Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Québec (Canada) | Dessins et plans | Géographie | Québec (Canada. - province) | Saint-Laurent (cours d'eau) | Québec (ville) | Ornithologie | Oiseaux | Histoire | Cartes topographiques | Réserves nationales | Cascades | Drapeaux | Chutes d'eau | Voltige | Sportifs | Acrobatie | Snowboard | Peinture | ...
Bilinguisme au Canada. Source : http://data.abuledu.org/URI/51153403-bilinguisme-au-canada

Bilinguisme au Canada

"Débat sur les langues lors de la première Assemblée législative du Bas-Canada le 21 janvier 1793", par Charles Huot (1855-1930). Le "Débat sur les langues" fut un des premiers débats de la Chambre d'assemblée du Bas-Canada (aujourd'hui, le Québec), tenu le 21 janvier 1793. À cette occasion, il fut décidé de tenir le procès-verbal de la Chambre en français et en anglais, sans préséance de la seconde langue (pourtant langue du pouvoir britannique) sur la première. On peut admirer au Salon bleu de l'Assemblée nationale du Québec cette toile représentant le débat peinte par Charles Huot et inaugurée en 1913.

Camion de pompier de la ville de Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/53569d08-camion-de-pompier-de-la-ville-de-quebec

Camion de pompier de la ville de Québec

Camion de pompier : Ville de Québec. URGENCE 8-1-1. INCENDIE.

Canard Mallard au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/5356a9ea-canard-mallard-au-quebec

Canard Mallard au Québec

Un spécimen de canard Colvert ou Canard Mallard au Québec (Anas platyrhynchos) au Bois de Coulonge à Québec (Canada). Le mâle des populations sauvages est aisément reconnaissable, pendant la période nuptiale (mue deux fois par an), par sa tête d'un vert brillant (d'où son nom). Le reste du plumage est gris-brun à blanc, avec un miroir alaire bleu-violet ; le bec est jaune. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Canard_colvert

Carte de la réserve du Cap Tourmente au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fde64f-carte-de-la-reserve-du-cap-tourmente-au-quebec

Carte de la réserve du Cap Tourmente au Québec

Carte de la réserve du Cap Tourmente au Québec en bordure du St Laurent. La réserve du cap Tourmente couvre 2 396 ha sur les berges de l'estuaire du Saint-Laurent à la rencontre des régions géologiques des basses terres du Saint-Laurent et du plateau laurentien16. La rencontre de l'escarpement du plateau et des premiers kilomètres de l'estuaire du fleuve provoque un microclimat où l'hiver est légèrement moins froid, mais plus humide que dans les régions avoisinantes et l'été plus frais. On identifie quatre éléments géomorphologiques sur la réserve : la batture ou l'estran, la plaine, la plateau laurentien et, à la jonction du plateau et de la plaine, la zone de contact. 1) L'estran se compose de la slikke, de la haute slikke et du schorre. Une microfalaise d'environ un mètre sépare la slikke du schorre. Le marécage côtier est établi sur le schorre. La slikke et le schorre sont traversés de chenaux de marée par où s'écoulent les eaux lors du jusant. La haute slikke est la zone colonisée par le Scirpe d'Amérique et forme ainsi le marais intertidal. Un talus de plusieurs mètres sépare le schorre de la plaine. 2) La plaine s'insère entre l'estran et le plateau laurentien. La plaine, qui repose sur un substrat de shale d'Utica, est structurée en quatre terrasses façonnées par le retrait en phases successives de la mer de Goldthwait. Les dépôts de sédiments laissés par la mer ont rendu les terres très fertiles pour l'agriculture. 3) Le plateau laurentien avec l'escarpement qu'il engendre constitue un trait marquant du paysage de la réserve. Certaines falaises ont un dénivelé vertical de presque 100 mètres et le point le plus haut de la réserve s'élève à 571 mètres d'altitude. 4) La zone de contact est constituée par un amalgame des éléments de la plaine et du plateau. L'érosion (érosion fluviale, éboulis) entraîne vers le bas du versant pierres, sédiments et minéraux caractéristiques du plateau qui s'amoncellent avec les sédiments et la roche sédimentaire propres à la plaine.

