Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Astronomie | Photographie | Dessins et plans | Éclipses de soleil | Anglais (langue) | Europe | Cartes topographiques | Terre | Lune | Astronomie -- Atlas | ABCD-inventions | ABCD | Gravure | Astronomes | RyXéo | Dix-huitième siècle | soleil | Éclipses de lune | Cartes du ciel | Astronomie grecque | ...
51 Pegasi b. Source : http://data.abuledu.org/URI/55a284c6-51-pegasi

51 Pegasi b

51 Pegasi b, aussi informellement nommée Bellérophon11,10, est une planète extrasolaire (exoplanète) confirmée en orbite autour de l'étoile 51 Pegasi, une sous-géante (classe de luminosité IV) jaune (type spectral G) de magnitude apparente 5,49, située à une distance d'environ 51 années-lumière (15,36 parsecs) du Soleil, dans la direction de la constellation boréale de Pégase. Elle constitue le prototype de la classe des Jupiters chauds. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/51_Pegasi_b

Affiche d'Europe, satellite de Jupiter. Source : http://data.abuledu.org/URI/551af7f1-affiche-d-europe-satellite-de-jupiter

Affiche d'Europe, satellite de Jupiter

Affiche d'Europe, satellite de Jupiter.

Affiche des couches de la Terre. Source : http://data.abuledu.org/URI/551af890-affiche-des-couches-de-la-terre

Affiche des couches de la Terre

Schéma des différentes couches de la Terre.

Astrolabe. Source : http://data.abuledu.org/URI/5102a9fd-astrolabe

Astrolabe

L'astrolabe (du grec astrolabos signifiant « instrument pour prendre la hauteur des astres »1 ou Almincantarat, Almicantarat) est une double projection plane (le plus souvent une projection polaire) qui permet de représenter le mouvement des astres sur la voûte céleste. Le principe de sa construction est connu depuis l'époque grecque : son invention est attribuée classiquement à Hipparque (v. -190 à -120). Une forme très perfectionnée, datant de -87, la machine d'Anticythère, a été découverte au large de l'île du même nom. Mais son utilisation courante n'a été répandue que par les astronomes arabes, à partir du VIIIe siècle.

Astrolabe de 1569. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ecddde-astrolabe-de-1569

Astrolabe de 1569

Grand astrolabe de Gualterus Arsenius (1530-1580), 1569, au Musée des Arts et Métiers (Paris). L'astrolabe, utilisé en voyage, permet d'ajuster la représentation du ciel local en fonction de la latitude du lieu. L'utilisation de l'instrument, en conjonction avec la boussole, permet de grands progrès dans la capacité des navigateurs à se repérer en mer. L'astrolabe a probablement été inventé vers le IIe siècle av. J.-C. par Hipparque et amélioré dans le monde islamique, avant d'atteindre l'Europe vers 970, par l'intermédiaire du moine Gerbert d'Aurillac, qui le ramène d'Espagne, d'où il rapporte nombre de connaissances scientifiques transmises par les Arabes. L'auteur anglais Geoffrey Chaucer (v.1343–1400) écrit un traité sur l'astrolabe pour son fils. Au XVe siècle, le fabricant français d'instruments Jean Fusoris (v.1365–1436) commence à les vendre. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_bateaux

Astronomes amateurs. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d951c-astronomes-amateurs

Astronomes amateurs

Astronomes amateurs.

Carte astronomique de 1838. Source : http://data.abuledu.org/URI/550cc87f-carte-astronomique-de-1838

Carte astronomique de 1838

Tableau de Géographie Physique. Légendes: ''Tableau de géographie physique – Trombes Marines – Chûte d’Eau – Volcan – Glacier – Vallée – Position de la terre dans les quatre Saisons – Phases de la Lune – Zônes et cercles – Antipodes – Signes du Zodiaque – Sphère Armillaire – Rose des vents – Axe de la terre et écliptique – Méridiens ou Longitudes – Parallèles ou Latitudes''.

Carte de l'éclipse annulaire du 10 mai 2013. Source : http://data.abuledu.org/URI/550ccbae-carte-annulaire-de-l-eclipse-du-10-mai-2013

Carte de l'éclipse annulaire du 10 mai 2013

Carte de l'éclipse annulaire du 10 mai 2013.

