Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Dessins et plans | Cartes du monde | Répartition géographique des animaux | Cartes | Ornithologie | Cartes géographiques | Distribution géographique | Biologie animale | Afrique | Biologie marine | Répartition géographique | Géographie | Oiseaux | Animaux -- Distribution géographique | Insectes | Reptiles | Cartes comparatives | Distribution géographique des animaux | Oiseaux migrateurs | Répartition | ...
Répartition de la pie bavarde. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b7f33d-repartition-de-la-pie-bavarde

Répartition de la pie bavarde

Indice de répartition/densité (malgré augmentation dans les villes) des populations d’oiseaux communs, pour la pie bavarde (Pica pica), selon l'Indice d’abondance des populations d’oiseaux communs, Programme STOC. Attention légende colorée de type logarithmique (permet de mieux saisir les variations dans les zones rurales).

Trois types de distribution de la population. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b7f4b2-trois-types-de-distribution-de-la-population

Trois types de distribution de la population

Les trois grands types de dispersion de la population. De haut en bas : la dispersion égale, la dispersion inégale et la dispersion insulaire. La distribution spatiale, en écologie, désigne l’arrangement spatial des organismes vivant dans leur milieu naturel. Elle peut aussi se définir comme la fluctuation spatiale de l’abondance des organismes dans leur aire de répartition1. Trois formes de dispersion sont généralement reconnues : égale, inégale et insulaire. La dispersion égale est celle où les organismes sont uniformément répartis dans l’espace. Les dispersions inégale et insulaire représentent les cas où les organismes ne sont pas uniformément répartis dans l’espace. La dispersion inégale donne une apparence d’arbitraire. Toutefois, les organismes sont très rarement dispersés arbitrairement dans un espace. Leur localisation est presque toujours étroitement influencée par divers facteurs biologiques et environnementaux. Dans la dispersion insulaire, les organismes forment des regroupements ou des îlots dans l’espace.

Aire de répartition de l'iguane des Petites Antilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b8644a-aire-de-repartition-de-l-iguane-des-petites-antilles

Aire de répartition de l'iguane des Petites Antilles

Aire de répartition de l'iguane des Petites Antilles (Iguana delicatissima).

Aire de répartition de la raie pastenague à taches bleues. Source : http://data.abuledu.org/URI/552d750f-aire-de-repartition-de-la-raie-pastenague-a-taches-bleues

Aire de répartition de la raie pastenague à taches bleues

Aire de répartition de la raie pastenague à taches bleues (Taeniura lymma).

Aire de répartition du Phelsuma laticauda. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d0646f-aire-de-repartition-du-phelsuma-laticauda

Aire de répartition du Phelsuma laticauda

Aire de répartition de l'espèce Phelsuma laticauda, le Gecko diurne à poussière d'or, selon l'UICN : natif de Madagascar, introduit Comorres, Polynésie Française, île Maurice, Mayotte, La Réunion.

Aires de répartition des bergeronnettes grises. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b9b80e-aires-de-repartition-des-bergeronnettes-grises

Aires de répartition des bergeronnettes grises

L. Shyamal, based on; '''Nakamura''', Kazue (1985). [http://www.asahi-net.or.jp/~XC9T-TKN/ph_htm/ph_wtail.htm Aires de répartition des bergeronnettes grises (Motacilla Alba). Source : Bulletin N°16 du Muséum de la préfecture de Kanagawa.

Bétail de bovins en Espagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/51e0856a-betail-de-bovins-en-espagne

Bétail de bovins en Espagne

Bétail recensé en Espagne en 1999.

Carte de répartition de l'Arnica des montagnes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5056bf7e-carte-de-repartition-de-l-arnica-des-montagnes

Carte de répartition de l'Arnica des montagnes

Carte de répartition de l'Arnica des Montagnes (Arnica Montana) en Europe.

