Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Antiquités romaines | Mosaïques | Dessins et plans | Dougga (Tunisie) | Sousse (Tunisie) | Kairouan (Tunisie) -- Grande mosquée | Tunisie | Oiseaux | Mosquées | Alimentation | Peinture | antiquité | Architecture médiévale | Afrique du Nord | Tunisie -- Antiquités | Maroc | Tunis (Tunisie) | Mois | Tunis (Tunisie. - région) | ...
Caméléon en Tunisie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d43f88-cameleon-en-tunisie

Caméléon en Tunisie

Caméléon commun de Tunisie, photo prise aux alentours d'El Oueslatia (Kairouan). C'est un reptile diurne et arboricole, qui chasse divers insectes et arthropodes. et qui se caractérise par la mobilité indépendante de ses yeux, sa langue protractile qui leur permet d'attraper ses proies à distance, les doigts groupés en deux blocs opposables assurant une bonne prise sur les branches et sa capacité à changer de couleur (camouflage). Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cam%C3%A9l%C3%A9on_commun

Carte OSM de Tunis. Source : http://data.abuledu.org/URI/508d06a2-carte-osm-de-tunis

Carte OSM de Tunis

Carte OSM de Tunis.

Coq tunisien. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ef01cd-coq-tunisien

Coq tunisien

Photo d'un coq prise à Sayada, Tunisie

Mosaïque de Silène et son âne. Source : http://data.abuledu.org/URI/505f3d86-mosaique-de-silene-et-son-ane

Mosaïque de Silène et son âne

Mosaïque conservée au musée El Jem en Tunisie, représentant Silène porté jusqu'à son âne.

Partenariats entre les pays de la Ligue arabe. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d2a49c-partenariats-entre-les-pays-de-la-ligue-arabe

Partenariats entre les pays de la Ligue arabe

Schéma des différents partenariats entre les pays de la Ligue arabe. L'Union du Maghreb arabe (UMA) (arabe : اتحاد المغرب العربي) désigne l'organisation économique et politique formée par les cinq pays du Maghreb arabe, à savoir l'Algérie, la Libye, le Maroc, la Tunisie ainsi que la Mauritanie et dont le siège du secrétariat général est situé au Maroc à Rabat. La population totale des cinq États membres s'élève à 90 344 000 habitants en 2012. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_du_Maghreb_arabe

Porte tunisienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5042676f-porte-tunisienne

Porte tunisienne

Photographie d'une porte de maison dans le village de Sidi Bou Said en Tunisie.

Rouleaux de figues sèches. Source : http://data.abuledu.org/URI/506e7fc2-rouleaux-de-figues-seches

Rouleaux de figues sèches

Rouleaux de Figues sèches dite "Gharbouze" en Tunisie et "chriha" au Maroc. التين المجفف

Aqueduc romain de Oued Guetoussia en Tunisie. Source : http://data.abuledu.org/URI/540853d5-aqueduc-romain-de-oued-guetoussia-en-tunisie

Aqueduc romain de Oued Guetoussia en Tunisie

Aqueduc romain de Oued Guetoussia, pour Dougga en Tunisie.

Arcades symétriques de la mosquée de Kairouan. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ce6535-arcades-symetriques-de-la-mosquee-de-kairouan

Arcades symétriques de la mosquée de Kairouan

Vue intérieure des arcades symétriques du portique situé du côté occidental de la cour de la Grande Mosquée de Kairouan, en Tunisie.

Baptistère octogonal de Sousse. Source : http://data.abuledu.org/URI/518131e4-baptistere-octogonal-de-sousse

Baptistère octogonal de Sousse

Baptistère octogonal recouvert de mosïques de Bekalta (Sousse, Tunisie).

