Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Peinture | Estampes en couleurs japonaises | Estampes en couleurs japonaises (Ère Meiji) (1868-1912) | Yoshitoshi Taiso (1839-1892) | Femmes japonaises | Japonaises | Gravure | Utagawa Kuniyoshi (1797–1861) | Légendes japonaises | Contes de fées | École Utagawa | Geishas | Japonais (langue) | Artistes japonais | Dessins et plans | Japon | Ethnologie -- Japon | Photographie | École ukiyo-e | Guerriers | ...
Cadeau d'anniversaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/503a58fc-cadeau-d-anniversaire

Cadeau d'anniversaire

Dessin d'anniversaire de la mascotte japonaise de wikipedia : Wikipe-tan.

Femme samourai. Source : http://data.abuledu.org/URI/5310d41b-femme-samourai

Femme samourai

Femme samouraï, par Utagawa Kuniyoshi (1797–1861).

Geisha. Source : http://data.abuledu.org/URI/504aefcf-geisha

Geisha

Dessin de Geisha.

Geisha jouant du shamisen. Source : http://data.abuledu.org/URI/504bb1ae-geisha-playing-shamisen-svg

Geisha jouant du shamisen

Dessin d'une geisha assise jouant du shamisen (instrument à cordes pincées).

Japonaise attendant quelqu'un. Source : http://data.abuledu.org/URI/527692e2-japonaise-attendant-quelqu-un

Japonaise attendant quelqu'un

Japonaise femme de pompier, de l'ère Kaei, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888. L'ère Kaei suivant l'ère Kōka et précédant l'ère Ansei s'étend de 1848 à 1854. L'empereur régnant est Kōmei-tennō.

Jeune aristocrate japonaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/52768d93-jeune-aristocrate-japonaise

Jeune aristocrate japonaise

Jeune aristocrate japonaise du début du XIXème siècle, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières,1888. L'ère Bunsei est proclamée lors de la quinzième année de Bunka (1818) et s'étend jusqu'en 1830.

La curiosité féminine au Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/52768c9d-la-curiosite-feminine-au-japon

La curiosité féminine au Japon

La curiosité féminine au Japon, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888.

Marchande japonaise de l'ère Kaei. Source : http://data.abuledu.org/URI/5276920c-marchande-japonaise-de-l-ere-kaei

Marchande japonaise de l'ère Kaei

Marchande japonaise de l'ère Kaei, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888. L'ère Kaei suivant l'ère Kōka et précédant l'ère Ansei s'étend de 1848 à 1854. L'empereur régnant est Kōmei-tennō.

Professeure de musique japonaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/52768ff1-professeure-de-musique-japonaise

Professeure de musique japonaise

Professeure de musique japonaise, de l'ère Keisi, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888. Le shamisen (trois cordes parfumées) est un instrument de musique traditionnel à cordes pincées utilisé en musique japonaise. C'est un luth à long manche à la touche lisse d'origine chinoise.

Promeneuse japonaise de la haute société. Source : http://data.abuledu.org/URI/52768ea3-promeneuse-japonaise-de-la-haute-societe

Promeneuse japonaise de la haute société

Promeneuse japonaise de la haute société de l'ère Meiji au chapeau fleuri, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888.

53 stations des chats de Tokaido. Source : http://data.abuledu.org/URI/513f1133-53-stations-des-chats-de-tokaido

53 stations des chats de Tokaido

53 chats pour illustrer les 53 stations de la route japonaise reliant au XVIII° siècle Tokyo et Kyoto, par Utagawa Kuniyoshi (1797-1861). La route du Tōkaidō, reliant Edo à Kyoto en passant par le littoral, représente une distance totale de 500 kilomètres environ, que les voyageurs du XVIIe siècle mettent alors pratiquement deux semaines à parcourir, à pied la plupart du temps, mais aussi à cheval, en logette de bambous tressés (kago) ou en palanquin (norimono), selon l'aisance plus ou moins grande des voyageurs.

Apparition du fantôme-poète. Source : http://data.abuledu.org/URI/53443853-apparition-du-fantome-poete

Apparition du fantôme-poète

Le poète japonais Dainagon reçoit une visite nocturne, celle d'un fantôme hirsute qui hurle des poèmes par sa fenêtre ouverte, Utagawa Kuniyoshi (1797-1861).

Aristocrate japonaise de l'ère Kyowa. Source : http://data.abuledu.org/URI/52780607-aristocrate-japonaise-de-l-ere-kyowa

Aristocrate japonaise de l'ère Kyowa

Aristocrate japonaise raffinée de l'ère Kyowa (1801-1804), estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888.