Carte de répartition de la grive litorne en France. Source : http://data.abuledu.org/URI/5172aa90-carte-de-repartition-de-la-grive-litorne-en-france

Carte de répartition de la grive litorne en France

Carte de répartition de la Grive litorne en France d'après le Nouvel atlas des oiseaux nicheurs de France, 1985-1989. 1995. Dosithée Yeatman-Berthelot et Guy Jarry, Société ornithologique de France, Paris, 775 p. ISBN 2950544029. Lorsqu'un atlas est répété deux fois sur un même territoire, il est possible d'obtenir une information précise sur le changement de la répartition des espèces pendant l'intervalle de temps. Un atlas ornithologique est un portrait dans le temps et dans l'espace de la répartition des oiseaux pour un territoire donné. Deux atlas élaborés avec les mêmes méthodes sur le même territoire sur un intervalle de temps donnent deux portraits qui peuvent être comparés. L’aire de nidification de la Grive litorne s’est beaucoup étendue en France au cours des dernières décennies. Cette progression est visible dans le résultat d’enquête des atlas de 1976 et de 1995.

Carte de répartition de la grive litorne en France en 1976. Source : http://data.abuledu.org/URI/5173ffcf-turduspilaris1976-png

Carte de répartition de la grive litorne en France en 1976

Carte de répartition de la Grive litorne en France en 1976 d'après l'Atlas des oiseaux nicheurs de France de 1970 à 1975 (1976. Laurent Yeatman, Société ornithologique de France, Paris, 281 pages.)

Carte de répartition de la tortue d'Hermann. Source : http://data.abuledu.org/URI/51851876-carte-de-repartition-de-la-tortue-d-hermann

Carte de répartition de la tortue d'Hermann

Carte de répartition de la tortue d'Hermann en Europe.

Carte de répartition des albatros à sourcils noirs. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e647e8-carte-de-repartition-des-albatros-a-sourcils-noirs

Carte de répartition des albatros à sourcils noirs

Carte de répartition de l'Albatros à sourcils noirs : hivernage, nidification.

Carte de répartition des baleines. Source : http://data.abuledu.org/URI/520810cf-carte-de-repartition-des-baleines

Carte de répartition des baleines

Carte de répartition des baleines : en bleu, Eubalaena japonica (Nord Pacifique) ; en vert, Eubalaena glacialis (Nord Atlantique) ; en orange, Eubalaena australis ; en rose, Balaena mysticetus (baleine à bosse).

Carte de répartition des élans en Amérique du Nord. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d69bb-carte-de-repartition-des-elans-en-amerique-du-nord

Carte de répartition des élans en Amérique du Nord

Carte de répartition des quatre espèces d'élans en Amérique du Nord (Alces alces). Source : Feldhamer, George A., Bruce C. Thompson, and Joseph A. Chapman. "Wild Mammals of North America : Biology, Management, and Conservation". 2003. Johns Hopkins University Press, Baltimore. 2nd ed. 1216 p. ISBN 0801874165.

Carte de répartition des Regiae en Indonésie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52093f13-carte-de-repartition-des-regiae-en-indonesie

Carte de répartition des Regiae en Indonésie

Distribution dans la région indonésienne des Regiae, un groupe des Népenthes, plantes carnivores à urne : 1- N. boschiana, 2- N. burbidgeae, 3- N. clipeata, 4- N. ephippiata, 5- N. fusca, 6- N. klossii, 7- N. lowii, 8- N. maxima, 9- N. mollis, 10- N. oblanceolata, 11- N. pilosa, 12- N. rajah, 13- N. stenophylla, 14- N. truncata, 15- N. veitchii.

Carte de répartition des utilisateurs de navigateurs web. Source : http://data.abuledu.org/URI/52118f17-carte-de-repartition-des-utilisateurs-de-navigateurs-web

Carte de répartition des utilisateurs de navigateurs web

Carte de répartition des utilisateurs de navigateurs par pays : en vert, Google Chrome ; en bleu, Internet Explorer ; en orange, Mozilla Firefox ; en rouge, Opera ; en gris, Safari. Source : StatCounter Global Stats, Top Browsers Per Country, May 2012.

Carte de répartition du chamoi. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fd1e1c-carte-de-repartition-du-chamoi

Carte de répartition du chamoi

Carte de répartition du chamois : en rouge Rupicapra pyrenaica (isard), en marron Rupicapra rupicapra.

Carte de répartition du cocotier. Source : http://data.abuledu.org/URI/502a147d-carte-de-repartition-du-cocotier

Carte de répartition du cocotier

Répartition des zones où pousse le cocotier, sur une carte du monde.

Carte de répartition du coelacanthe. Source : http://data.abuledu.org/URI/56cb188f-carte-de-repartition-du-coelacanthe

Carte de répartition du coelacanthe

Carte de répartition du coelacanthe : en rouge, Latimeria chalumnae ; en mauve, Latimeria menadoensis.

