Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Météores | Astronomie | Gravure | Photographie | Étoiles filantes | Yan Dargent (1824-1899) | Napoléon -- Captivité -- Sainte-Hélène | Sainte-Hélène (G.B.. - île) | Îles -- Sainte-Hélène | Tombeaux | Arc-en-ciel | Orion, Nébuleuse d' | Métaphore |
Arc-en-ciel de nuit. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b6ac8d-arc-en-ciel-de-nuit

Arc-en-ciel de nuit

Arc-en-ciel de nuit. Illustration par Yan Dargent (1824-1899), in Jean Rambosson, Histoire des météores et des grands phénomènes de la nature, Firmin-Didot, 1883 (wikisource).

Explosion météorique en 1995. Source : http://data.abuledu.org/URI/534310ab-explosion-meteorique-en-1995

Explosion météorique en 1995

Image de l'explosion de météore Alpha-Monocerotid en 1995. Une étoile filante est le phénomène lumineux qui accompagne l'entrée dans l'atmosphère d'un corps appelé météoroïde, qui correspond à un petit corps circulant dans l'espace à des vitesses de l'ordre de 70 km/s, son orbite croisant celle de la Terre. Cette traînée lumineuse est causée par la vaporisation du corps et l'ionisation de l'air sur sa trajectoire, ce qui provoque la combustion de ce corps qui laisse derrière lui un sillage de gaz ionisé, le plasma. Ce phénomène est du principalement à la compression de l'atmosphère en avant du corps supersonique et non à la friction. L'étoile filante est une fine poussière cosmique qui est vaporisée entièrement avant d'atteindre le sol tandis que le bolide, météoroïde de masse et taille importantes, produit un disque lumineux intense lors de sa rentrée atmosphérique. Ce bolide peut exploser, généralement à 90 ou 70 kilomètres d'altitude ou atteindre le sol (bolide lui-même ou les fragments issus de son explosion), devenant une ou des météorites. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_filante Le phénomène se passe généralement entre 120 et 85 kilomètres d'altitude, bien que certaines étoiles filantes peuvent être visibles à 400 ou 600 km au-dessus du sol.

Pluie de météores. Source : http://data.abuledu.org/URI/5343114d-pluie-de-meteores

Pluie de météores

Les pluies de météores et leur essaim sont nommés d'après la constellation où est situé le radiant, par exemple ici Orionides, radiant dans la constellation d'Orion.

Tombeau de Napoléon à Sainte-Hélène. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b6bf7d-tombeau-de-napoleon-a-sainte-helene

Tombeau de Napoléon à Sainte-Hélène

Tombeau de Napoléon à Sainte-Hélène. Illustration p. 36 par Yan Dargent (1824-1899), in Jean Rambosson, Histoire des météores et des grands phénomènes de la nature, Firmin-Didot, 1883 (wikisource) : Je m’arrête quelques instants à Sainte-Hélène ; assis auprès d’un marbre tumulaire, j’étanche la sueur qui baigne mon visage fatigué, mon front se penche naturellement sur ma main, et je m’abîme dans la contemplation du passé, du présent et de l’avenir, à l’ombre des saules funèbres où est venu s’éteindre le plus terrible des météores humains qui ait paru sur la terre.