Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Gravure | Blessures | Accidents et blessures | Blessures de guerre | Ambroise Paré (1509?-1590) | Armées -- Services médicaux et sanitaires | Chirurgiens français | Cautérisation | Seizième siècle | Champs de bataille | Damvillers (Meuse) | Ernest Board (1877-1934) | Ligatures (chirurgie) | Amputation -- Patients | Bouche -- Soins et hygiène | Os -- Radiographie | Médecine -- Appareils et matériel | Radiographie | Radiographie médicale -- Appareils et matériel | ...
Conte du lion blessé. Source : http://data.abuledu.org/URI/5251c9b1-conte-du-lion-blesse

Conte du lion blessé

Illustration des contes de fées de Joseph Jacobs (1854-1916), par John Dickson Batten (1860-1932), p.107 : le lion blessé. Androclès fut un esclave romain. On raconte qu'ayant été livré aux bêtes dans le Grand cirque de Rome pour s'être enfui de chez son maître, proconsul d'Afrique, il fut reconnu et épargné par un lion dont il avait guéri une blessure dans les déserts de l'Afrique. L'empereur, apprenant cette explication de la bouche d'Androclès, le gracia et lui fit cadeau du lion. Androclès le promena en laisse dans la ville, recevant de l'argent des passants. Cet événement est placé vers le Ier siècle. Il n'a d'autre garant que le récit d'Aulu-Gelle, qui le cite d'après Apion, qui en aurait été le témoin à Rome probablement sous Caligula.

Le conte d'Ourson, chapitre 5. Source : http://data.abuledu.org/URI/53138f9a-le-conte-d-ourson-chapitre-5

Le conte d'Ourson, chapitre 5

Le conte d'Ourson, chapitre 5, Le crapaud encore, par la Comtesse de Ségur (1799-1874), illustré par Virginia Frances Sterrett (1900–1931) : Quand Ourson fut éloigné, Violette éprouva un malaise qu'elle attribua à la douleur que lui causait sa blessure. Une répulsion extraordinaire la portait à retirer son pied du ruisseau où il était plongé. Avant qu'elle se fut décidée à obéir à ce sentiment étrange, elle vit l'eau se troubler, et la tête d'un énorme Crapaud apparut à la surface ; les gros yeux irrités du hideux animal se fixèrent sur Violette, qui, depuis son rêve, avait toujours eu peur des crapauds. L'apparition de celui-ci, sa taille monstrueuse, son regard courroucé, la glacèrent tellement d'épouvante qu'elle ne put ni fuir ni crier. "Te voilà donc enfin dans mon domaine, petite sotte ! lui dit le crapaud. Je suis la fée Rageuse, ennemie de ta famille."

Accident de chemin de fer en 1891. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f225e6-accident-de-chemin-de-fer-en-1891

Accident de chemin de fer en 1891

Accident de Marly-le-Roi, "Victime de son dévouement", Reproduction très exacte de la fin du mécanicien Monsieur Cané, mort en voulant sauver une femme que la machine qu'il dirigeait allait écraser, Le Petit Journal, 14 novembre 1891. Henri Meyer (1844-1899) et Fortuné Méaulle (1844-1901).

Infirmerie américaine en 1917. Source : http://data.abuledu.org/URI/526297fe-infirmerie-americaine-en-1917

Infirmerie américaine en 1917

Jeune femme recevant les premiers secours après une blessure à la main dans une infirmerie américaine en 1917, Cambridge, Massachusetts, par Hine Lewis Wickes (1874-1940).

Ligature avant amputation sur un champ de bataille en 1552. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c7188e-ligature-avant-amputation-sur-un-champ-de-bataille-en-1552

Ligature avant amputation sur un champ de bataille en 1552

Ambroise Paré pratiquant la ligature pour l'amputation d'une jambe lors du siège de Damvillers en 1552. Peinture à l'huile de Ernest Board (1877-1934).

Portrait d'Ambroise Paré. Source : http://data.abuledu.org/URI/524ebdec-portrait-d-ambroise-pare

Portrait d'Ambroise Paré

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, manuel scolaire, édition de 1904 : AMBROISE PARÉ est un chirurgien et anatomiste français du XVIème siècle. Ambroise Paré est le chirurgien des champs de bataille, le père de la chirurgie moderne. Il est l'inventeur de nombreux instruments. La généralisation alors relativement récente de l’usage des armes à feu rend les chirurgiens familiers avec des plaies d'une sorte nouvelle, que l’on cautérise au fer rouge ou à l’huile bouillante au risque de tuer le blessé. Paré met au point la ligature des artères, qu'il substitue à la cautérisation, dans les amputations.

Problèmes dentaires. Source : http://data.abuledu.org/URI/5020c5a9-problemes-dentaires

Problèmes dentaires

schéma représentant la conduite à tenir lors d'un traumatisme de la dent temporaire.

Radiographie du genou. Source : http://data.abuledu.org/URI/53857af8-radiographie-du-genou

Radiographie du genou

Radiographie du genou après un accident.