Carte de la Lune. Source : http://data.abuledu.org/URI/51afa8fc-carte-de-la-lune

Carte de la Lune

Carte de la Lune légendée en français, avec indication des mers et des principaux cratères. Remarque : La photographie est à l'envers, telle que vue au travers d'un instrument astronomique.

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1651 et 1700. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d13b9-carte-des-eclipses-solaires-en-europe-entre-1651-et-1700

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1651 et 1700

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1651 et 1700, dates légendées en anglais.

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1701 et 1750. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d1465-carte-des-eclipses-solaires-en-europe-entre-1701-et-1750

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1701 et 1750

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1701 et 1750, dates légendées en anglais.

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1751 et 1800. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d14f4-carte-des-eclipses-solaires-en-europe-entre-1751-et-1800

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1751 et 1800

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1751 et 1800, dates légendées en anglais.

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1801 et 1850. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d156a-carte-des-eclipses-en-europe-entre-1801-et-1850

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1801 et 1850

Carte des éclipses en Europe entre 1801 et 1850, dates légendées en anglais.

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1851 et 1900. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d15d6-carte-des-eclipses-solaires-en-europe-entre-1851-et-1900

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1851 et 1900

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1851 et 1900, dates légendées en anglais.

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1901 et 1950. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d1647-carte-des-eclipses-solaires-en-europe-entre-1901-et-1950

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1901 et 1950

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1901 et 1950, dates légendées en anglais.

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1951 et 2000. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d16e8-carte-des-eclipses-solaires-en-europe-entre-1951-et-2000

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1951 et 2000

Carte des éclipses solaires en Europe entre 1951 et 2000, dates légendées en anglais.

Carte des objets du catalogue Messier en 1771. Source : http://data.abuledu.org/URI/550da3a2-carte-des-objets-du-catalogue-messier-en-1771

Carte des objets du catalogue Messier en 1771

Carte des objets du catalogue Messier (en Français). Les objets de Messier sont une liste d'objets astronomiques catalogués par l'astronome français Charles Messier dans son Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, publié en 1771. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_objets_de_Messier

Carte du ciel mobile. Source : http://data.abuledu.org/URI/550da205-carte-du-ciel-mobile

Carte du ciel mobile

Carte du ciel mobile, latitude de Liège (Belgique, 50.6N), le 30 janvier 2010 à 20h environ (UTC+longitude). La voûte céleste est graduée sur le pourtour avec les jours de l'année et le transparent est gradué en heures du jour. En faisant correspondre l'heure et la date, on obtient la partie visible du ciel à ce moment précis. Le transparent est adapté à la latitude du lieu d'observation. La carte étant conçue pour être tenue au-dessus de l'observateur, en avant plan du ciel, les directions est-ouest sont inversées par rapport à une carte géographique standard. Il s'agit d'une version papier des logiciels d'astronomie du style des planétariums virtuels. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_du_ciel_mobile

Comète de Hale-Bopp. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f9649c-comete-de-hale-bopp

Comète de Hale-Bopp

Passage de la comète de Hale-Bopp en Croatie le 29 mars 1997.

Comète de Halley sur la tapisserie de Bayeux. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f9672a-comete-de-halley-sur-la-tapisserie-de-bayeux

Comète de Halley sur la tapisserie de Bayeux

Comète de Halley sur la tapisserie de Bayeux, scène 32. Le texte au-dessus de l'image dit en latin : Isti mirant stella = Ceux-ci (les hommes) regardent avec étonnement l'étoile.

Comparaison de la taille de la terre et de la lune. Source : http://data.abuledu.org/URI/55136755-comparaison-de-la-taille-de-la-terre-et-de-la-lune

Comparaison de la taille de la terre et de la lune

Comparaison de la taille de la terre et de la lune.

Cycle de vie du soleil. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e34ff4-cycle-de-vie-du-soleil

Cycle de vie du soleil

Cycle de vie du Soleil en milliards d'années.

Éclipse de lune du 15 avril 2014. Source : http://data.abuledu.org/URI/55019e33-eclipse-de-lune-du-15-avril-2014

Éclipse de lune du 15 avril 2014

Éclipse de lune du 15 avril 2014, Montevideo, Uruguay.