Carte de répartition du cyclamen. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f733cc-carte-de-repartition-du-cyclamen

Carte de répartition du cyclamen

Carte de répartition des Cyclamens : 1. C. balearicum ; 2. C. repandum ; 3. C. purpurascens ; 4. C. hederifolium ; 5. C. rhodium ; 6. C. creticum ; 7. C. graecum ; 8. C. coum ; 9. C. colchicum ; 10. C. parviflorum ; C. abchasicum ; 11. C. elegans ; 12. C. alpinum ; C. intaminatum ; C. cilicium ; C. mirabile ; C. pseudibericum ; 13. C. cyprium ; 14. C. libanoticum ; 15. C. persicum ; 16. C. rohlfsianum ; 17. C. africanum. Le nom Cyclamen est la transposition du mot grec κυκλἀμινος, dérivé de κυκλος (cercle ou couronne). Les cyclamens sont des géophytes, à gros tubercule arrondi et aplati, en forme de petit pain. Dans certaines régions, la croyance populaire veut que les cochons les déterrent : d’où leur nom vernaculaire « pain de pourceau » (Sow bread en anglais, Pan porcino en italien, varkensbrood en néerlandais). À la page 223 du tome XIV du "Répertoire de pharmacie" on peut ainsi lire : "Son nom vulgaire de Pain-de-pourceau a été donné, dit-on, aux cyclamens, à cause de l'avidité avec laquelle les porcs recherchent leurs racines tuberculeuses", et à la page 225 de ce même répertoire : "les porcs se nourrissent de ses tubercules, sans qu’il en résulte pour eux d’inconvénient". Les feuilles se développent en rosette basilaire de laquelle émergent les fleurs gracieuses portées par une tige mince. Leur face supérieure est souvent marbrée de blanc avec, dans sa partie centrale, un motif en « sapin de Noël ». La face inférieure des feuilles de plusieurs espèces est pourprée. On suppose que cette couleur, servant de calorifère, capte la lumière qui traverse la feuille et la transforme en chaleur.

Carte de répartition du denti commun. Source : http://data.abuledu.org/URI/548e2555-carte-de-repartition-du-denti-commun

Carte de répartition du denti commun

Le denti ou denté commun (Dentex dentex), est une espèce de poissons de la famille des Sparidae. Il est très répandu entre 15 et 50 mètres, bien qu'il puisse descendre jusqu'à plus de 200 mètres. On le trouve en Méditerranée, en mer Noire, et sur la côte ouest Atlantique, de la Bretagne jusqu'au Sénégal y compris au cap vert mais pour une sous-espèce endémique. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dentex_dentex

Carte de répartition du goémon noir. Source : http://data.abuledu.org/URI/548d7bfb-carte-de-repartition-du-goemon-noir

Carte de répartition du goémon noir

Carte de répartition du goémon noir (Ascophyllum nodosum). Sources : NGDC World Coast Line (public domain) ; références géographiques : T. Belsher, Étude bibliographique de quelques espèces planctoniques et benthiques de la Manche, vol. 4, 1986, IFREMER/EDF.

Carte de répartition du griset. Source : http://data.abuledu.org/URI/52014d93-carte-de-repartition-du-griset

Carte de répartition du griset

Carte de répartition de la pêche du griset (Spondyliosoma cantharus) : Chopa en espagnol, Black seabream en anglais, Streifenbrasse en allemand, Tanuta en italien.

Carte de répartition du héron pourpré. Source : http://data.abuledu.org/URI/5505f905-carte-de-repartition-du-heron-pourpre

Carte de répartition du héron pourpré

Carte de répartition du héron pourpré (Ardea purpurea). En jaune : nicheur ; en vert : résident permanent ; en bleu : non-nicheur. Adapté de : Kushlan, James A. et James A. Hancock, Herons, Oxford ; New York : Oxford University Press, 2005. (ISBN 9780198549819).

Carte de répartition du lapin de garenne. Source : http://data.abuledu.org/URI/535ae2d3-carte-de-repartition-du-lapin-de-garenne

Carte de répartition du lapin de garenne

Carte de répartition du lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus), introduit (en rose) ou espèce native (en rouge).