Communauté des Etats sahélo-sahariens. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d2950d-communaute-des-etats-sahelo-sahariens

Communauté des Etats sahélo-sahariens

Carte des états membres de la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) : organisation internationale regroupant 28 États africains. Elle a été créée le 4 février 1998 à Tripoli (Libye) à l’issue du sommet réunissant les chefs d’État de la Libye, du Mali, du Niger, du Soudan et du Tchad. Le président du Burkina Faso était représenté. Lors du sommet des 1er et 2 juin 2005 à Ouagadougou (Burkina Faso), les chefs d’État ont décidé de créer une « haute autorité de l’eau, de l’agriculture et des semences » afin de permettre aux pays membres de développer leur agriculture par une meilleurs maîtrise des ressources en eau et la sélection des semences. D’autre part, le sommet à décidé de mettre en étude la construction d’une ligne de chemin de fer reliant la Libye, le Tchad, le Niger, avec des bretelles vers le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal, afin de faciliter les échanges et de désenclaver l’espace Cen-Sad. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_des_%C3%89tats_sah%C3%A9lo-sahariens

Couscous tunisien. Source : http://data.abuledu.org/URI/529ef5bb-couscous-tunisien

Couscous tunisien

Coucous typique des îles Kerkennah (Tunisie) août 2007.

Dolmen à Dougga en Tunisie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e35e6e-dolmen-a-dougga

Dolmen à Dougga en Tunisie

Dolmen de Dougga. Un dolmen est une construction mégalithique préhistorique constituée d'une ou plusieurs grosses dalles de couverture (tables) posées sur des pierres verticales qui lui servent de pieds (les orthostates). Le tout était originellement recouvert, maintenu et protégé par un amas de pierres et de terre nommé tumulus. Les dolmens sont généralement interprétés comme des monuments funéraires ayant abrité des sépultures collectives. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dolmen

Dôme sphérique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5184486c-dome-spherique

Dôme sphérique

Dôme de la Grande mosquée de Kairouan. Usage de la sphère en architecture : voûte demi-sphérique côtelée d'un dôme de la Grande Mosquée de Kairouan (en Tunisie).

façade de mosquée. Source : http://data.abuledu.org/URI/5022f706-facade-de-mosquee

façade de mosquée

Photographie de la façade de la grande mosquée de Kairouan.

Golfe de Tunis. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d19f30-golfe-de-tunis

Golfe de Tunis

Carte topographique du golfe de Tunis.

Guerre des mercenaires à Carthage. Source : http://data.abuledu.org/URI/520d0ac4-guerre-des-mercenaires-a-carthage

Guerre des mercenaires à Carthage

Cette carte décrit l'intégralité de la Guerre des Mercenaires, depuis la revolt des mercenaries et finissant à la bataille de Leptis Magna. Elle est principalement fondée sur les travaux de Polybius, qui décrit les évènement-clés de la guerre (révoltes de Sicca, les deux sièges de Tunis, la bataille des rivières Badgrades, la bataille "de la scie" et la mort de Mathô à la bataille de Leptis, marquant la fin de la guerre. Les flèches symbolisent les mouvement de troupes principaux — il y eut de longues périodes de stationnement des troupes durant lesquelles la guerre se transformait en une sorte de guérilla. 1) Révoltes des mercenaires et occupation de Tunis ; 2) Siège d'Utique et de Bizerte (Hippo Dyarrhytus) ; 3) Hannon perce le siège d'Utique ; 4) Bataille d'Utique. Hannon est défait ; 5) Hamilcar quitte Carthage et défait les rebelles à la bataille des rivières Badrades ; 6) Campagne d'Hamilcar ; 7) Bataille "de la scie" (près de Djebel Ressas). Mort de Spendios, Zarzas et Autaritus ; 8) Siège de Tunis. Le capitaine Hannibal meurt ; 9) Les renforts d'Hannon rejoignent Hamilcar ; 10) Bataille près de Leptis Magna. Mathos meurt.

