Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Joncs | Gravure | Photographie | Botanique | Contes anglais | Capuches (vêtements) | Cendrillon (conte) | Dix-neuvième siècle | Adolescentes | Belgique | Belgique -- Histoire | Ordres militaires religieux -- Commanderies | Treizième siècle | Beloeil (Belgique) -- Château -- Jardins | Ajoncs | Pères et filles | Végétation et sols | Plantes -- Floraison | Plantes -- Pollinisation | Pollinisation par les insectes | ...
Fleurs de jonc diffus. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f28a03-fleurs-de-jonc-diffus

Fleurs de jonc diffus

Fleurs de jonc diffus (juncus effusus). Les fleurs sont petites (2 mm), à 3 sépales et trois pétales beiges verdâtres, 3 étamines et un ovaire à trois lobes. La floraison se produit de mai à septembre. La pollinisation se fait par les insectes (entomogamie). Le fruit sec (follicule) forme une petite capsule. Les graines sont dispersées par les mouvements de l’eau (hydrochorie) ou transportées accrochées aux poils, pattes ou plumes d'un animal (épizoochorie). Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Juncus_effusus.

Joncs. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f288dd-joncs-

Joncs

Jonc diffus (Juncus effusus) poussant sur les bords des plans d'eau. La paille tressée issue de cette plante appelé Igusa au Japon, est utilisée notamment comme enveloppe de couverture dans la fabrication des tatamis ou de la semelle des sandales. traditionnelles, les zoris.

Le conte de chaperon d'ajoncs. Source : http://data.abuledu.org/URI/507dd6eb-le-conte-de-chaperon-d-ajoncs

Le conte de chaperon d'ajoncs

Illustration du conte anglais "Chaperon d'ajoncs" (Cap o'Rushes) de Joseph Jacobs, 1892, par Batten : chassée par son père, la jeune fille se cache sous une capuche d'ajoncs et se place comme souillon.

Commanderie des Vieux-joncs. Source : http://data.abuledu.org/URI/506e8e24-commanderie-des-vieux-joncs

Commanderie des Vieux-joncs

Commanderie des vieux-Joncs à Oude Biesen (Belgique). Source : Bibliotheca regia Monacensis. Une description précise accompagne cette gravure : Entre les villes de Tongres, Bilsen et Maestricht on trouve un terrain inégal et varié, qui ne tient ni de l'aridité de la Campine, ni de l'uniformité de la Hesbaye. Dans cet agréable lieu, les bois n'ont rien de sauvage, et les collines, loin de ressembler aux rochers de la Meuse, ne sont composées que d'une terre douce et fertile, qui, sans attendre les soins de l'habitant, se couvre partout d'une riante verdure dont ce paysage tire son plus grand agrément. Le sommet d'une de ces collines, creusé par les mains de la nature, forme un vaste bassin, au fond duquel est bâti un grand et magnifique château, environné d'un parc fermé de murailles, qui sert de retraite à plusieurs espèces de bêtes fauves. Une longue avenue de haute futaie le traverse de part en part, et mène à une porte d'une belle architecture par où on entre dans une vaste cour, plantée de sapins d'une hauteur étonnante. On y voit à gauche une galerie en portiques, qui communique à une grande chapelle d'une architecture noble et bien entendue; le côté gauche est borné par divers bâtiments qui lui sont communs avec une seconde cour très-vaste, destinée aux usages rustiques. En face on trouve l'accès d'une troisième cour, qui borde un large fossé revêtu de maçonnerie et plein d'eau. Un semblable fossé fait l'enceinte du donjon, qui est carré et flanqué de quatre grosses tours rondes. Ce grand édifice renferme une quatrième cour carrée, belle et spacieuse, où l'on entre par deux ponts-levis, dont l'un regarde les cours et l'autre un parterre et d'autres jardins très agréables situés à l'occident. Les appartements y sont en grand nombre et remarquables, tant par la grandeur et l'élégance qui y brille, que par la richesse des meubles et la commodité des dégagements.