Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Cartes-satellites | Géographie | Dessins et plans | Satellites | Cartographie spatiale | Satellites artificiels | Imagerie satellitaire | Mer Rouge | Physique | GPS | La Réunion | Satellites artificiels -- Terre | Météorologie -- Instruments | Satellites météorologiques | Vents solaires | Antarctique | Europe | Gravimétrie (géophysique) | Gravité | ...
Antennes de reception satellitaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/5022c752-antennes-de-reception-satellitaire

Antennes de reception satellitaire

Antennes de reception satellitaire Loèche-Suisse

Maquette de satellite de télécommunications. Source : http://data.abuledu.org/URI/53adcefb-maquette-de-satellite-de-telecommunications

Maquette de satellite de télécommunications

Maquette du satellite de Télécommunications Telecom 1A (1984), Musée de l'Air et de l'Espace, Paris Le Bourget (France)

Navstar-2. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f4bfda-navstar-2

Navstar-2

Montage photographique montrant le satellite GPS Navstar-2 devant un croissant de Terre

Satellite GPB. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c3ad14-satellite-gpb-

Satellite GPB

Image artistique du satellite "Gravity Probe B" en orbite autour de la Terre pour mesurer l'effet espace-temps. L'idée de recourir à un satellite pour vérifier certains aspects de la théorie de la Relativité générale remontent au début de l'ère spatiale. "Gravity Probe B" est une mission de la NASA développée avec le département de physique de l'université Stanford aux États-Unis, et la compagnie Lockheed Martin comme premier sous-contractant. Cette mission est la deuxième expérience de physique fondamentale portant sur la gravité dans l'espace, après "Gravity Probe A" (GP-A) en 1976. L'effet de précession géodétique ou effet de Sitter découle de la courbure de l'espace-temps créée par le champ gravitationnel d'un objet. Dans le cas d'un objet placé sur une orbite à 640 km d'altitude cet effet induit une rotation de 6,6 secondes d'arc par an. Cet effet a déjà été vérifié notamment à travers l'influence de la Terre sur la Lune avec une précision de 1%.

Temps de parcours du GPS. Source : http://data.abuledu.org/URI/50aa9870-temps-de-parcours-du-gps

Temps de parcours du GPS

Temps de parcours du GPS. Positions limites du récepteur en vert, Émissions des signaux par le satellite en rouge : 67ms pour 20200km et 86ms pour 26000km. Les horloges des satellites étant synchronisées sur une source commune (le "temps GPS"), il suffit de recevoir des signaux de quatre satellites pour disposer de quatre "pseudo-distances", calculées en multipliant le temps de parcours entaché de l'erreur de synchronisation de l'horloge du récepteur par la vitesse de propagation ; la résolution du système de quatre équations à quatre inconnues permet d'accéder à celles-ci : les trois coordonnées du récepteur et le décalage de son horloge par rapport aux horloges des satellites.

Affiche d'Europe, satellite de Jupiter. Source : http://data.abuledu.org/URI/551af7f1-affiche-d-europe-satellite-de-jupiter

Affiche d'Europe, satellite de Jupiter

Affiche d'Europe, satellite de Jupiter.

Cape Cod. Source : http://data.abuledu.org/URI/54842ec9-cape-cod-

Cape Cod

Le cap Cod (le cap aux morues), en anglais Cape Cod, est un cap ou une presqu'île sur la côte Est des États-Unis. Il se trouve dans le sud-est de l'État du Massachusetts.

Catastrophe du Rio Doce au Brésil. Source : http://data.abuledu.org/URI/5686f6f0-catastrophe-du-rio-doce-au-bresil

Catastrophe du Rio Doce au Brésil

Image du satellite Landsat 8 montrant les déchets de minerai de fer atteignant l'Océan Atlantique, trois semaines après la rupture des barrages de Bento Rodrigues, à l'embouchure du Rio Doce.

Coordonnées d'un satellite. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ade30e-coordonnees-d-un-satellite

Coordonnées d'un satellite

Paramètres orbitaux d'un satellite artificiel terrestre : ascension droite du nœud ascendant ☊, inclinaison i, argument du périgée ω. Six paramètres sont utilisés pour fournir la position et la trajectoire d'un satellite dans l'espace : 1) l'orbite d'un satellite est un plan. Si on ne tient pas compte des perturbations naturelles auxquelles elle est soumise et en l'absence de manœuvres du satellite, le plan d'orbite est fixe dans l'espace. Ce plan peut être défini par deux paramètres : l'inclinaison i et la longitude (ou ascension droite) du nœud ascendant ☊ ; 2) trois paramètres – l'excentricité e et le demi-grand axe a de l'ellipse ainsi que l'argument du périgée ω – permettent de décrire la trajectoire en forme d'ellipse dans le plan d'orbite ; 3) un dernier paramètre permet de situer le satellite sur son orbite : on peut par exemple prendre le temps t écoulé depuis le passage au périgée.