Inscription kufique à Kairouan. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b57140-inscription-kufique-a-kairouan

Inscription kufique à Kairouan

Inscription kufique en relief datée de 1011, gravée sur une colonne du portique occidental de la cour de la Grande Mosquée de Kairouan, en Tunisie : écriture arabe calligraphiée datant du premier tiers du XIe siècle,

L'enfant aux oiseaux de Sousse. Source : http://data.abuledu.org/URI/526bd968-l-enfant-aux-oiseaux-de-sousse

L'enfant aux oiseaux de Sousse

L'enfant aux oiseaux qui picorent du raisin, mosaïque de Sousse.

La grande mosquée de Kairouan. Source : http://data.abuledu.org/URI/50814bc7-la-grande-mosquee-de-kairouan

La grande mosquée de Kairouan

Vue en 3D de la Grande Mosquée de Kairouan en Belgique, légendée en français.

La Grande Mosquée de Kairouan. Source : http://data.abuledu.org/URI/50814cea-la-grande-mosquee-de-kairouan

La Grande Mosquée de Kairouan

Reconstitution en 3D de La Grande Mosquée de Kairouan,en Tunisie, non légendée. De gauche à droite : zoom sur la façade sud vue de l'extérieur, vue d'ensemble de l'édifice, zoom sur le minaret vu de la cour.

Mosaïque d'Ulysse et les sirènes. Source : http://data.abuledu.org/URI/54085b2a-mosaique-d-ulysse-et-les-sirenes

Mosaïque d'Ulysse et les sirènes

Ulysse et les sirènes. Mosaïque du musée du Bardo - Tunis, 2me siècle. Cette œuvre retrouvée dans une demeure privée semble devoir être interprétée comme une commémoration de jeux offerts par le propriétaire et en particulier d’une victoire d’un aurige dont le nom est Eros. La mosaïque d’Ulysse est un tableau inspiré de l’Odyssée : le héros grec apparaît debout sur un bateau à deux voiles et à un rang de rame, orné d’une tête humaine et d’une palme, les mains attachées au grand mât pour éviter de succomber au charme fatal de la musique des sirènes. Autour d’Ulysse sont assis ses compagnons, les oreilles bouchées de cire comme le relate la légende. Au pied d’un escarpement rocheux se tiennent trois sirènes représentées avec un buste de femme auquel s’attachent des ailes et des pattes d’oiseaux. L’une d’elles tient une double flûte, l’autre une lyre, la troisième dépourvue d’instrument est considérée comme la sirène chanteuse. Devant le bateau se trouve une petite barque dans laquelle se situe un pêcheur tenant une langouste au format exagéré. L’œuvre est datée des environs de 260-268 et a été découverte dans la «maison d’Ulysse et les pirates» sur le site de Dougga. Source : Mohamed Yacoub, Splendeurs des mosaïques de Tunisie, éd. Agence nationale du patrimoine, Tunis, 1995.

Mosaïque de trirème romaine en Tunisie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c009e0-mosaique-de-trireme-romaine-en-tunisie

Mosaïque de trirème romaine en Tunisie

Mosaïque de trirème (trière en grec) romaine en Tunisie.

Mosaïque des mois. Source : http://data.abuledu.org/URI/51812deb-mosaique-des-mois-

Mosaïque des mois

Le mois de Mai, fragment de la mosaïque des mois de Sousse en Tunisie.

Mosaïque des oiseaux de Sousse. Source : http://data.abuledu.org/URI/526bd4c9-mosaique-des-oiseaux-de-sousse

Mosaïque des oiseaux de Sousse

Mosaïque des oiseaux de Sousse picorant un panier rempli d'olives.

Mosaïque du cerf à Sousse. Source : http://data.abuledu.org/URI/51812ffc-mosaique-du-cerf-a-sousse

Mosaïque du cerf à Sousse

Mosaïque du cerf à Sousse (Tunisie).

Mosaïque du mois d'avril. Source : http://data.abuledu.org/URI/5325e8e0-mosaique-du-mois-d-avril

Mosaïque du mois d'avril

Le mois d'avril, fragment de la mosaïque romaine de Sousse.

