Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Dessins et plans | Subduction | Tectonique des plaques | Géologie | Volcanisme | Orogenèse | Croûte océanique | Fonds de cartes | Volcans | Afrique | Anatolie (Turquie) | Arabie | Eurasie | Séismes | Croûte continentale | Dorsales océaniques -- Pacifique, Océan | Zones de subduction | Sud-Est Pacifique, Dorsale du | Subsidences (géologie) | Andes (Cordillère des) | ...
Carte de la plaque arabique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5094dfd4-carte-de-la-plaque-arabique

Carte de la plaque arabique

Carte de la plaque arabique légendée en français.

Carte des plaques de la Mer Egée et anatolienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5094de56-carte-des-plaques-de-la-mer-egee-et-anatolienne

Carte des plaques de la Mer Egée et anatolienne

Carte des plaques de la Mer Egée et anatolienne légendée en français.

Cycle subduction - volcan. Source : http://data.abuledu.org/URI/503a49ba-cycle-subduction-volcan

Cycle subduction - volcan

Illustration (simplifiée) du cycle subduction d'une plaque tectonique et allimentation d'un volcan.

Orogénèse. Source : http://data.abuledu.org/URI/503d3a5c-orogenese

Orogénèse

L’orogenèse est le terme scientifique désignant l'ensemble des mécanismes de formation des montagnes, divers systèmes théoriques (modèles géodynamiques) englobant ces processus de formation des reliefs, et des ensembles d'orogènes (systèmes montagneux sur une portion de croûte terrestre ayant subi d'importantes contraintes compressives engendrant plis et nappes de charriage) se succédant à travers les temps géologiques encore appelés phases orogéniques. En ce qui concerne ces regroupements temporels et géographiques effectivement constatés, les cycles de Wilson donnent un cadre explicatif cohérent basé sur la tectonique des plaques et la finitude de la surface sub-sphérique de la Terre.

Pluie d'or en Californie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a00ca8-pluie-d-or-en-californie

Pluie d'or en Californie

Schéma du cycle de formation de l'or en Californie. L'or est remonté dans le plancher océanique, en particulier par des volcans sous-marins. Le plancher est entrainé vers le continent nord-américain par les phénomènes de tectonique des plaques et de subduction. Il est ensuite poussé dans la chaîne de la Sierra Nevada. Puis, par le jeu de l'érosion, il se retrouve dans les rivières descendant des montagnes.

Points chauds géologiques. Source : http://data.abuledu.org/URI/5094edf1-points-chauds-geologiques

Points chauds géologiques

Carte légendée en français des principaux points chauds géologiques mondiaux. 1 : Limite de plaque divergente (dorsale) ; 2 : Limite de plaque transformante ; 3 : Limite de plaque de subduction ; 4 : Zones de limite diffuse de plaque ; 5 : Sélection de principaux points chauds.

Subduction (Andes). Source : http://data.abuledu.org/URI/50a01102-subduction-andes-

Subduction (Andes)

Schéma vierge d'illustration du mécanisme de subduction. Il se produit au niveau d'une zone de subduction deux types de séismes : des séismes interplaques sont produits au contact entre la plaque plongeante et la plaque supérieure. Des séismes « intraplaques » se produisent au sein de la plaque plongeante, car celle-ci se déforme en s'enfonçant dans le manteau. Les foyers sismiques sont de plus en plus profonds sous la plaque chevauchante en s'éloignant de la fosse de subduction. Ils s'alignent sur un plan incliné (le plan de Wadati-Benioff), dont l’angle peut varier selon la zone de subduction entre la verticale (ex. subduction des îles Mariannes) et un angle très faible (plan de subduction proche de l'horizontale, comme par exemple sous certains secteurs de la Cordillère des Andes : Nord du Pérou, centre-nord du Chili).

Zone de subduction. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a01219-zone-de-subduction

Zone de subduction

Schéma vierge d'une zone de subduction (titre en allemand) : La subduction est le processus permettant la disparition de la plaque océanique ancienne. Elle joue un rôle fondamental dans le renouvellement des fonds océaniques et le remodelage de la croute terrestre.

Zone de subduction (Andes). Source : http://data.abuledu.org/URI/50a01033-zone-de-subduction-andes-

Zone de subduction (Andes)

Schéma en coupe de la zone de subduction des Andes. Les zones de subduction sont à l'origine d'un volcanisme intense. Ce volcanisme est de type explosif car son magma est chargé de fluides (eau, ...). On parle parfois de volcans gris. Il s'agit d'un volcanisme avec une géochimie calco-alcaline. Les volcans de subduction s'alignent en général parallèlement à la zone de subduction, à une distance de l'ordre de 200 km de la fosse océanique. On appelle « arcs volcaniques » ces alignements de volcans. Exemples d'arcs volcaniques : la Cordillère des Andes, les Petites Antilles... L'origine du volcanisme au niveau des zones de subduction est la suivante : les plaques océaniques qui plongent en subduction sont constituées de minéraux hydratés, en raison du long séjour qu'elles ont vécu au fond des océans. Lorsque la plaque plongeante atteint des profondeurs et des températures importantes, les minéraux hydratés deviennent instables. Ils subissent des transformations métamorphiques. Ils perdent leur eau pour se transformer en minéraux anhydres. Les fluides libérés circulent dans l'asthénosphère, dont ils abaissent le point de fusion. Il y a alors création de magma à la base de la plaque supérieure. Ce magma remonte à travers la plaque supérieure pour donner naissance au volcanisme de subduction.

Fosse aléoutienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/55f3260f-fosse-aleoutienne

Fosse aléoutienne

L'arc des Aléoutiennes à l'ouest de l'Alaska, est un arc océanique typique de la plupart des zones de subduction. L'angle de pente de la lithosphère descendante, qui est la plaque Pacifique, sur presque toute la fosse des Aléoutiennes est de 45 degrés. La fosse s'étend sur 3 400 km du nord de la fosse des Kouriles jusqu'au golfe d'Alaska, marquant la frontière où deux plaques tectoniques se rencontrent, une zone de subduction où la plaque pacifique passe sous la plaque nord-américaine. Le point le plus profond de la fosse a été mesuré à 7 822 mètres. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fosse_des_Al%C3%A9outiennes