Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Cuisine (piments) | Engraulis encrasicolus | Alimentation | Anchois commun | Montréal (Canada) | Marchés | Capsicum | Tapas | Salta (Argentine. - province) | Assiettes | Cuisine indonésienne | Pain | Deux (le nombre) | Buffets (mets) | Cuisine basque |
Anchois indonésiens. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e899dc-anchois-indonesiens

Anchois indonésiens

Sambal indonésien aux anchois. Le sambal est un condiment d'origine indonésienne et malaisienne à base de piments. Il peut être plus ou moins relevé, mais en général plutôt épicé. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sambal_%28cuisine%29

Deux tapas basques sur tranches de pain. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e89bd4-deux-tapas-basques-sur-tranches-de-pain

Deux tapas basques sur tranches de pain

Assiette avec deux "pinchos" : txaka (cangrejo/surimi) et gamba (à gauche), thon et anchois (à droite), les deux avec des piments rouges, Vitoria-Gasteiz (Pays Basque). Un pintxo (en basque, prononcer pintcho) ou pincho (en espagnol) est une tranche de pain sur laquelle on place une petite ration de nourriture. On retrouve cette spécialité dans les bars du Pays basque espagnol, de Navarre, de la Rioja et d'autres régions du nord de l'Espagne (Asturies, Cantabrie,...). Ce mot dérive du verbe espagnol pinchar (piquer, fixer) : à l'origine, on maintenait traditionnellement cette nourriture avec un petit bâtonnet (cure-dent en bois), bien qu'il ne s'agisse pas d'une caractéristique obligatoire. Les pintxos sont une variété régionale des tapas, entendues comme mets à consommer au bar pour accompagner une boisson. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pintxo

Piments à Montréal. Source : http://data.abuledu.org/URI/59787beb-piments-a-montreal

Piments à Montréal

Piments à Montréal, marché Jean-Talon.

Piments en train de sêcher. Source : http://data.abuledu.org/URI/529efe95-piments-en-train-de-secher

Piments en train de sêcher

Piments à Cachi, Province de Salta (Argentine). Pour certains Espagnols arrivés en Amérique, tout ce qui piquait était piment. À tel point qu'en Amérique, mais jamais en Europe, et en particulier en Espagne, il fallut spécifier du Chili (pimienta de Chile) pour distinguer le poivre noir. Les botanistes eux-mêmes, ont baptisé du nom générique Capsicum les très nombreuses et différentes variétés de piments forts au fur et à mesure de leur découverte. Les piments furent utilisés comme légumes ou comme épices. Au fur et à mesure que les Européens s'implantaient et cultivaient les terres américaines, ils découvraient l'incroyable diversité de forme et de taille de ces fruits : ronds, coniques, longs, tordus, en forme de bouton, de carotte, de poire, verts, orangés, écarlates, jaunes, presque blancs, certains très féroces (les plus petits en général), certains dont la grande taille accompagnaient une grande douceur. Ils découvrirent la facilité d'hybridation de cette plante, qui permettait de créer de nouvelles formes et toute une gamme de saveurs plus ou moins piquantes. Les semences issues des variétés du Mexique, se transportant et s'acclimatant si facilement, se disséminèrent en Asie et en Afrique si rapidement que pendant de nombreuses années, les Européens crurent que les piments étaient originaires d'Orient.