Arquebuses japonaises de l'ère Edo. Source : http://data.abuledu.org/URI/573cda62-arquebuses-japonaises-de-l-ere-edo

Arquebuses japonaises de l'ère Edo

Arquebuses japonaises de l'ère Edo.

Bannière japonaise de festival. Source : http://data.abuledu.org/URI/5310d1b3-banniere-japonaise-de-festival

Bannière japonaise de festival

Bannière japonaise de festival, par Utagawa Kuniyoshi (1797–1861)

Bord de rivière sous la pluie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5310d0df-bord-de-riviere-sous-la-pluie

Bord de rivière sous la pluie

Bord de rivière sous la pluie, par Utagawa Kuniyoshi (1797–1861).

Canari et pivoines. Source : http://data.abuledu.org/URI/5360ecd5-canari-et-pivoines

Canari et pivoines

Canari et pivoines, 1833, par Hokusai Katsushika (1760-1849) : L'art japonais de l’ukiyo-e "Images du monde flottant ou souffrant" est né dans la ville d'Edo (aujourd'hui Tokyo) durant l'époque de Tokugawa ou d'Edo (1600-1868), une époque relativement paisible durant laquelle les shoguns Tokugawa gouvernaient le Japon et ont fait d'Edo le siège du pouvoir. La tradition d'estampes et de peintures sur bois ukiyo-e s'est poursuivie jusqu'au XXe siècle. Cette estampe, réalisée en 1833 ou 1834, fait partie de la série "Petites fleurs" de Katsushika Hokusai. Sa couleur de fond et sa taille sont inhabituelles. D'autres exemples de cette estampe, que l'on trouve au British Museum et au Musée national de Tokyo, ont un fond bleu intense. Elle est similaire à une estampe de la collection James A. Michener de l'Académie des Arts d’Honolulu et, comme celle-ci, porte des cachets du censeur et de l'artiste.

Chasse aux lucioles au Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/5278031a-chasse-aux-lucioles-au-japon

Chasse aux lucioles au Japon

Soirée de chasse aux lucioles au Japon, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888.

Coq japonais. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ef0318-coq-japonais

Coq japonais

"Nandina et le coq", tiré du "Royaume coloré des êtres vivants" de Itō Jakuchū, c. 1761-65.

Corbeau sur une branche. Source : http://data.abuledu.org/URI/521afd8e-corbeau-sur-une-branche

Corbeau sur une branche

Maruyama Okyo (1733-1795), Corbeau sur une branche, Galerie Janette Ostier, Paris. Maruyama Ōkyo, de son vrai nom: Maruyama Masataka, surnom : Chūsen, noms familiers : Iwajirō et Mondo, noms de pinceau : Sensai, Isshō, Kaun, Untei, Senrei, Rakuyō-Sanjin et Seishūkan, est un peintre japonais du XVIIIe siècle. Il est né le 12 juin 1733 à Tamba (près de Kyoto) et mort le 31 août 1795. Il est le contemporain de Nagasawa Rosetsu.

Déguisements de renards. Source : http://data.abuledu.org/URI/5310d37d-deguisements-de-renards

Déguisements de renards

Les renards s'entraînent à se déguiser, 1840, par Utagawa Kuniyoshi (1797–1861). Musée d'Honolulu.

Deux grues japonaises en origami. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f26061-deux-grues-japonaises-en-origami

Deux grues japonaises en origami

Deux grues japonaises en origami en papier Washi. Hauteur : 35mm.

Deux hommes sous la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/513ef25e-deux-hommes-sous-la-neige

Deux hommes sous la neige

Deux hommes au portail dans la montagne sous la neige, Utagawa Hiroshige (1797-1858), dessinateur, graveur et peintre japonais. Il se distingue par des séries d'estampes sur le mont Fuji. Auteur prolifique, actif entre 1818 et 1858, il crée une œuvre constituée de plus de 5 400 estampes. Il est avec Hokusai, avec qui on le compare souvent — pour les opposer — l'un des derniers très grands noms de l'Ukiyo-e et en particulier de l'estampe de paysage, qu'il aura menée à un sommet inégalé avant le déclin de la xylographie au Japon.

Geisha dans un café au dix-neuvième siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/52763086-geisha-dans-un-cafe-au-dix-neuvieme-siecle

Geisha dans un café au dix-neuvième siècle

Geisha dans un café de l'ère Ansei (1854-1860), estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888, N°22.

Geisha de l'ère Kaei. Source : http://data.abuledu.org/URI/52780386-geisha-de-l-ere-kaei

Geisha de l'ère Kaei

Geisha de l'ère Kaei, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888.

Geisha de l'ère Meiji. Source : http://data.abuledu.org/URI/52780565-geisha-de-l-ere-meiji

Geisha de l'ère Meiji

Geisha de l'ère Meiji, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888.