Carte du Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/52092a8e-carte-du-quebec

Carte du Québec

Carte du Québec avec routes, chemins de fer et villes importantes.

Carte topographique de la province de Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/52092b17-carte-topographique-de-la-province-de-quebec

Carte topographique de la province de Québec

Carte topographique en français du Québec au Canada, avec agglomérations suivant le recensement de 2000.

Carte topographique vierge de la province de Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/52092b85-carte-topographique-vierge-de-la-province-de-quebec

Carte topographique vierge de la province de Québec

Carte topographique vierge de la province de Québec.

Château Frontenac à Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/59bc5f09-chateau-frontenac-a-quebec

Château Frontenac à Québec

Château Frontenac, fleuve Saint-Laurent et Laurentides, vus de la Terrasse Pierre Dugua de Mons, Québec.

Chevreuil canadien. Source : http://data.abuledu.org/URI/5356ac8c-chevreuil-canadien

Chevreuil canadien

Chevreuil (Odocoileus virginianus) dans le parc national du Bic au Québec. Le parc national du Bic est un parc national du Québec (Canada) situé à 15 km à l'ouest de Rimouski. Le parc, qui a une superficie de 33,2 km2, comprend une section découpée de la côte de l'estuaire du Saint-Laurent comptant une douzaine de baies et un relief accidenté culminant au pic Champlain à 346 mètres d'altitude. On retrouve dans le parc le tiers des espèces de plantes vasculaires du Québec, dont plusieurs plantes subarctiques et alpines-arctiques. Pour ce qui est de la faune, il héberge la plus forte concentration de porc-épic d'Amérique de l'Amérique du Nord. Il est aussi un endroit propice pour l'observation du phoque commun, de l'eider à duvet et des rapaces. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_national_du_Bic

Chutes de Montmagny au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/59bc5e8d-chutes-de-montmagny-au-quebec

Chutes de Montmagny au Québec

La Rivière du Sud se jetant dans le fleuve Saint-Laurent à Montmagny, Québec.

Compétition de snowboard à Québec en 2011. Source : http://data.abuledu.org/URI/534719c6-competition-de-snowboard-a-quebec-en-2011

Compétition de snowboard à Québec en 2011

Sébastien Toutant, un planchiste, à la compétition de "big air" tenue au centre-ville de Québec : il a gagné la compétition. Un "big air" est une structure de neige utilisée pour le ski freestyle ou le snowboard. Il s'agit d'un tremplin permettant d'effectuer des figures en l'air. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Big_air

Drapeau du Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/512248d9-drapeau-du-quebec

Drapeau du Québec

Le Québec (prononcé [ke.bɛk]) est une province francophone du Canada. À ce titre, il constitue un État fédéré dont Québec est la capitale et Montréal la métropole. Situé au nord-est de l'Amérique du Nord, entre l'Ontario et les provinces de l'Atlantique, le Québec partage sa frontière sud avec les États-Unis et est traversé par le fleuve Saint-Laurent qui relie les Grands Lacs à l'Océan Atlantique. Avec une superficie de 1 667 441 km2, c'est la plus grande province canadienne. Le Québec compte une population de huit millions de personnes composée de divers groupes ethnolinguistiques et socioculturels, dont une majorité de Québécois francophones, une importante minorité d'Anglo-Québécois et onze nations autochtones. La langue officielle y est le français, comprise par 94,6 % de la population. En 2006, la proportion de Québécois de langue maternelle française était de 79 %, tandis qu'elle était de 7,7 % pour l'anglais. Par sa langue, sa culture et ses institutions distinctes, le Québec forme une nation.