Carte de répartition du lézard des souches. Source : http://data.abuledu.org/URI/535cb686-carte-de-repartition-du-lezard-des-souches

Carte de répartition du lézard des souches

Carte de répartition du lézard des souches (Lacerta agilis) en Europe et Asie centrale.

Carte de répartition du phacochère. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d57203-carte-de-repartition-du-phacochere

Carte de répartition du phacochère

Carte de répartition du phacochère (Phacochoerus africanus) en vert ; en rouge, expansion possible.

Carte de répartition du pinson. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fc0cbe-carte-de-repartition-du-pinson

Carte de répartition du pinson

Carte de répartition des pinsons des arbres (Fringilla coelebs). Source : Snow & Perrins, "Birds of the Western Palearctic", Harrison "An Atlas of the Birds of the Western Palaearctic"et Clement et al. "Finches & Sparrows". En jaune : visiteurs d'été ; en vert : résidents.

Carte de répartition du plongeon à bec blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/51351f0d-carte-de-repartition-du-plongeon-a-bec-blanc

Carte de répartition du plongeon à bec blanc

Carte de répartition mondiale du plongeon à bec blanc (Gavia adamsii). Cette espèce, comme tous les plongeons, capture ses proies sous l’eau ; il est un essentiellement piscivore, mais se nourrit aussi d'invertébrés aquatiques. Il niche dans la toundra arctique (Russie, Alaska et Canada), en bordure de lacs et de rivières à faible courant. Il hiverne en mer, surtout au large des côtes de Norvège et de l’Ouest du Canada mais on peut parfois le rencontrer sur des grands lacs de l’intérieur des terres ou dans la mer Baltique. Cet oiseau migrateur arrive sur les zones de nidification avant la fonte complète des glaces. Il se nourrit alors dans les zones d'eau libre mais n'hésite pas à plonger sous la glace à la recherche de ses proies.

Carte de répartition du séneçon commun. Source : http://data.abuledu.org/URI/5056c45e-carte-de-repartition-du-senecon-commun

Carte de répartition du séneçon commun

Carte de répartition du séneçon commun (Senecio vulgaris).

Carte de répartition du suricate en Afrique. Source : http://data.abuledu.org/URI/565d3f85-carte-de-repartition-du-suricate-en-afrique

Carte de répartition du suricate en Afrique

Carte de répartition du suricate (Suricata suricatta) en Afrique du Sud.

Carte de répartition mondiale des grenouilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/53519756-carte-de-repartition-mondiale-des-grenouilles

Carte de répartition mondiale des grenouilles

Carte de répartition mondiale des grenouilles Anura. Source : Cogger, H.G & Zweifel, R.G. (1998). "Reptiles & Amphibians".

Carte légendée de répartition des autruches en Afrique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5387932a-carte-legendee-de-repartition-des-autruches-en-afrique

Carte légendée de répartition des autruches en Afrique

Carte légendée de répartition de l'autruche (Struthio camelus) en Afrique : marron, S. c. camelus ; jaune, S. c. molybdophanes ; vert, S. c. massaicus ; rose, S. c. australis.

Cartographie de l'expansion des langues austronésiennes. Source : http://data.abuledu.org/URI/529bb3d3-cartographie-de-l-expansion-des-langues-austronesiennes

Cartographie de l'expansion des langues austronésiennes

Carte de l'expansion des langues austronésiennes. Les langues austronésiennes regroupent trois groupes géographiques de langues : 1- celles parlées dans l’île de Taïwan, considérée désormais comme le berceau des langues austronésiennes, 2- les langues malayo-polynésiennes, parlées à l'extérieur de Taïwan, des Philippines à Madagascar, et de la Malaisie à l'île de Pâques 3- les langues Kadaï (dont le thaï), qui ont été fortement relexifiées au contact des langues présentes sur place antérieurement.

Cartographie de la répartition du lion. Source : http://data.abuledu.org/URI/528b59ae-cartographie-de-la-repartition-du-lion

Cartographie de la répartition du lion

Cartographie de la répartition du lion (Panthera leo) à la fin du XXème siècle : azandica et nubica ne sont pas distincts.

