Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Plongeons (oiseaux) | Ornithologie | Photographie | Dessins et plans | Nids | Cartes du monde | Oiseaux migrateurs | Répartition géographique des animaux | Illustrateurs écossais | Pacifique (océan) | Art inuit | Sculpture inuit | Archibald Thorburn (1860-1935) | Arctique | Oiseaux d'eau | Poussins | Nidification | Maine (États-Unis) | Peinture |
Carte de répartition du plongeon à bec blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/51351f0d-carte-de-repartition-du-plongeon-a-bec-blanc

Carte de répartition du plongeon à bec blanc

Carte de répartition mondiale du plongeon à bec blanc (Gavia adamsii). Cette espèce, comme tous les plongeons, capture ses proies sous l’eau ; il est un essentiellement piscivore, mais se nourrit aussi d'invertébrés aquatiques. Il niche dans la toundra arctique (Russie, Alaska et Canada), en bordure de lacs et de rivières à faible courant. Il hiverne en mer, surtout au large des côtes de Norvège et de l’Ouest du Canada mais on peut parfois le rencontrer sur des grands lacs de l’intérieur des terres ou dans la mer Baltique. Cet oiseau migrateur arrive sur les zones de nidification avant la fonte complète des glaces. Il se nourrit alors dans les zones d'eau libre mais n'hésite pas à plonger sous la glace à la recherche de ses proies.

Plongeon à gorge rouge et son oisillon. Source : http://data.abuledu.org/URI/51351d56-plongeon-a-gorde-rouge-et-son-oisillon

Plongeon à gorge rouge et son oisillon

Plongeon à gorge rouge ou catmarin (Gavia stellata) et son poussin. Lorsque ces oiseaux arrivent sur les aires de nidification, ils sont déjà en couple, et comme ils sont monogames, ils garderont le même partenaire leur vie durant. Le site choisi par le mâle pour la construction du nid restera le même d'une année sur l'autre. Ce nid, toujours situé très près de l'eau (voire sur un radeau flottant de végétaux aquatiques) n'est qu'un creux garni de mousse, tourbe et brindilles. La parade nuptiale consiste en une nage rapide, le cou dressé et la poitrine en avant. L'accouplement a lieu sur la terre ferme. La ponte a lieu de mai à juillet. La femelle pond deux œufs dont la couleur va du jaune au brun, constellés de taches plus sombres. Les deux parents couvent alternativement les œufs même si la femelle y consacre plus de temps que le mâle. L'éclosion a lieu un mois plus tard environ (28 jours en moyenne). Les poussins, nidifuges, pèsent environ 55 g à la naissance, et suivent leurs parents à l'eau dix heures plus tard et sont déjà capables de nager et plonger avec adresse. Ils présentent un duvet brun sombre, plus pâle sur le ventre. Leur plumage d'adulte sera achevé lorsqu'ils auront 7 semaines.

Plongeon arctique au nid. Source : http://data.abuledu.org/URI/5135200b-plongeon-arctique-au-nid

Plongeon arctique au nid

Plongeon arctique (Gavia arctica) au nid. Cette espèce gagne son aire de nidification, généralement à proximité d'un grand lac profond, entre mars et mai. Le plongeon arctique est un oiseau monogame. Il nidifie même près d'un plan d'eau peu poissonneux, n'hésitant pas à réaliser de longs vols pour se rendre sur d'autres sites de nourrissage. Il bâtit son nid sans soin particulier : c'est un simple trou peu profond garni avec de la mousse, de l'herbe et des feuilles, voire laissé nu (les œufs sont alors pondus à même le sol). Ce nid se trouve au contact de l'eau, sur un îlot ou sur la rive. La femelle pond entre mai et juin généralement deux œufs brun-jaune avec quelques taches brun-noir sur le gros bout. L'incubation est réalisée par les deux parents et dure en moyenne un mois (de 28 à 32 jours). À l'éclosion, les poussins pèsent en moyenne 72 g. Ils bénéficieront des soins parentaux pendant deux mois, mais ils sont capables de se nourrir seuls au bout de deux semaines.

Plongeon huard. Source : http://data.abuledu.org/URI/551458c3-plongeon-huard

Plongeon huard

Jeune plongeon huard (Gavia immer) au large de l'île Mcgee, Maine, USA.

Plongeons. Source : http://data.abuledu.org/URI/51351a4b-plongeons

Plongeons

Plongeons : en haut, Plongeon huard (Gavia immer, été et hiver) ; à gauche, Plongeon à gorge rouge (Gavia stellata, en été) ; à droite, Plongeon à bec planc (Gavia adamsii, en été) ; en bas, Plongeon arctique (Gavia arctica, en été). Par Archibald Thorburn (1860-1935), illustrateur écossais spécialiste des oiseaux et de leur environnement naturel.

Répartition du plongeon huard. Source : http://data.abuledu.org/URI/51351bd7-repartition-du-plongeon-huart

Répartition du plongeon huard

Répartition mondiale du plongeon huard (Gavia immer) : orange, hivernage ; jaune, nidification ; vert, résident toute l'année. De tous les plongeons, ce sont ceux qui gagnent le moins souvent l'intérieur des terres. Ils migrent généralement au-dessus de la mer, à une certaine distance de la côte. Ces oiseaux quittent l'aire de nidification en septembre. La migration s'effectue de jour, seul ou en formation pouvant compter jusqu'à 15 individus. Pendant la migration vers le sud, ils peuvent passer la nuit en bandes de plusieurs centaines d'individus et se concentrer sur de grands lacs. Pendant la nidification, on le trouve généralement sur les lacs et grandes mares des zones côtières septentrionales, dans un paysage de toundra. Sa zone d’hivernage est plus vaste ; il hiverne en mer et sur de grands lacs.

Statuette de Plongeon du Pacifique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5133695e-statuette-de-plongeon-du-pacifique-

Statuette de Plongeon du Pacifique

Statuette en serpentine de Plongeon du Pacifique par Itulu Itidluie (Cap Dorset), 1996. Le Plongeon du Pacifique, aussi appelé Huard du Pacifique (Gavia pacifica) est une espèce d'oiseau de la famille des Gaviidae, très proche du Plongeon arctique.