Geisha du dix-neuvième siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/52762f99-geisha-du-dix-neuvieme-siecle

Geisha du dix-neuvième siècle

Geisha de l'ère Tempo (1830-1844), estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888. No. 11.

Haïku de Chiyo. Source : http://data.abuledu.org/URI/5310bc83-haiku-de-chiyo

Haïku de Chiyo

Chiyo (1703-1775) auprès d'un puits dont le seau est pris par un liseron : estampe de Kuniyoshi (1797-1861) illustrant son plus fameux haïku. Le liseron au seau du puits s'est enroulé à mon voisin je vais quémander de l'eau. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiyo-ni.

Japonaise de l'ère Kyowa. Source : http://data.abuledu.org/URI/527806fb-japonaise-de-l-ere-kyowa

Japonaise de l'ère Kyowa

Femme d'intérieur japonaise de l'ère Kyowa (1801-1804), estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888.

Japonaise de l'ère Tempo. Source : http://data.abuledu.org/URI/52780464-japonaise-de-l-ere-tempo

Japonaise de l'ère Tempo

Japonaise de l'ère Tempo (1830-1844), estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888.

Japonaise le soir allumant sa lampe à huile. Source : http://data.abuledu.org/URI/52780088-japonaise-le-soir-allumant-sa-lampe-a-huile

Japonaise le soir allumant sa lampe à huile

Japonaise le soir allumant sa lampe à huile, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888.

Japonaise marchant dans la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/513ef4b9-japonaise-marchant-dans-la-neige

Japonaise marchant dans la neige

Japonaise emmitouflée marchant dans la neige, en kimono avec getas aux pieds, par Utagawa Kuniyoshi (1797-1861), un des derniers grands maîtres japonais de l'estampe sur bois ('ukiyo-e').

Jeune japonaise de Nagoya. Source : http://data.abuledu.org/URI/52768be3-jeune-japonaise-de-nagoya

Jeune japonaise de Nagoya

Jeune japonaise de Nagoya de l'ère Ansei, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888. L'ère Ansei est proclamée lors de la septième année de Tenpō (1854) jusqu'en 1860.

Jeune japonaise timide de l'ère Meiji. Source : http://data.abuledu.org/URI/5278067c-jeune-japonaise-timide-de-l-ere-meiji

Jeune japonaise timide de l'ère Meiji

Jeune japonaise timide de l'ère Meiji, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888.

La femme au chat. Source : http://data.abuledu.org/URI/5310cced-la-femme-au-chat

La femme au chat

La femme au chat, par Utagawa Kuniyoshi (1797–1861).

La légende du prince Yamato Take. Source : http://data.abuledu.org/URI/557094ee-la-legende-du-prince-yamato-take

La légende du prince Yamato Take

Le Prince Yamato Take supplie son épouse de l'aider à se déguiser en femme. Couverture de "The Japanese Fairy Book", 1908, par Kakuzō Fujiyama. Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:The_Japanese_Fairy_Book.djvu

La légende japonaise du sac de riz - 01. Source : http://data.abuledu.org/URI/5570b8a4-la-legende-japonaise-du-sac-de-riz-01

La légende japonaise du sac de riz - 01

La légende japonaise du sac de riz - 01, "The Japanese Fairy Book", 1908, du folkloriste Iwaya Sazanami (1870–1933), illustré par Kakuzō Fujiyama, traduction en anglais par Yei Theodora Ozaki (1871–1932). Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:The_Japanese_Fairy_Book.djvu

La légende japonaise du sac de riz - 02. Source : http://data.abuledu.org/URI/5570c6dc-la-legende-japonaise-du-sac-de-riz-02

La légende japonaise du sac de riz - 02

La légende japonaise du sac de riz - 02, "The Japanese Fairy Book", 1908, du folkloriste Iwaya Sazanami (1870–1933), illustré par Kakuzō Fujiyama, traduction en anglais par Yei Theodora Ozaki (1871–1932). Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:The_Japanese_Fairy_Book.djvu

La légende japonaise du sac de riz - 03. Source : http://data.abuledu.org/URI/5570c78c-la-legende-japonaise-du-sac-de-riz-03

La légende japonaise du sac de riz - 03

La légende japonaise du sac de riz - 03, "The Japanese Fairy Book", 1908, du folkloriste Iwaya Sazanami (1870–1933), illustré par Kakuzō Fujiyama, traduction en anglais par Yei Theodora Ozaki (1871–1932). Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:The_Japanese_Fairy_Book.djvu

La lune sur la cascade. Source : http://data.abuledu.org/URI/5344411c-la-lune-sur-la-cascade

La lune sur la cascade

Pleine lune sur la cascade, Hiroshige Utagawa (1797-1858).