Mosaïque du palmier de Sousse. Source : http://data.abuledu.org/URI/526bd60d-mosaique-du-palmier-de-sousse

Mosaïque du palmier de Sousse

Un palmier couvert de date est planté dans un cratère à deux anses. Des oiseaux picorent des grains de raisin. Inscription en grec : Theodoulos.

Mosaïque romaine de l'aurige à Dougga. Source : http://data.abuledu.org/URI/54085023-mosaique-romaine-de-l-aurige-a-dougga

Mosaïque romaine de l'aurige à Dougga

Mosaïque romaine de l'aurige à Dougga en Tunisie.

Mosaïque romaine des quatre saisons. Source : http://data.abuledu.org/URI/527559fc-mosaique-romaine-des-quatre-saisons

Mosaïque romaine des quatre saisons

Mosaïque romaine des quatre saisons à Acholla, site archéologique tunisien situé sur la côte, à 45 kilomètres environ au nord de la ville de Sfax, au lieu désormais dénommé Botria. IIIème siècle après J.-C.

Mosquée de Kairouan. Source : http://data.abuledu.org/URI/50814b33-mosquee-de-kairouan

Mosquée de Kairouan

Grande Mosquée de Kairouan en Tunisie : Série d'arcs reposant sur des colonnes,

Orangers dans une rue de Sidi-Bou-Said. Source : http://data.abuledu.org/URI/51defdfe-orangers-dans-une-rue-de-sidi-bou-said

Orangers dans une rue de Sidi-Bou-Said

Orangers dans une rue de Sidi-Bou-Said en Tunisie.

Palmier pour le legmi en Tunisie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e03ca7-palmier-pour-le-legmi-en-tunisie

Palmier pour le legmi en Tunisie

Palmier de l'oasis de Gabès (Tunisie) dont on récolte la sève liquide extraite de la partie supérieure du tronc appelé legmi, à la base d'une boisson sucrée et énergisante qui, fermentée, est fortement alcoolisée. Lorsqu'il vient d’être récolté, le jus est de couleur blanche et laiteuse, doux et plutôt sucré. Au fil des heures, la fermentation s'accroit, le vin produit devient pétillant, fort, parfois âpre, et prend une teinte plus foncée. Par son gout et sa légère effervescence, le vin de palme est plutôt plus proche d'un cidre que d'un vin. Par sa vitesse de fermentation, le vin de palme est facile et peu couteux à produire : presque dès la sortie de l'arbre, il titre déjà 1 à 2 ° d'alcool. En 2 heures, la sève peut faire 4 ° et 72 heure après jusqu'à 12 °. Après quatre jours, la fermentation acétique prend le dessus et il devient trop acide pour être bu. Il est alors soit utilisé comme vinaigre soit, le plus souvent, distillé pour en obtenir de l'alcool fort. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vin_de_palme.

Pavement mosaïqué dans une maison romaine de Dougga en Tunisie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54085572-pavement-mosaique-dans-une-maison-romaine-de-dougga-en-tunisie

Pavement mosaïqué dans une maison romaine de Dougga en Tunisie

Dougga (Tunisie), pavement à décor géométrique de la mosaïque romaine de la maison dite de Vénus.

Plan de la cité antique de Dougga en Tunisie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54084ec5-plan-de-la-cite-antique-de-dougga-en-tunisie

Plan de la cité antique de Dougga en Tunisie

Plan de la cité antique de Dougga en Tunisie, légendé en français.

Plaque d'égout romaine en place sur une voie. Source : http://data.abuledu.org/URI/540854ca-plaque-d-egout-romaine-en-place-sur-une-voie

Plaque d'égout romaine en place sur une voie

Plaque d'égout romaine en place sur une voie, à Dougga en Tunisie.

Ruines du fort romain de Tisavar. Source : http://data.abuledu.org/URI/54eca932-ruines-du-fort-romain-de-tisavar

Ruines du fort romain de Tisavar

Comme son nom l'indique (ksar est un mot arabe qui signifie « château »), elle abrite un fort datant de l'époque romaine, Tisavar, situé sur le limes qui suit la limite du désert.