Éclipse de lune du 15 juin 2011 sur l'Acropole. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bf0fa4-eclipse-de-lune-du-15-juin-2011-sur-l-acropole

Éclipse de lune du 15 juin 2011 sur l'Acropole

Éclipse de lune sur l'Acropole : Phase totale de l'éclipse de lune du 15 juin 2011, qui a duré 100 minutes. Cette phase totale a été documentée par une série régulière de clichés suivant le parcours de la lune éclipsée tandis qu'elle passe au dessus de l'Acropole. En -270, l'astronome grec Aristarche a pu mesurer le diamètre de la lune et la distance qui nous sépare en mesurer le temps d'une éclipse de lune.

Éclipse de soleil de 2008 en Russie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bf4bcb-eclipse-de-soleil-de-2008-en-russie

Éclipse de soleil de 2008 en Russie

Progression de l'éclipse solaire du 1er Août 2008 à Novosibirsk, en Russie. Clichés toutes les 3 minutes.

Éclipse de soleil en novembre 2012. Source : http://data.abuledu.org/URI/550cbfee-eclipse-de-soleil-en-novembre-2012

Éclipse de soleil en novembre 2012

Éclipse de soleil le 14 novembre 2012 à 10:15:40, vue depuis Tauranga, île du Nord, Nouvelle-Zélande.

Éclipse solaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/51afa958-eclipse-solaire

Éclipse solaire

Conditions de trajectoires lunaires pour une éclipse solaire.

Éclipse solaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/522ef9b1-eclipse-solaire

Éclipse solaire

Dispositif d'observation d'une éclipse de soleil à Madrid (2005-10-03).

Éclipse totale du soleil en 1999. Source : http://data.abuledu.org/URI/505ec837-eclipse-totale-du-soleil-en-1999

Éclipse totale du soleil en 1999

Photographie de l'éclipe de soleil de 1999 en France. Thalès est considéré comme un des fondateurs de l’astronomie : il décrivit notamment la Petite Ourse et conseilla aux marins de s’en servir pour se guider, calcula la durée de l’année et des intervalles des solstices aux équinoxes, évalua le diamètre apparent du Soleil et les grandeurs relatives de cet astre et la Lune, sans doute en s'aidant d'un instrument tel qu'un gnomon ou un bâton vertical lui permettant de mesurer la portée de l'ombre du soleil.

Éclipses de soleil à Londres en 1748. Source : http://data.abuledu.org/URI/550cc46d-eclipses-de-soleil-a-londres-en-1748

Éclipses de soleil à Londres en 1748

Astronomie : vue de Londres en 1748, avec diagrammes d'éclipse.

Éclipses de soleil au XIIIème siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/550ccb1c-eclipses-de-soleil-au-xiiieme-siecle

Éclipses de soleil au XIIIème siècle

Éclipses de soleil, Muhammad ibn Muhammad Shakir Ruzmah, par Zakariya al-Qazwini (1203–1283).

Éclipses solaires. Source : http://data.abuledu.org/URI/5209db0a-eclipses-solaires

Éclipses solaires

Conditions de trajectoires lunaires pour une éclipse solaire.

Explosion météorique en 1995. Source : http://data.abuledu.org/URI/534310ab-explosion-meteorique-en-1995

Explosion météorique en 1995

Image de l'explosion de météore Alpha-Monocerotid en 1995. Une étoile filante est le phénomène lumineux qui accompagne l'entrée dans l'atmosphère d'un corps appelé météoroïde, qui correspond à un petit corps circulant dans l'espace à des vitesses de l'ordre de 70 km/s, son orbite croisant celle de la Terre. Cette traînée lumineuse est causée par la vaporisation du corps et l'ionisation de l'air sur sa trajectoire, ce qui provoque la combustion de ce corps qui laisse derrière lui un sillage de gaz ionisé, le plasma. Ce phénomène est du principalement à la compression de l'atmosphère en avant du corps supersonique et non à la friction. L'étoile filante est une fine poussière cosmique qui est vaporisée entièrement avant d'atteindre le sol tandis que le bolide, météoroïde de masse et taille importantes, produit un disque lumineux intense lors de sa rentrée atmosphérique. Ce bolide peut exploser, généralement à 90 ou 70 kilomètres d'altitude ou atteindre le sol (bolide lui-même ou les fragments issus de son explosion), devenant une ou des météorites. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_filante Le phénomène se passe généralement entre 120 et 85 kilomètres d'altitude, bien que certaines étoiles filantes peuvent être visibles à 400 ou 600 km au-dessus du sol.

Exposition du système du monde, Avertissement. Source : http://data.abuledu.org/URI/52189385-exposition-du-systeme-du-monde-avertissement

Exposition du système du monde, Avertissement

Exposition du système du monde, Avertissement, de Pierre-Simon Laplace, 1798. 172 mots.

