Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Clowns | Paillasse | Commedia dell'arte | Maurice Sand (1823-1889) | Peinture | Sganarelle | Marionnettes | Gravure | Acteurs de théâtre |
Le clown Paillasse. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c15992-le-clown-paillasse

Le clown Paillasse

Paillasse. Source : Arthur Pougin, Dictionnaire historique et pittoresque du théâtre et des arts qui s'y rattachent, Paris, Firmin-Didot et cie, 1885, p. 577. On trouve Paillasse dans les types populaires français de la parade du théâtre de la Gaîté, chez Nicolet où, dans une petite comédie peut-être imitée de Molière, Sganarelle ruiné n’ayant plus de quoi se vêtir, se taillait un habit dans la housse de sa paillasse. Il en prit le nom et conserva le costume à carreaux blancs et bleus qui servit, pendant un temps immémorial, à couvrir les paillasses et les matelas : pitre des parades de saltimbanques, benêt ridicule et grotesque dont la maladresse excessive excite toujours les rires de l’auditoire, et qui reçoit sans cesse de ses compères force horions et coups de pied indiscrets.

Pagliaccio, le clown Paillasse en 1600. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c15876-pagliaccio-le-clown-paillasse-en-1600

Pagliaccio, le clown Paillasse en 1600

Pagliaccio, le Paillasse italien des troupes de 1570, vêtu de blanc et portant de gros boutons à son costume, jouant le rôle de triste pitre. Source : Maurice SAND, Masques et bouffons (Comédie Italienne). Paris, Michel Levy Freres, 1860.