Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Cirques | Photographie | Gravure | Clowns | Géographie | Dix-neuvième siècle | Cirques (géomorphologie) -- France | Cirques glaciaires | Cours d'eau | Galettes des Rois | Géologie | Temps de l'Épiphanie | Vosges (France. - massif) | Hydrologie | Cirques (géomorphologie) -- Réunion | Fèves | Art clownesque | Peinture | Artistes de cirque | Hohneck (France. - mont) | ...
Adrien Pezon Fils et ses fauves en 1890. Source : http://data.abuledu.org/URI/5931881e-adrien-pezon-fils-et-ses-fauves-en-1890

Adrien Pezon Fils et ses fauves en 1890

Affiche : Adrien Pezon Fils et ses fauves, 1890. Source : Gallica btv1b9008109v.

Chevaux de cirque. Source : http://data.abuledu.org/URI/514ea96c-chevaux-de-cirque

Chevaux de cirque

Croquis de chevaux de cirque, 1899, par Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901). Dans son acception moderne, un cirque est une troupe d'artistes, traditionnellement itinérante, qui comporte le plus souvent des acrobates, des numéros de dressage et de domptage d’animaux, des spectacles de clowns, des tours de magie. La première représentation d’un cirque moderne date du 9 janvier 1768 et a été présentée par Philip Astley à Londres. Vétéran de retour d’Amérique, il décide de représenter surtout des spectacles équestres égayés par des bateleurs. Le mariage du monde équestre militaire et du monde forain autour du cercle est établi. Cette nouvelle forme de spectacle, fondée essentiellement sur des exercices équestres, fut ensuite introduite en France par Astley en 1774, puis reprise par Antonio Franconi et ses descendants. C'est seulement au XIXe siècle lors des vagues de colonisation que furent introduits en France et en Allemagne les premiers animaux sauvages.

Cirque d'été, aux Champs-Elysées. Source : http://data.abuledu.org/URI/514ead48-cirque-d-ete-aux-champs-elysees

Cirque d'été, aux Champs-Elysées

Gravure représentant un des quatre cirques sédentaires en activité à Paris à la fin du XIXème siècle : le Cirque des Champs-Élysées (1841-1898), connu sous les noms de Cirque de l'Impératrice ou de Cirque d'été, qui pouvait contenir jusqu'à 3 500 places. Source : "Dictionnaire historique et pittoresque du théâtre", d'Arthur Pougin (1885). page 209. Cette salle parisienne fut édifiée en 1841 au carré Marigny par l'architecte Jacques Hittorff, elle est aujourd’hui disparue. Pendant du Cirque d’hiver, construit par Hittorf pour Dejean boulevard du Temple en 1852, il fonctionnait du 1er mai au 1er septembre. L’acoustique y était si bonne qu'Hector Berlioz y donna une série de concerts en 1845. En 1847, les spectateurs payaient 2 francs au pourtour et 1 franc à l’amphithéâtre. Devenu un temps Cirque-National, il connut son apogée sous le Second Empire sous le nom de Cirque de l’Impératrice à partir de 1853 (le Cirque d’hiver devenant quant à lui le Cirque Napoléon). Sa grande attraction fut longtemps le clown Jean-Baptiste Auriol. Caroline Otero et Émilienne d'Alençon y firent leurs débuts. Son succès se prolongea jusque dans les années 1880. Le Tout-Paris s'y précipitait le samedi, jour réputé chic. Petit à petit délaissé par le public après l’exposition universelle de Paris de 1889, il fut démoli vers 1900, laissant son nom à la rue du Cirque.

Écuyère du Cirque Franconi. Source : http://data.abuledu.org/URI/514eaa79-ecuyere-du-cirque-franconi

Écuyère du Cirque Franconi

Gravure représentant un exercice d'écuyère au cirque Franconi, époque du Consulat, gravure de Debucourt, d'après Horace Vernet (1789-1863). Source : "Dictionnaire historique et pittoresque du théâtre", d'Arthur Pougin (1885). p323. Au XIXe siècle, le cirque équestre s'est développé dans les cirques stables construits dans différentes villes de France, à Paris puis en province. La famille Franconi fonda successivement, à Paris, trois théâtres de cirque portant le nom de « Cirque Olympique » : Le 1er établissement était situé rue Saint-Honoré (1807-1816) ; dans leur premier, les Franconi présentaient, à l'époque napoléonienne, des animaux sauvages dans leur spectacle de cirque à l'ancienne constitué de numéros équestres et acrobatiques.