Habitation de Champlain à Quebec. Source : http://data.abuledu.org/URI/511530ec-habitation-de-champlain-a-quebec

Habitation de Champlain à Quebec

Habitation de Québec : A) Le magazin. B) Colombier. C) Corps de logis où sont nos armes, & pour loger les ouvriers. D) Autre corps de logis pour les ouvriers. E) Cadran. F) Autre corps de logis où est la forge, & artisans logés. G) Galeries tout au tour des logemens. H) Logis de sieur de Champlain. I) La porte de l'habitation, où il y a pont-levis. L) Promenoir autour de l'habitation concernant 10 pieds de large jusques sur le bort du fossé. M) Fossés tout autour de l'habitation. N) Plattes formes, en façon de tenaille pour mettre le canon. O) Jardin du sieur de Champlain. Q) Place devant l'habitation sur le bort de la rivière. R) La grande rivière de sainct Lorens. vers 1608. Source : "The works of Samuel de Champlain in six volumes", Toronto, The Champlain Society, 1925, reprinted 1971 by University of Toronto press, volume II, p. 39. Samuel Champlain fonde Québec en 1608, mandaté par Pierre Dugua de Mons, « là où le fleuve se rétrécit », selon l'appellation algonquienne, et il en fait la capitale de la Nouvelle-France aussi dite le « Canada ». Québec sera, jusqu'aujourd'hui, le premier lieu habité à l'année de façon continue par des Français et leurs descendants, en Amérique du Nord. Champlain remonte aussi le fleuve en 1615 jusqu'au-delà du Sault Saint-Louis (rapides de Lachine), à la baie Georgienne (partie ouest du lac Huron) et navigue sur les eaux de la rivière Richelieu jusqu'à ce qui est aujourd'hui le lac Champlain. Tout au long de son périple en Nouvelle-France, il établit notamment avec les Innus-Montagnais, les Algonquins et les Hurons-Wendats, d'excellentes relations diplomatiques et commerciales, et agit, d'office (non en titre), comme premier gouverneur de la Nouvelle-France. Cependant, les colons européens apportent de nombreuses maladies qui, par les routes commerciales, se propagent rapidement au sein des populations autochtones, faisant des ravages parmi celles-ci. Les colons français, arrivant souvent très malades dans des bateaux qui ne sont pas très sains, sont sauvés par les remèdes amérindiens. Ainsi, pour soigner le scorbut, les Iroquoiens du Saint-Laurent proposent à Cartier des décoctions d'écorce de cèdre blanc, appelé annedda.

La réserve du Cap Tourmente au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fddff1-la-reserve-du-cap-tourmente-au-quebec

La réserve du Cap Tourmente au Québec

Localisation de la Réserve nationale de faune du cap Tourmente sur les bords du St Laurent (Québec). Le Service canadien de la faune fait l'acquisition en 1969 des terres pour 1 400 000 dollars canadiens. Le 28 avril 197810, la réserve nationale de faune du cap Tourmente est créée afin de protéger les terres humides où pousse la Scirpe d'Amérique, plante dont la racine est l'un des mets privilégiés par la grande oie blanche lors de sa halte au cours de ses migrations bisannuelles. Le centre d'interprétation fait son apparition et la Petite-Ferme abrite désormais les bureaux administratifs de la réserve. Le 15 janvier 1981, le cap Tourmente devient la première réserve protégée en Amérique du Nord en vertu de la convention de Ramsar sur la protection des aires humides.

Le Cap Tourmente au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/59bc5df0-le-cap-tourmente-au-quebec

Le Cap Tourmente au Québec

Estuaire du Saint-Laurent vu du belvédère "La Cime", Réserve nationale de faune du cap Tourmente, Québec, Canada.

Le St-laurent dans la région de Montréal. Source : http://data.abuledu.org/URI/59bc7b5e-le-st-laurent-dans-la-region-de-montreal

Le St-laurent dans la région de Montréal

Le St-laurent dans la région de Montréal, Québec.

