Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Garluche | Forges | Forges -- France | Landes | Brocas (Landes) | Grès | Forges hydrauliques | Sels ferreux | Fer | Albret (France), Pays d' | Treizième siècle | Landes (France) | Pierre | Sanguinet (Landes) | Ethnologie -- France | sylvanus-aquitaine | Fer -- Minerais | Géologie | Pierre à bâtir | ...
Église landaise en garluche. Source : http://data.abuledu.org/URI/5074b25f-eglise-landaise-en-garluche

Église landaise en garluche

L'église Saint-Jean-Baptiste de Mézos date du 14è siècle ; elle est construite en "garluche", matériau traditionnel des Landes.

Haut-fourneau landais. Source : http://data.abuledu.org/URI/5074b49b-haut-fourneau-landais

Haut-fourneau landais

Haut-fourneau de Brocas (Landes). Construit en 1833. Notice de la base Mérimée : "Forge fondée en 1830 par Dominique Lareillet, conseiller général et maître de forge. L'entreprise connaît une certaine expansion dans les années 1850 grâce au chemin de fer. Son éloignement des principaux moyens de communication et l'utilisation de charbon de bois comme combustible, la consacrèrent essentiellement à la production de mobilier domestique jusqu'à sa fermeture, vers 1905."

Mur moderne de garluche, brique et bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/5074ac5f-mur-moderne-de-garluche-brique-et-bois

Mur moderne de garluche, brique et bois

Mur de la salle des fêtes d'Aureilhan dans les Landes : bois, briques et garluche.

Musée des Forges dans les Landes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5074b38a-musee-des-forges-dans-les-landes

Musée des Forges dans les Landes

L'Estrigon à Brocas, dans le département français des Landes : ancien moulin à eau accueillant le musée des Forges. Les anciennes forges témoignent d'une importante activité métallurgique au cours des XIXe et début du XXe siècle sur la commune. L'ensemble composé du haut fourneau, moulin à farine, atelier, grange, barrage, bief et installation hydraulique est inscrit aux monuments historiques par arrêté du 18 septembre 2006.

Musée des Forges dans les Landes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5074b66a-musee-des-forges-dans-les-landes

Musée des Forges dans les Landes

Façade du musée des forges à Brocas, dans le département français des Landes : Le musée des forges est installé dans l'ancienne minoterie sur l'Estrigon, près du haut-fourneau. Une exposition présente les différentes productions en fonte moulée issues des forges de brocas, reconnaissables à leur marque de fabrique déposée en forme de pomme de pin. Le musée diffuse également une vidéo sur les techniques de moulage.

Porte des anglais à Sore. Source : http://data.abuledu.org/URI/5074afc6-porte-des-anglais-a-sore

Porte des anglais à Sore

Porte de ville dite des anglais à Sore, dans le département français des Landes : remplissages en garluche. Datée de la 2e moitié du XIIIe siècle, elle est inscrite aux monuments historiques par arrêté du 7 octobre 1992. Il existait deux autres portes de ce type à Sore qui ont aujourd'hui disparu, l'une à l'est du plateau, l'autre en face de l'hospice. Celle-ci est en face du moulin à eau. Sur sa clef de voûte est sculpté un chrisme. Notice de la base Mérimée : "Témoin de la ville médiévale qui fut une des forteresses des Seigneurs d'Albret. Vers 1270-1280, Amanieu VII d'Albret semble avoir entrepris une vaste campagne de rénovation de plusieurs forteresses, dont celle de Sore. Cette porte est le dernier vestige encore debout de ces fortifications. L'ouvrage possédait peut-être des éléments défensifs couronnant son sommet. Du côté sud vers le nord, en pénétrant dans la ville, la porte présente un grand arc en anse de panier puis un arc brisé surbaissé, plus étroit et plus bas, en avant duquel subsiste l'emplacement de la herse qui renforçait l'entrée. Sur le côté nord se remarquent les traces d'une tourelle qui renfermait un escalier à vis. Sur le côté sud, deux trous d'assommoir sont percés dans la voûte de l'arc, en avant de la herse. L'enceinte elle-même était en terre, faute de pierres à proximité."

Alios et garluche dans les Landes. Source : http://data.abuledu.org/URI/556207c4-alios-et-garluche-dans-les-landes

Alios et garluche dans les Landes

Alios et garluche dans les Landes. Musée des lacs, Sanguinet (Landes).

Blocs de garluche. Source : http://data.abuledu.org/URI/5074ab61-blocs-de-garluche

Blocs de garluche

La garluche ou pierre des Landes, est un grès ferrugineux. Le mot « Garluche » vient du gascon garluisha, dérivé de la racine prélatine kar/gar. Son sens littéral est « la mauvaise pierre ». La garluche est également connue sous les noms gascons de pèira nhòga ou pèira de lana. Elle a longtemps servi de matériau de construction et, bien qu'à faible teneur en fer, a alimenté les anciennes forges de Brocas, de Pontenx-les-Forges et d'Uza dans les Landes de Gascogne. Elle a donné son nom à la Garluche, apéritif artisanal des Landes fait à base de vin blanc, de rhum et de zestes d'oranges amères. Cet apéritif est ainsi nommé en raison de sa couleur, proche de celle de la garluche.