Fève de porcelaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c663cb-feve-de-porcelaine

Fève de porcelaine

Fève de porcelaine représentant M. Loyal, le maître de la piste dans le cirque.

Fève de porcelaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c6647b-feve-de-porcelaine

Fève de porcelaine

Fève de porcelaine représentant deux voltigeurs.

Jean-Antoine Watteau - Pierrot, dit autrefois Gilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c1a753-jean-antoine-watteau-pierrot-dit-autrefois-gilles

Jean-Antoine Watteau - Pierrot, dit autrefois Gilles

Pierrot, dit autrefois Gilles, 1718, par Antoine Watteau (1684-1721).

Jongleurs de cirque. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f54d8a-jongleurs-de-cirque

Jongleurs de cirque

Quatre jongleurs de cirque devant le Cirque Amok avant une représentation, New York City.

L'âne Pinocchio au cirque. Source : http://data.abuledu.org/URI/51a23d1c-l-ane-pinocchio-au-cirque

L'âne Pinocchio au cirque

Source : "The Story of a Puppet, or The Adventures of Pinocchio", 1892, Carlo Collodi (1826-1890), traduction en anglais de Mary-Alice Murray (1875-1938), illustrations de Enrico Mazzanti (1850-1910).

L'auguste. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c1b456-l-auguste

L'auguste

Clown Bassie, de Bassie & Adriaan (Waalwijk, Pays-Bas, 22 avril 2006). L'auguste porte un nez rouge, un maquillage utilisant le noir, le rouge et le blanc, une perruque, des vêtements burlesques de couleur éclatante, des chaussures immenses ; il est totalement impertinent, se lance dans toutes les bouffonneries. Il déstabilise le clown blanc dont il fait sans cesse échouer les entreprises, même s'il est plein de bonne volonté. L'auguste doit réaliser une performance dans un numéro au cours duquel les accidents s'enchaînent. Son univers se heurte souvent à celui du clown blanc qui le domine.

Le Cirque d'été aux Champs-Élysées. Source : http://data.abuledu.org/URI/514eb38f-le-cirque-d-ete-aux-champs-elysees

Le Cirque d'été aux Champs-Élysées

Le cirque d'été (Jacques Hittorff, 1841), sur un détail d'une carte de Paris de 1869, "Plan géométral de Paris et de ses agrandissements à l'échelle d'un millimètre pour 10 m". Sous le second empire, Jacques Hittorff collabore aux grands travaux du baron Haussmann. Il est à l'origine de plusieurs réalisations à Paris : le réaménagement du bois de Boulogne, l'actuel théâtre du Rond-point des Champs-Élysées, le Cirque d'hiver, des immeubles rue de Rivoli, la mairie du 1er arrondissement de Paris. En outre, il est l'architecte de la gare du Nord.

Le clown blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c1b244-le-clown-blanc

Le clown blanc

Le clown blanc, vêtu d'un costume chatoyant et sérieux, est, en apparence, digne et autoritaire. Il porte le masque lunaire du Pierrot : un maquillage blanc, et un sourcil (plus rarement deux) tracé sur son front, appelé signature, qui révèle le caractère du clown. Le rouge est utilisé pour les lèvres, les narines et les oreilles. Une mouche, référence certaine aux marquises, est posée sur le menton ou la joue. Le clown blanc est beau, élégant. Aérien, pétillant, malicieux, parfois autoritaire, il fait valoir l'auguste, le met en valeur.

Le clown Smilie. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c1a6ad-le-clown-smilie

Le clown Smilie

Le Clown Smilie.

Les frères Fratellini à Berlin en 1930. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c17e2a-les-freres-fratellini-a-berlin-en-1930

Les frères Fratellini à Berlin en 1930

Les frères Fratellini à Berlin en 1930. Les trois frères ont tourné ensemble pendant trente-et-un ans, partout en Europe pour imposer leur génie comique. Originaux et novateurs, ils adaptent pour le jeu à trois des entrées jusqu’à présent interprétées par le duo classique du clown blanc et de l’auguste. En modifiant ainsi l’action et l’intrigue des sketchs, ils redessinent les caractères des personnages, et créent un comique plus fringant.

Les jeux du cirque à Rome. Source : http://data.abuledu.org/URI/513902d2-les-jeux-du-cirque-a-rome

Les jeux du cirque à Rome

Élément d'un diptyque représentant le Consul Aerobindus président les jeux, Constantinople, daté de 506 par le musée Cluny. Photographié lors de l'exposition : "Celtes et Scandinaves, rencontres artistiques, VIIe-XIIe siècle", 1er octobre 2008 - 12 janvier 2009, Musée national du moyen-âge - thermes et hôtel de Cluny (photographie autorisée dans le musée et l'exposition, avec une restriction : sans flash).

