart-du-100-metres-haies-a-amsterdam

Départ du 100 mètres haies à Amsterdam

Départ du 100 mètres haies à Amsterdam, championnat 2007.

Le printemps de Monet. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fb13c2-le-printemps-de-monet

Le printemps de Monet

Tableau peint par Claude Monet en 1872, après son déménagement à Argenteuil en décembre 1871, représentant une lectrice assise à l'ombre d'une haie.

Taille de haies à Versailles. Source : http://data.abuledu.org/URI/532eff11-taille-de-haies-a-versailles

Taille de haies à Versailles

Taille de haies à Versailles.