Fumeur noir dans l'océan Atlantique. Source : http://data.abuledu.org/URI/551b03d1-fumeur-noir-dans-l-ocean-atlantique

Fumeur noir dans l'océan Atlantique

Un fumeur noir dans l'océan Atlantique. Entretenus par l'énergie géothermique, ces orifices hydrothermaux créent des déséquilibres chimiques et thermiques qui peuvent servir de source d'énergie pour la vie : ces sources hydrothermales des océans profonds montrent sur la Terre des formes de vie qui subsistent dans des conditions extrêmes, et privées de lumière solaire.

Galileo Galilei. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ebf1f8-galileo-galilei

Galileo Galilei

Portrait de Galileo Galilei (Galilée), peint sur papier d'argent par Domenico Cresti da Passignano or Passignani (1558-1638).

Héliocentrisme copernicien. Source : http://data.abuledu.org/URI/55a282f5-heliocentrisme-02

Héliocentrisme copernicien

Héliocentrisme copernicien.

Héliocentrisme dans l'antiquité. Source : http://data.abuledu.org/URI/55a28263-heliocentrisme-01

Héliocentrisme dans l'antiquité

Héliocentrisme dans l'antiquité.

Horloge astronomique d'Ulm de 1520. Source : http://data.abuledu.org/URI/533bdbc2-horloge-astronomique-d-ulm-de-1520

Horloge astronomique d'Ulm de 1520

Horloge astronomique de l'hôtel de ville d'Ulm de 1520

Image d'un trou noir. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c42788-image-d-un-trou-noir

Image d'un trou noir

Image artistique d'un trou noir.

Installation de téléscopes d'observation. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d9b15-installation-de-telescopes-d-observation

Installation de téléscopes d'observation

Installation de téléscopes d'observation, Société Astronomique de Victoria en Australie. Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Astronomical_Society_of_Victoria

Jeune astronome en 1685. Source : http://data.abuledu.org/URI/55018e79-jeune-astronome-en-1685

Jeune astronome en 1685

Jeune astronome en 1685, Olivier van Deuren (1666-1714).

L'astronome. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f534bb-l-astronome

L'astronome

Gravure extraite du livre des métiers de Jost Amman, 1568, représentant un astronome penché sur son globe

L'hémisphère est. Source : http://data.abuledu.org/URI/55cd9ba0-l-hemisphere-est

L'hémisphère est

L'hémisphère est, représentation de la "bille bleue".

L'hémisphère ouest. Source : http://data.abuledu.org/URI/55cd9c67-l-hemisphere-ouest

L'hémisphère ouest

L'hémisphère ouest de la "bille bleue". On reconnait l'extrémité de l'Europe à droite : Angleterre, France et Espagne.

La bille bleue. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e350fd-la-bille-bleue

La bille bleue

La bille bleue, photographie de la Terre prise le 7 Décembre 7, 1972, par l'équipage d'Apollo 17 en route pour la Lune, à une distance d'environ 29,000 kilometers. On distingue l'Afrique, l'Antarctique, et la Péninsule Arabe.

La lune vue depuis l'hémisphère sud. Source : http://data.abuledu.org/URI/55018d53-la-lune-vue-depuis-l-hemisphere-sud

La lune vue depuis l'hémisphère sud

La lune vue depuis l'hémisphère sud, observatoire astronomique Los Molinos, Montevideo, Uruguay.

La planète Jupiter. Source : http://data.abuledu.org/URI/551af738-la-planete-jupiter

La planète Jupiter

La planète Jupiter.

La Voie Lactée. Source : http://data.abuledu.org/URI/52cde012-la-voie-lactee

La Voie Lactée

La Voie Lactée. Photo nocturne panoramique (360°) de Racetrack Playa dans la vallée de la mort. L'arc de cercle étoilé correspond à notre voie lactée. Une pierre glissante se trouve au-dessous parmi les pistes d'autres pierres.

Le monde de Ptolémée. Source : http://data.abuledu.org/URI/505f5eb3-le-monde-de-ptolemee

Le monde de Ptolémée

Cosmogonie de Ptolémée légendée en latin et présentant le schéma des spères concentriques : "Schema huius præmiʃʃæ diuiʃionis Sphærarum. COELVM EMPIREVM HABITACVLVM DEI ET OMNIVM ELECTORVM", notamment 7 Saturne · 6 Jupiter · 5 Mars · 4 Soleil · 3 Vénus · 2 Mercure · 1 La Lune.