La tortue et le crabe. Source : http://data.abuledu.org/URI/517eba5a-la-tortue-et-le-crabe

La tortue et le crabe

La tortue et le crabe, par Kuniyoshi Utagawa (1797 ou 1798 - 1861) qui fut l'un des derniers grands maîtres japonais de l'estampe sur bois ('ukiyo-e').

Lanternes en pierre japonaises. Source : http://data.abuledu.org/URI/55472fdd-lanternes-en-pierre-japonaises

Lanternes en pierre japonaises

Lanternes en pierre japonaises, Jardin tropical de Monte Palace, Madère.

Le lièvre d'Inaba et le conseil du prince. Source : http://data.abuledu.org/URI/556f6a84-le-lievre-d-inaba-et-le-conseil-du-prince

Le lièvre d'Inaba et le conseil du prince

Légende du lièvre d'Inaba : le conseil du prince, par Kakuzō Fujiyama, 1908. Source : http://en.wikisource.org/wiki/The_Japanese_Fairy_Book/The_White_Hare_And_The_Crocodiles

Le livre des contes de fées japonais. Source : http://data.abuledu.org/URI/5570af29-le-livre-des-contes-de-fees-japonais

Le livre des contes de fées japonais

Page de titre de "The Japanese Fairy Book", 1908, du folkloriste Iwaya Sazanami (1870–1933), illustré par Kakuzō Fujiyama, traduction en anglais par Yei Theodora Ozaki (1871–1932). Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:The_Japanese_Fairy_Book.djvu

Le Nouvel An japonais. Source : http://data.abuledu.org/URI/521aff56-le-nouvel-an-japonais

Le Nouvel An japonais

"Le Nouvel An" est une œuvre, couleurs sur soie, du peintre japonais Maruyama Ōkyo (1733-1795) du XVIIIe siècle. (Hauteur du rouleau: 28 centimètres). Cette peinture est conservée au Tokugawa Reimeikai de Tokyo.

Le poisson-chat géant et le tremblement de terre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5381b248-le-poisson-chat-geant-et-le-tremblement-de-terre

Le poisson-chat géant et le tremblement de terre

Motif de la légende japonaise du Namazu ou poisson-chat géant, "Shin Yoshiwara ōnamazu yurai" ou "La cause du grand poisson-chat à Shin Yoshiwara". Les femmes du quartier battent le poisson, qui se réjouit d'avoir autant de femmes et les menace d'un nouveau tremblement de terre. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Namazu

Le samouraï et la salamandre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5310ce9e-le-samourai-et-la-salamandre

Le samouraï et la salamandre

Le combat du samouraï et de la salamandre géante, par Utagawa Kuniyoshi (1797–1861).

Le squelette. Source : http://data.abuledu.org/URI/5310ce01-le-squelette

Le squelette

Le squelette géant convoqué par la sorcière (sur un autre panneau) pour effrayer Mitsukuni, par Utagawa Kuniyoshi (1797–1861).

Légende japonaise du lièvre blanc d'Inaba. Source : http://data.abuledu.org/URI/556f6b27-legende-japonaise-du-lievre-blanc-d-inaba

Légende japonaise du lièvre blanc d'Inaba

Légende du lièvre blanc d'Inaba par Kakuzō Fujiyama, 1908 : la princesse choisit le dernier prince. Source : Source : http://en.wikisource.org/wiki/The_Japanese_Fairy_Book/The_White_Hare_And_The_Crocodiles

Les fantômes du passé. Source : http://data.abuledu.org/URI/53443a06-les-fantomes-du-passe

Les fantômes du passé

Apparitions, par Tsukioka Yoshitoshi, série des "Trente-six fantômes" : Jigoku-dayū, ancienne courtisane, reçoit la visite de ses erreurs du passé qui défilent comme autant de fantômes.

Les trois lièvres et la vigne. Source : http://data.abuledu.org/URI/535bafff-les-trois-lievres-et-la-vigne

Les trois lièvres et la vigne

Estampe des trois lièvres et la vigne, par Kitao Shigemasa (1739-1820).

Lune derrière une fenêtre délabrée. Source : http://data.abuledu.org/URI/527625e5-lune-derriere-une-fenetre-delabree

Lune derrière une fenêtre délabrée

Lune derrière une fenêtre délabrée, 1886, par Yoshitoshi Taiso (1839-1892).

Maquillage devant un miroir. Source : http://data.abuledu.org/URI/5394d01d-maquillage-devant-un-miroir

Maquillage devant un miroir

Maquilage devant un miroir, Kitagawa Utamaro, ca. 1795-1796.