Migration du Cap tourmente. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fddef0-migration-du-cap-tourmente

Migration du Cap tourmente

Les migrations de la grande oie blanche à la réserve nationale de faune du Cap-Tourmente, Québec, Canada. La réserve nationale de faune du cap Tourmente est l'une des huit réserves nationales de faune du Canada présentes au Québec. Établie dans une région liée aux premiers temps de l'histoire de la Nouvelle-France, cette réserve est destinée à protéger les marais à Scirpe d'Amérique, une plante qui constitue l'alimentation de l'Oie des neiges (ou oie blanche) lors de ses migrations annuelles. Le nom de « cap Tourmente » apparaît pour la première fois en 1608 sous la plume de l'explorateur Samuel de Champlain qui notait ainsi la propension des eaux du fleuve Saint-Laurent à s'agiter sous le vent à cet endroit : "De l'isle aux Couldres costoyans la coste, fusme à un cap, que nous avons nommé le Cap de Tourmente, qui en est à sept lieues, et l'avons ainsi appelé, d'autant que pour peu qu'il face de vent, la mer y esleve comme si elle estaoit pleine."

Patin à glace près du Saint-Laurent. Source : http://data.abuledu.org/URI/59bc615a-patin-a-glace-pres-du-saint-laurent

Patin à glace près du Saint-Laurent

Patin à glace près du Saint-Laurent, Canada.

Tipi huron moderne. Source : http://data.abuledu.org/URI/535694f9-tipi-huron-moderne

Tipi huron moderne

Tee-pee géant sur le site traditionnel huron "Onhoüa chetek8e", de la réserve québécoise de Wendake. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wendake

Traversier sur le fleuve Saint-Laurent. Source : http://data.abuledu.org/URI/5356a65e-traversier-sur-le-fleuve-saint-laurent

Traversier sur le fleuve Saint-Laurent

Le traversier Lomer-Gouin sur le fleuve Saint-Laurent dans la province de Québec (Canada). Il assure la liaison entre Québec et Lévis.

Vitraux de la Gare du Palais de Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a84fd9-vitraux-de-la-gare-du-palais-de-quebec

Vitraux de la Gare du Palais de Québec

Vitraux de la gare du Palais de Québec.

Vue aérienne du Saint-Laurent en hiver. Source : http://data.abuledu.org/URI/59bc6272-vue-aerienne-du-saint-laurent-en-hiver

Vue aérienne du Saint-Laurent en hiver

Vue aérienne du Saint-Laurent le 20 janvier 2010, Québec.

Champlain architecte en 1608. Source : http://data.abuledu.org/URI/565719a1-champlain-architecte-en-1608

Champlain architecte en 1608

Québec, 1608, Champlain architecte.

Chardonneret jaune mâle. Source : http://data.abuledu.org/URI/53569e16-chardonneret-jaune-male

Chardonneret jaune mâle

Chardonneret jaune mâle (Carduelis tristis) ou canari sauvage, au Québec. Oiseau migrateur, on le trouve du sud du Canada à la Caroline du Nord pendant la saison de reproduction et de la frontière canadienne au Mexique pendant l'hiver. Il a pour caractéristique de muer complètement et de présenter un dimorphisme sexuel : le mâle arbore un plumage jaune vif pendant l'été et vert olive pendant l'hiver, alors que la femelle a un plumage jaune brunâtre terne qui devient plus éclatant en été. Les plumes du mâle deviennent plus colorées pendant la saison des amours afin d'attirer les femelles. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chardonneret_jaune

Chateau Frontenac à Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/53569668-chateau-frontenac-a-quebec

Chateau Frontenac à Québec

Château Frontenac à Québec, Canada, 2011. Le Château Frontenac est nommé ainsi en l'honneur de Louis de Buade, comte de Frontenac, qui fut gouverneur de Nouvelle-France de 1672 à 1682 et de 1689 à 1698.

Classe primaire au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/529d000c-classe-primaire-au-quebec

Classe primaire au Québec

Classe primaire au Québec.

Cliché typographique en magnésium au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a83e91-cliche-typographique-en-magnesium-au-quebec

Cliché typographique en magnésium au Québec

Cliché typographique en magnésium (communément appelé « mag ») réalisé à Québec dans les années 1970. Le cliché pouvait servir directement pour l'impression ou pour la réalisation d'un flan. Hauteur : 23 cm, largeur : 17 cm, épaisseur (hauteur typographique) : 23 mm. "STOP ARRETEZ La Buanderie LévisLtée TEL.527-2501"

Cyclistes au Tour de Beauce à Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/5356a35b-cyclistes-au-tour-de-beauce-a-quebec

Cyclistes au Tour de Beauce à Québec

Cyclistes participant au Tour de Beauce 2010 pendant l'étape se déroulant à Québec (Canada).