Astrolabe iranien. Source : http://data.abuledu.org/URI/565700dc-astrolabe-iranien

Astrolabe iranien

Astrolabe plat iranien, fabriqué à Tabriz en 2013 par Jacopo Koushan. Fait en cuivre. C'est un outil astronomique ancien. Photographie : Masoud Safarniya.

La grande course - 32. Source : http://data.abuledu.org/URI/555e7390-la-grande-course-32

La grande course - 32

"La Grande Course" - album de Cyri-L, avril 2015 : conte des origines du zodiaque chinois revisité. Les douze animaux prennent place sur la roue du temps.

La moitié du monde à Quito. Source : http://data.abuledu.org/URI/57378ca0-la-moitie-du-monde-a-quito

La moitié du monde à Quito

La moitié du monde à Quito (Équateur) : la ligne exacte où la latitude est de 0-0′-0 », là où la gravité se fait le moins sentir. Un œuf posé tient debout tout seul.

Le Père Noël astronome. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d99f8-le-pere-noel-astronome

Le Père Noël astronome

Le Père Noël astronome, Société Astronomique de Victoria, "Star-Be-Cue" 2004.

Les arts libéraux. Source : http://data.abuledu.org/URI/505f70f9-les-arts-liberaux

Les arts libéraux

Représentation au XVème siècle des sept arts libéraux : Ptolémée et l'astronomie.

Les couches du soleil. Source : http://data.abuledu.org/URI/51afb44c-les-couches-du-soleil

Les couches du soleil

Les couches du soleil.

Les étoiles et l'étoile polaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/53430ba8-les-etoiles-et-l-etoile-polaire

Les étoiles et l'étoile polaire

Mouvement apparent des étoiles autour de l’étoile polaire. La nuit, les étoiles apparaissent à l’œil nu sous la forme de points (à cause de leur éloignement) brillants de couleur blanche, parfois aussi rouge, orangée ou bleue — généralement scintillants et sans mouvement apparent immédiat par rapport aux autres objets fixes de la voûte céleste. Le phénomène de scintillation est dû à l’extrême petitesse de la taille angulaire des étoiles (quelques millisecondes d’arc voire moins), qui est inférieure à celle de la turbulence atmosphérique. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile#Structure_d.E2.80.99une_.C3.A9toile

Les quatre saisons. Source : http://data.abuledu.org/URI/53c81f5a-les-quatre-saisons

Les quatre saisons

Les quatre saisons dans l'hémisphère nord.

Les quatre saisons astronomiques. Source : http://data.abuledu.org/URI/52755b66-les-quatre-saisons-astronomiques

Les quatre saisons astronomiques

Les quatre saisons astronomiques. Sources : "Astronomical Formulae for Calculators, 4th edition", Jean Meeus, 1988, published by "Willmann-Bell, Inc ; images de la NASA plates de la Terre (sol/nuages/nuit).

Lunes et Terre. Source : http://data.abuledu.org/URI/539360d3-lunes-et-terre

Lunes et Terre

Lunes du système solaire comparées à la lune de la Terre, légendes en français.

Masque de Bahtinov. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d9e0d-masque-de-bahtinov

Masque de Bahtinov

Le masque de Bahtinov est un dispositif permettant de faciliter la mise au point des instruments astronomiques. Il a été nommé d'après son inventeur Pavel Bahtinov. Le masque est constitué de trois grilles distinctes, orientées selon trois angles différents, de façon à produire une légère diffraction pour chaque grille, à la focale de l'instrument lorsque celui-ci pointe une étoile suffisamment brillante. Lorsque la mise au point est modifiée, les éléments de diffraction forment des petits "traits" en forme de "X" qui partent de l'étoile, et le trait central semble se déplacer de haut en bas. La mise au point est optimale lorsque le trait central est centré sur l'étoile et positionné symétriquement par rapport aux deux autres traits. De ce fait, les mises au point approximatives sont rapidement décelées. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Masque_de_Bahtinov

Matériel d'observateur astronomique. Source : http://data.abuledu.org/URI/550d9ea5-materiel-d-observateur-astronomique

Matériel d'observateur astronomique

Matériel d'observateur astronomique sur le terrain.