Crésus et Solon. Source : http://data.abuledu.org/URI/505f2b43-cresus-et-solon

Crésus et Solon

Tableau du peintre néerlandais Frans Franken II (1581-1642), représentant la rencontre de Crésus et Solon (le législateur athénien). Selon Hérodote, Solon : Crésus lui montra avec orgueil ses trésors, ses palais, croyant éblouir le philosophe et vantant son bonheur ; mais Solon se contenta de lui dire : « N'appelons personne heureux avant sa mort. » (Hdt, I, 29-34) En effet, Crésus ne jouit pas longtemps de son bonheur : selon la légende, un de ses deux fils, Ardys, fut victime d'un accident de chasse, tué par la javeline du Phrygien Adraste. (Hdt, I, 34-45).

Densité de la pie bavarde en France. Source : http://data.abuledu.org/URI/588ca2c5-densite-de-la-pie-bavarde-en-france

Densité de la pie bavarde en France

Indice de répartition/densité (malgré augmentation dans les villes) des populations d’oiseaux communs, pour la pie bavarde (Pica pica), selon l'Indice d’abondance des populations d’oiseaux communs, Programme STOC. Attention légende colorée de type logarithmique (permet de mieux saisir les variations dans les zones rurales).

Distribution du morosphinx. Source : http://data.abuledu.org/URI/531b2f21-distribution-du-morosphinx

Distribution du morosphinx

Carte de répartition du morosphinx (Macroglossum stellatarum) : en bleu, distribution estivale ; en vert, distribution en toute saison ; en jaune, distribution hivernale. Le Moro sphinx (Macroglossum stellatarum) est un migrateur qui peut se rencontrer presque partout dans l'hémisphère nord en été, mais il réside uniquement dans les climats tempérés les plus chauds (Espagne, Portugal, Italie, Turquie, Afrique du Nord, Asie Mineure et jusqu'au sud du Japon) car il survit rarement à l'hiver aux latitudes plus au nord (comme au nord des Alpes en Europe, ou au nord du Caucase en Russie ou en Sibérie). Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Migration_des_papillons.

Élevage de porcs en Espagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/51e086f1-elevage-de-porcs-en-espagne

Élevage de porcs en Espagne

Carte de répartition des porcs en Espagne en 1999.

Popularité du football dans le monde. Source : http://data.abuledu.org/URI/587b6a81-popularite-du-football-dans-le-monde

Popularité du football dans le monde

Popularité du football dans le monde : nombre de joueurs par habitants.

Pyramide du travail des enfants dans le monde. Source : http://data.abuledu.org/URI/58c71e80-pyramide-du-travail-des-enfants-dans-le-monde

Pyramide du travail des enfants dans le monde

Pyramide du travail des enfants dans le monde.

Répartition de l'arabe langue officielle. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b57317-repartition-de-l-arabe-langue-officielle

Répartition de l'arabe langue officielle

Carte de répartition de la langue arabe langue officielle unique en vert ou non en bleu.

Répartition de l'Oedemère noble. Source : http://data.abuledu.org/URI/5415679f-repartition-de-l-oedemere-noble

Répartition de l'Oedemère noble

Répartition de l'oedemère noble (Oedemera nobilis) en Europe et en Afrique du Nord.

Répartition de la population mondiale par continent en 2007. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ccb03c-repartition-de-la-population-mondiale-par-continent-en-2007

Répartition de la population mondiale par continent en 2007

Répartition de la population mondiale par continent en 2007 par diagramme ciculaire. Asie : 60,5% ; Afrique : 14% ; Europe : 11,3% ; Amérique latine et Caraïbes : 8,6% ; Amérique du Nord : 5,1% ; Océanie : 0,5%. Les régions les plus développées représentent 18,3 % de la population en 2007 contre 81,7 % pour les régions les moins développées.

Répartition des autruches. Source : http://data.abuledu.org/URI/538792a5-repartition-des-autruches

Répartition des autruches

Carte de répartition de l'autruche (Struthio camelus) en Afrique : marron, S. c. camelus ; jaune, S. c. molybdophanes ; vert, S. c. massaicus ; rose, S. c. australis.