Image satellite de la Martinique. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b8550d-image-satellite-de-la-martinique

Image satellite de la Martinique

Image satellite de la Martinique. Source : NASA.

Image satellite du Groenland. Source : http://data.abuledu.org/URI/52151330-image-satellite-du-groenland

Image satellite du Groenland

Image satellite du Groenland (42.74746W 71.57394N) : ses dimensions sont impressionnantes : 2 400 kilomètres de long et 1 000 kilomètres de large. Sa surface, relativement plate, est de 1 726 000 km2 et a une altitude moyenne de 2 135 mètres. La glace peut atteindre l'épaisseur de 3 000 mètres au centre de l'inlandsis, ceci représente un volume global de 2 000 000 km3 de glace, soit 10 % de l'eau douce à la surface du globe. Dans cet intérieur glacé, le Gunnbjörns Fjeld culmine à 3 735 mètres.

L'Afrique le 6 juillet 2015. Source : http://data.abuledu.org/URI/5663912c-l-afrique-le-6-juillet-2015

L'Afrique le 6 juillet 2015

Vue de l'Afrique le 6 juillet 2015 par le satellite "Deep Space Climate Observatory" lancé le 12 février par une Falcon 9 depuis Cap Canaveral et arrivé le 8 juin à son orbite opérationnelle autour du Point de Lagrange 1 Soleil-Terre : mission de surveillance du vent solaire pour fournir des avertissements anticipés d’événements météorologiques de l’espace.

L'Antarctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/56d0fa3d-l-antarctique

L'Antarctique

L'Antarctique le 21 septembre 2005.

L'Europe vue par satellite. Source : http://data.abuledu.org/URI/548b6f96-l-europe-vue-par-satellite

L'Europe vue par satellite

L'Europe vue par satellite.

Le canon de Newton. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ade225-le-canon-de-newton

Le canon de Newton

Illustration du principe du "canon de Newton" : au-delà d'une certaine vitesse le boulet ne retombe plus au sol.

Photo satellite de l'île de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/52192f9c-photo-satellite-de-l-ile-de-la-reunion

Photo satellite de l'île de La Réunion

Photo satellite de l'île de La Réunion. La Réunion est une île volcanique située dans l’océan Indien. Elle est née, il y a quelque trois millions d’années, avec l’émergence d’un massif montagneux culminant au piton des Neiges qui est, avec une altitude de 3 070,50 m, le sommet le plus élevé des Mascareignes et de l’océan Indien (mesure GPS effectuée en mai 2003 par l’Ordre des géomètres experts de La Réunion). Ce massif forme la partie ouest de l’île, alors que l’est est constitué d’un volcan bien plus récent, à peine vieux de 500 000 ans, l’un des plus actifs de la planète : le piton de la Fournaise.

Satellite d'observation Calipso. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ade3f4-satellite-d-observation-calipso

Satellite d'observation Calipso

Les satellites d'observation de la Terre comme Calipso utilisent la déformation de l'orbite engendrée par l'aplatissement du globe terrestre. La trajectoire d'un satellite artificiel autour d'un corps céleste n'est pas complètement stable. Elle est modifiée par plusieurs phénomènes naturels dont l'influence est variable selon le corps céleste et la position du satellite. Si celui-ci tourne autour de la Terre, le phénomène perturbateur le plus important est l'aplatissement du corps céleste à ses pôles et le renflement équatorial.

Satellite de météorologie avant lancement. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ade185-satellite-de-meteorologie-avant-lancement

Satellite de météorologie avant lancement

Le satellite de météorologie GOES O avant son lancement en orbite géostationnaire.

Tempête de sable sur la Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/5539759c-tempete-de-sable-sur-la-mer-rouge

Tempête de sable sur la Mer Rouge

Tempête de sable sur la Mer Rouge, le 13 mai 2005.

Vue satellite de l'île de Jeju en Corée du Sud. Source : http://data.abuledu.org/URI/54dbc566-vue-satellite-de-l-ile-de-jeju-en-coree-du-sud

Vue satellite de l'île de Jeju en Corée du Sud

ue satellite de l'île de Jeju en Corée du Sud.

Vue satellite de la Mer Rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/541d3eba-vue-satellite-de-la-mer-rouge

Vue satellite de la Mer Rouge

Vue satellite de la Mer Rouge et du Golfe Persique.

Vue satellite du Golfe Persique. Source : http://data.abuledu.org/URI/554707a6-vue-satellite-du-golfe-persique

Vue satellite du Golfe Persique

Vue satellite du Golfe Persique, golfe de l'océan Indien qui sépare l'Iran (l'ancienne Perse) de la péninsule Arabique et s'étend sur une superficie d'environ 251 000 km2.

Vue satellite du plan en damier de Sacramento. Source : http://data.abuledu.org/URI/555f6258-vue-satellite-du-plan-en-damier-de-sacramento

Vue satellite du plan en damier de Sacramento

Vue satellite du plan en damier de Sacramento, Californie.