Drapeau de la province de Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/5356a402-drapeau-de-la-province-de-quebec

Drapeau de la province de Québec

Drapeau du Québec flottant au-dessus de l'Hôtel du Parlement du Québec à Québec.

Geai bleu au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/53569c2a-geai-bleu-au-quebec

Geai bleu au Québec

Geai bleu (Cyanocitta cristata) posé sur une branche, St-Irénée (Canada). C'est un oiseau très bruyant nichant régulièrement au Québec. Sa huppe courte (milieu à l'arrière du vertex) et les parties supérieures de son plumage sont bleues alors que son ventre est gris blanchâtre. Il porte un collier noir, ses ailes et sa queue sont parsemées de points blancs. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Geai_bleu

Goéland à bec cerclé au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/5356a51d-goeland-a-bec-cercle-au-quebec

Goéland à bec cerclé au Québec

Un goéland à bec cerclé (Larus delawarensis) sur une plage à St-Irénée, Québec. Les adultes mesurent 49 cm de long et ont une envergure de 124 cm. Ils possèdent une tête, un cou et un dessous blancs ainsi qu'un bec jaune relativement petit orné d’un anneau noir. Le dos et les ailes sont gris-argent, les pattes et les yeux sont jaunes. Ce sont des oiseaux migrateurs et la plupart se déplacent au sud vers le golfe du Mexique, les côtes atlantiques et pacifiques de l'Amérique du Nord mais aussi vers les Grands Lacs. Le goéland à bec cerclé se déplace de plus en plus fréquemment vers l'ouest de l'Europe : Irlande, Grande-Bretagne et France où il n'est plus classé comme une rareté, de nombreux oiseaux hivernant dans ces pays. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Go%C3%A9land_%C3%A0_bec_cercl%C3%A9

Les expéditions en Acadie. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ca23b6-les-expeditions-en-acadie

Les expéditions en Acadie

Carte de l'Acadie entre 1604 et 1607, montrant les différentes expéditions de Samuel de Champlain et de Pierre Duguas de Mons et les deux habitations.

Plaque commémorative du Château Frontenac à Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/53569931-plaque-commemorative-du-chateau-frontenac-a-quebec

Plaque commémorative du Château Frontenac à Québec

Plaque commémorative bilingue du Château Frontenac à Québec : Construit en sept étapes à partir de 1892-93, cet édifice offre un excellent exemple des hôtels de style Château établis par les compagnies ferroviaires du Canada. Rehaussé par la splendeur du site, il évoque le romantisme des châteaux de la Loire des XIV° et XV° siècles. Bruce Price, qui en a conçu le plan, a toutefois délaissé la symétrie classique de ces modèles au profit de l'éclectisme pittoresque en vogue à la fin du XIX° siècle. Les interventions subséquentes des architectes Painter et Maxwell et de la firme ARCOP ont respecté l'esprit initial de sa sihouette imposante, qui est l'un des points dominants du Vieux-Québec. Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Gouvernement du Canada.

Portrait de Jacques Cartier. Source : http://data.abuledu.org/URI/564e50c6-portrait-de-jacques-cartier

Portrait de Jacques Cartier

Portrait de Jacques Cartier (France), qui, partit au nom du roi François 1er découvrir un passage au nord des Amériques vers les Indes, explora le Canada et fonda Québec. Son nom est ajouté au portrait.

Quatre patineurs au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/53a1dafa-quatre-patineurs-au-quebec

Quatre patineurs au Québec

Quatre patineurs sur les Plaines d'Abraham, Québec.

Ruisseau sous la glace au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/5356b08e-ruisseau-sous-la-glace-au-quebec

Ruisseau sous la glace au Québec

Petite cascade d'un ruisseau sous la glace à Pointe-au-Pic (Québec).

Snowboard au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/53470bfd-snowboard-au-quebec

Snowboard au Québec

Snowboardeur exécutant une figure au Shakedown de 2008. Saint-Sauveur, Québec (Canada).