Répartition des chaînes varisques. Source : http://data.abuledu.org/URI/506bddfa-repartition-des-chaines-varisques

Répartition des chaînes varisques

Répartition des chaînes varisques et celles d'âge similaire (zone hachurée). Le terme « varisque » est introduit par le géologue Eduard Suess en 1888 pour décrire les chaîne de montagnes qu'il étudiait au Sud de l'Allemagne. Ce vocable est emprunté aux Varasques, habitants de l'actuel Vogtland, dont la ville principale Hof s'appelait en latin Curia Variscorum (le minéral variscite découvert dans cette même région a une étymologie identique). Suess s'intéressait plus aux différences paléontologiques et structurales entre les chaînes de montagne alors que Bertrand cherchait plus à trouver des corrélations entre ces massifs. Aussi, parle-t-on aujourd'hui préférentiellement, pour désigner des entités géologiques cependant communes, de chaînes varisques et de massifs hercyniens.

Répartition des chaînes varisques. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a2b9e2-repartition-des-chaines-varisques

Répartition des chaînes varisques

Répartition des chaînes varisques et celles d'âge similaire (zone hachurée). Le terme « varisque » est introduit par le géologue Eduard Suess en 1888 pour décrire l'orogenèse hercynienne qu'il étudiait au Sud de l'Allemagne. Ce vocable est emprunté aux Varasques, habitants de l'actuel Vogtland, dont la ville principale "Hof" s'appelait en latin "Curia Variscorum" (le minéral variscite découvert dans cette même région a une étymologie identique). Parallèlement le géologue français Marcel Bertrand employa le terme « hercynien » (du latin "Hercynia silva", forêt hercynienne, qui s'étendait sur l'Allemagne centrale) pour désigner ces mêmes reliefs formant l'armature de l'Europe. Suess s'intéressait plus aux différences paléontologiques et structurales entre les chaînes de montagne alors que Bertrand cherchait plus à trouver des corrélations entre ces massifs. Aussi, parle-t-on aujourd'hui préférentiellement, pour désigner des entités géologiques cependant communes, de chaînes varisques et de massifs hercyniens qui s'appliquent plus spécifiquement au Harz et au Harzgebirge (Monts hercyniens).

Répartition des cinq types de masses d'air. Source : http://data.abuledu.org/URI/518bf7cb-repartition-des-cinq-types-de-masses-d-air

Répartition des cinq types de masses d'air

Répartition des cinq types de masses d'air. S'il est difficile de délimiter précisément une masse d'air, on peut en revanche assez aisément cerner un front, zone où des masses d'air différentes se rencontrent et où on assiste à la cyclogénèse des dépressions. Dans le modèle norvégien, il y a cinq masses d'air dans les latitudes moyennes de la planète et donc quatre fronts. Ces divisions proviennent de la circulation atmosphérique générale et de la position des divers courant-jets. La séquences des masses d'air du nord au sud dans ce modèle est donc : 1) air continental arctique (cA) (au-delà de 60 degrés nord et sud) ; 2) air maritime arctique (mA) ; 3) air continental polaire (cP) (entre 40 et 60 degrés de latitude) ; 4) air maritime polaire (mP) ; 5) air maritime tropical (mT). On peut ajouter la masse d'air continentale tropicale (cT) dans les zones arides près de l'Équateur, comme le Sahara ou les déserts mexicains, et la masse maritime équatoriale (mE) le long de la zone de convergence intertropicale.

Répartition des dialectes basques. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cc9956-repartition-des-dialectes-basques

Répartition des dialectes basques

Répartition des dialectes basques selon l'ancienne classification de Louis-Lucien Bonaparte (19ème siècle).

Répartition des dialectes basques en 2008. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc5465-repartition-des-dialectes-basques-en-2008

Répartition des dialectes basques en 2008

Répartition des dialectes basques en 2008 par Koldo Zuazo : en vert, dialecte occidental ; en rouge, dialecte central ; en bleu, dialecte navarrais ; en orange, dialecte navarro-labourdin ; en vert clair, dialecte souletin ; en gris, zones hispanophones qui étaient bascophones au XIXe siècle (selon la carte de Louis-Lucien Bonaparte).

Répartition des efforts dans une portée. Source : http://data.abuledu.org/URI/508152b1-repartition-des-efforts-dans-une-portee

Répartition des efforts dans une portée

Transmission des efforts par une structure : effort primaire en rouge, effort réparti en bleu, de gauche à droite : treillis, charge nodale ; voûte parabolique (nubienne), charge répartie ; voûte en berceau, charge répartie ; palée, portique, charge répartie. La vue de détail montre la transmission des efforts de pierre en pierre, ou de brique en brique, pour une voûte arquée.