Sculpture du cirque à Rapperswil. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c1d54a-rapperswil-circus-knie-skulptur-img-1056-jpg

Sculpture du cirque à Rapperswil

Sculpture symbole du Cirque Knie à Rapperswil en Suisse.

Trapèzes de cirque. Source : http://data.abuledu.org/URI/503a3d49-trapezes-de-cirque

Trapèzes de cirque

Photo de trois jeunes trapézistes dans un cirque.

Vitrail du Nouveau Cirque en 1894. Source : http://data.abuledu.org/URI/5519cf9b-vitrail-du-nouveau-cirque-en-1894

Vitrail du Nouveau Cirque en 1894

Henri de Toulouse-Lautrec et Louis Comfort Tiffany, Au Nouveau Cirque, Papa Chrysanthème, c.1894, Musée d'Orsay, Paris.

Arête du Spitzkopf dans les Vosges. Source : http://data.abuledu.org/URI/565d038e-arete-du-spitzkopf-dans-les-vosges

Arête du Spitzkopf dans les Vosges

Arête du Spitzkopf dans les Vosges. En alémanique, spitz et koepfe signifient respectivement "pointu" et "têtes" donc Spitzkoepfe peut se traduire par "têtes pointues". Les Spitzkoepfe sont une arête rocheuse du massif des Vosges dont la partie sommitale culmine à 1 290 mètres d'altitude. Située au sud du Hohneck et au nord-est du Kastelberg, elle fait office de séparation entre les cirques du Worsmpel au nord et de l'Ammelthal au sud. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Spitzkoepfe

Cirque de Navacelles                       . Source : http://data.abuledu.org/URI/556a2043--cirque-de-navacelles-

Cirque de Navacelles

Cirque naturel du Languedoc-Roussillon dans le sud de la France dans la partie méridionale des Grands Causses. Il est formé par un méandre de la rivière la Vis. Site classé depuis 1943.

Cirque du Hohneck dans les Vosges. Source : http://data.abuledu.org/URI/565d04ab-cirque-du-hohneck-dans-les-vosges

Cirque du Hohneck dans les Vosges

Cirque du Hohneck, Vosges.

La Rivière du Mât à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/5276b49d-la-riviere-du-mat-a-la-reunion

La Rivière du Mât à La Réunion

La Rivière du Mât, vue sur l'entrée du cirque de Salazie. Elle prend sa source sur les pentes du Piton des Neiges et coule d'abord en direction du nord-est, recevant sur sa rive gauche la rivière Fleurs Jaunes en aval de Salazie. Elle sépare l'un de l'autre les territoires communaux de Saint-André et Bras-Panon, respectivement situés au nord et au sud du cours d'eau dont le cours s'infléchit vers l'est. Pendant les crues, le débit peut atteindre 2 600 m³/s. Référence au cours d'eau, le groupe Quartier Français a appelé Rivière du Mât sa marque de rhums.

Le cirque de Tadrart en Algérie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d0698f-le-cirque-de-tadrart-en-algerie

Le cirque de Tadrart en Algérie

Le cirque de moul n'ga dans la Tadrart (sud est Algérie), Parc culturel du Tassili : Lignes parallèles suivant la crête d'une onde orographique. Un nuage orographique est un nuage formé par le soulèvement dû au relief, en amont ou en aval de l'obstacle. Il ne s'agit pas d'un type en particulier de nuage, car il peut être autant stratiforme que convectif, mais plutôt d'un qualificatif qui est lié à son origine. Le nuage d'onde est un cas particulier de nuage orographique qui se développe au sommet d'une onde orographique stationnaire en aval d'une montagne. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nuage_orographique.

Source de la Rivière des galets dans le cirque de Mafate. Source : http://data.abuledu.org/URI/5276af27-source-de-la-riviere-des-galets-dans-le-cirque-de-mafate

Source de la Rivière des galets dans le cirque de Mafate

Source de la Rivière des galets dans le cirque de Mafate depuis le Maïdo, montrant le lit de la rivière des galets, ainsi que le col du Taïbit, novembre 2004.

Table d'orientation du Cirque du Fer-a-cheval. Source : http://data.abuledu.org/URI/51608ea3-table-d-orientation-du-cirque-du-fer-a-cheval

Table d'orientation du Cirque du Fer-a-cheval

Table d'orientation du cirque du Fer-à-cheval (Haute-Savoie).